La création d'entreprises en Haute-Normandie est stable au premier semestre 2011

De
Publié par

Octobre 2011 n° 34 La création d'entreprises en Haute-Normandie est stable au premier semestre 2011 5 500 en tre pri ses ont été créées en croît de 1,8 % par rap port au se mestre Haute-Nor mandie au pre mier se mestre pré cé dent pour un total de 289 000 2011. Le niveau de créa tion reste créa tions . sen si ble ment stable en cette pre mière Les ac ti vi tés de trans port se dé -moitié d'année 2011 (- 0,8 % par rap port au ve lop pent en Haute-Nor mandie .second se mestre 2010). Le pre mier se mestre 2010 af fi chait un pic de 6 500 créa tions suivi Dans la région, comme au niveau d'une baisse de - 14,0 % au second na tio nal, le com merce et les ser vi ces aux se mestre 2010. Le nombre total de créa tion en tre pri ses sont les sec teurs les plus d'en tre pri ses in tègre na tu rel l e ment les dy na mi ques avec 23,8 % et 20 % des auto-en t re pre neurs ; hors auto-en t re pri ses , créa tions d'en tre pri ses. Les sec teur s de la le nombre de créa tions s'é ta blit à 2 400 au cons tr uc tion et autres ac ti v i tés de ser vi ces pre mier se mestre 2011 pour 2 100 au second re pré sen t ent res pec t i ve ment 15, 9 % et se me stre 2010. 13,7 % de ces créa tions.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 13
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Octobre 2011
n° 34
La création d'entreprises en Haute-Normandie
est stable au premier semestre 2011
5 500 en tre pri ses ont été créées en croît de 1,8 % par rap port au se mestre
Haute-Nor mandie au pre mier se mestre pré cé dent pour un total de 289 000
2011. Le niveau de créa tion reste créa tions .
sen si ble ment stable en cette pre mière
Les ac ti vi tés de trans port se dé -moitié d'année 2011 (- 0,8 % par rap port au
ve lop pent en Haute-Nor mandie .second se mestre 2010). Le pre mier se mestre
2010 af fi chait un pic de 6 500 créa tions suivi
Dans la région, comme au niveau
d'une baisse de - 14,0 % au second
na tio nal, le com merce et les ser vi ces aux
se mestre 2010. Le nombre total de créa tion
en tre pri ses sont les sec teurs les plus
d'en tre pri ses in tègre na tu rel l e ment les
dy na mi ques avec 23,8 % et 20 % des
auto-en t re pre neurs ; hors auto-en t re pri ses ,
créa tions d'en tre pri ses. Les sec teur s de la
le nombre de créa tions s'é ta blit à 2 400 au
cons tr uc tion et autres ac ti v i tés de ser vi ces
pre mier se mestre 2011 pour 2 100 au second
re pré sen t ent res pec t i ve ment 15, 9 % et
se me stre 2010.
13,7 % de ces créa tions.
Au niveau na tio nal, au pre mier se mestre
Au pre mier se mestre 2011, par rap port2011, le nombre de créa tions d'en tre pri ses
au se mestre pré cé dent, les créa tions
Évolution du nombre de créations d'entreprises par semestre aug men tent le plus dans les sec teurs des
trans ports et ac ti v i tés an nexes (+ 3 2,9  %) ,
des ac ti v i tés im mo bi l iè res (+ 2 8,0  %) et de
l'hé ber ge ment et res t au ra tion (+ 2 1,7  %) . Sur
la même pé riode, au niveau na tio nal, ce
der nier sec teur pré sente la plus forte
aug men ta t ion (+ 2 1,0  %) .
Source : Insee - REE, Base 100 : 1er semestre 2009 Unité : indice
Évolution du nombre de créations d'entreprises par secteur d'activité au 1er semestre 2011 par rapport au semestre précédent
Source : Insee - REE Unité %





À l'in verse, le sec teur de les auto-en t re pre neurs (+5 points res t ent ma jo ri t ai res (56 ,7 % des
l'in f or ma ti on et de la par rap port à l'en semble des créa tions au pre mier se mestre
co mmu ni ca t ion dé croît créa tions hors auto-en t re pri ses ). 2011), mais leur part dans la
for te ment dans la région entre À l'in verse le sec teur de la créa tion d'en tre pri ses pour suit
ces deux se mes tres (- 22,4 %). cons tr uc tion aug mente de 35 son flé chi s se ment (-2 3,0 %)
Au niveau na tio nal, cette baisse points hors auto-en t re pre neurs. depuis le pic ob ser vé au
est moins marquée (- 5,2 %) sur
pre mier se mestre 2010 (62,8 %
cette pé riode. Le rythme des créa tions
des créa tions étaient desd'auto-en tre pr i ses flé c hit
En Haute-Nor mandie, les auto-en t re pri ses ). Cett e
sec teur s de l'ad mi ni s tr a tion ten dance est éga le mentEn Haute-Nor mandie les
pu blique, l'en sei gne ment, la
créa tions d'auto-en t re pri ses cons tatée au niveau na tio nalp
santé hu maine et l'ac tion
Évolution des créations d'auto-entreprises en Haute-Normandie
so ciale pré sen tent un recul de
-19,1 % par rap port aux
créa tions d'en tre pri ses du
second se mestre 2010.
Les autres ac ti v i tés de
ser vi ces sont éga le ment en
baisse de - 18,7 % par rap port
au se mest re pré cé dent.
L'é vo l u tion du nombre de
créa tions d'en tre pri se est bo ostée
dans le sec teur de l'im mo bi lier par Source : Insee -REE Unité : %
Mé tho do logie Dé fi ni tions
Les sta tis ti ques sur les créa tions d'en tre pri ses sont Créa tion d'en tre pri ses :
issues du Ré pertoire des en tre prises et des éta blis se - la notion de créa tion d'en tre prise en globe :
ments (REE - Sirène), géré par l'Insee en ap pli ca tion
du décret n°73-314 du 14 mars 1973. Toute en tre prise, - les créa tions d'en tre prise cor res pon dant à la créa -
per sonne phy sique ou per sonne morale, est ins crite tion de nou veaux moyens de pro duc tion (il y a nou -
au ré pertoire lors de sa pre mière dé cla ra tion de dé - v elle im ma tr i cu la tion dans Sirene) ;
mar rage d'ac ti vi té non sa lariée et reçoit un numéro d'i -
- les cas où l'en tre pre neur re prend une ac ti vi té aprèsden ti fi ca tion unique.
une in ter rup tion de plus d'un an ;
La notion de créa tion d'en tre prise pré sentée par
- les re prises d'en tre prise s'il n'y a pas conti nui té del'Insee s'appuie sur les concepts har mo ni sés au
l'en tre prise, c'est-à-dire si au moins deux des troisniveau eu ro péen : une créa tion d'en tre prise cor res -
cri tè res sui v ants sont mo di fiés : l'u ni té légale con trô -pond à l'ap pa ri tion d'une unité légale ex ploi tante
lant l'en tre pri se , l'ac ti vi té éco no mique et lan'ayant pas de pré dé ces seur.
lo ca li sa tion.
Le champ sur lequel por tent les sta tis ti ques de créa -Insee Haute-Nor mandie
Entre prise :8 quai de la Bourse tions d'en tre pri ses re couvr e l'en semb le des ac ti vi tés
76037 Rouen cedex 1 mar chan des hors agri cul ture . unité éco no mique , ju r i di que ment au to nome , or ga -
Tél : 02 35 52 49 11
www.insee.fr nisée pour la mise en œuvre d'un en semble de fac -
A comp ter des don nées re la ti ves à janvier 2009, les Infor m a tions sta tis ti ques : teurs de pro duc tion de biens et de ser vi ces.
09 72 72 4000 sta tis ti ques de créa tions d'en tre pri ses in cluent les de -
du lundi au ven dre di, 9h à 17h
man des de en auto-en tre pre neur en re gis -(prix d'un appel local) Unité mar chande :
trées dans Sirène. une unité est consi dérée comme mar chande si plus
de 50 % de ses res sour ces cou ran tes provient de la
vente de sa pro duc tion.
Pour en savoir plus
La dé mo graphie des en tre pri ses en 2010 : une année d'a jus te ment pour le statut d'en tre pre neur / Insee , Di rec tion
ré gio nale Haute-Nor mandie ; Br uno Bla zé vic. - In : Cahier d'Aval : Bilan 2010 : l'année éco no mique et so ciale en
Haute-Normandie. - N° 90 (2011, mai)
Di rec t eur de la pu bl i ca tion : Mise en page : © Insee 2011
Alain MALMARTEL Man sour BENT ABET
Ré dac teur en chef : Au teurs :
Maryse CADALANU Pascal JULIEN
Ma rielle VIERSAC












Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.