La baisse des prix des produits pétroliers modère linflation

De
Publié par

Cr Consommation-Revenus La baisse des prix des produits pétroliers modère l’inflation Variation des prix en moyenne annuelle (%) L’inflation a été relativement faible en et les légères augmentations intervenues à Services variation 2008/2009 2009, puisque les prix n’ont augmenté que partir de septembre ramènent les prix à la variation 2007/2008 de 0,5 % à La Réunion en moyenne pompe à un niveau quasiment équivalent à dont loyers et services rattachés annuelle. Ce taux est le plus bas observé celui de 2005. La contribution de la baisse ces vingt dernières années. Il fait suite à des prix des produits pétroliers sur l’infla- Alimentation une année 2008 record où la hausse des tion annuelle est de - 0,8 point. prix avait atteint 2,9 %, qui correspondait dont hors produits frais La montée des prix dans les services a eu le au plus haut niveau enregistré depuis 1993. plus fort impact à la hausse en 2009, car ils En France métropolitaine, la montée des pèsent pour plus de 40 % dans le budget prix est également très modérée en 2009, Produits manufacturés des ménages. Malgré tout, les prix des ser- avec un taux de 0,1 %, après 2,8 % en 2008. Aux Antilles, les prix à la consommation vices ont moins augmenté que l’année Tabac baissent en 2009, de 0,6 % en Martinique et passée (+ 1,6 % après + 1,9 %). La hausse 0,1 % en Guadeloupe. En Guyane, ils aug- des loyers et services rattachés reste Énergie mentent légèrement, de 0,6 %.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 11
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Cr
Consommation-Revenus
La baisse des prix des produits
pétroliers modère l’inflation
Variation des prix en moyenne annuelle (%)
L’inflation a été relativement faible en et les légères augmentations intervenues à
Services variation 2008/2009
2009, puisque les prix n’ont augmenté que partir de septembre ramènent les prix à la
variation 2007/2008
de 0,5 % à La Réunion en moyenne pompe à un niveau quasiment équivalent à
dont loyers et services rattachés
annuelle. Ce taux est le plus bas observé celui de 2005. La contribution de la baisse
ces vingt dernières années. Il fait suite à des prix des produits pétroliers sur l’infla-
Alimentation
une année 2008 record où la hausse des tion annuelle est de - 0,8 point.
prix avait atteint 2,9 %, qui correspondait
dont hors produits frais
La montée des prix dans les services a eu le
au plus haut niveau enregistré depuis 1993.
plus fort impact à la hausse en 2009, car ils
En France métropolitaine, la montée des
pèsent pour plus de 40 % dans le budget
prix est également très modérée en 2009,
Produits manufacturés
des ménages. Malgré tout, les prix des ser-
avec un taux de 0,1 %, après 2,8 % en 2008.
Aux Antilles, les prix à la consommation vices ont moins augmenté que l’année
Tabac
baissent en 2009, de 0,6 % en Martinique et passée (+ 1,6 % après + 1,9 %). La hausse
0,1 % en Guadeloupe. En Guyane, ils aug- des loyers et services rattachés reste
Énergie
mentent légèrement, de 0,6 %. importante mais ralentit pour la troisième
année consécutive (+ 2,4 % après + 3,0 %).
La diminution des prix de l’énergie, après
dont produits pétroliers
Après une forte augmentation en 2008, les
l’envolée de 2008, contribue principalement
prix des transports et communications évo-
- 15 - 12,5 - 10 - 7,5 - 5 - 2,5 0 2,5 5 7,5 10
au ralentissement de l’inflation. Ainsi, les
luent modérément (+ 1,3 % après + 4,9 %).
prix des produits pétroliers chutent de
Source : Insee - Indice des prix
14,4 %, après la forte hausse de 9,2 % en
L’alimentation, qui pèse pour près d’un
2008. Au final, les réductions successives
cinquième dans le budget réunionnais
du tarif des produits pétroliers de février,
moyen, renoue avec une inflation similaire
puis de mars (- 14,5 % pour cette période)
aux années antérieures à 2008, avec une
hausse de 2,2 %. Les prix de l’alimentation
hors produits frais progressent de 2,4 %,
Liste Cospar
après une année 2008 très inflationniste
Contribution des postes à l’évolution des prix en 2009 (points) (+ 8,0 %). A contrario, les prix des produits
L’impact de la baisse des prix des
frais sont restés quasi stables sur l’année
produits de la liste "Cospar" (Collectif
(+ 0,7 %). Ainsi, leur envolée en début
Services
d’organisations syndicales, politiques et
d’année (+ 14 % entre janvier et avril), qui
associatives de La Réunion) n’est pas
résulte des fortes pluies et du cyclone Gaël
dont loyers et services rattachés
mesurable au travers de l’indice des
en février, est compensée par la baisse qua-
prix. Plus de 250 produits, considérés
si continue des prix qui s’en est suivi.
Alimentation
comme étant de première nécessité, ont
L’évolution des prix des produits manufac- en effet bénéficié de remises allant de
dont hors produits frais
turés est proche de celle de l’an passé 5 % à 20 %, à compter du 8 avril 2009.
(+ 0,7 %). Les tarifs des produits de santé
Un effet peut être perceptible au travers
Produits manufacturés
continuent à décliner dans la même propor-
d’une légère baisse des prix des produits
tion que l’année précédente (- 1,1 %) mais le
alimentaires hors produits frais de 1,3 %
Tabac
poste habillement repart à la hausse après
entre avril et juin. Cette baisse étant
une légère baisse en 2008 (+ 1,3 %
toutefois limitée par la hausse de l’octroi
Énergie
er
- 0,3 %).
de mer sur l’alcool au 1 avril. Depuis
août, les prix sont repartis à la hausse
Cédric RÉALE
dont produits pétroliers
(+ 1,1 % jusqu’en décembre).
Direction régionale de l'Insee
- 1 - 0,8 - 0,6 - 0,4 - 0,2 0 0,2 0,4 0,6 0,8
8 9
Source
:
I
nsee
-
I
ndice
des
p
rix

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.