Vue d'ensemble du bilan 2006 : Poursuite de la baisse du chômage en 2006

De
Publié par

L'année 2006 se caractérise par une poursuite modérée de la croissance économique nationale, un peu plus vive cependant que l'année passée. Le produit intérieur brut augmente de 2 % après 1,7 % seulement en 2005. Cette croissance a bénéficié à l'emploi avec la création de 25 200 emplois dans l'ensemble de l'économie, en majorité dans le secteur concurrentiel mais également dans les secteurs non marchands où l'emploi aidé a progressé. Selon des données provisoires, le taux de chômage diminue de près d'un point et s'élève à 8,6 % de la population active fin 2006.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 17
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

VUE D'ENSEMBLE
Poursuite de la baisse du chômage en 2006
L’année 2006 se caractérise par une tier s’élève à 9 800, soit le chiffre le plus secteurs industriels et en particulier
poursuite modérée de la croissance élevé depuis vingt-cinq ans. Avec une celui de l’automobile. Le secteur de la
économique nationale, un peu plus vive augmentation de 14 % contre seulement construction est le plus dynamique avec
cependant que l’année passée. Le pro- 2,5 % au plan national, la Haute-Nor- une hausse de 4,1 % après + 2,9 %
duit intérieur brut augmente de 2 % mandie se situe au quatrième rang des l’année précédente. La deuxième plus
après 1,7 % seulement en 2005. Cette régions les plus dynamiques. A l’inverse, forte progression de l’emploi concerne
croissance a bénéficié à l’emploi avec la la construction de locaux non résiden- le secteur des services aux entreprises
création de 252 000 emplois dans l’en- tiels enregistre une forte baisse de 11 % avec + 2,8 %.
semble de l’économie, en majorité dans alors que la tendance nationale est à la Dans les entreprises de plus de dix
le secteur concurrentiel mais également hausse. salariés, le nombre d’embauches aug-
dans les secteurs non marchands où Comme en 2005, les résultats de mente de 2,2 % pour atteindre 110 700
l’emploi aidé a progressé. Selon des l’activité portuaire sont contrastés. Le mais reste inférieur à celui des départs
données provisoires, le taux de chô- port du Havre enregistre une légère qui augmente également, de 3,4 %. La
mage diminue de près d’un point et s’é- baisse d’activité de 1,5 % malgré la hausse des embauches provient exclu-
lève à 8,6 % de la population active fin mise en service de nouvelles installa- sivement des contrats à durée déter-
2006. tions dans le cadre de l’opération « Port minée, + 5,7 %, alors que les contrats à
En Haute-Normandie, l’année 2006 2000 » en début d’année alors que le durée indéterminée baissent de 0,4 %.
présente de nombreuses similitudes port de Rouen connaît une nouvelle pro- L’intérim continue de progresser en
avec 2005. L’activité évolue différem- gression, de 6 %, atteignant ainsi le 2006, plus faiblement cependant qu’en
ment selon les secteurs économiques meilleur niveau de trafic depuis 2000. 2005. Le volume de travail intérimaire
mais globalement l’emploi progresse lé- Les trafics aériens et fluviaux augmen- augmente de 2,1 % sous l’effet de la
gèrement de près de 1 % dans le sec- tent à nouveau alors que le trafic ferro- hausse à la fois du nombre de contrats
teur privé marchand. Le nombre de viaire continue de baisser nettement. conclus et de leur durée moyenne. Le re-
demandeurs d’emploi diminue à nou- En 2006, les productions végétales cours à l’intérim reste une des caracté-
veau nettement en 2006 pour la sont inférieures à celles de la campagne ristiques de la région avec un taux de
seconde année consécutive. précédente. Ainsi, la production de blé 5,5 %.
La valeur des échanges extérieurs a tendre, première culture régionale, Le nombre de demandeurs d’emploi
de nouveau fortement progressé, no- baisse de 3 % du fait d’une diminution à s’élève à 70 500 au 31 décembre 2006
tamment les importations marquées par la fois des surfaces utilisées et des ren- soit une baisse de 11,3 % dans la région
la hausse des prix des produits dements. La production de maïs fourra- comme au plan national. Cette baisse
pétroliers. ger tire profit de conditions climatiques bénéficie à toutes les catégories mais
favorables et augmente de 5 %. surtout aux chômeurs de longue durée
Le nombre d’entreprises créées dont le nombre diminue de plus de 20 %.
dans la région augmente légèrement de Selon des données provisoires, le tauxActivité toujours soutenue
1 % en 2006. Les secteurs des services de chômage diminue de 0,9 point endans la construction
aux entreprises et de la construction métropole comme dans la région pour
Selon les premières indications don- continuent de progresser alors que celui atteindre 9,4 % de la population active
nées par l’enquête annuelle de la du commerce diminue, notamment le en Haute-Normandie.
Banque de France, le bilan d’ensemble commerce de détail. Parallèlement, le Le nombre de minima sociaux
de l’activité industrielle reste globale- nombre de défaillances d’entreprises versés baisse de 1 % en 2006. Bénéfi-
ment favorable, la progression du chiffre baisse de 2,8 % mais concerne 4 700 ciant d’un contexte économique plus fa-
d’affaires de 4 % en 2006 étant sem- salariés soit nettement plus qu’en 2005. vorable, le nombre d’allocataires du
blable à celle de l’année précédente. revenu minimum d’insertion (RMI) di-
Les différences selon les secteurs sont minue de 1,3 % après quatre années de
cependant très marquées. Les secteurs hausse continue, de même que l’alloca-Amélioration
des biens d’équipement et des biens in- tion spécifique de solidarité (ASS)du marché du travail
termédiaires affichent les hausses les (- 3,7 %). Le nombre de bénéficiaires de
plus fortes. Le repli constaté depuis D’après les premières estimations, l’allocation aux adultes handicapés
2003 dans le secteur de l’automobile se l’emploi salarié du secteur marchand continue d’augmenter mais moins
poursuit. augmenterait légèrement de 0,9 % en rapidement que ces dernières années.
Le secteur de la construction affiche 2006 après avoir stagné en 2005. L’in-
encore de bons résultats en 2006 grâce dustrie continue de perdre des emplois
Denis CAVAUD
à la construction de logements neufs. Le au rythme annuel de 2,6 %. Les baisses Chef du Service des études
nombre total de mis en chan- d’effectifs concernent presque tous les et de la diffusion
CAHIER D’AVAL n° 75 - Juin 2007 3

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.