Evolutions contrastées de l'activité des services au cours de l'année 2008

De
Publié par

Après un premier trimestre en demi teinte, l’activité dans les services s’est sensiblement redressée et ce jusqu’en juillet, pour décliner ensuite sur la fin de la période. Les résultats du début de l’année ont été plutôt positifs dans les transports routiers de marchandises, le travail temporaire voire l’ingénierie technique, mais la situation s’est ensuite dégradée. Les fluctuations plus marquées intervenues dans l’hôtellerie et la réparation d’automobiles sont liées à la forte saisonnalité de ces deux secteurs
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 8
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

SERVICES
Évolutions contrastées
de l’activité des services
au cours de l’année 2008
Après un premier trimestre en demi teinte, l’activité
dans les services s’est sensiblement redressée
et ce jusqu’en juillet, pour décliner ensuite sur la fin
de la période.
Les résultats du début de l’année ont été plutôt positifs
dans les transports routiers de marchandises, le travail
temporaire voire l’ingénierie technique, mais la situation
s’est ensuite dégradée. Les fluctuations plus marquées
intervenues dans l’hôtellerie et la réparation d’automobiles
sont liées à la forte saisonnalité de ces deux secteurs.
ans les transports routiers de marchan- lué pour demeurer attractifs tout au long de l’an- du BTP ont fourni une charge de travail conve-D dises, après un début d’année promet- née mais la demande est restée médiocre jus- nable tout au long de l’année. Le secteur de la
teur et malgré une augmentation constante des qu’au mois de juillet, période habituellement logistique, grandement pénalisé par la diminu-
prix, l’activité a ensuite plutôt décru de mois soutenue par le tourisme. De surcroît, les con- tion du pouvoir d’achat et ses conséquences
en mois. Le prix des carburants a maintenu ditions météorologiques n’ont pas été favora- sur le commerce et la grande distribution, s’est
une pression forte sur les tarifs en début d’an- bles et l’activité s’en est ressentie. La situé très en retrait de la normale. Le sursaut
née, impactant les marges des entreprises. La désaffection des touristes et le nombre plus d’activité lié aux fêtes de fin d’année n’a pas
baisse des cours intervenue par la suite a été faible de séminaires n’ont été que partiellement contrebalancé les effets de la contraction an-
répercutée dans un contexte très fortement compensés par la fréquentation de la clientèle térieure de la demande. Au total, l’activité de
concurrentiel. Le secteur du luxe ou encore d’affaires. Les objectifs n’ont en général pas l’année a été insuffisante dans le secteur.
celui de l’agro alimentaire ont permis de con- été atteints.
tenir la faiblesse de la demande au fil des mois,
Légère améliorationle BTP et l’industrie peinant à prendre le relais Banque de France
dans la réparation automobilependant le creux estival de l’activité. La bran-
che du déménagement a semblé la plus por-
Le contexte économique difficile ainsi que
teuse.
la morosité ambiante ont contribué à la rela-
tive atonie du secteur. Les opérations « portesAnnée décevante
ouvertes » n’ont pas rencontré le succès es-pour l’ingénierie technique
compté. Les révisions avant les départs en
Ce secteur a davantage souffert d’une vacances ont permis une sensible progression
période d’attentisme, suivie d’une contraction de l’activité des ateliers en milieu d’année. Ul-
quasi continue de la demande. Les chefs d’en- térieurement, en raison de très mauvaises con-
treprise ont vainement attendu une améliora- ditions météorologiques, les travaux de
tion et de nombreux contacts à l’international carrosserie ont compensé largement ceux de
ne se sont pas concrétisés. Pour tenter de mécanique en baisse. Globalement les effec-
pallier la faiblesse de la demande, une baisse tifs sont restés stables sur l’année. Les tarifs
des prix est intervenue en fin d’année ; celle- horaires n’ont été que modérément revalori-
ci n’a toutefois pas eu d’effets positifs sur l’ac- sés.
tivité qui s’est repliée en novembre et en
Contexte plutôt difficile Pour en savoir plusdécembre.
dans le travail temporaire Retrouvez toutes ces informations
Résultats en deçà des prévisions sur le site
Si les indicateurs du début d’année ta- wwww.banque-france.frpour l’hôtellerie
blaient plutôt sur une relative stabilité, les pré- espace
Le flux des réservations de fin 2007 s’est visions ont ensuite été corrigées à la baisse. "Statistiques et enquêtes"
très vite essoufflé. Les tarifs n’ont guère évo- Seules les demandes de l’agroalimentaire et
Insee Picardie - Bilan économique et social 2008 47

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.