Indice des prix à la consommation en base 100 en 1998 - Séries longues rétropolées, de 1990 à 2002

De
Publié par

Un indice des prix à la consommation base 100 en 1998 a été mis en service par l'INSEE en février 1999. Les besoins des utilisateurs sont souvent de disposer d'indices de prix sur une période plus grande. Pour la première fois, cet ouvrage offre une rétropolation complète des indices de prix à la consommation de 1990 à 2002. Elle est effectuée pour l'ensemble des ménages France entière (métropole et départements d'outre-mer) à un niveau fin de nomenclature. Les indices rétropolés ont un intérêt d'analyse économique, mais ne se prêtent à aucun usage d'ordre juridique. Cet Insee Résultats rassemble : - un fascicule qui présente la méthode de rétropolation, les principaux tableaux de résultats et quelques graphiques sur longue période ; - un cédérom qui contient toutes les données mensuelles et annuelles de 1990 à 2002.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 248
Tags :
Nombre de pages : 40
Voir plus Voir moins

Insee Résultats Indice des prix à la

consommation en base 100 en
Société
N° 17 1998
Juillet 2003
Séries longues rétropolées,
de 1990 à 2002
Division des prix à la consommation
Pascal Védie, André Viguier Pascal Védie, André Viguier
Sources et méthodes
Pourquoi une rétropolation de l’indice des prix à la
consommation ?............................................................ 3
Un indice pour l’analyse économique, sans valeur
juridique.......................................................................... 4
La méthode de rétropolation........ 5
Disponibilité des indices et bibliographie .................... 8

Directeur Les données essentielles de la publication
Jean-Michel Charpin Liste des tableaux et graphiques de ce fascicule.......9
Tableaux et graphiques ...............................................10
Institut national
de la statistique Dates de départ des séries.........27
et des études Définition des regroupements conjoncturels .............28
économiques
Extension de couverture ; passage à l’euro ...............33
Direction générale
18 boulevard
Adolphe Pinard
75675 Paris cedex 14
Téléphone : 01 41 17 50 50 Le cédérom Fax : 01 41 17 66 66
www.insee.fr Présentation du cédérom ............................................35

Diffusion/abonnements Liste des tableaux du cédérom...36
et ventes Autres documents du cédérom...36
voir en fin de volume

Impression
Jouve

Indice des prix à la consommation, séries rétropolées, de 1990 à 2002 1 © Insee 2003
Où et comment commander ?
Les produits de l’Insee ...............................................37

2 Indice des prix à la consommation, séries rétropolées, de 1990 à 2002 Sources et méthodes
Pourquoi une rétropolation des indices de prix
à la consommation ?

Un indice des prix à la consommation base 100 en 1998 en remontant le temps, en utilisant
100 en 1998 a été mis en service par l’INSEE en l’information disponible dans la base précédente.
1
février 1999 . La rétropolation qui est présentée ici va permettre
de disposer d’indices base 100 en 1998, com-
Cet indice des prix à la consommation (IPC) est mençant en 1990.
actuellement publié chaque mois, d’abord en
données provisoires, puis en données définitives. Il Quelques difficultés à surmonter
est « en base 100 en 1998 » : l’indice moyen des
12 mois de 1998 est égal à 100. Ainsi l’indice Les changements de nomenclature
donne l’évolution des prix à la consommation par Le passage de la base 100 en 1990 à la base 100
rapport à 1998. en 1998 a permis l’adoption complète de la
2Mis en service par l’INSEE en février 1999, il a nouvelle nomenclature COICOP , pour la pro-
remplacé l’indice des prix à la consommation base duction et la diffusion de l’indice.
100 en 1990. Il représente la 7ème génération Le travail de rétropolation a nécessité le rappro-
d’IPC depuis 1914. chement des nomenclatures des deux bases.
Pour satisfaire les besoins des utilisateurs qui L’indice rétropolé utilise les évolutions de prix
veulent prolonger les séries en base 100 en 1990, constatées dans la base 1990, en se rapprochant
l’année 1998 a été publiée dans les deux bases : le plus possible de la nomenclature de la base
base 100 en 1990 et base 100 en 1998. Il faut 1998.
rappeler que pour les contrats indexés sur l’IPC,
seuls les indices publiés au Journal Officiel servent Les extensions de couverture
aux revalorisations. Le passage à la base 1998 a permis l’élargis-
sement et l’amélioration de la couverture secto-
Les besoins des utilisateurs sont souvent de rielle. Le taux de couverture en base 100 en 1990
disposer d’indices de prix en base 100 en était de 88,3%. Celui de l’IPC base 100 en 1998,
1998 sur une période plus grande. lors de sa mise en service en février 1999, était de
Si on veut étudier l’évolution des prix avant 1998, 94,1. Ce taux passe à 94,8% pour 2000 et à
on dispose de l’indice des prix à la consommation 95,2% en 2001 et 2002.
dans les autres bases qui se sont succédées Certains sous-indices ne peuvent donc pas être
dans le temps. La précédente base était la base rétropolés avant la date où ils sont apparus dans
100 en 1990. Les changements de base l’indice. Cela explique l’absence de certaines
permettent à l’indice de se transformer : les données dans les tableaux de résultats.
nomenclatures changent, le champ couvert Le tableau page 30 donne la date de début des
s‘étend. Les changements de base se justifient du sous-indices, lorsque ce n’est pas janvier 1990.
point de vue technique, mais sont une gêne pour
qui veut étudier l’évolution des prix sur une longue
période.
D’où le besoin de « rétropoler » l’indice base 100
en 1998 : cela signifie prolonger les séries base 2
COICOP : Classification of Individual
Consumption by Purpose. Nomenclature
1
Cf. le supplément du Bulletin Mensuel des d’Eurostat pour les indices des prix à la
statistiques de février 1999. consommation harmonisés des pays européens.
Indice des prix à la consommation, séries rétropolées, de 1990 à 2002 3
Les indices rétropolés ont un intérêt d’analyse économique,
mais ne se prêtent à aucun usage
d’ordre juridique

L’indice définitif des prix à la consommation est janvier 1991 à décembre 1998 étaient ceux de la
publié chaque mois. Il fait l’objet d’une parution au base 1990, et avant eux il y a eu ceux de la base
Journal Officiel (J.O.). C’est cet indice publié au 1980 et ceux de la base 1970. Seuls ces indices
J.O. qui est utilisé dans un but juridique, par publiés au J.O. ont une valeur juridique sur la
exemple pour revaloriser une pension alimentaire période de leur publication.
indexée. Les indices publiés ici doivent donc être utilisés
L’indice base 100 en 1998 a commencé à être pour l’analyse économique des évolutions de prix
publié au J.O. pour janvier 1999. Avant cela, les sur une longue période.
indices publiés au J.O. pour les mois de

4 Indice des prix à la consommation, séries rétropolées, de 1990 à 2002 La méthode de rétropolation

Les séries pourront être prolongées en 2003 grâce Les particularités de l’indice
aux résultats définitifs de l’indice publiés chaque
mois (Voir le chapitre disponibilité des indices, Le niveau géographique : Métropole et DOM
page 8). L’indice en base 100 en 1998 a été le premier à
couvrir l’ensemble « Métropole et Départements
Les niveaux d’agrégation d’Outre-Mer (DOM) ». L’indice base 100 en 1990
Les indices mensuels sont rattachés à la nomen-ne couvrait que la métropole.
clature de publication, basée sur les fonctions de La rétropolation prolonge avant 1998 les indices
consommation de la COICOP (voir note en bas de Métropole + DOM de la base 1998. Les indices
la page 3). Cette nomenclature, hiérarchisée, portent donc sur l’ensemble Métropole + DOM, sur
descend jusqu’au niveau des « groupes » qui sont toute la période couverte, de 1990 à 2002. Mais du
codés sur 5 positions. point de vue des calculs avant 1998, les seules
Par exemple, le groupe 01111 « Pain » est ratta-données disponibles et utilisées appartenaient à la
ché au regroupement 0111, « Pain et céréales », base 1990, donc traduisaient des évolutions de
lui-même élément de la sous-fonction 011 prix en métropole seulement.
« Produits alimentaires » ; encore au-dessus se
trouve la fonction de consommation 01 « Produits La population suivie : l’ensemble des ména-
alimentaires et boissons non alcoolisées », et ges
l’indice d’ensemble (code 00). La seule population retenue ici est l’ensemble des
ménages. La population des ménages urbains
Les données annuelles, indices moyens ou pon-dont le chef est ouvrier ou employé est aussi
dérations, sont disponibles à un niveau encore suivie dans la base 1998, mais n’a pas été retenue
plus détaillé, le niveau des « postes », codé sur pour la rétropolation.
6 positions. Par exemple 011121 « Pâtisserie
fraîche ». Les indices mensuels des postes ne La couverture sectorielle
sont jamais diffusés, leur fiabilité statistique ne le La présentation détaillée de la base 1998 et de
permettant pas. ses nouveautés par rapport à la base 1990 est
accessible dans un document présent sur le
Enfin, les principaux regroupements conjoncturels cédérom (voir bibliographie page 8).
ont été rétropolés, à cause de leur importance Depuis le début de la base 1998, la couverture de
pour l’analyse économique. Ils agrègent les l’indice s’est aussi un peu étendue : voir page 36.
produits de l’indice en secteurs homogènes du
point de vue du comportement économique. Les La période : 1990 - 2002
regroupements conjoncturels retenus sont ceux en Mis à part quelques postes apparus pendant la
vigueur pour l’IPC en base 100 en 1998. Leur période couverte, et qui ne pouvaient pas être
contenu est différent de ceux de la base 100 en rétropolés avant cette date, les indices débutent
1990. en janvier 1990 (Voir la liste de ces postes
La définition des regroupements conjoncturels à page 30).
partir des fonctions de consommation se trouve en
pages 31 à 34, et fait l’objet d’un document plus Il est à noter que la qualité de l’indice est plus
visuel sur le cédérom. faible pour les années 1990, 1991 et 1992. On
remarquera par exemple que les soldes étaient
L’appariement des nomenclatures mal pris en compte pour ces années-là. Les
Le premier travail pour mener à bien la rétro-pondérations traduisent aussi quelques irrégu-
polation a été de faire correspondre à chaque larités. Cependant, il a été jugé préférable de
niveau d’indice de la nomenclature de diffusion et à remonter malgré cela jusqu’en 1990 chaque fois
chaque poste de la base 1998 : soit un niveau ou que c’était possible, l’avantage étant de disposer
un poste équivalent en base 1990, soit un agrégat d’une série la plus longue possible.
de plusieurs niveaux, postes ou variétés en base
Indice des prix à la consommation, séries rétropolées, de 1990 à 2002 5 1990, permettant de se rapprocher le plus possible
baseBde la définition en base 1998. En appelant l’indice calculé pour la date IP dateD
De façon similaire, des regroupements spéciaux
ont été constitués pour se rapprocher au mieux de D en base 100 en B, on a :
la définition des secteurs conjoncturels.
baseDéc.97 IPbase98 base98 décembre97IP = IP · décembre97 janvier98 baseDéc.97IPjanvier98Les principes du calcul

baseDéc.97
Comme IP vaut toujours 100, puisqu’il a Indépendance des différents niveaux décembre97
d’agrégation servi de base au premier calcul de janvier 1998, on
Chaque niveau d’indice est rétropolé séparément. a :
Par exemple la série d’ensemble est rétropolée en
utilisant l'évolution de l’indice d’ensemble en base base98IP janvier98base981990, sans tenir compte de ce qu’a donné la IP = ·100décembre97 baseDéc.97
rétropolation pour les différentes fonctions de IPjanvier98
consommation.



Les pondérations ne permettent donc pas de 2) On dispose alors de deux indices pour décem-
retrouver exactement les indices d’un niveau bre 1997, l’un en base 100 en 1998, l’autre en
donné à partir des indices des sous-niveaux. Elles
base 100 en 1990.
donnent seulement une information sup-

plémentaire, pour qu’on puisse juger de l’impor- Pour se ramener à une seule série base 100 en
tance relative des produits. 1998, on multiplie chaque indice mensuel en base

1990 par le coefficient de raccordement suivant :
Indices mensuels : raccord en décembre 1997

Pour un niveau d’indice donné, on dispose de deux
Indice de décembre1997 en base100 en 1998
séries chronologiques d’indices : l’une en base
Indice de1997 en base100 en 1990100 en 1998, et l’autre en base 100 en 1990.
Pour mener à bien le raccordement des deux
séries, il fallait choisir une date pour laquelle on
avait une évaluation dans chacune des deux Indices moyens annuels : raccord en 1998
bases. Les indices moyens annuels n’ont pas été recal-
Cette date de raccordement est décembre 1997. culés en faisant la moyenne des indices mensuels
rétropolés des 12 mois de l’année. Ils ont été
1) Tout d’abord un indice en base 100 en 1998 a rétropolés directement en utilisant les évolutions
été calculé pour le mois de décembre 1997. des indices moyens annuels en base 1990.

Rappelons le mode de calcul qui a permis Toujours pour un niveau d’indice donné, on
d’aboutir aux indices en base 100 en 1998, pour dispose des indices moyens annuels en base
les mois de l’année 1998. 1998, et des indices moyens annuels en base
Dans un premier temps, comme on le fait en 1990 du niveau ou du regroupement apparié.
année courante, on a évalué les indices des douze On a une date commune aux deux séries
mois de l’année en prenant pour base 100 le mois d’indices, c’est l’année 1998. C’est donc elle qui
de décembre de l’année précédente, 1997. va permettre le raccord.
Puis, comme 1998 était l’année de base, ces
indices ont été réajustés afin que leur moyenne Le coefficient de raccordement qui est appliqué à
soit égale à 100. chaque indice annuel base 1990 est :

Pour obtenir l’indice de décembre 1997 en base Indice moyen annuel de 1998 en base 100 en 1998

100 en 1998, on utilise l’évolution de janvier 1998 Indice moyen annuel de 1998 en base 100 en 1990
par rapport à décembre 1997, calculée dans la
première phase, et l’indice diffusé pour janvier
1998, après la deuxième phase.
6 Indice des prix à la consommation, séries rétropolées, de 1990 à 2002 Comme l’indice annuel 1998 en base 100 en 1998 100

est par définition égal à 100, le coefficient de Indice moyen annuel de1998 en base 100 en 1990
raccordement s’écrit :




Indice des prix à la consommation, séries rétropolées, de 1990 à 2002 7 Disponibilité des indices

Les indices rétropolés sont disponibles dans la 6 chiffres). La dernière parution date du
Banque de données Macroéconomique de 31 janvier 2003. Elle contient les moyennes
l’Insee. annuelles en 2001 et 2002, et les pondé-
rations en 2002.
Pour prolonger en 2003 et au-delà les séries
qui s’arrêtent ici en 2002, on trouvera les chiffres - Le bulletin mensuel des statistiques (BMS)
sur les supports suivants : donne une rétrospective sur les 13 derniers
mois, jusqu’au niveau des groupes. Par
- Les « Informations Rapides » publiées exemple le BMS n°9 de septembre 2002
chaque mois, en données provisoires puis en contient les indices des prix à la conso-
données définitives. On trouve la dernière mation d’août 2001 à août 2002, les indices
publiée sur le site Internet de l’Insee moyens annuels en 2001 et les pondérations
www.insee.fr. en 2002.
- La Banque de données Macroéconomique, - Les séries publiées dans le BMS sont
mise à jour dès la parution de l’indice. accessibles sur le site Internet de l’INSEE :
www.indices.insee.fr
- Un « Informations Rapides » publié une fois On y trouvera en particulier les indices de
par an en janvier. Il contient les indices prix à la consommation sur 3 ans.
moyens annuels. C’est la seule publication
qui donne des indices moyens et des - Des exemples de publications citées ici sont
pondérations au niveau des postes (code à disponibles sur le cédérom.

Bibliographie

« Pour comprendre l'indice des prix », Insee Bulletin mensuel des statistiques n°2 de février
Méthodes n°81- 82 - Edition 1998. 1999.
Méthodologie générale complète sur l'indice des Ce numéro contient une note méthodologique
prix à la consommation. Ce volume porte sur la sur le nouvel indice des prix à la consommation
base 100 en 1990, mais les principes base 100 en 1998 : contenu des groupes avec
méthodologiques restent les mêmes. les fonctions, les regroupements et les groupes
publiés dans la nouvelle base 1998, table de
Ce document est présent sur le cédérom. passage des postes base 1990 aux groupes
base 1998, rétropolation du nouvel indice base
100 en 1998 pour l'année 1998.
Cette note est présente sur le cédérom. Elle est
à compléter par les élargissements de la
couverture depuis le début de la base, décrits
page 36.


8 Indice des prix à la consommation, séries rétropolées, de 1990 à 2002

Les données essentielles
Liste des tableaux et graphiques

Les secteurs conjoncturels
Graphiques sur les indices
Tableau 1 - Les indices moyens annuels
Tableau 2 - Les évolutions des indices moyens annuels
Tableau 3 - Les pondérations en 1992, 1997 et 2002
Graphiques sur les pondérations
Les fonctions de consommation
Graphiques sur les indices
Tableau 4 - Les indices moyens annuels
Tableau 5 - Les évolutions des indices moyens annuels
Tableau 6 - Les pondérations en 1992, 1997 et 2002
Graphiques sur les pondérations
Annexes
Tableau 7 - Dates de début de disponibilité des postes et regroupements dans l’indice rétropolé, quand
ce n’est pas janvier 1990

Tableau 8 - Définition des regroupements conjoncturels

Evolutions de la couverture sectorielle depuis le début de la base - Passage à l’euro 2002
2001
2000
1999
1998
1997
1996
1995
1994
1993
1992
1991
1990
2002
2001
2000
1999
1998
1997
1996
1995
1994
1993
1992
1991
1990
Les secteurs conjoncturels

Graphiques

Indice des prix à la consommation :
les grands secteurs conjoncturels
120
Energie
115
Produits manufacturés Alimentation

110


105

100


95


90

85
Indice d'ensemble

80
Services
75
L'alimentation : en produits frais et hors produits frais
125
Produits frais
120
115
Alimentation hors produits frais
110
105
100
95
90
Indice d'ensemble
85
80
10 Indice des prix à la consommation, séries rétropolées, de 1990 à 2002

Indice base 100 en 1998
Indice base 100 en 1998

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.