L'économie limousine est influente au-delà de la région.

De
Publié par

Dans le secteur marchand, quatre salariés limousins sur dix travaillent pour une entreprise dont le siège ou la tête de groupe est implanté en dehors de la région. Cette dépendance est particulièrement forte vis-à-vis de l'Île-de-France. À l'inverse, ce sont 13 500 emplois marchands d'autres régions françaises qui dépendent d'un centre de décision situé en Limousin. Rapporté à l'emploi régional, ce chiffre décrit une région de province relativement influente.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 9
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

L'économie
limousine
est influente
au-delà de la région
En 2000, plus de 52 000 salariés deux, 2,5 points au-dessous de la
limousins travaillent dans 2 500 moyenne des régions hors Île-de-France.
Dans le secteur mar- établissements contrôlés par un L’Auvergne et Poitou-Charentes se clas-
chand, quatre salariés centre de décision extérieur. Ils sent derrière. Le taux de la région est pro-
représentent 41 % des effectifs che de celui observé en Aquitaine, danslimousins sur dix tra-
salariés de la région. Les entre- les Pays de la Loire et en Midi-Pyrénées,vaillent pour une entre-
prises LA POSTE, CHARAL, les hy- mais très inférieur à celui des régions li-
prise dont le siège ou la permarchés, les groupes SNCF, mitrophes de l’Île-de-France, avec beau-
tête de groupe est im- RENAULT, GIAT INDUSTRIES ou EDF- coup de centres de décision situés dans
planté en dehors de la GDF, tous présents en Limousin, la capitale.
ont des sièges so-région. Cette dépendance
ciaux ou têtes deest particulièrement forte Automobile, énergie : forte dépendancegroupe souvent
vis-à-vis de l'Île-de-
94,6localisés en Île- Énergie
France. 90,4Industrie automobilede-France.
76,4Activités financièresLe taux de dépen-
65,3Services aux entreprisesÀ l’inverse, ce sont dance mesure le
61,8Indust. des biens d'équipementpourcentage des13 500 emplois mar-
59,4Transportssalariés soumis àchands d’autres régions 40,4Indust. des biens intermédiairesun centre de dé-
35,0françaises qui dépendent Ind. des biens de consommation
cision situé hors
29,4Industries agroalimentairesd'un centre de décision région. Lorsque
28,6Commerce
moyenne : 41 %situé en Limousin. Rap- l'on classe les ré- 16,7Construction
gions de pro-porté à l'emploi régional, Services aux particuliers 16,1
vince par taux Activités immobilières 8,6ce chiffre décrit une ré-
décroissant, le Li- 0 20 40 60 80 100gion de province relative-
mousin se place Taux de dépendance par secteur (en %) Source : Insee, année 2000
ment influente. note de lecture: 40,4% des salariés limousins des industries des biens intermédiaires en quinzième po-
dépendent de centres de décision extérieurs à la région
sition sur vingt-Une économie moyennement dépendante et relativement influente
Nord-Pas- Nord-Pas-
de-Calais de-Calais
Haute- Haute-
Picardie PicardieNormandie Normandie
Basse- Basse-Champagne- Champagne-Alsace AlsaceNormandie NormandieÎle-de- Île-de-Ardenne Lorraine Ardenne Lorraine
France France
Bretagne Bretagne
Pays- Pays-
Franche-Centre Franche-Centrede-la-Loire de-la-Loire
ComtéBourgogne ComtéBourgogne
Poitou- Poitou-
Charentes CharentesLimousin Limousin
Rhône-Alpes48 Rhône-Alpes
18Auvergne42 Auvergne
10
39
7
30
5 AquitaineAquitaine
Midi- Languedoc- Provence-Alpes- Languedoc- Provence-Alpes-Midi-
Pyrénées Roussillon Côte d'Azur Roussillon Côte d'AzurPyrénées
CorseCorse
Taux de rayonnement par région (en %)Taux de dépendance par région (en %)
Source : Insee, année 2000
La dépendance augmente globalement cette tranche des très grands
avec la taille des établissements. 80 % établissements.
des effectifs des établissements de 250 à
499 salariés sont sous le contrôle d'un cen- Une forte influence
tre de décision extérieur à la région, con-
tre seulement 15 % de ceux de moins de Le Limousin connaît au contraire
L'étude porte sur l'ensemble desdix salariés. un rayonnement fort. En effet,
établissements employeurs duEn Limousin, la surreprésentation des pe- 13 500 salariés contrôlés par des
Limousin pour l'année 2000 ap-tites unités de production pèse donc à la centres de décisions limousins
partenant aux secteurs mar-baisse sur le taux de dépendance ; par travaillent dans quelques 760
chands non agricoles. Les don-
ailleurs, on observe une dépendance établissements installés en de- nées utilisées sont issues de trois
moindre dans la région pour les établis- hors de la région. La présence sources :
sements de plus de 500 salariés (70 % des de l'entreprise LEGRAND explique
- le répertoire des entrepri-
effectifs concernés contre 83 % au niveau à elle seule près des trois quarts ses et de leurs établissements (SI-
province), conséquence du poids de LE- de cette influence : on dénom- RENE) identifie les sièges so-
GRAND, dont le siège est à Limoges, dans bre environ 10 000 salariés fran- ciaux des entreprises ainsi que
çais dans le leurs établissements.
groupe, dont la - les déclarations annuelles
moitié environ en des données sociales (DADS)Une industrie influente
Limousin, et la apportent des informations d'or-
31,9Indust. des biens intermédiaires direction en dé- dre socio-démographique sur les
Services aux entreprises 13,6
établissements.clare par ailleurs
8,7Industr. des biens d'équipement
près de 17 000 à - l'enquête sur les liaisons8,6Commerce
l'étranger. financières (LIFI) enrichie du fi-Transports 5,4
chier DIANE permet d'identifierAvec un taux de4,5Ind. des biens de consommation
les groupes d'entreprises.rayonnement deIndustries agroalimentaires 3,6
2,7 Sont donc exclus de cette étudeConstruction 10,6 % (voir dé-
tous les établissements sans sa-Services aux particuliers 1,8 finition), le Li-
lariés, ainsi que ceux de l'agri-Activités financières 0,7 mousin se situe
culture, de l'éducation, de laActivités immobilières 0,4 en troisième po-moyenne : 10,6 %
santé, de l'action sociale et deÉnergie 0,1 sition des régions
l'administration publique.Industrie automobile 0,0 de province, la
0 5 10 15 20 25 30 35 Seuls les salariés rémunérés aumoyenne des ré-
Taux de rayonnement par secteur (en %) Source : Insee, année 2000 31 décembre de l'année 2000gions hors Île-de-
note de lecture : les effectifs salariés extérieurs à la région et contrôlés par elle dans l'industrie sont pris en compte.
des biens intermédiaires représentent 31,9% des effectifs salariés régionaux du secteur. France étant seu-
INSEE Limousin - numéro 13 - février 2005
© IGN 2000 - Insee 2005moyenne nationale les plus forts
taux, aussi bien de dépendance
35 % des salariés du secteur marchand nonque de rayonnement. Au con-
agricole, soit 44 000 personnes, travaillenttraire, le commerce, et plus en-
Entreprise : unité juridique de dans des entreprises mono-établissement.core la construction, composés
production dotée de la person- Tous les secteurs y sont assez bien représen-
souvent de petits établissements tés. Avec 4,1 salariés en moyenne, ce sontnalité morale. Une entreprise
autonomes, sont plus fréquem- de petites structures. Plus de la moitié despeut être une société ou un en-
ment indépendants. effectifs sont ouvriers. Comme dans la plu-trepreneur individuel.
L'énergie, avec EDF-GDF, et part des régions françaises, le salaire horaireÉtablissement : unité locale
l'industrie automobile, repré- (7 euros) est en moyenne plus faible dans
d'une entreprise (par exemple
ces établissements indépendants que danssentées en Limousin par RENAULTune usine, un atelier, un ma-
les entreprises ou les groupes.VÉHICULES INDUSTRIELS ou WAGONgasin, un dépôt). La plupart des
AUTOMOTIVE SA, dépendent à plusentreprises n'ont qu'un seul 45 % des salariés, soit 58 000 personnes,
de 90 % de centres de décisionétablissement, le siège social. appartiennent à des groupes d'entreprises.
extérieurs à la région. Plus des Près du quart sont contrôlés par une tête deGroupe : ensemble de socié-
trois quarts des salariés des ac- groupe localisée dans la région. Les établis-tés dépendantes d'une société-
sements correspondants, de taille importantetivités financières appartiennentmère. La société-mère, appelée
(36 salariés en moyenne), offrent des salai-à des groupes, essentiellement"tête de groupe" n'est contrô-
res horaires plus élevés (10 euros), surtoutparisiens. C'est également lelée ni directement, ni indirec-
au regard de la proportion relativement im-cas des deux tiers des effectifstement par aucune autre so-
portante d'ouvriers dans leurs effectifs (53 %).
ciété et en contrôle au moins des services aux entreprises,
Les groupes français non limousins emploient
une. secteurs auxquels appartiennent 33 000 salariés dans la région. Plus souvent
Dépendance : le taux de dé- LA POSTE et FRANCE TÉLÉCOM dont tournées vers les services, ces structures em-
pendance est le rapport entre les sièges se situent en Île-de- ploient moins d'ouvriers (43 %) et proposent
le nombre de salariés dépen- France. des salaires équivalents. Enfin, les établis-
dants de centres de décisions sements dépendants de groupes étrangersÀ l'opposé, les secteurs les
extérieurs en France et le nom- sont principalement des établissements demoins contrôlés par des centres
bre de salariés de la zone, ex- main d'œuvre ouvrière : celle-ci constituede décision externes sont les ac-
63 % des effectifs, et les cadres y sont sous-primé en pourcentage. tivités immobilières (8,6 %) sui-
représentés. La taille de ces établissementsRayonnement : le taux de vies des services aux particu-
est importante et les salaires moyens y avoi-
rayonnement est le rapport liers (16,1 %) et de la construc- sinent 9 euros de l'heure.
entre le nombre de salariés tion (16,7 %), activités consti-
extérieurs à la zone et contrô- 20 % des salariés, soit 26 000 personnes,tuées principalement de petits
lés par la zone et le nombre de dépendent d'une entreprise multi-établisse-établissements indépendants.
salariés de la zone. ments, dont le siège est implanté en Limou-Avec un taux de rayonnement
sin dans 60 % des cas. Si les établissementsde 31,9 %, les industries des
rattachés à des entreprises limousines diffè-
lement de 7,8 %. Hormis l'Île- biens intermédiaires se déta- rent peu des établissements indépendants,
de-France dont le taux est de chent des autres activités, grâce les autres se distinguent par une main
74 %, seuls le Nord-Pas-de-Ca- au groupe LEGRAND. Loin der- d'œuvre où la part des ouvriers est très fai-
lais avec 17,3 % (grâce à la rière, viennent les services aux ble : 10 %. Ce sont principalement LA POSTE
et des enseignes commerciales, dont la maingrande distribution) et l'Auver- entreprises (conseils et assis-
d'œuvre est surtout de niveau employé.gne avec 11,5 % (par la pré- tance). En particulier grâce à
sence de MICHELIN) ont un taux une société d'expertises d'équi-
supérieur. Parmi les autres ré- pements, d'installations et d'in-
gions limitrophes, Poitou- frastructures techniques (AFI) ont leur entreprise siège en région pari-
Charentes dépasse 9 %, l’Aqui- dont le siège social est à Limo- sienne. Cette situation n'est pas propre au
taine, le Centre et Midi-Pyré- ges, avec plus de 1 200 salariés Limousin puisque c’est le cas pour 57 %
nées se classant entre 4 % et en France et près de 2 000 dans de l’ensemble des salariés provinciaux.
5,5 %. le groupe. Les autres centres importants de décision
nationaux sont localisés surtout en Rhône-
Alpes. Les grandes entreprises nationalesDépendance liéeDes établissements sont présentes parmi les dix plus gros éta-à l'Île-de-Franceinfluents et des unités blissements, au travers des groupes pu-
Les centres de décision auxquels blics dont le siège est parisien (LA POSTE,autonomes
sont rattachés les établissements FRANCE TÉLÉCOM, la SNCF ou GIAT INDUSTRIES
Structurellement, le secteur in- limousins sont situés principa- par exemple). Les groupes privés français
dustriel est le plus dépendant, lement en Île-de-France, puis- intervenant en Limousin échappent peu
suivi par celui des services. Ces que 62 % des salariés limousins à la règle de l'implantation dans la capi-
deux secteurs affichent en dépendant d’une autre région tale, comme AXA EQUITY (PHOTONIS), DANONE
INSEE Limousin - numéro 13 - février 2005Productivité supérieure dans les établissements dépendants
Productivité Taux
Part du chiffre apparente d'investissement
Établissements limousins d'affairesdu travail (€) (%)
à l'exportation(valeur ajoutée/ (investissements/
(%)effectifs) valeur ajoutée)
indépendant 33 964 12,3 4,0
dépendant d'une entreprise 38 132 10,9 2,8
La structure des groupes évolue
de la région 33 298 14,7 3,5
sous l'effet de leur développe-
d'une autre région 45 679 6,6 1,7
ment ou de leur restructuration :dépendant d'un groupe français 44 681 17,1 10,7
nouveaux investissements vers de la région 46 813 12,2 11,1
d'autres zones, prises de contrô- d'une autre région 43 669 19,6 10,4
les, fusions ou rachats, avec desdépendant d'un groupe étranger 50 453 20,3 16,0
Ensemble 36 253 14,8 8,2 conséquences sur la localisation
des centres de décision.
Performance économique des établissements limousins en 2000 Source : Insee
Les données utilisées ici portent
sur l'année 2000. À l'échelle du
Limousin, les chiffres plus ré-(BLÉDINA) ou VALÉO. Le siège de CHARAL, en les métaux), la Suède (carton-
cents disponibles par ailleurs nerevanche, se situe dans les Pays-de-la- nages avec SVENSKA CELLULOSA
montrent pas de bouleversementLoire. Le noyau dur du Groupe A NOVO AKTIEBOLAGET , automobile avec
de nature à modifier les constats
est localisé en Picardie et trois hypermar- AB-VOLVO qui détient RENAULT
de structure sur la dépendance
chés appartiennent à des entreprises dont VÉHICULES INDUSTRIELS), les Pays- et l'influence des établissements
le siège est en Basse-Normandie ou en Bas (agroalimentaire avec CSM régionaux.
Rhône-Alpes. SUIKER), le Luxembourg (VALGROUP Pour citer l'exemple de LEGRAND,
Les groupes étrangers sont implantés avec HOLD dans les alliages légers), ce dernier a fait l'objet en 2001
d'une offre publique d'échangeprès de 280 établissements limousins em- la Belgique (RECTICEL pour la fa-
amicale de SCHNEIDER ÉLECTRIC surployant près de 10 000 salariés (7 %, deux brication de matelas), l'Allema-
l'ensemble de son capital, opé-fois moins qu’au niveau national). Ces éta- gne (équipements automobiles
ration à laquelle s'est opposéeblissements sont pour les trois quarts in- avec MEILLOR, détenu par
la commission de Bruxelles en
dustriels. FREUDENBERG & CO).
octobre 2001. En décembre
Parmi les pays présents, citons les États- 2002, le capital de Legrand a
Unis (bois et papier avec INTERNATIONAL alors été racheté par le consor-Rayonnement,PAPER, automobile avec BORG WARNER HOL- tium WENDEL constitué principa-
dépendance : atoutsDING), le Royaume-Uni (WAGON PLC pour lement de WENDEL INVESTISSEMENT
et de KKR. Dans son nouveauou faiblesses ?
cadre actionnarial, LEGRAND
Le niveau de dépendance s'ex- maintient son périmètre intact et
plique généralement par les ca- garde la responsabilité de sa stra-
50, avenue Garibaldi tégie industrielle.ractéristiques historiques du sys-
87031 Limoges cedex tème productif (secteurs d'acti-
Tél 05 55 45 20 07
vité dominants, taille des entre-Fax 05 55 45 20 01
prises…), mais il peut également voire internationale ? Grâce en
Informations statistiques 08 25 88 94 52 être un indicateur de l'attrac- partie à une taille plus impor-
Abonnements 05 55 45 21 41 tivité d'un territoire pour des tante, les établissements rele-
Contact presse 05 55 45 20 58
entreprises extérieures. vant de groupes extérieurs à la
Le rayonnement peut être syno- région sont ceux qui investissent
nyme de développement, mais le plus : leur intensité
www.insee.fr parfois également de déloca- capitalistique, leur taux d'inves-
Directeur de la publication Michel Deroin-Thévenin lisation. En Limousin, il est en tissement et leur productivité
Rédacteur en chef Yann Leurs tout cas supérieur à la moyenne sont supérieurs à la moyenne.
Mise en forme Maryse Lasfargues de province dans pratiquement Ce sont donc des établissements
Impression Lavauzelle Graphic
toutes les tranches d'effectifs porteurs de dynamisme même si
Maquette iti communication
salariés. leur pérennité peut sembler fra-
Prix 2,50 € La dépendance à un centre de gilisée par l'éloignement des
Dépôt légal : février 2005 décision extérieur est-elle un centres de décision et l'impact
Code SAGE : FOC051324
facteur de fragilité pour les éta- limité des pouvoirs politiques lo-ISSN : 1765-4475
Copyright - INSEE 2005 blissements, ou leur permet-elle caux sur eux.
de bénéficier des atouts de
« La rediffusion, sous quelque forme que ce soit, des fonds de cartes issus structures de taille nationale
du fichier GéoFLA® de l’IGN est soumise à l’autorisation préalable de l’IGN
Maryse Agueret au paiement auprès de cet organisme des redevances correspondantes. »

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.