L'année économique et sociale 2005 - Commerce extérieur

Publié par

Confirmant la reprise de 2004, les échanges extérieurs de l'Ile-de-France ont fortement progressé en valeur en 2005. Les exportations et les importations se sont accrues respectivement de 13,8 % et de 14,4 % en valeur. Cette évolution s'explique en partie par l'explosion du prix des produits énergétiques. Cette accélération ne se constate pas au niveau national. La part de l'Ile-de-France dans les échanges extérieurs français progresse de façon significative pour la première fois depuis plusieurs années. Lié à la hausse du prix de l'énergie, le déficit commercial s'est accru en 2005. Les échanges en volume augmentent également, mais dans des proportions plus faibles. Les importations progressent dans tous les secteurs hormis les industries agricoles et alimentaires. L'évolution des exportations est plus contrastée. En 2005, les principaux produits exportateurs d'Ile-de-France demeurent ceux de la construction automobile (+ 30 % par rapport à 2004). Les échanges ont été particulièrement dynamiques avec l'Union européenne.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 5
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

30 Commerce extérieur
Poursuite de la croissance des échanges
en 2005
onfirmant la reprise de 2004, et 17 % en 2004). L’Ile-de-France reste la Développement des échanges
les échanges extérieurs de première région importatrice et exporta-
au sein de l’Union européenneC l’Ile-de-France ont fortement trice française, devant Rhône-Alpes et
Les exportations de l’Ile-de-France ontprogressé en valeur en 2005 (+ 14,4 % Nord - Pas-de-Calais. Cependant, transi-
pour les importations et + 13,8 % pour tent en Ile-de-France des flux de mar- progressé avec toutes les grandes zones
les exportations) pour atteindre respecti- chandises de l’ensemble du territoire et la du monde, sauf le Proche et
vement 101,7 et 65,8 milliards d’euros. région se voit donc créditée, dans les sta- Moyen-Orient (- 6 %, dû au fort repli
des exportations vers l’Iran : - 31 %).Cette évolution s’explique, en partie, tistiques, d’opérations qui ne lui sont pas
Elles ont été particulièrement dynami-par l’explosion du prix des produits réellement imputables.
énergétiques. En effet, hors énergie, la ques avec l’Union européenne (+ 20 %).
Hausse du déficit commercialcroissance des échanges extérieurs de Ainsi, c’est vers l’Allemagne, l’Espagne et
liée à celle du prix de l’énergiel’Ile-de-France est plus modeste, mais l’Italie que les produits franciliens sont
les plus exportés.reste soutenue (+ 6,2 % pour les impor- Le déficit commercial s’est accru en
tations, + 8,3 % pour les exportations). 2005 et atteint près de 36 milliards d’eu- Les importations en provenance d’Asie -
Cette accélération des échanges ne se ros (31 milliards en 2004). Le taux de en particulier de Chine, de Corée du Sud
constate pas au niveau national : le couverture a donc légèrement diminué et de Singapour - du Proche et
rythme de croissance des exportations (- 0,3 point) pour s’établir à 64,7 % en Moyen-Orient et d’Union européenne
2005. La détérioration du solde commer- ont fortement augmenté. L’Allemagne, laest identique à celui de 2004 (4,4 %) et
cial francilien s’explique par la très forte Belgique et l’Espagne sont les principauxcelui des importations s’accélère légè-
rement (+ 8,8 % après + 7,7 %). hausse de la valeur des produits énergéti- pays fournisseurs de l’Ile-de-France. La
e e
ques liée à la flambée du prix du pétrole. Belgiqueestpasséedela8 àla2 place
La part de l’Ile-de-France dans les échan-
Dans ce secteur, le déficit des échanges suite à une hausse de 129 % des impor-
ges extérieurs français progresse de façon
est passé de 0,8 milliard d’euros en 2004 tations, essentiellement d’énergie.
significative pour la première fois depuis
à 5 milliards d’euros en 2005.
■■■■ Thomas BERTAUDplusieurs années : la région représente dé-
CRCI Paris - Ile-de-Francesormais 26 % des importations et 19 % Les importations progressent dans tous
des exportations nationales (contre 25 % les secteurs hormis les industries agrico- Définition
les et alimentaires. L’évolution des ex-
La Chine gagne des parts Le taux de couverture : il rapporte la valeurportations est plus contrastée : en forte
de marché des exportations à celles des importationsaugmentation dans l’industrie auto-
relatives au même produit ou ensemble deL’analyse des échanges avec la Chine de- mobile et les biens de consommation,
produits, ou au même pays.puis 2002 montre une forte accélération des en repli dans les biens intermédiaires, les
importations en provenance de ce pays. biens d’équipement et les industries agri-
Pour en savoir plusD’un montant de 4,2 milliards d’euros en coles et alimentaires.
2002, elles ont presque doublé en trois ans Le Bris B., Louvot C. : « Les comptes exté-
et atteignent 8,2 milliards d’euros en 2005. Forte progression des exportations rieurs de la France en 2005 - Pénétration
Par ailleurs, leur croissance s’accélère accrue des produits étrangers », Insee pre-du secteur de l’industrie automobile
d’année en année : + 9 % en 2003, + 26 % mière, n° 1086, juin 2006.
En 2005, les principaux produits expor-en 2004 et + 43 % en 2005. Ainsi, la Chine, « Le commerce extérieur de l’Ile-de-
e
qui était le 7 pays fournisseur de tés d’Ile-de-France demeurent ceux de France, Résultats détaillés 2005 », Direction
e
l’Ile-de-France en 2002, est désormais le 4 , la construction automobile (en hausse interrégionale des douanes et des droits in-
devant les Etats-Unis et le Royaume-Uni. de plus de 30 % par rapport à 2004), les directs d’Ile-de-France, Chambre régionale
e produits pharmaceutiques (en augmen- de commerce et d’industrie (CRCI) Paris -La Chine n’est en revanche que le 13 client
tation de près de 20 %) et les produits Ile-de-France, Chambre de commerce etde l’Ile-de-France, avec seulement 1,3 %
d’industrie de Paris (CCIP-Crocis). A pa-des exportations franciliennes (contre 0,8 % de la construction aéronautique et spa-
raître en juillet 2006 sur les sites internet :tiale. La région importe principalementen 2002). Le montant de ces exportations,
www.douane.gouv.frqui a progressé de plus de 60 % depuis des produits de la construction auto-
www.minefi.gouv.fr/iledefrance2002, n’est que de 839 millions d’euros en mobile, des hydrocarbures naturels et
2005. Le taux de couverture avec la Chine www.paris-iledefrance.cci.frdes machines de bureau et du matériel
est donc très faible (10,2 %). www.crocis.ccip.frinformatique.
Insee Ile-de-France 2006 Regards sur... l’année économique et sociale 2005Poursuite de la croissance des échanges en 2005
31
L’Ile-de-France dans le contexte national Principaux pays partenaires de l'Ile-de-France
valeur en millions d'euros valeur en millions d’euros
Evolution Principaux pays clients Principaux pays fournisseurs
2004 2005 2005/2004
Part PartExportations Importations
Pays dans le Pays dans leImportations CAF* 2005 2005
total (%) total (%)
Ile-de-France 88 943 101 710 14,4 %
Allemagne 7 175 10,9 Allemagne 16 685 16,4France 354 061 385 147 8,8 %
Espagne 6 847 10,4 Belgique 10 481 10,3Ile-de-France/France 25,1 % 26,4 % + 1,3 point
Italie 6 390 9,7 Espagne 9 504 9,3
Etats-Unis 6 380 9,7 Chine 8 244 8,1Exportations FAB*
Royaume-Uni 5 852 8,9 Etats-Unis 8 094 8,0Ile-de-France 57 854 65 821 13,8 %
Belgique 3 872 5,9 Royaume-Uni 6 101 6,0France 335 488 350 387 4,4 %
Suisse 2 010 3,1 Italie 6 008 5,9Ile-de-France/France 17,2 % 18,8 % + 1,6 point
Japon 1 817 2,8 Japon 4 684 4,6
Hors matériel militaire
Pays-Bas 1 742 2,6 Pays-Bas 3 667 3,6* les valeurs sont prises en compte au passage de la frontière : CAF (coût, assurance et
frêt) à l'import, FAB (franco à bord) à l'export. Algérie 1 504 2,3 Irlande 2 599 2,6
Source : Direction interrégionale des douanes Autres pays 22 232 33,7 Autres pays 25 644 25,2
et des droits indirects d'Ile-de-France
Total 65 821 100,0 Total 101 710 100,0
Source : Direction interrégionale des douanes
et des droits indirects d’Ile-de-France
Echanges de l’Ile-de-France avec les grandes zones
Valeurs 2005 (millions d'euros) Evolution 2005/2004 (%)
Zones
Taux de couvertureExportations Importations Solde Exportations Importations
(%)
Union européenne 37 578 62 406 -24 828 60,2 + 19,7 + 16,9
Autres pays d'Europe 4 070 3 670 400 110,9 + 15,3 + 6,3
Afrique 5 383 1 729 3 654 311,3 + 1,8 - 0,2
Amérique 8 010 9 415 -1 405 85,1 + 14,5 - 6,7
Proche et Moyen-Orient 3 819 2 094 1 725 182,4 - 5,8 + 20,7
Asie 6 123 20 657 -14 534 29,6 + 4,6 + 25,0
Océanie 820 213 607 385,0 + 14,8 - 7,7
Divers non classifiés ailleurs 18 1 526 -1 508 1,2 - 19,5 - 15,4
Total 65 821 101 710 -35 889 64,7 + 13,8 + 14,4
Source : Direction interrégionale des douanes et des droits indirects d’Ile-de-France
Bilan des échanges par secteur
Soldes 2005 (millions d'euros) Evolution 2005/2004 (%)
Exportations Importations
Ile-de-France France
Ile-de-France France Ile-de-France France
Agriculture, sylviculture et pêche -1 313 1 587 0,0 0,0 2,3 1,4
Industries agricoles et alimentaires -2 967 6 171 -0,8 1,9 -0,8 2,9
Industries des biens de consommation -3 842 -8 263 11,2 5,8 4,9 5,3
Industrie automobile 418 8 568 25,0 -3,0 5,7 5,1
Industries des biens d'équipement -13 096 2 315 -0,7 5,9 8,2 7,0
Industries des biens intermédiaires -10 086 -7 371 -2,6 3,6 8,0 5,7
Energie -4 996 -37 696 389,9 45,0 448,4 35,5
Divers -7 -71 3,3 1,7 -8,3 -7,6
Total -35 889 -34 760 13,8 4,4 14,4 8,8
Source : Direction interrégionale des douanes et des droits indirects d’Ile-de-France
Insee Ile-de-France 2006 Regards sur... l’année économique et sociale 2005

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.