L'année économique et sociale 2004 : Synthèse régionale

De
Publié par

Bilan de l'année 2004 en Rhône-Alpes, dans les différents domaines de l'économie.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 11
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

Synthèse régionale
L'année 2004 : reprise puis ralentissement pour l'économie
et excédent naturel record pour la population régionale
vec une croissance de +2,4 % annuelle, 2004 affiche Le transport de marchandises entre Rhône-Alpes et lesAle meilleur résultat depuis la forte croissance de nouveaux états membres de l'UE est en forte hausse. 2004
l'année 2000 (+4,2 %). Toutefois le second semestre a a été une année de plein exercice pour l'autoroute ferroviaire
connu une hausse de l'activité ralentie et fragilisée, en alpine. Pour le transport aérien, Lyon-Saint Exupéry a
particulier par la hausse du pétrole. Au total, cette connu une année record.
croissance a été pauvre en emplois : une augmentation Le tourisme rhônalpin a connu une mauvaise année 2004
d'environ 7 000 salariés dans le secteur privé en Rhône- pour les trois types d'hébergements qui perdent 4,6 % de
Alpes, l'un des chiffres les plus bas des dix dernières leur fréquentation par rapport à l'année 2003.
années après l'exceptionnelle baisse de 2003. En Dans l'agriculture, en 2004, les productions végétales
conséquence le chômage a stagné, son taux passant bénéficient de rendements exceptionnels, les marchés
pour la région de 8,9 % de la population active fin 2003 à sont saturés et les prix chutent. Les productions animales
8,8 % fin 2004. Au niveau national il s'est maintenu à 10,0 % connaissent une conjoncture meilleure avec des cours en
sur cette même période. nette amélioration pour les animaux de boucherie. Le
Le commerce extérieur de Rhône-Alpes a profité du marché du lait et des produits avicoles apparaît très
dynamisme soutenu de la demande mondiale pour réaliser déprimé.
de fortes augmentations de ses exportations (+7,7 % par Le risque inondation est très présent en Rhône-Alpes.
rapport à 2003). Ce risque peut être réduit, mais jamais supprimé. L'année
La reprise de l'activité industrielle entamée mi-2003 s'est 2004 débute avec les dégâts des fortes crues de décembre
poursuivie en 2004. Cette croissance vive au premier 2003. L'année est aussi marquée par le renforcement du
semestre, s'est ralentie au second. Cet essor de la dispositif législatif et la mise en place de nouveaux outils
production n'a que faiblement amoindri la baisse de l'emploi de la prévention.
du secteur. Les premiers résultats de l'enquête de recensement de
Les services aux entreprises et le commerce de gros 2004 confirme le dynamisme démographique de Rhône-
de biens intermédiaires et de biens d'équipement voient Alpes. Net recul des décès et nombre élevé des
leur activité augmenter grâce à la demande des entreprises naissances se conjuguent pour que l'excédent naturel de
et des marchés extérieurs. Les services aux particuliers la région atteigne un niveau record.
et les détaillants connaissent une situation plus morose Rhône-Alpes, région relativement riche et d'une population
face à une demande des ménages insuffisamment plutôt jeune, se situe de façon légèrement plus favorable
dynamique. que la moyenne française sur le plan de l'état de santé
En 2004, la croissance d'activité du secteur de la de ses habitants.
construction aura été largement supérieure à toutes les Dans l'éducation, tous les niveaux de formation
prévisions. En croissance de 3,6 % en volume en 2004, le enregistrent des effectifs en croissance, à l'exception
secteur de la construction représente, en Rhône-Alpes, des collèges qui accueillent actuellement des générations
un chiffre d'affaires de plus de 15 milliards d'euros, soit "plus creuses".
11,4 % du chiffre d'affaire national. Deuxième région pour la recherche après l'Ile-de-France,
Pour la deuxième année consécutive, les créations la région Rhône-Alpes représente globalement 11,5 % du
d'entreprises connaissent une forte progression, tant en potentiel de recherche français.
Rhône-Alpes (+9,7% en 2004) qu'au niveau national La fiscalité directe locale en Rhône-Alpes en 2004 a
(+9,0 %). Néanmoins, un retournement de tendance est été marquée par la maîtrise des taux. C'est l'accroissement
intervenu en milieu d'année 2004. Ce phénomène d'arrêt des bases d'imposition qui explique la majeure partie de
de la hausse se constate aussi au plan national. la progression sensible du produit des taxes. La croissance
Les comptes des entreprises font apparaître une situation des produits des communes a été moins rapide que celle
financière qui s'améliore et des investissements stables de leurs charges et les collectivités locales ont maintenu
en 2004. Les prévisions font état d'une reprise des le dynamisme de leurs investissements en les finançant
demandes de prêts à moyen et long terme en fin d'année, par un recours accru à l'emprunt.
laissant augurer une reprise des projets en 2005.
L’année économique et sociale 2004 - Dossier n° 149 3

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.