L'économie picarde impactée par la conjoncture nationale

De
Publié par

En Picardie comme en France, tous les indicateurs de l'économie sont impactés par le retournement économique : l'activité dans l'industrie ne cesse de ralentir tout au long de l'année, après une année 2007 plutôt dynamique ; l'activité dans les services se dégrade en fin d'année, notamment dans les services aux entreprises ; le nombre de logements mis en chantier diminue après six années de hausse consécutives ; les échanges extérieurs se dégradent, et les défaillances d'entreprises progressent. Enfin l'emploi salarié diminue dans les trois départements, et le chômage marque une forte hausse en fin d'année.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 3
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

SYNTHÈSE RÉGIONALE
L’économie picarde
impactée par la conjoncture nationale
En Picardie comme en France, tous les indicateurs de l'économie
sont impactés par le retournement économique : l'activité
dans l'industrie ne cesse de ralentir tout au long de l'année,
après une année 2007 plutôt dynamique ; l'activité
dans les services se dégrade en fin d'année, notamment
dans les services aux entreprises ; le nombre de logements
mis en chantier diminue après six années de hausse consécutives ;
les échanges extérieurs se dégradent, et les défaillances
d'entreprises progressent. Enfin, l'emploi salarié diminue
dans les trois départements, et le chômage marque
une forte hausse en fin d'année.
a production céréalière picarde explose vail temporaire voire l’ingénierie technique,
en 2008. En effet, les prix du marché mais la situation s’est ensuite dégradée. LesL
céréalier de la campagne précédente ont in- fluctuations plus marquées intervenues dans
cité les agriculteurs à préférer ces cultures. Ce l’hôtellerie et la réparation automobile sont liées
choix s’est confirmé avec la réduction des sur- à la forte saisonnalité de ces deux secteurs.
faces de colza, de jachère et de betterave à
Forte baissesucre. Dans le même temps les exploitants se
sont désengagés de la production de biocar- dans la construction de logements
eburant. L’application du règlement sucre s’est neufs dès le 2 trimestre
traduite en 2008 par une forte diminution de la
sole betteravière. La production de sucre s’est Après six années continues de hausse, le
néanmoins maintenue grâce à un rendement nombre de logements ordinaires mis en chan-
historique. Conséquence d’un déficit de pro- tier en Picardie baisse de plus de 13 % durant
duction et de la hausse du prix des céréales, l’année 2008, pour atteindre 7 815 logements,
le prix du lait s’est accru. contre environ 9 000 en 2007. Cette tendance
s’observe aussi au niveau national, avec -16 %,
Recul important de l’activité où l’on n’atteint plus que 351 000 constructions
dans l’industrie et évolution neuves, après deux années légèrement au-
contrastée dans les services dessus des 400 000. La baisse des ouvertu-
res de chantier est beaucoup plus marquéeau cours de l’année
dans le département de l’Oise (-16,7 %) que
L’année 2008 est marquée par un net ra- dans l’Aisne et la Somme (respectivement
lentissement d’activité dans la région, après
-10,9 % et -9,8 %).
une activité globalement favorable et dynami-
que en 2007. La situation s’est dégradée dans Créations d’entreprises
tous les secteurs d’activité. Confrontées à la en hausse mais en rythme ralenti
crise économique mondiale, les entreprises ré-
duisent leur production pour puiser dans leurs En 2008, près de 6 000 entreprises ont été
stocks, ce qui se répercute sur l’emploi. Mal- créées en Picardie, soit +5,4 % de plus que
gré cela, les stocks se sont nettement alourdis l’année précédente. Cette progression est su-
et sont jugés très supérieurs à leur niveau périeure à celle constatée en France (+1,8 %).
moyen de longue période en fin d’année 2008. Le taux de création (10,3 %) reste cependant
La demande, qui avait été très dynamique en inférieur à la moyenne nationale. L’Oise con-
2007, s’est repliée tout au long de l’année 2008. forte sa position prédominante en ce qui con-
Après un premier trimestre en demi teinte, cerne le nombre d’entreprises créées. Ce
l’activité dans les services s’est sensiblement département accueille près de 48 % des en-
redressée et ce jusqu’en juillet, pour décliner treprises créées dans la région en 2008. L’Oise
ensuite sur la fin de la période. Les résultats bénéficie également de la plus forte progres-
du début de l’année ont été plutôt positifs dans sion de créations d’entreprises (+8,8 %). La
vigueur des créations profite également à lales transports routiers de marchandises, le tra-
Insee Picardie - Bilan économique et social 2008 7SYNTHÈSE RÉGIONALE
Somme (+4,6 %) et de façon beaucoup plus sent. Face à la diminution brutale de la de- Bilan démographique et social
modérée à l’Aisne (+0,6 %). Néanmoins, on mande chez nos principaux partenaires, les
La Picardie compte 1 894 000 habitants au
constate une décélération des créations d’en- efforts en direction des pays émergents doi-
er1 janvier 2006. Le rythme de croissance dé-treprises dans tous les départements. vent être soutenus, notamment pour les PME
mographique depuis 1999 est deux fois et demipicardes qui sont insuffisamment présentes sur
moins rapide que celui de la métropole. SeulForte progression des défaillances les marchés extérieurs
l’excédent naturel permet à la population pi-
En 2008, le nombre de défaillances d’en- carde d’augmenter encore. Après une baisseDéclin important
treprises augmente en Picardie par rapport à en 2007, le nombre de naissances est de nou-de l’emploi salarié picard
2007, après deux années de baisse. Les trois veau en hausse comme au niveau national.
départements picards sont touchés mais à des L’emploi salarié picard diminue en 2008, Toujours en progression, les Pacs représen-
degrés différents La Somme enregistre la plus après la hausse de l’année précédente. Mesu- tent désormais une union sur quatre.
forte hausse de la région : les défaillances ont rée sur la base des premières estimations dis- Les Picards ont un niveau de vie équiva-
progressé de 52,3 % en 2008 après une baisse ponibles, l’évolution serait négative dans les lent à la moyenne de la France de province.
importante en 2007. Néanmoins, le taux de trois départements. L’Aisne et l’Oise seraient Les inégalités de revenu sont aussi du même
erdéfaillances est au 1 janvier 2008 le plus fai- en deçà de la moyenne picarde, les pertes dans ordre. En 2006, 13,9 % de Picards se situent
ble de la Picardie (1,5 %). C’est dans l’Aisne la Somme seraient plus faibles. Dans le sec- sous le seuil de pauvreté (880 euros par mois),
que le taux de défaillances est le plus élevé teur marchand non agricole, les effectifs se la proportion est légèrement plus forte qu’au
(2,1 %). Les procédures de redressements ju- contractent fortement cette année. La crois- niveau national mais nettement supérieure
diciaires augmentent de 21,6 % dans l’Aisne sance de l’emploi dans les secteurs de la cons- dans l’Aisne (16,6 %).
et de 16,0 % dans l’Oise. Le taux de défaillan- truction et du commerce ne peut compenser Entre 2007 et 2008, le nombre de bénéfi-
ces de l’Oise est légèrement plus élevé (1,7 %) les pertes de l’industrie et des services, en par- ciaires du Revenu Minimum d’Insertion a décrû
qu’au niveau national (1,6 %). ticulier de l’intérim. de 1,1 % en Picardie. Si l’on s’intéresse aux
variations propres au second semestre et au
Stagnation des exportations, La baisse du chômage dernier trimestre 2008, on observera des haus-
baisse des importations s’interrompt en fin d’année ses respectives de 0,6 % (-1,3 % au niveau
national) et de 2,1 % (-0,5 % au niveau natio-Le ralentissement économique qui s’abat Au cours des trois premiers trimestres
nal) de bénéficiaires du RMI. La conjoncturesur l’Europe à l’été 2008 a eu un impact immé- 2008, le chômage a atteint des taux historique-
se répercute toujours avec un certain retarddiat sur les échanges extérieurs de la région. ment bas. Cependant, il remonte brusquement
sur la hausse du nombre de bénéficiaires duau quatrième trimestre de 0,5 point pour at-Les importations baissent fortement en 2008
RMI.sur l’ensemble des zones géographiques. Les teindre 9,0 % de la population active picarde
exportations à destination de nos principaux (8,5 % au troisième trimestre). Cette hausse,
due au contexte économique défavorable lié àpartenaires européens, ainsi que celles vers
Nathalie SALOMONl’Amérique du Nord et l’Asie, diminuent égale- la crise financière mondiale, est comparable à
Inseement. En revanche, les exportations à desti- l'évolution nationale : le taux progresse de
D'après les contributions desnation des Pays d’Europe Centrale et Orientale 7,2 % à 7,8 % en France métropolitaine sur le
différents auteurs au Bilan Économique(PECO), de la CEI, de l’Amérique Latine, de dernier trimestre. Aucune région française
et Social régional 2008l’Afrique et du Proche et Moyen Orient progres- n'échappe à cette tendance.
Insee Picardie - Bilan économique et social 20088

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.