L'année économique et sociale 2006 - Démographie des entreprises

De
Publié par

Depuis le pic de 2004, le nombre de créations d'entreprises s'est stabilisé. En 2006, 73 000 entreprises ont vu le jour en Ile-de-France, soit une hausse de 0,9 % par rapport à 2005. A Paris se concentrent près de 40 % des créations. Huit entreprises sur dix créées dans la région ne génèrent qu'un seul emploi, celui de l'entrepreneur. La loi pour l'initiative économique de 2003 a favorisé le développement des créations de société (64 % des créations). En 2006, le nombre de créations d'entreprises a progressé de 5,7 % dans les services aux entreprises et de 14 % dans la construction. Les créations diminuent en revanche dans le secteur du commerce-réparation (- 4,1 %). Le nombre de défaillances d'entreprises a baissé de 14,4 % en 2006 par rapport à 2005.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 6
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

38 Démographie des entreprises
Légère hausse des créations d'entreprises,
baisse des défaillances
epuis le pic de 2004, le Ainsi, 64 % des créations donnent lieu Loi de sauvegarde
nombre de créations d’en- à la naissance de sociétés et neuf fois des entreprisesD treprises est resté stable, à un sur dix, sous forme de société à respon- Adoptée en juillet 2005, cette loi est entrée
erniveau élevé. En 2006, 73 000 entrepri- sabilité limitée (SARL). Depuis 2003, la en vigueur le 1 janvier 2006. Elle a pour
ses ont été créées dans la région, soit part des créations de sociétés a progres- but de faciliter la réorganisation d’une en-
une hausse de 0,9 % en un an. La crois- sé de 4,4 points au détriment des entre- treprise en difficulté en permettant la pour-
sance a été moins soutenue qu’en pro- prises individuelles. suite de son activité économique, le
vince. Le taux de création francilien maintien de l’emploi et l’apurement de son
En 2006, 83 % des entreprises crééesreste inchangé en 2006 (11,9 % contre passif.
sont entièrement nouvelles. Les repri-
11,5 % en province). Malgré tout,
Cette loi donne la possibilité à un chef d’en-ses et réactivations représentent cha-
l’Ile-de-France fait partie des régions
treprise d’utiliser la procédure de concilia-cune 8 % des créations. Les créations
les plus créatrices d’entreprises avec tion pour parvenir à un accord avec certainspures qui ont augmenté de 3 % en un
Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur de ses créanciers, afin de mettre fin aux dif-
an, tandis que le nombre de reprises etet Languedoc-Roussillon. Paris concentre ficultés de son entreprise. S’il échoue, il ade réactivations recule. La loi en faveur
toujours près de 40 % des créations alors recours à la loi de sauvegarde qui lui
des petites et moyennes entreprises
franciliennes. permet de déclarer au Tribunal les difficul-
d’août 2005, qui devait favoriser la trans-
tés de son entreprise avant qu’elle ne soit
mission d’entreprises par le biais d’exo-
en cessation de paiement et donc deCréations : prédominance
nérations diverses, semble ne pas encore
faciliter son redressement.des sociétés, sans salarié avoir eu d’impact sur les reprises.
En 2006, plus de huit entreprises sur
dix créées dans la région ne génèrent Services et construction :
Baisse des défaillancesqu’un seul emploi, celui de l’entrepre- deux secteurs très dynamiques
neur. La simplification des démarches En 2006, 9 100 entreprises franciliennes
En 2006, le nombre de créations d’en-administratives et l’allégement des dis- ont déposé leur bilan, contre 10 700 en
treprises dans la région a progressépositifs sociaux et fiscaux proposés par 2005. En un an, leur nombre a diminué
dans les principaux secteurs d’activité,la loi de 2003 ont encouragé la création plus vite dans la région qu’en province
sauf dans le commerce-réparation.de ces très petites entreprises. Leur taux (- 14,4 % contre - 4,6 %). Les chefs
Dans les services aux entreprises, aprèsde survie est néanmoins inférieur à celui d’entreprise en difficulté utilisent
le ralentissement de 2005, les créationsdes entreprises de plus d’un salarié. Sur peut-être les moyens mis à leur disposi-
er ont redémarré (+ 5,7 %). Ce secteur100 entreprises sans salarié créées au 1 tion par la loi de sauvegarde des entrepri-
reste le plus important, avec un tiers dessemestre 2002, seules 64 sont encore en ses, entrée en vigueur début 2006. Tous
créations franciliennes. Après avoir reculéactivité trois ans plus tard. les secteurs d’activité bénéficient de
en 2005, le secteur de la construction est
cette meilleure santé des entreprises.
devenu très dynamique en 2006 (+ 6 %).En donnant la possibilité de créer une
société avec un minimum d’un euro et ■■■■ Catherine DRIGNY-MERIELIl semble que les dispositifs mis en
en protégeant les biens personnels du Insee, Service statistique
place fin 2005 début 2006, pour favori-
créateur, la loi pour l’initiative écono-
ser le développement des structures de
mique de 2003 a favorisé le dévelop-
service à la personne aient encouragé
pement des créations de sociétés. Pour en savoir plusla création dans le secteur des services
aux particuliers : le nombre de créa- Loi en faveur des PME d’août 2005 ou loi
Définitions tions d’entreprises augmente plus vite Dutreil : www.pme.gouv.fr/
en Ile-de-France qu’en province.Création pure ou nouvelle : la création est Favre V. : « Les créations d’entreprises
poursuivent leur hausse en 2006 », Inseedite pure si l’activité exercée ne constitue
En revanche, dans le commerce-réparation
pas la poursuite d’une activité de même première, n° 1120, janvier 2007.
le volume de créations continue à di-
type exercée antérieurement au même en- Guillon-Deshayes N. : « Survie desminuer. Dans les secteurs à effectifs
droit par une autre entreprise. entreprises créées au premier semestre
moins importants (transports, activités
Taux de création : c’est le rapport entre le 2002 : 2 sur 3 franchissent le cap des 3 ans »,
immobilières et éducation-santé), les
nombre de créations et le stock d’entrepri- Insee Ile-de-France faits et chiffres, n° 141,
effectifs de créations sont en repli,er
ses au 1 janvier de l’année considérée. janvier 2007.
après une année 2005 favorable.
Insee Ile-de-France 2007 Regards sur... l’année économique et sociale 2006Légère hausse des créations d'entreprises, baisse des défaillances
39
Créations d'entreprises par secteur d'activité en 2006
Ile-de-France Province
IdF/France
Secteur d'activité Evolution EvolutionTaux de Taux de (%)
Nombre % 2006/2005 Nombre % 2006/2005création (%) création (%)
(%) (%)
Industries agricoles et alimentaires 842 1,2 1,3 12,8 5 863 2,5 -3,3 10,2 12,6
Industries hors I.A.A. 2 691 3,7 -4,7 7,1 10 031 4,3 -2,0 7,0 21,2
Construction 10 210 14,0 6,0 17,4 40 642 17,3 4,6 13,3 20,1
Commerce-réparation 16 643 22,9 -4,1 12,1 60 661 25,9 -0,2 12,0 21,5
Transports 1 885 2,6 -6,7 7,7 4 685 2,0 2,9 7,5 28,7
Services aux entreprises 24 210 33,3 5,7 13,9 38 938 16,6 5,2 13,4 38,3
Activités immobilières 2 794 3,8 -5,3 11,0 11 138 4,7 5,3 17,7 20,1
Education, santé, action sociale 4 293 5,9 -3,2 6,4 17 785 7,6 4,2 6,3 19,4
Services aux particuliers 9 230 12,7 0,2 10,7 44 776 19,1 -0,1 13,3 17,5
Hôtellerie-restauration 4 782 6,6 -3,4 12,3 23 919 10,2 -3,3 13,6 16,7
Ensemble 72 798 100,0 0,9 11,9 234 519 100,0 2,0 11,5 23,7
Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements (Sirene) - champ industrie, commerce et services (ICS) hors activités financières
Créations d'entreprises en Ile-de-France et en France Taux de survie des entreprises selon la taille (en %)
base 100 en 1993, données CVS
130 100
90
120
80
110 70
60
100
50
90 40
30
80
20
70 10
0
60 0 salarié 1à2 3à9 10à19 20 salariés Total
salariés salariés salariés ou plus1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006
Nombre de salariés à la créationCréations pures Reprises Réactivations
Total Ile-de-France France métropolitaine Taux de survie 1 an Taux de survie 2 ans Taux de survie 3 ans
Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements (Sirene) - Source : Insee, enquête Sine 2002 et 2005 auprès des entreprises créées en 2002
champ industrie, commerce et services (ICS) hors activités financières
Créations des nouvelles entreprises Défaillances d'entreprises par secteur d'activité en 2006
selon le nombre de salariés
Ile-de-France Province
60 000
IdF/
Evol. Evol.Secteur d'activité France
2006 % 2006/ 2006 % 2006/ (%)50 000
2005 2005Sans salarié
Industrie agricoles et alimentaires 95 1,0 -13,6 868 3,0 7,8 9,940 000
Industrie hors IAA 798 8,7 -17,8 2 584 9,0 -8,3 23,6
Construction 2 201 24,0 -16,1 7 130 24,7 -3,0 23,6
30 000
Commerce-réparation 2 373 25,9 -14,1 7 990 27,7 -6,0 22,9
Transports 446 4,9 -21,1 1 017 3,5 -17,5 30,5
20 000 Services aux entreprises 1 978 21,6 -10,3 3 662 12,7 -1,2 35,1
Au moins un salarié
Activités immobilières 197 2,1 -1,5 540 1,9 3,4 26,7
Services aux particuliers 1 087 11,8 -15,1 5 019 17,4 -5,0 17,810 000
dont : hôtellerie-restauration 643 7,0 -12,9 3 854 13,4 -5,7 14,3
Ensemble 9 175 100,0 -14,4 28 810 100,0 -4,6 24,2
0
2000 200120022003 20042005 2006 Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements (Sirene) -
champ ICS et BODACC, jugements rendus, données brutesSource : Insee, répertoire des entreprises et des établissements (Sirene)
Insee Ile-de-France 2007 Regards sur... l’année économique et sociale 2006

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.