L'impact économique de l'établissement Arkema de Château-Arnoux-Saint-Auban

De
Publié par

L'objet de cette étude est d'estimer l'emploi entraîné par l'activité économique de l'établissement Arkema de Château-Arnoux-Saint-Auban et d'évaluer la population des ménages concernés.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 90
Nombre de pages : 17
Voir plus Voir moins

L'impact économique
de l'établissement Arkema
de Château-Arnoux-Saint-Auban
PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR
RAPPORT D'ÉTUDE
Juillet 2005
Direction
Départementale
du Travail, de
l'Emploi et de la
Formation
Professionnelle
des Alpes de N° 1
Haute-ProvenceCette étude a été réalisée à la demande et avec le concours
de la Direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle
des Alpes-de-Haute-Provence.
DIRECTEUR DE LA PUBLICATION
François Clanché
AUTEURS
Nicole Cérani et Daniel Martinelli
ENQUÊTE
Nicole Cérani et Marie-Noëlle Leleu
TRAITEMENTS STATISTIQUES
Daniel Martinelli et Brigitte Trousson
CARTOGRAPHIE
Denise Duband, Christiane Rambaldi et Brigitte Trousson
RÉDACTEUR EN CHEF
Annie Mulard
RELECTURE
Frédéric Caste
L'impact économique de l'établissement Arkema - INSEE - Juillet 2005






Sommaire





1. Synthèse.............................................................................................................................4

1.1. Objectif de l’étude .............................................................................................................................................4
1.2. Principaux résultats ..........................................................................................................................................5


2. Emplois directs : Arkema constitue l’employeur principal
de Château-Arnoux-Saint-Auban..........................................................................................6

2.1. Arkema se situe au carrefour Durance-Bléone ................................................................................................6
2.2. Arkema rassemble 24 % des emplois de Château-Arnoux..............................................................................7


3. Les emplois indirects sont concentrés à Château-Arnoux
et dans les Bouches-du-Rhône ............................................................................................8

3.1. Les fournisseurs se situent dans les Alpes-de-Haute-Provence et les Bouches-du-Rhône............................8
3.2. Les salariés indirectement concernés résident dans un périmètre plus vaste.................................................9


4. Les emplois induits sont concentrés autour de Château-Arnoux-Saint-Auban.........10


5. Au total, Arkema génère 1 710 emplois en Provence-Alpes-Côte d’Azur ...................11

5.1. Parmi les 1 710 emplois générés, 1 100 se situent à Château-Arnoux .........................................................11
5.2. Plus des trois-quarts des salariés liés à Arkema résident dans les Alpes-de-Haute-Provence.....................12
5.3. Près de 5 200 personnes au total sont concernées .......................................................................................13
5.4. Un fort effet multiplicateur...............................................................................................................................13


6. Annexes............................................................................................................................14

6.1. Contexte : Digne, une zone d’emploi relativement fragile face aux mutations économiques ........................14
6.2. Méthode..........................................................................................................................................................15
6.3. Résultats détaillés...........................................................................................................................................17


3L’impact économique de l’établissement Arkema - INSEE - Juillet 2005



1. Synthèse





1.1. Objectif de l’étude

L’objet de ce travail est d’estimer l’emploi entraîné par l’activité économique de l’établissement Arkema de
Château-Arnoux-Saint-Auban et d’évaluer la population des ménages concernés. Cette estimation est réalisée
selon deux approches complémentaires :
- dans une perspective d’analyse du système productif d’une zone géographique, selon la
localisation des établissements concernés (approche « lieu de travail »)
- dans une perspective d’analyse de l’impact social et de l’économie résidentielle, selon le lieu où
habitent les salariés concernés (approche « lieu de résidence »).
L’impact de l’établissement Arkema est estimé par l’addition de trois effets économiques :
- l’emploi et la population directement concernés par l’établissement : les salariés d’Arkema et leurs ménages ;
- l’emploi et la population indirectement concernés : les salariés des fournisseurs et sous-traitants d’Arkema et
leurs ménages ;
- enfin l’emploi induit et la population correspondante : les salariés concernés par la consommation des ménages
des salariés d’Arkema, de ses fournisseurs et sous-traitants et leurs ménages.


Les trois types d’emploi concernés

DIRECT INDIRECT INDUIT
Commandes fournisseurs
Emplois établissement Emplois concernés Emplois liés
aux dépenses
de consommation
Habitants concernés par Habitants concernés par les Habitants liés directement
les commandes dépenses


Cette étude ne permet pas de connaître le nombre d’emplois susceptibles d’être supprimés du fait de la
restructuration d’Arkema. Elle mesure simplement l’emprise actuelle de l’établissement sur le territoire régional et
les emplois qu’il génère chez ses fournisseurs, sous-traitants et via les activités induites.


4L’impact économique de l’établissement Arkema - INSEE - Juillet 2005




1.2. Principaux résultats


L’impact de l’activité économique de l’usine Arkema de Château-Arnoux-Saint-Auban peut être évalué à 1 713
emplois sur la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. La prise en compte des ménages auxquels appartiennent ces
salariés conduit à une population concernée par l’activité d’Arkema de près de 5 200 personnes.

La commune de Château-Arnoux est le premier espace géographique impacté par l’activité d’Arkema avec 1 111
emplois au lieu de travail (soit 65 % des emplois liés à l’activité d’Arkema dans la région) : 714 emplois directs de
l’usine, auxquels s’ajoutent les 246 emplois indirects chez les fournisseurs, sous-traitants et prestataires de service
de la ville et les 151 emplois induits générés par la consommation des ménages concernés. Au total, près de 38 %
de l’emploi de cette ville serait, directement ou indirectement lié à l’activité d’Arkema.
Parmi ces 1 111 salariés travaillant à Château-Arnoux et dont l’activité est liée à Arkema, 502 habitent la
commune. Leurs ménages rassemblent environ 1 407 personnes ; plus du quart des personnes de la ville ont donc
un lien avec l’usine.

Pour le département des Alpes-de-Haute-Provence, 1 312 emplois au lieu de travail sont liés à l’activité d’Arkema,
soit plus des trois-quarts des emplois que l’usine génère dans la région PACA. Il est à noter que les emplois
indirects (579) se répartissent essentiellement entre les Alpes-de-Haute-Provence (291) et les Bouches-du-Rhône
(267).



Synthèse des résultats Synthèse des résultats
sur la région PACA sur les Alpes-de-Haute-Provence


Emplois au lieu de travail : 1312Emplois au lieu de travail : 1713
Effet direct : 714 Effet indirect : 579 Effet induit : 420 Effet direct : 714 Effet indirect : 291 Effet induit : 307
Actifs au lieu de résidence : 1709 Actifs au lieu de résidence : 1300
Effet direct : 714 Effet indirect : 575 Effet induit : 420 Effet direct : 697 Effet indirect : 297 Effet induit : 307
Population au lieu de résidence : 3848Population au lieu de résidence : 5160
Effet direct : 2120 Effet indirect : 1784 Effet induit : 1256 Effet direct : 2071 Effet indirect : 884 Effet induit : 893


Source : INSEE
5L’impact économique de l’établissement Arkema - INSEE - Juillet 2005
2. Emplois directs : Arkema constitue le principal employeur
de Château-Arnoux-Saint-Auban




Communes les plus peuplées du périmètre2.1. Arkema se situe au carrefour
Durance-Bléone Evol.
Commune Pop. 99 Pop. 90 99/90
L’établissement se situe à Château-Arnoux-Saint-Auban, au Digne-les-Bains 16064 16087 -0,1%
confluent de la Bléone et de la Durance. Château-Arnoux est Sisteron 6964 6594 5,6%
une des villes les plus peuplées de la zone, après Digne-les- Château-Arnoux-St-A. 4970 5109 -2,7%
Les Mées 2925 2601 12,5%Bains et Sisteron. Elle fait partie de la communauté de
Peyruis 2217 2036 8,9%communes de Moyenne-Durance avec Peyruis, Malijai,
Malijai 1628 1703 -4,4%Volonne, l’Escale, Peipin et Mallefougasse-Augès
Volonne 1514 1387 9,2%(communes en rose dans le tableau).
L'Escale 1166 1100 6,0%Le périmètre se situe dans la zone d’emploi de Digne.
Peipin 1049 1008 4,1%
Aiglun 1038 1011 2,7%
Mallemoisson 994 783 26,9%
Source : INSEE, RP 90 et 99


Les communes situées autour de Château-Arnoux-Saint-Auban

Valernes
Authon
Saint-Geniez
Hautes-Duyes
Le Castellard-Melan
La Robine-suEntrepierresSisteron
Noyers-sur-Jabron
Bevons
SourribesVincent-sur-Jabron
Salignac Thoard
ravail Peipin
Valbelle
Volonne
Aubignosc
Digne
Champtercier
Châteauneuf-Val-Saint-Donat Barras
Digne-le
Château-Arnoux-Saint-Auban
Cruisrdiers
L' Escale
AiglunMallefougasse-Augès
Mirabeau
Saint-Étienne-les-Orgues Montfort
Mallemoisson
MalijaiMontlaux ChâteauredPeyruises
Le Chaffaut-Saint-JursonRevest-Saint-Martin
Sigonce MézelFontienne Ganagobie
Les Mées Saint-Jeannet Be
ns
Puimichel
Lurs
Pierrerue
EstoublonForcalquier Entrevennes
© IGN - INSEE 2005
6L’impact économique de l’établissement Arkema - INSEE - Juillet 2005 2.2. Arkema rassemble 24 % des emplois de Château-Arnoux-Saint-Auban

On appelle « effet direct » le poids des salariés de l’établissement d’Arkema-Château-Arnoux-Saint-Auban et de
leurs ménages. Il porte sur l’emploi observé au lieu de travail, sur l’emploi analysé au lieu de résidence et sur la
population.
Salariés d’Arkema selon le lieu de résidence L’usine Arkema de Château-Arnoux emploie
er714 salariés au 1 mars 2005. A elle seule,
elle représente le quart des emplois de la
commune. Dans cet effectif, l’intérim n’est pas
pris en compte (il est inclus dans les emplois
indirects).
A Château-Arnoux résident 256 salariés
d’Arkema, soit 36 % des salariés de l’usine.
Ils sont 63 % à s’être installés dans la
communauté de communes de Moyenne-
Durance. Au total, 23 communes des Alpes-
de-Haute-Provence, situées sur l’axe
Durance-Bléone, accueillent les salariés
d’Arkema.
Salariés d'Arkema au lieu de résidence
Commune Nombre Répart.
Château-Arnoux-Saint-Auban 256 35,9%
L'Escale 51 7,1%
Peyruis 46 6,4%
Volonne 41 5,7%
Malijai 39 5,5%
Les Mées 30 4,2%
Sisteron 29 4,1%
Digne-les-Bains 28 3,9%
C. C. Moyenne Durance 447 62,6%
Total PACA 714 100,0%
Source : ARKEMA

Les salariés d’Arkema représentent 14,5 %
de l’ensemble des actifs occupés résidant à
Château-Arnoux. Une autre commune a un Part des salariés d’Arkema parmi les actifs occupés
taux supérieur à 10 % : il s’agit de l’Escale
avec 10,8 %. La part des salariés d’Arkema
diminue dans les villes qui s’étendent le long
de la Durance et de la Bléone au fur et à
mesure que l’on s’éloigne de l’usine.
Les ménages des salariés d’Arkema
regroupent 720 personnes à Château-Arnoux,
1 310 dans la communauté de communes et
2 070 dans les Alpes-de-Haute-Provence
(2 120 en PACA).


Part des salariés d'Arkema parmi les actifs occupés
Commune Nombre Part
Château-Arnoux-Saint-Auban 256 14,5%
L'Escale 51 10,8%
Sourribes 4 8,5%
Volonne 41 7,4%
Montfort 11 7,1%
Malijai 39 6,9%
Peyruis 46 5,8%
La Brillanne 4 5,8%
Châteauneuf-Val-Saint-Donat 9 5,7%
Aubignosc 6 3,2%
Les Mées 30 2,8%
Peipin 12 2,8%
Aiglun 7 1,5%
C. C. Moyenne Durance 447 9,7%
Source : INSEE, ARKEMA
7L’impact économique de l’établissement Arkema - INSEE - Juillet 2005 3. Les emplois indirects sont concentrés à Château-Arnoux-Saint-Auban
et dans les Bouches-du-Rhône

L’effet indirect concerne les établissements qui reçoivent des commandes d’Arkema-Château-Arnoux-Saint-Auban.
Il s’agit de fournisseurs, de sous-traitants ou de prestataires de services. L’effet indirect se calcule sur l’emploi au
lieu de travail, sur l’emploi au lieu de résidence et sur la population. Il est estimé en faisant l’hypothèse que la part
des salariés d’un établissement concernés par Arkema est proportionnelle à la part des commandes d’Arkema
dans son chiffre d’affaires (voir le détail du mode de calcul en annexe page 15).


3.1. Les fournisseurs se situent dans les Alpes-de-Haute-Provence
et les Bouches-du-Rhône

On estime que l’activité d’Arkema génère environ 579 emplois indirects sur la région Provence-Alpes-Côte d’Azur
qui se répartissent essentiellement entre les Alpes-de-Haute-Provence et les Bouches-du-Rhône : respectivement
50 % et 46 % des emplois indirects de la région.

Emplois indirects au lieu de travail Emplois indirects au lieu de résidence

Emplois indirects au lieu de résidence : Emplois indirects au lieu de travail : 579 en PACA
575 en PACA
Château-Arnoux-St- Château-Arnoux-St-246 95Auban Auban
254CC Moyenne-Durance CC Moyenne-Durance 176
Alpes-Hte-Prov. 291 Alpes-Hte-Prov. 297
Bouches-du-Rhône 267 Bouches-du-Rhône 236
Source : INSEE Source : INSEE
8L’impact économique de l’établissement Arkema - INSEE - Juillet 2005



Les 291 emplois indirects des Alpes-de-Haute-Provence se situent pour la très grande majorité sur la commune de
Château-Arnoux : celle-ci en compte 246, soit un peu plus de 42 % des emplois de la région.
Le département des Bouches-du-Rhône est concerné par 267 emplois indirects localisés dans 34 communes,
d’Arles à Marseille.
A Château-Arnoux, sur les 2 934 emplois de la ville, plus de 8 % sont des emplois indirects générés par Arkema.



3.2. Les salariés indirectement concernés résident dans un périmètre plus vaste


575 salariés indirectement concernés résident dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Plus de la moitié est
installée dans les Alpes-de-Haute-Provence.
Un premier périmètre est constitué des vallées de la Durance et de la Bléone. Ces vallées accueillent les salariés
indirectement concernés par Arkema et leur famille, depuis Manosque jusqu’à Digne-les-Bains et Sisteron. Un
deuxième périmètre est situé dans les Bouches-du-Rhône, essentiellement entre Arles et Marseille.
A Château-Arnoux, sur les 1 771 actifs qui résident dans la ville, 95 sont des actifs indirectement concernés par
Arkema, soit 5,4 %.

Poids des emplois indirects au lieu de travail Poids des emplois indirects au lieu de résidence
dans l'ensemble des emplois de la zone dans l'ensemble des emplois de la zone
Château- Château-
Arnoux-St- 5,4%Arnoux-St- 8,4%
AubanAuban
CCCC
Moyenne- 3,8%Moyenne- 6,5%
DuranceDurance
Alpes-Hte-Alpes-Hte-
0,7%1,0%
Prov. Prov.
Bouches-du-Bouches-du-
0,0%0,0%
RhôneRhône
Source : INSEE Source : INSEE


Dans la région, la population des ménages dont un membre est salarié d’un fournisseur, d’un sous-traitant ou d’un
prestataire de services d’Arkema est d’environ 1 784 habitants. 884 résident dans les Alpes-de-Haute-Provence,
ce qui représente la moitié de la population indirectement concernée ; 266 résident à Château-Arnoux.
Les Bouches-du-Rhône accueillent presque tous les autres habitants indirectement liés à Arkema.




9L’impact économique de l’établissement Arkema - INSEE - Juillet 2005

4. Les emplois induits sont concentrés
autour de Château-Arnoux-Saint-Auban

Les emplois induits sont créés par la consommation, dans leur commune de résidence, des ménages des salariés
d’Arkema et de ses fournisseurs. Cette consommation bénéficie aux entreprises locales dans les secteurs
marchands et non marchands. C’est l’effet multiplicateur de toute activité économique. L’effet induit se calcule sur
l’emploi et, par suite, sur la population concernée. Pour l’estimer, on considère d’une part que les ménages
réalisent l’ensemble de leurs dépenses de consommation dans la commune où ils résident, et d’autre part que les
commerçants et entrepreneurs locaux auxquels ils s’adressent y résident également. Ces hypothèses peuvent
conduire à surestimer la part de l’emploi induit dans les communes les plus impactées par l’emploi direct ou
indirect, mais elles ne remettent pas en cause les résultats départementaux (voir le détail du mode de calcul en
annexe page 16).

La consommation des salariés (directs ou indirects) d’Arkema et de leur ménage génère environ 420 emplois
induits sur la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. 73 % se situent dans le département des Alpes-de-Haute-
Provence. Château-Arnoux en accueillerait environ 150 soit le tiers des emplois induits régionaux.
Les Bouches-du-Rhône en représentent 22 %.

Les emplois induits constituent 23 % du total des emplois générés par Arkema dans les Alpes-de-Haute-Provence.


Emplois induits au lieu de travail
Emplois induits au lieu de travail :
420 en PACA
Château-Arnoux-St-
151
Auban
CC Moyenne-
197
Durance
307Alpes-Hte-Prov.
Bouches-du-Rhône 93
Source : INSEE
Poids des emplois induits au lieu de travail
dans l'emploi total de la zone
Château-Arnoux-St-
5,1%
Auban
CC Moyenne-
4,5%
Durance
Alpes-Hte-Prov. 0,6%
Bouches-du-Rhône 0,0%
Source : INSEE

A Château-Arnoux, sur les 2 934 emplois de la ville, 151 seraient des emplois induits, soit 5,1 % du total. Dans les
autres communes des Alpes-de-Haute-Provence, le poids des emplois induits est plus faible.
La méthode utilisée conduit à estimer que les habitants de Château-Arnoux occupent plus souvent un emploi induit
(151) qu’un emploi indirect (95), malgré la présence de nombreux sous-traitants. Cela signifie que les services de
proximité (commerces, écoles…) sont liés de façon non négligeable à la consommation des salariés de l’usine et
de ses fournisseurs.
10L’impact économique de l’établissement Arkema - INSEE - Juillet 2005

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.