L'indice des prix réunionnais s'appuie sur 6000 relevés mensuels

De
Publié par

La direction régionale de l'INSEE de La Réunion réalise et publie un indice des prix. Basé sur un « panier de la ménagère » adapté à la consommation locale, il concerne un millier de produits différents. Les relevés de prix sont effectués régulièrement par cinq enquêteurs dans tous les types de points de vente.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 26
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

la vie de l’insee
L’in dice des prix
L’in dice réu nion nais s’appuie
La direction régionale de l’INSEE de La Réu nion réa lise et publie
un indice des prix. Basé sur un “panier de la ména gère” adap té à
la consom ma tion locale, il concerne un mil lier de pro duits
dif fé rents. Les rele vés de prix sont effec tués régu liè re ment par
cinq enquêteurs dans tous les types de points de vente.
Métho do logie géné rale ’indice des prix à la consom ma- enquête ”bud get des famil les” de 1986-
tion (IPC) est l’ins tru ment de 1987 actua lisée en 1995 et qui sera à
L’IPC est un indice de Las pey res Lmesure de l’infla tion. Il per met nou veau actua lisée en 2002.
chaî né annuel le ment. C’est-à-dire que d’esti mer, entre deux pério des don nées,
le “panier de la ména gère” est Pho to : P. MARCHAL - Mo zaïkla varia tion moyenne des prix des pro -
conser vé cons tant durant l’année en duits consom més par les ména ges. C’estvolume de consom ma tion des
une mesure syn thé tique de l’évo lu tionpro duits. Les pon dé ra tions uti li sées
“pure” du prix des pro duits, c’est-à-direpour agré ger les indi ces élé men tai res
à qua li té cons tante. La col lecte estsont mises à jour chaque année pour
tenir compte de l’évo lu tion en valeur effectuée sur l’ensemble du ter ri toire
de la struc ture de dépense des fran çais, mais seuls les DOM cal cu lent
ména ges. et publient un indice de leur région. Nos
Des traitements spécifiques sont résul tats sont inté grés à l’ensemble
effectués pour les produits frais, les natio nal depuis la mise en place de la
Les pro duits frais sont sui visautres variétés saisonnières, les variétés nou velle base 1998. chaque se mainetarifaires et pour déterminer des
L’indice des prix “Réu nion” couvreévolutions de prix “pures”, à qualité
constante, lorsqu’un produit disparu l’ensemble des biens et ser vi ces mar - Chaque mois, 6 000 rele vés de prix sont
est remplacé en cours d’année par un effec tués auprès de 400 points de ventechands consom més à La Réu nion par
autre. par cinq enquê teurs. Les pro duits fraisles ména ges rési dents et non rési dents
- sont sui vis chaque semaine car ce sont(comme les tou ris tes). Son champ théo
ceux qui varient le plus au cours d’unrique se défi nit comme celui de laL’auteur consom ma tion finale effec tive mar - mois. Cer tains arti cles aux évo lu tions
plus len tes ne sont col lec tés que tous leschande moné taire des ména ges. En pra -
Jean-Paul COLLIEZ était responsable deux mois. Les enquê tes sont loca li séestique quel ques pro duits ou ser vi ces sont
du service de la statistique de la dif fi ci les à suivre (ser vi ces hos pi ta liers sur l’agglo mé ra tion de Saint-Denis. Cettedirection régionale de La Réunion au
pri vés, jeux de hasard et assu rance vie) ; res tric tion de la zone géo gra phique demoment de la rédaction de cet article.
col lecte est jus tifiée par l’évo lu tionil s’en suit que le taux de cou ver ture deIl est maintenant chef de projet pour
l’enquête sociale générale dans les l’indice est de 95 % en 2001. paral lèle des prix sur toute l’île, même si
DOM. leur niveau n’est pas uni forme sur toute
L’uni té sta tis tique enquêtée est le point La Réu nion.
de vente. Il s’agit du mar ché forain, de
la bou tique, du maga sin spé cia li sé ou de La col lecte forme un échan til lon d’un
peu plus de 1 000 famil les de pro duits,la grande sur face pour les pro duits rele -
vant de la dis tri bu tion “clas sique”. Les appe lées “varié tés”. Elles sont défi nies
pro mo tions et sol des offer tes à tous les en tenant compte de l’hété ro gé néi té des
pro duits au sein des pos tes. La varié téconsom ma teurs sont pri ses en compte.
Les don nées tari fai res sont obte nues est le niveau de base pour le sui vi des
auprès des orga nis mes pro duc teurs pro duits et le cal cul de l’indice. La liste
natio naux ou régio naux (élec tri ci té, télé - des varié tés reste confi den tielle et l’IPC
c om mu ni ca tions, trans port aérien, loyers). n’est pas dif fu sé à ce niveau. L’échan til -
Enfin quel ques pro duits sont sui vis au lon est mis à jour annuel le ment pour
tenir compte de l’évo lu tion des com por niveau natio nal comme la vente par cor - -
- te ments de consom ma tion des ména gesres pon dance et les pro duits phar ma ceu ti
ques. Pour ces pro duits, même si le et de l’évo lu tion des points de vente
(fer me ture ou ouver ture notam ment).niveau de prix n’est pas iden tique entre
la métro pole et notre île, les évo lu tions Chaque année est l’occa sion d’intro duire
des pro duits nou veaux. nsont ali gnées. L’impor tance des achats
des ména ges dans ces dif fé rents points Jean-Paul COLLIEZ
de vente a été déter minée par une
28la vie de l’insee
sur 6 000 re le vés men suels
Quel ques prix de dé tail à Saint-De nis Un rôle économique
Uni té : franc
2000 2001 L’indice des prix per met de suivre
l’infla tion, au mois le mois. Il est uti li séPrix Va rié té Uni té
comme défla teur de nom breux agré gatsmoyen juin juillet août
éco no mi ques (consom ma tion, reve nus...)
pour cal cu ler des évo lu tions en volume,
Pain ordi naire de 400 à 600 g ou en ter mes réels (“en francs450 g 5,34 5,53 5,53 5,55
Riz long non pré-trai té cons tants”). Il est uti li sé ain si pour la2 kg 12,08 11,72 11,62 12,02
Porc : côte let tes confec tion des comp tes éco no mi ques.1 kg 52,61 51,96 51,74 52,00
Jam bon épaule 1 kg 39,18 44,33 43,93 43,77
Pou let abat tu dépouil lé frais 1 kg 27,40 26,65 27,20 26,98
Thon frais 1 kg 53,27 60,37 61,06 57,52 Un rôle social
Viva neau frais 1 kg 91,94 93,24 108,27 112,57
Lait sté ri li sé demi-écré mé 1 l 5,27 5,55 5,40 5,54 Publié au Jour nal offi ciel chaque mois,Oeufs frais locaux 1 oeuf 1,30 1,30 1,30 1,30
l’indice des prix sert à indexer deBeurre pas teu ri sé non salé 250 g 11,58 12,04 12,04 11,86
nom breux con trats pri vés, des pen sionsHuile de tour ne sol 1 l 11,43 11,08 10,57 10,86
ali men tai res ou des ren tes via gè res. Dans Pom mes rou ges 1 kg 12,56 12,27 12,12 12,40
ce cas il s’agit d’un indice d’où est exclu
Carot tes 1 kg 8,38 10,06 8,10 6,71 l’évolution des prix du tabac. L’indice
Salade verte 1 pied 4,29 4,43 3,94 3,86 natio nal est uti li sé pour l’indexa tion du
Pom mes de terre 1 kg 7,95 7,44 5,79 5,54 SMIC.
Toma tes oli vet tes 1 kg 10,93 13,98 11,19 12,02 (autres) 1 kg 19,61 24,62 22,61 18,54
Hari cots rou ges secs 1 kg 12,14 12,04 12,04 11,98
Sucre roux local L’har mo ni sa tion euro péenne1 kg 7,84 7,94 7,95 7,95
Con fi ture d’abri cot 0,45 kg 8,21 8,00 7,78 7,98
Café mou lu non déca féi né 250 g 13,19 12,54 12,55 12,58 Les indi ces de prix ont fait l’objet d’un
Eau de source locale tra vail d’har mo ni sa tion coor don né par1,5 l 4,78 4,90 4,90 4,82
Rhum blanc cha rette Euros tat (orga nisme sta tis tique de la1 l 36,49 36,33 36,49 37,25
Bière blonde fran çaise com mu nau té euro péenne) à des fins de198 cl 36,22 35,21 37,28 39,78
Gaz butane bou teille de 12,5 kg com pa rai son inter na tio nale, tant au plan1 bou teille 111,88 116,00 116,00 118,00
Allu met tes/grosse bte fami liale des métho des que des don nées1 bte 4,45 4,44 4,44 4,44
Les sive/Poudre pour lave-linge pro dui tes. Les indi ces de prix à la5 kg 64,80 73,48 71,65 73,30
consom ma tion har mo ni sés (IPCH) ain siEau de javel concen tré 250 cm3 3,46 3,33 3,33 3,45
obte nus ne se subs ti tuent pas aux indi ces Super : litre 1 l 7,37 7,75 7,75 7,99
natio naux. Ils sont des ti nés auxHeure M.O méca nique auto 1 h 242,25 250,31 250,30 250,30
com pa rai sons inter na tio na les et au
cal cul d’un indice de prix pour l’Union
euro péenne. La mise en place deUn in dice pu blié chaque mois
l’Union moné taire ren force le rôle de
l’IPCH, prin ci pal ins tru ment de pilo tage
A La Réu nion l’indice des prix est être obte nu par ser veur vocal 24 heu - de la poli tique moné taire dans la zone
publié vers le 20 du mois sui vant le res sur 24 au numéro 08.36.68.07.60 Euro.
mois de col lecte. Il fait l’objet d’un (Indice des prix et autres indi ces, 2,23
Dans le cas de la France l’IPC et l’IPCHcom mu ni qué à la presse. Une publi- francs la minute).
ont des évo lu tions assez voi si nes, refletca tion men suelle de quatre pages
de leur proxi mi té métho do lo gique. IlsSur inter net (http://www.insee.fr) lesper met de suivre l’évo lu tion des prix
dif fè rent tou te fois sur leur champ : celuidon nées men suel les de l’IPC sontdes prin ci paux grou pes de pro duits ;
de l’IPCH est la dépense depré sen tées dans la rubriquedes com pa rai sons sont fai-
consom ma tion finale moné taire des“grands indi ca teurs”, avec la tes avec l’évo lu tion de
ména ges. L’IPCH suit les prix “nets” despos si bi li té de télé char ger lel’indice dans les DOM et en
rem bour se ments de la sécu ri té socialeder nier numé ro d’“Infor ma- France métro po li taine. Cette
alors que l’IPC suit les prix “bruts”,tions Rapi des”. publi ca tion est acces sible
repré sen ta tifs de la valeur des pro duitspar abon ne ment (100 francs
Les deman des par ti cu liè res consom més. Les indi ces et pon dé ra tionspar an).
peu vent être for mu lées par cal cu lés sont donc dif fé rents dans les
écrit au niveau natio nal à : sec teurs où la prise en charge par laAu niveau natio nal l’indice
INSEE Info Ser vice - Tour col lec ti vi té natio nale est impor tantedes prix est publié men suel -
Gam ma A (san té, ser vi ces de pro tec tion sociale).le ment dans la série INSEE
195, Rue de Ber cyCONJONCTURE – Infor ma-
75582 PARIS CEDEX 12tions rapi des. Il peut aus si
29

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.