Un second semestre 2011 placé sous le signe des pertes d’emploi

De
Publié par

En 2011, au premier semestre, l’Aquitaine crée des emplois salariés dans le secteur marchand non agricole, dans le sillage de ceux de 2010. Puis au second semestre, elle en détruit un peu chaque trimestre. Le solde reste positif sur l’année, mais sera nettement moins conséquent qu’en 2010. Les services fortement créateurs d’emploi tout 2010 et en début d’année 2011 manquent de dynamisme dès le début de l’été et perdent des emplois en fin d’année. L’industrie résiste, le commerce se maintient et dans le secteur de la construction, aucune amélioration ne se fait jour. La dégradation de l’activité se fait sentir aussi sur l’emploi intérimaire : il chute en fin d’année. Un premier semestre favorable Un repli de l’emploi salarié à compter de juillet Les effectifs industriels résistent Chute de l’emploi intérimaire 2010 : 10 800 emplois créés grâce aux activités tertiaires
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 19
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

EMPLOI
Un second semestre 2011 placé sous le signe des pertes d’emploi
En 2011, au premier semestre, l’Aquitaine crée des emplois salariés dans le secteur marchand non agricole, dans le
sillage de ceux de 2010. Puis au second semestre, elle en détruit un peu chaque trimestre. Le solde reste positif sur
l’année, mais sera nettement moins conséquent qu’en 2010.
Les services fortement créateurs d’emploi tout 2010 et en début d’année 2011 manquent de dynamisme dès le début
de l’été et perdent des emplois en fin d’année. L’industrie résiste, le commerce se maintient et dans le secteur de la
construction, aucune amélioration ne se fait jour.
La dégradation de l’activité se fait sentir aussi sur l’emploi intérimaire : il chute en fin d’année.
Début 2011, l’Aquitaine accélère les créations d’emplois sala- dent leur dynamisme dès le début de l’été (diminution de 0,2 %
riés amorcées en 2010, mais cet élan est stoppé net à l’été 2011. au troisième et 0,5 % au dernier trimestre).
Un premier semestre favorable Les effectifs industriels résistent■ ■
De décembre 2010 à décembre 2011 selon les résultats provisoi- L’industrie régionale ne perd pas d’emploi en 2011 et résiste au
res, la hausse des effectifs salariés est de 0,5 % en Aquitaine (0,6 % dernier trimestre.
en France métropolitaine). Le champ de ces estimations est celui
de l’emploi salarié du secteur marchand, hors agriculture, admi- Une panne dans les services marchands fin 2011
eIndice (base 100 au 4 trimestre 2001)nistration publique, éducation, santé, action sociale, particuliers 130
Industrieemployeurs et intérim, soit 687 200 personnes au niveau régional. 125
Construction
120 Commerce
Au final, les créations nettes d’emploi salarié marchand non Services115
Tous secteursagricole avoisineraient 3 100 sur l’année 2011. Cette hausse est 110
105très inégalement répartie sur : durant le premier se-
100mestre la région crée des emplois (0,4 % chaque trimestre), et à
95
compter de juillet 2011 elle en perd (- 0,1 % par trimestre). 90
85
2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Un repli de l’emploi salarié à compter de juillet■ Emploi salarié marchand par secteurs en Aquitaine * - données CVS
Source : Insee, Estimations d’emploi salarié marchand - dernier chiffre T4-2011 provisoire
Le repli de l’emploi salarié observé au troisième trimestre se * hors agriculture, administration publique, éducation santé, action sociale,
particuliers employeurs et intérimconfirme au suivant. Le regain de dynamisme amorcé dans la
région courant 2010 n’a pas duré, dans un contexte général de
Par contre, la construction continue à perdre des emplois sala-
dégradation de l’activité.
riés, de plus en plus en fin d’année. Le commerce fléchit aussi
au second semestre, mais crée un peu d’emploi.
Une fin d’année difficile pour l’emploi
en France et en Aquitaine
eIndice (base 100 au 4 trimestre 2001) Chute de l’emploi intérimaire■
110
L’intérim dynamique tout au long de 2010 est plus hésitant en
Aquitaine
2011. Au quatrième trimestre, il chute. L’emploi intérimaire ré-105
gional baisse de 8 % par rapport au trimestre précédent. L’a-
tonie dans les transports, le commerce et les services impacte
100
France métro. fortement le nombre de salariés intérimaires.
En France l’intérim est freiné dès l’été 2011.
95 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Emploi salarié marchand * - données CVS
Chute de l’intérim au dernier trimestre 2011Source : Insee, Estimations d’emploi
Indice e* hors agriculture, administration publique, éducation, santé, action sociale, (base 100 au 4 trimestre 2001)
particuliers employeurs et intérim 140
130
Au niveau national, après avoir assez bien résisté pendant la Aquitaine
120
crise, l’emploi salarié marchand non agricole s’essouffle cou-
110
rant 2011. Sur l’année, la progression de l’emploi salarié mar- France métro.
100chand non agricole est du même niveau qu’en Aquitaine. La
90situation de l’emploi devrait encore se détériorer début 2012 et
l’emploi salarié repartir à la baisse (cf. note de conjoncture 80
Insee de mars 2012). 70
2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
Les services fortement créateurs d’emploi en début d’année
Évolution de l’emploi intérimaire - données CVS
2011 (0,8 % d’augmentation aux deux premiers trimestres) per- Source : Insee, Estimations d’emploi
INSEE AQUITAINE 18 L’ANNÉE ÉCONOMIQUE ET SOCIALE 2011 EN AQUITAINEEMPLOI
Les emplois salariés2010 : 10 800 emplois créés grâce■
dans l’économie aquitaineaux activités tertiaires
% d’emploi salarié au 01/01/2011
erAu 1 janvier 2011, l’emploi total aquitain est estimé à
Ensemble de l’économie
1 312 600 personnes : 10 800 emplois de plus que début 2010,
dont 10 300 emplois salariés. Avant la crise, en 2006 et 2007,
Tertiaire ou activités tertiaires
les créations nettes d’emploi tournaient autour de 20 000.
eCette progression en 2010 de 0,8 % place la région au 4 rang
2,4 12,5 6,5 44,5 21,6 12,5
derrière Rhône-Alpes (1,5 % ) et Alsace et Pays de Loire (0,9 %). TertiaireAgriculture Industrie Construction Éducation, Administration
marchand santé et publiqueEn France métropolitaine, elle est nettement plus faible : 0,5 %.
action sociale
Tertiaire non marchanddontEn 2010, en Aquitaine, l’agriculture, l’industrie et la construc-
tion perdent des emplois, tandis que les activités tertiaires mar-
chandes en créent.
L’emploi salarié représente 88 % de l’ensemble des emplois. La
13,4 3,6 2,9 10,8part de l’Aquitaine dans l’emploi métropolitain se situe à 4,9 %
Commerce Hébergement, Activités Activités
Restaurationpour les salariés et 5,0 % pour les non-salariés. financières scientifiques,
5,2 1,8 0,9 5,9techniques
Transports Information, Activités Autres
Pour mémoire, en 2009, l’emploi total régional est resté stable, Communication immobilières activités
de servicesles créations d’emploi non salarié ont contrebalancé les
Activités de services marchands
2 300 destructions d’emploi salarié. En 2008, la région a perdu Source : Insee, Estimations d’emploi
3 000 emplois, dont 2 300 salariés.❒
Sébastien DUMARTIN
Élisabeth NADEAU
Insee Aquitaine
L’emploi total et l’emploi salarié par département au début 2011
Emploi total en Aquitaine
Nomenclature agrégée Dordogne Gironde Landes Lot-et-Garonne Pyrénées-Atlantiques Aquitaine
en 5 postes
Effectif au Effectif au Effectif au Effectif au Effectif au Effectif au
Évol.(%) Évol.(%) Évol.(%) Évol.(%) Évol.(%) Évol.(%)31/12/10 31/12/10 31/12/10 31/12/10 31/12/10 31/12/10
10-09 10-09 10-09 10-09 10-09 10-09(p) (p) (p) (p) (p) (p)
Agriculture . . . . . . . . . . . 8 751 - 2,5 24 456 - 3,5 7 633 - 5,8 8 688 - 2,5 10 607 - 2,7 60 135 - 3,4
Industrie . . . . . . . . . . . . . 19 282 - 1,2 62 024 - 0,7 21 865 - 0,2 15 726 - 0,2 34 513 - 2,1 153 410 - 1,0
Construction . . . . . . . . . . 12 692 - 3,6 42 917 0,2 11 055 0,1 8 950 - 1,0 20 492 1,1 96 106 - 0,3
Tertiaire marchand . . . . . 56 738 0,1 304 910 2,3 54 956 1,1 49 963 1,3 117 266 2,8 419 174 0,8
Tertiaire non marchand. . 48 125 - 0,3 201 514 0,5 46 168 2,3 39 073 0,8 84 294 1,4 583 833 2,0
Total . . . . . . . . . . . . . . . . 145 588 - 0,7 635 821 1,0 141 677 0,8 122 400 0,5 267 172 1,3 1 312 658 0,8
Emploi salarié en Aquitaine
Nomenclature agrégée Dordogne Gironde Landes Lot-et-Garonne Pyrénées-Atlantiques Aquitaine
en 5 postes
Effectif au Effectif au Effectif au Effectif auEffectif au Effectif auÉvol.(%) Évol.(%) Évol.(%) Évol.(%) Évol.(%) Évol.(%)
31/12/10 31/12/10 31/12/10 31/12/10 31/12/10 31/12/1010-09 10-09 10-09 10-09 10-09 10-09
(p) (p) (p) (p) (p) (p)
Agriculture . . . . . . . . . . . 2 562 - 1,5 17 765 - 1,4 3 311 - 2,6 3 104 - 1,6 1 556 - 1,5 28 298 - 1,6
Industrie . . . . . . . . . . . . . 17 898 - 1,2 58 937 - 0,8 20 897 - 0,2 14 784 - 0,1 32 547 - 2,4 145 063 - 1,1
Construction . . . . . . . . . . 9 421 - 4,5 34 464 - 0,3 8 527 - 0,1 6 740 - 1,6 16 288 0,8 75 440 - 0,7
Tertiaire marchand . . . . . 47 704 0,1 274 330 2,3 47 423 1,2 43 281 1,2 102 383 2,8 515 121 2,0
16 993 - 1,2 74 022 0,0 16 453 - 0,8 17 098 - 0,5 30 774 - 0,3dont : Commerce 155 340 - 0,3
Services marchands 30 711 0,8 200 308 0,3 30 970 1,0 26 183 1,0 71 609 1,0 359 781 1,0
Tertiaire non marchand. . 45 757 - 0,3 189 713 0,3 43 591 2,4 37 020 0,7 78 582 1,3 394 663 0,7
Total . . . . . . . . . . . . . . . . 123 342 - 0,6 575 209 1,0 123 749 1,2 104 929 0,6 231 356 1,4 1 158 585 0,9
Source : Insee, Estimations d’emploi localisées
(p) : provisoire
POUR EN SAVOIR PLUS...
? Site Insee :
www.insee.fr--> thème Travail-Emploi
L’ANNÉE ÉCONOMIQUE ET SOCIALE 2011 EN AQUITAINE 19 INSEE AQUITAINE

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.