La création d'entreprises toujours stimulée par le statut de l'auto-entrepreneur au 1er trimestre 2010

De
Publié par

N° 230 - Avril 2010 La création d’entreprises toujours stimulée par le statut de l’auto-entrepreneur erau 1 trimestre 2010 Catherine Drigny-Mériel Service Statistique er Les chiffres clés Au 1 trimestre 2010, en Ile-de-France, le nombre de Données CVS-CJOcréations d’entreprises hors auto-entrepreneurs erCréations d'entreprises 1 trim. Evolution en %s’élève à 16 035 unités en données corrigées des sur 3 mois hors auto-entrepreneurs 2010 sur 1 an (2)variations saisonnières et des jours ouvrables. (1) Comparé au trimestre précédent, il baisse de 4,2 %. Ile-de-France 16 035 -4,2 -0,8 Pendant cette période, il diminue encore plus France (yc Dom) 64 202 -7,5 -3,0 fortement en France métropolitaine (-7,5 %). Données brutes Les principaux secteurs d’activité franciliens sont erCréations d'entreprises 1 trim. Evolution en % concernés par la diminution des créations d'auto-entrepreneurs 2010 sur 3 mois sur 1 and’entreprises hors auto-entrepreneurs. Ainsi, dans les activités de services, qui représentent un quart des Ile-de-France 25 019 25,6 114,5 créations, leur nombre baisse de 10,4 %. Dans le France (yc Dom) 110 788 23,6 76,4 secteur commerce-réparation, le nombre de (1) comparée au trimestre précédent créations recule de 6,6 %.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 10
Tags :
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
 N°230  Avril 2010
La création d’entreprises toujours stimulée par le statut de l’autoentrepreneurer au 1trimestre 2010
Catherine DrignyMériel  ServiceStatistique
e Les chiffres clés Au 1trimestre 2010, en IledeFrance, le nombre de Données CVSCJO créations d’entreprises hors autoentrepreneurs e Créations d'entreprises1 trim. Evolution en % s’élève à 16 035 unités en données corrigées des hors autoentrepreneurssur 3 mois variations saisonnières et des jours ouvrables. 2010 sur1 an(2) 1 Comparé au trimestre précédent, il baisse de 4,2 %. IledeFrance16 0354,2 0,8 Pendant cette période, il diminue encore plus France7,5 3,0(yc Dom)64 202 fortement en France métropolitaine (7,5 %). Données brutes Les principaux secteurs d’activité franciliens sonte Créations d'entreprises1 trim.Evolution en % concernés par la diminution des créations d'autoentrepreneurs 2010 sur3 moissur 1 an d’entreprises hors autoentrepreneurs. Ainsi, dans les activités de services, qui représentent un quart desIledeFrance25,6 114,525 019 créations, leur nombre baisse de 10,4 %. Dans le France23,6 76,4110 788(yc Dom) secteur commerceréparation, le nombre de (1) comparée au trimestre précédent créations recule de 6,6 %. Dans celui de la (2) comparéeau même trimestre de l'année précédente construction, il affiche une baisse identique. En Champ : activités marchandes hors agriculture revanche, les secteurs des transports et des activités Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements immobilières, moins importants en termes de créations, progressent respectivement de 11,7 % e de 19,4 %. Cré a tionsd'e ntre prise sde puis2000 Données V J Le début d’année est toujours marqué par l’influence 200 très forte du statut de l’autoentrepreneur. Le nombre de créations effectuées dans le cadre de ce dispositi IledeFrance hors autoentrepreneurs 180 augmente de 25,6%, comparé au trimestre Franc ehors autoentrepreneurs précédent. Ces nouveaux chefs d’entreprise 160 s’installent dans tous les secteurs d’activité, en particulier la construction, le commerce, le transpor 140 et les activités de services. 120 er Par rapport au 1trimestre 2009, le nombre de créations d’entreprises augmente, toutes formes 100 uridiques confondues, de 43 % en IledeFrance. 80 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 Base 100 = 1er trimestre 2000 Rédaction achevée le 26 avril 2010 Champ : activités marchandes hors agriculture Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements
Créations d'entreprises hors autoentrepreneurs selon le secteur d'activité Données CVSCJO 2009 2010Evolution en % Secteurs d'activité 1er trim.2e trim.3e trim.4e trim.1er trim.sur 1 an(2)sur 3 mois (1) IledeFrance 16171 15830 16630 16739 16035 4,20,8 Industrie14,7 15,2472 550 575 637 544   dont industrie manufacturière366 391 394 370 3792,4 3,6 Construction2 3626,2 8,22 5712 2092 4972 517 Commerce, transports, hébergement et restauration4 5611,9 0,54 5854 6744 8584 908   Commerceréparation6,6 2,93 2713 5013 4473 4483 369   Transports11,7 16,9487 673 570 510 569   Hébergement et restauration693 771 804 718 7210,3 4,0 Information et communication1 2321 1931 2851 2131 2523,2 4,7 Activités financières650 676 626 721 6973,3 7,2 Activités immobilières19,4 28,1641 697 701 688 822 Activités de services4 15510,4 1,54 6373 9863 7544 092 Enseignement,santé, action sociale1 0286,41 0491 4441 040961 7,5 Autres activités de services20,8 20,8904 703 731 593 717 France (Ycompris DOM)66 20061 66964 36169 37264 2027,5 3,0 (1) comparéeau trimestre précédent (2) comparéeau même trimestre de l'année précédente Champ : activités marchandes hors agriculture Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements
Créations d'entreprises hors autoentrepreneurs dans les principaux secteurs d'activité franciliens Données CVSCJO 6 000 Construction Commerce Information et communication 5 000 Activités de service 4 000
3 000
2 000
1 000
0 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 1 2 3 4 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 Champ : activités marchandes hors agriculture Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements
Créations d'entreprises selon les départements données brutes (1) 2009 2010 Evolution er e e e er 1 trim.2 trim.3 trim.4 trim.1 trim.sur 1 an(2) Départements sans AE*avec AE*sans AE*avec AE*sans AE*avec AE*sans AE*avec AE*sans AE*avec AE*sans AE*avec AE* Paris 7136 10404 6165 11610 5311 10002 6527 12289 7494 14701 5,041,3 HautsdeSeine 2285 4089 1960 4518 1738 3822 2321 5276 2240 6219 2,052,1 SeineStDenis 2344 3252 1917 4149 1659 3294 1920 3814 2112 4451 9,936,9 ValdeMarne 1536 3117 1262 3086 1187 2749 1284 3352 1516 3875 1,324,3 SeineetMarne 1380 2113 1085 2943 9802 6281 1443 0151 2293 68810,9 74,5 Yvelines 1418 2990 1224 3164 1065 2693 1280 3389 1408 4041 0,735,2 Essonne 1251 2094 9932 644821 1966 1068 2965 1130 3198 9,752,7 Vald'Oise 1331 2285 1121 2170 9672 0901 1592 5151 2793 2543,9 42,4 IledeFrance43 42736 61518 40829 24416 70334 28413 72818 68115 72730 3441,5 43,1 (1) Les données départementales ne sont disponibles qu'en brutes (2) comparéeau même trimestre de l'année précédente (*) autoentrepreneur Champ : activités marchandes hors agriculture Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements
Créations d'autoentrepreneurs selon le secteur d'activité Données brutes 2009 2010Evolution en % Secteurs d'activité er e e e er 1 trim.2 trim.3 trim.4 trim.1 trim.sur 3 mois (1)sur 1 an(2) IledeFrance 11 66318 55715 51619 91225 01925,6 114,5 Industrie 446540 555 586731 24,7 63,9   dont industrie manufacturière434 532 537 572713 24,7 64,3 Construction 7641 3561 2121 6362 34643,4 207,1 Commerce, transports, hébergement et restauration2 5783 6863 0103 5854 49025,2 74,2   Commerceréparation2 3573 3332 6753 2594 04524,1 71,6   Transports76 150 137 137197 43,8159,2   Hébergement et restauration145 203 198 189248 31,2 71,0 Information et communication1 3701 9361 5351 9092 43527,6 77,7 Activités financières75 14288 111135 21,6 80,0 Activités immobilières111 15692 133171 28,6 54,1 Activités de services3 8686 4995 3496 8898 95229,9 131,4 Enseignement,santé, action sociale882 1689 1669 2373 2490 4,9182,3 Autres activités de services1 5692 5532 0062 6903 26921,5 108,3 France (Ycompris DOM)110 78889 66123,6 76,462 82078 27189 267 (1) comparéeau trimestre précédent (2) comparéeau même trimestre de l'année précédente Champ : activités marchandes hors agriculture Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements Méthodolo ie: Les informations sur les créations d’entreprises sont issues du répertoire des entreprises et des établissements (SIRENE). La définition des créations d’entrerises s’auie sur un concet harmonisé au niveau euroéen dans leuel une création d’entrerise corresond à l’aarition d’une unité léale exloitante n’aant asde rédécesseuret uimet en œuvre de nouveaux moens deroduction. La notion de création d’entreprise est désormais plus lare que celle de création pure de l’ancien concept puisqu’elle inclut les réactivations d’entre risesdont la dernière cessation àlus d’un an et les rerises d’entrerises s’il n’a ascontinuité de l’entrerise. Cette continuité est évaluée en fonction des critères suivants : l’unité légale contrôlant l’entreprise, l’activité économique et la localisation. Quand au moins deux de ces critères sont modifiés lors de la rerise, il n’a ascontinuité etas de création. En fonction de cette nouvelle définition, il n’a lusde réactivation et la rerise d’entrerise ne seralus étudiéeu’en suivi annuel. Ces changements de concept s’accompagnent d’un élargissement du champ. Dorénavant, la statistique de la création d’entreprise couvre l’ensemble des activités marchandes hors ariculture. Afin de permettre la comparaison du nombre de créations entre les différents trimestres consécutifs, la série régionale des créations est corrigée des variations saisonnières et des nombres deours ouvrablesCVSCJO . Chaque série sectorielle réionale trimestrielle est désaisonnalisée indé endammentdes séries mensuelles nationales. Le nombre de créations trimestrielles en France CVSCJOublié ici corresond à la somme des créations trimestrielles régionales CVSCJO. Le total peut légèrement différer de la somme des chiffres mensuels indiqués dans les ublications mensuelles nationales de l’Insee. Les créations d'entreprises par activité sont désormais présentées en nomenclature agrégée "NA" fondée sur la NAF rév.2 entrée en vigueur le er 1 anvier2008. Pourermettre des anal ses sur lonue ériode,la série des créations a été recalculée selon cette nouvelle nomenclature P P de uisl'année 2000. Depuis anvier2009, les créations d’entreprises incluent les créations effectuées sous le réime d’autoentrepreneur. Toutefois, le modèle de désaisonnalisation de la série des créations intè re difficilement le choc constituéar l’arrivée des autoentre reneurs. Ainsi, seule la composante «hors autoentrepreneur» est désormais désaisonnalisée. Les créations d’autoentrepreneurs dont le profil saisonnier ne peut encore être mesuré, sont disponibles en données brutes.
Directrice de publication Sylvie MARCHAND Rédaction et conception de la maquette : Service statistique de la direction régionale ISSN 16359984  Code SAGE AFCH01052  Dépôt légal : Premier semestre 2010 © INSEE 2010 Pour tout renseignement complémentaire, contacter le 01 30 96 90 51
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.