Une hausse de l'emploi salarié ligérien au 2e trimestre 2005 dans la continuité du 1er trimestre

De
Publié par

Au deuxième trimestre 2005, l'emploi salarié en Pays de la Loire a progressé de 0,3 % dans les activités marchandes non agricoles, notamment dans les départements de la Mayenne et de la Sarthe. En revanche, les effectifs sont restés stables dans le département de Maine-et-Loire.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 44
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

v
v
www.insee.fr/pays-de-la-loire
N° 184. Octobre 2005
Une hausse de l’emploi salarié ligérien
e au 2 trimestre 2005
er dans la continuité du 1 trimestre
U DEUXIÈME trimestre 2005, l’emploi salarié l’emploi salarié (respectivement + 0,5 % etAu deuxième trimestre
dans les Pays de la Loire a augmenté de + 0,4 %). En revanche, le département de Maine-2005, l’emploi salarié en A 0,3 % en données corrigées des variations et-Loire a enregistré une stabilité des effectifs parPays de la Loire a
saisonnières. Cette hausse fait suite à un accrois- rapport au premier trimestre 2005. Les difficultésprogressé de 0,3 % dans
sement de 0,2 % au premier trimestre 2005. Ainsi, dans le secteur de l’habillement et du textile ont
les activités marchandes
dans les activités marchandes non agricoles, l’em- continué d’affecter son économie.
non agricoles, notamment
ploi salarié ligérien a progressé d’un demi point
dans les départements de Évolution de l’emploi salarié depuis
au cours de la première moitié de cette année. ele 4 trimestre 1997 en données corrigéesla Mayenne et de la Sarthe. Une progression de même ampleur avait été des variations saisonnières (CVS)
En revanche, les effectifs observée au cours du premier semestre 2004. eBase 100 au 4 trimestre 1997 sur les données brutes
sont restés stables dans le
Cette progression au cours du deuxième trimes-
département de Maine-et- 128tre 2005 n’a pas concerné tous les départements. Vendée
Loire. 124La Loire-Atlantique et la Vendée, contrairement Loire-Atlantique
120au trimestre précédent, n’ont pas été les dépar-Sylvie BÉCAUD
116tements les plus créateurs nets d’emplois sala- Sarthe
Source : bordereaux de recouvrement des
112 Mayennecotisations (BRC) adressés par les riés ; ils ont affiché une augmentation équivalente
Maine-et-Loire
employeurs aux unions de recouvrement de 108à l’évolution régionale. La Sarthe et la Mayenne
la sécurité sociale et des allocations
104familiales (Urssaf) et transmis ont connu un certain dynamisme de la part des
trimestriellement à l’Insee. Ces fichiers des 100entreprises avec des hausses plus marquées de 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005Urssaf font l’objet par l’Insee d’une
expertise, d’un redressement et d’une
confrontation avec d’autres sources eÉvolution de l'emploi salarié par département au 2 trimestre 2005
(DMMO, Assedic). een données corrigées des variations saisonnières (CVS). Base 100 au 4 trimestre 1997
Variation en %
INSEE Pays de la Loire e e e er eDonnées CVS sur 1 trimestre sur 1 an2 trimestre 3 trimestre 4 trimestre 1 trimestre 2 trimestre
105, rue des Français Libres
2004 2004 2004 2004 2005BP 67401
44274 Nantes cedex 2
Tél . : 02 40 41 75 75 Pays de la Loire 116,8 116,8 117,3 117,5 117,9 0,3 0,9
Fax. : 02 40 41 79 39
www.insee.fr
Loire-Atlantique 120,6 120,6 121,5 121,9 122,3 0,3 1,4
Directeur de la publication : Pierre MULLER Maine-et-Loire 110,2 110,4 110,5 110,4 110,4 0,0 0,1
Rédactrice en chef : Emmanuelle WALRAET
Contact presse : Andrée RICOLLEAU Mayenne 112,6 112,7 112,8 112,3 112,7 0,4 0,1
Tél. : 02 40 41 77 83
Mise en page : Jean Marc CHÉNÉ Sarthe 112,0 112,1 112,3 112,5 113,0 0,5 0,9
© INSEE-2005 Vendée 124,3 124,8 124,7 125,6 126,0 0,3 1,4L’emploi salarié dans l’industrie a poursuivi son tion a été créateur net d’emplois salariés avec
recul, certes de façon infléchie par rapport au une évolution de + 0,7 %, supérieure à la crois-
etrimestre précédent (- 0,2 % au 2 trimestre 2005 sance enregistrée au précédent trimestre
ercontre - 0,5 % au 1 trimestre 2005). Cette dimi- (+ 0,5 %). Les effectifs du commerce ont connu
nution est liée essentiellement au repli dans les une augmentation de + 0,5 %, tout comme ceux
industries agricoles et alimentaires, de biens de des services. Toutefois, fait inhabituel, les servi-
consommation et automobiles, mais, d’une fa- ces aux particuliers et les transports ont affiché
çon générale, tous les secteurs industriels sont des reculs (respectivement - 0,6 % et - 0,4 %).■
concernés. À l’inverse, le secteur de la construc-
Évolution de l’emploi salarié par département au Évolution de l’emploi salarié par secteur
e e 2 trimestre 2005 au 2 trimestre 2005
en données corrigées des variations saisonnières (CVS) en données corrigées des variations saisonnières (CVS)
(en %) (en %)
1,6 0,8
1,4
0,6
1,2
0,41,0
0,8
0,2
0,6
-0,0
0,4
0,2 -0,2
0,0
e e-0,4Au 2 Trimestre 2005 Au 2 trimestre 2005
- 0,2
e erSur un an entre les 2 trimestres 2004 et 2005 Au 1 trimestre 2005
-0,6- 0,4
Loire-Atlantique Mayenne Vendée
Industrie Construction Commerce ServicesPays de la Loire SartheMaine-et-Loire
e Évolution de l’emploi salarié en Pays de la Loire par secteur au 2 trimestre 2005
en données corrigées des variations saisonnières (CVS)
dont établissements Ensemble (en %)
Ensemble
Activités économiques en NES16 et regroupement en NAFG5 0 à 9 10 salariés trimestre(en %)
salariés ou plus précédent
NES 16
ENSEMBLE (EB à EF et EH à EQ) 0,3 1,1 0,0 0,2
INDUSTRIE (EB à EF) - 0,2 1,3 - 0,4 - 0,5
EB Industries agricoles et alimentaires - 0,5 0,1 - 0,6 - 0,2
EC Industries de biens de consommation - 0,5 2,4 - 0,6 - 1,7
ED Industrie automobile - 0,2 0,2 - 0,2 - 0,2
EE Industries de biens d'équipement - 0,2 4,0 - 0,5 - 0,2
EF Industries des biens intermédiaires; - 0,2 1,0 - 0,3 - 0,1
EH CONSTRUCTION (EH) 0,7 2,0 0,0 0,5
EJ COMMERCE (EJ) 0,5 0,8 0,3 0,4
SERVICES (EK à EQ) 0,5 1,2 0,2 0,4
EK Transports (1) - 0,4 1,0 - 0,5 0,5
(1) non compris SNCF, Air France, EL Activités financières (2) 0,7 1,9 0,2 0,2
(2) non compris Banque de France,
EM Activités immobilières 3,4 3,0 4,2 4,2(3) non compris la Poste
EN Services aux entreprises (4) 1,2 2,0 1,1 0,4et les télécommunications,
(4) non compris l’intérim, EP Services aux particuliers - 0,6 0,0 - 1,2 0,2
(5) non compris Éducation
EQ Éducation, santé, action sociale (5) 0,4 1,5 0,4 0,4et autres formes d’action sociale.
Champ
Salariés soumis à la contribution sociale généralisée (CSG). Sont exclus les secteurs relevant de la mutualité sociale agricole (MSA), l'administration, l'éducation, les postes
et télécommunications, la Banque de France, les transports ferroviaires, les industries energétiques, l'intérim, les stagiaires AFPA, les caisses de congés payés, la vente à domicile,
l'administration d'immeubles, les autres formes d'action sociale.
erLe champ représente plus des trois quarts des salariés cotisant à l'URSSAF (751 000 emplois au 1 janvier 2000), 70 % de l'ensemble des salariés des Pays de la Loire
et 61 % de l'emploi total ligérien
Il s’agit là de données provisoires, les données semi-définitives seront disponibles à compter du 10/11/2005 sur l’internet de l’INSEE Pays de la Loire .

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.