Une année de transition pour les politiques d'emploi

De
Publié par

En 2004, les mesures d'aide à l'emploi dans l'ensemble des secteurs marchands et non marchands ont concerné 29 000 personnes, volume pratiquement stable (+0,4 %) par rapport à l'année précédente. Dans le secteur marchand, 19 900 personnes ont été concernées, soit 3,6 % de plus qu'en 2003, alors que dans le secteur non marchand, 7 200 nouveaux contrats ont été signés grâce aux diverses aides à l'emploi, en retrait de 15,3 % sur un an.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 31
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

EMPLOI - TRAVAIL
Une année de transition
pour les politiques d'emploi
En 2004,
Stabilité des entrées
les mesures d’aide à l’emploi dans les dispositifs d’aide à l’emploi en 2004
dans l’ensemble des secteurs
Entrées Évolution (en %)
marchands et non marchands Dispositifs d’aide à l’emploi cumulées
2003-2004 2000-20042004ontconcerné29000personnes,
Bas-Rhin 17 592 5,3 -27,5volume pratiquement stable
Emplois aidés dans le secteur marchand 12 155 9,5 -27,7(+0,4 %) par rapport
Aides à la création d’entreprise (bénéficiaires ACCRE) 1 343 60,3 119,8à l’année précédente.
Emplois aidés dans le secteur non marchand 4 094 -14,1 -40,2
Dans le secteur marchand,
Haut-Rhin 11 423 -6,2 -29,2
19 900 personnes 7 745 -4,4 -22,2
ont été concernées, Aides à la création d’ 592 61,7 86,2 3 086 -16,8 -47,3soit 3,6 % de plus qu’en 2003,
Alsace 29 015 0,4 -28,1alors que
Emplois aidés dans le secteur marchand 19 900 3,6 -25,6dans le secteur non marchand,
Aides à la création d’entreprise (bénéficiaires ACCRE) 1 935 60,7 108,3
7 200 nouveaux contrats
Emplois aidés dans le secteur non marchand 7 180 -15,3 -43,4
ont été signés grâce
aux diverses aides à l’emploi, avait été marquée par une forte di- ment, avec près de 2 500 embau-
en retrait de 15,3 % sur un an. minution (3 200 entrées en moins, ches, nombre en retrait de 25 % par
soit -10,4 %). L’effort se concentre rapport à l’année précédente. À
de plus en plus sur le secteur mar- partir d’avril 2005, la loi de pro-
chand : son "poids" augmente de grammation de cohésion sociale a
’année 2004 est une année 4 points par rapport à l’année pré- réformé le dispositif pour lui donner
cédente, et depuis l’an 2000, il aL de transition à double titre : un nouvel élan, grâce à un double-
d’une part, du fait de la réforme de progressé de près de 6 points. ment de la prime versée à l’em-
l’alternance, dont les effets ne se- ployeur pour les jeunes les moins
ront sensibles qu’en 2005 et, d’autre qualifiés, et au report de la limiteDans le secteur marchand,
part, du fait de la mise en place du d’âge à 25 ans pour les jeunes nonle contrat jeune en entreprise
plan de cohésion sociale. Les diver- qualifiés, bénéficiant du contrat
marque le pas
ses mesures de politique d’emploi d’insertion dans la vie sociale.
en Alsace se sont traduites par une La mise en place des contrats jeu-
diminution de 2,2 % des embauches nes en entreprise, en juillet 2002, L'alternance se maintient,
sur des emplois aidés : 27 100 nou- avait permis l’embauche de plus de le CIE se développe
velles entrées ont été enregistrées 2 000 jeunes jusqu’à fin décembre
dans les dispositifs d’aide à l’emploi 2002. En 2003, première année Les contrats en alternance ont per-
dans les secteurs marchands et non pleine de cette mesure, 3 300 jeu- mis 13 500 embauches en 2004,
marchands, soit 600 de moins qu’en nes ont été embauchés. En 2004, la nombre en progrès de 3,6 % par
2003. Rappelons que l’année 2003 mesure affiche un certain tasse- rapport à l’année précédente, alors
36
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 9 · L'année économique et sociale 2004 · juillet 2005
Source : Dares-DRTEFP AlsaceEMPLOI - TRAVAIL
Diminution des entrées en stage de formation
Évolution (en %)
Stages de formation Entrées cumulées 2004
2003-2004 2000-2004
Bas-Rhin 883 -43,5 -56,3
Stages d’insertion et de formation à l’emploi collectifs (SIFE coll.) 517 -46,8 -53,3’insertion et de formation à l’emploi individuels (SIFE indiv.) 150 -48,5 -47,4
Stages d’accès à l’entreprise 216 -28,5 -65,6
Haut-Rhin 809 -12,3 -35,9
Stages d 589 -1,2 -13,1 80 -47,7 -59,2
Stages d’accès à l’entreprise 140 -19,1 -64,0
Alsace 1 692 -31,9 -48,5
Stages d’insertion et de formation à l’emploi collectifs (SIFE coll.) 1 106 -29,4 -38,0’insertion et de formation à l’emploi individuels (SIFE indiv.) 230 -48,2 -52,2
Stages d’accès à l’entreprise 356 -25,1 -65,0
que 2003 s’était traduit par une mation ont fortement baissé en 2004Dans le secteur non marchand,
baisse de 12,8 %. Cependant, si (-32 %). Le nombre d’entrées dansrepli des embauches
l’on se réfère à la campagne - les "stages d’insertion et de for-
er
c’est-à-dire à la période du 1 juin mation à l’emploi collectifs" ont di-La baisse des moyens budgétaires
au 31 mai suivant - au lieu de minué de 29 %, les entrées danss’est poursuivie en 2004 et a conduit,
l’année civile, ce gain est en réali- du côté des emplois aidés dans le les "stages d’insertion et de for-
té de 0,2 %. Le contrat de qualifi- secteur non marchand, à une baisse mation à l’emploi individuels" de
cation adulte concerne 240 per- du nombre des contrats emploi - soli- 48 % et les stages d’accès à l’en-
sonnes en 2004, contre 200 en darité (-8,6 %) et des contrats em- treprisede25%.
2003. ploi - consolidé (-23,6 %). Quant aux
embauches en contrat emploi jeune, Moins de bénéficiaires
Les recrutements en contrat ini- lafinprogramméedecettemesurea des mesures d’accompagnement
tiative emploi (CIE) poursuivent conduit à une chute de 39,6 % des
des restructurations
leur remontée, amorcée en 2003. embauches en 2004. La totalité de
Ainsi, en 2004, ce contrat aidé a fa- L’ensemble des bénéficiaires desces embauches a été réalisée dans
vorisé l’embauche de 2 200 per- mesures d’accompagnement a dimi-le cadre du droit commun, géré par
sonnes par des entreprises, soit les directions départementales du nué de 3 % en 2004. Les adhésions
58,3 % de plus qu’en 2003. travail, de l’emploi et de la formation individuelles enregistrées dans les
professionnelle (DDTEFP), et concer- cellules de reclassement sont sta-
Par ailleurs, les aides à la créa- ne exclusivement des remplacements bles par rapport à 2003 (+0,9 %). Par
tion d’entreprise ont permis à 1 900 de poste. Globalement, le recul de ailleurs, le nombre de procédures
bénéficiaires de créer ou de re- l’aide à l’emploi dans le secteur non susceptibles d’engager un plan de
prendre 1 800 entreprises dans le marchand atteint 15,3 %, en termes sauvegarde de l’emploi a baissé de
cadre de l’ACCRE (aide aux chô- de nouveaux bénéficiaires. 8,5 % sur un an, et les effectifs
meurs créateurs ou repreneurs concernés ont reculé de 22,8 %.
d’entreprise). Le nombre de béné- Moins d’entrées
ficiaires, qui avait déjà progressé en stage de formation
de 43,5 % en 2003, a augmenté Gérard ROBERT
encore plus sensiblement en 2004 Après la forte baisse en 2002 Direction régionale
(+60,7 %). (-24 %) et une remontée en 2003 du Travail, de l’emploi
(+13 %), les entrées en stage de for- et de la formation professionnelle
37
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 9 · L'année économique et sociale 2004 · juillet 2005
Source : Dares-DRTEFP Alsace

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.