L'année économique 2011 en Midi-Pyrénées

Publié par

Après un début d'année 2011 particulièrement dynamique, l'activité économique en Midi-Pyrénées s'affaiblit progressivement en cours d'année avec la dégradation de la conjoncture nationale et internationale. La construction aéronautique et spatiale échappe toutefois à la morosité et soutient l'économie régionale, notamment en fin d'année. Les services aux entreprises et le commerce de gros bénéficient d'une activité industrielle globalement plus soutenue en 2011 qu'en 2010. L'augmentation continue de la population et la relative bonne tenue de la fréquentation touristique soutiennent les services à la personne et le commerce de détail. Dans le bâtiment, la reprise marque le pas au 2nd semestre malgré le redressement des permis de construire.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 5
Nombre de pages : 56
Voir plus Voir moins

Numéro 156 : juin 2012
AnnuelD ossiers
de l'Insee
L'année économique 2011
7 3 875 261
9
63
20128
1592 2424 5
420420420420420 06
4 22000101010102 62828 8
202 0111
25
PRÉFET
DE LA REGION
MIDI-PYRÉNÉES
s
e
é
121201
100
808080
606060
40
20
0
Ouest Est Nord Sud
n
é
r
y
P
-
i
d
i
MSOMMAIRE
1 - Synthèse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
2- Environnement national et international . . . . . . . . . . . . . 7
• Conjoncture nationale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8
• Environnement international . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9
3 - Activité en Midi-Pyrénées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
4 - Zoom sur certaines activités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
• Construction aéronautique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
• Construction et marché de l'immobilier 18
• Agriculture et industries agroalimentaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
• Hôtellerie et campings . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
• Transports . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
• Recherche et pôles de compétitivité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
• Démographie d'entreprises . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34
• Activité bancaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
5 - Midi-Pyrénées et l'international . . . . . . . . . . . . . . . . . . 37
6 - Marché du travail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41
7 - Premier éclairage sur 2012 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47SYNTHÈSE
La reprise s'esssouffle malgré la poussée de l'aéronautique
L’économie mondiale ralentit en 2011. La
Début 2012, l’aéronautique et le spatial
dynamique de reprise engagée en 2010 est maintiennent l’économie de Midi-Pyrénées
contrariée par une succession de chocs : le au-dessus des nuages. C’est le principal
choc pétrolier en début d’année qui conduit à
moteur de l’activité, avec un risque de sur-
un net ralentissement des économies émer- chauffe chez les sous-traitants de l’aéronautique.
gentes, le séisme japonais qui perturbe le À l’inverse, la construction de logements
commerce mondial et l’incertitude liée aux
ralentit et l’activité du bâtiment en pâtit,
dettes souveraines et au durcissement des essentiellement dans le gros œuvre. Le
conditions financières dans la zone euro à chômage touche 9,9 % de la population active,
partir de l’été.
au plus haut depuis la crise de 2008-2009.
La croissance française se maintient à 1,7 %.
de cultures de printemps, de lait de vache, deElle est soutenue par la demande des entre-
pommes et des viticulteurs est plus favorable.prises qui investissent et reconstituent leurs
Les industries agroalimentaires gardent unestocks. En revanche, le pouvoir d’achat et la
bonne capacité de résistance malgré unconsommation des ménages progressent à un
contexte de crise financière.rythme ralenti : l’accélération des prix l’emporte
sur celle des revenus d’activité. L’emploi est
er En matière de recherche, l’année 2011 estdynamique au 1 semestre mais se replie à
nd marquée par la mise en place des programmesnouveau au 2 avec le ralentissement de l’activité.
d’Investissements d’avenir, avec une première
vague de projets impliquant les acteurs deEn Midi-Pyrénées, l’activité s’affaiblit en 2011.
Midi-Pyrénées pour plus de 770 millions d’euros.La construction aéronautique et spatiale
Le recours au crédit impôt recherche continueéchappe toutefois à la morosité et soutient
de s’étendre en 2011, les dépenses de R&Dl’économie régionale, notamment en fin
concernées se maintenant au même niveaud’année. Les services aux entreprises et le
qu’en 2010. Les autres dispositifs de soutien àcommerce de gros bénéficient d’une activité
l’innovation sont moins sollicités en 2011, àindustrielle plus soutenue en 2011 qu’en 2010.
l’exception de l’Incubateur d’entreprises.L’augmentation continue de la population et la
relative bonne tenue de la fréquentation
En 2011, la fréquentation des hôtels detouristique soutiennent les services à la per-
Midi-Pyrénées recule pour la troisième annéesonne et le commerce de détail. Dans le bâtiment,
nd consécutive. Le repli de la fréquentation àla reprise marque le pas au 2 semestre.
Lourdes l’emporte sur l’attractivité de
Toulouse. Dans les campings, la saison 2011 seDans la construction, les autorisations sont
maintient au bon niveau de l’année précédente.toujours plus nombreuses pour les logements
mais l’augmentation concerne aussi le non-
En Midi-Pyrénées, les transports aérien etrésidentiel, après 4 ans de baisse ininterrompue.
ferroviaire se portent bien en 2011 : l’aéroportLes ventes de logements neufs destinés aux
de Toulouse-Blagnac enregistre un nouveau recordparticuliers reculent légèrement alors que les
de fréquentation et le nombre d’usagers duprix sont toujours orientés à la hausse. Malgré
train repart à la hausse. Dans le transport de marchan-une conjoncture économique morose, l’immobilier
dises, le fret aérien croît sensiblement tandisd'entreprise reste actif dans l'aire urbaine de
que les tonnages transportés par route diminuent.Toulouse.
Début 2011, l’emploi et l’intérim progressent àLe revenu agricole recommence à baisser. La
un rythme soutenu en Midi-Pyrénées tandissituation est très contrastée d’une production à
que la la demande d’emploi ralentit. Unel’autre. Le revenu des producteurs de céréales à
nd
hausse de l’emploi qui ne se confirme pas au 2paille, de viandes bovine et ovine et plus
semestre. Le marché du travail se dégrade et leencore de fruits et légumes pâtit des conditions
chômage repart à la hausse en fin d’année.météorologiques. La situation des producteurs
Dossier Insee n° 156 L'année économique 2011 en Midi-Pyrénées 5CONJONCTURE NATIONALE
La croissance se maintient
n 2011, la croissance de l’économie l’achat de machines, ainsi que sur les services,Efrançaise se maintient à 1,7 % comme notamment informatiques. La demande des
en 2010. Elle est soutenue par la demande entreprises influe également sur l’activité via
des entreprises : leur investissement accélère leur comportement de stockage ; après deux
et elles reconstituent leurs stocks. En années de déstockage, la reconstitution des
revanche, le pouvoir d’achat et la consom- stocks contribue notablement à l’activité, à
mation des ménages progressent à un hauteur de 0,8 point de croissance du PIB. Pour
rythme ralenti : l’accélération des prix la première fois depuis 2007, l’investissement
l’emporte sur celle des revenus d’activité. des ménages progresse à nouveau (+ 3,1 %).
er
L’emploi est dynamique au 1 semestre mais Dans la construction, l’investissement sort de
nd
se replie à nouveau au 2 avec le ralentis- l’ornière : + 1,5 %, après - 6,4 % en 2010. A
sement de l’activité. contrario, les dépenses d’investissement des
administrations publiques reculent de nouveau,
En 2011, le produit intérieur brut (PIB) français bien que moins fortement qu’en 2010.
croît de 1,7 %, comme en 2010, après la forte
récession de 2009 (- 3,1 % ). L’activité retrouve Le pouvoir d’achat et la consommation des
ainsi un niveau comparable à celui d’avant la ménages ralentissent
crise de 2008-2009. La production industrielle
ralentit et demeure inférieure à son niveau de En 2011, la hausse des prix à la consommation,
2007. La branche « énergie » est le principal en particulier ceux de l’énergie, freine la
facteur de ce ralentissement, en raison du progression du pouvoir d’achat de l’ensemble
climat particulièrement doux en 2011. La des ménages. Compte tenu de la croissance de
production des services principalement mar- la population, le pouvoir d’achat au niveau
chands progresse au même rythme qu’en 2010. individuel (pouvoir d’achat par unité de con-
Enfin, après trois années de recul, la construc- sommation) baisse même légèrement en 2011
tion renoue avec la croissance. (- 0,1 %). Dans ces conditions, les dépenses de
consommation des ménages sont atones en 2011
La demande des entreprises accélère nettement (+ 0,3 %) alors qu’elles étaient le principal facteur
de hausse de la demande en 2010. Le taux d’épar-
L’investissement des entreprises reste dyna- gne des ménages remonte de 0,2 point à 16,1 % en
mique en 2011 : il contribue à hauteur de 0,6 point 2011 après avoir baissé de 0,5 point en 2010.
à la croissance du PIB. La hausse de l’investis-
sement porte sur les biens manufacturés, avec Avec moins de créations d’emploi, le chômage
le renouvellement du parc automobile et repart à la hausse
L’emploi salarié marchand non agricole
progresse en 2011 (+ 67 000 salariés), mais
moins qu’en 2010 (+ 102 000). L’emploi est
er
dynamique au 1 semestre avant de reculer au
nd
2 , en lien avec le ralentissement de l’activité.
Dans le secteur non marchand, 18 000 emplois
sont perdus en 2011, sous l’effet de la baisse du
nombre de bénéficiaires de contrats aidés.
Dans ce contexte, le taux de chômage en
France métropolitaine progresse de 0,3 point
nd
au 2 semestre 2011 après avoir reculé de 0,5
point entre fin 2009 et mi-2011. Il atteint 9,4 %
de la population active fin 2011 (9,8 % y
compris Dom), soit 2,7 millions de chômeurs.
La hausse du chômage touche principalement
les hommes de moins de 50 ans.
8 L'année économique 2011 en Midi-Pyrénées Dossier Insee n° 156

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.