La filière bois : une spécialité auvergnate

De
Publié par

a forêt couvre le quart du territoire de l'Auvergne. Appuyée surLcette ressource naturelle, la filière bois régionale emploie 13 400 personnes. Les secteurs de la sylviculture et du travail du bois la caractérisent. Davantage développée dans les départements de la Haute- Loire et du Cantal, elle est souvent représentée par des établissements de petite taille. La main-d'œuvre, essentiellement masculine, est plus jeune que l'ensemble des actifs de la région. Les entreprises auvergnates de la filière bois investissent plus que celles des autres régions. Marylène GAUVIN, Daniel GRAS, INSEE Sébastien BOUVATIER, Service régional de la Forêt et du Bois n 1999, la filière bois occupe en élevé dans la filière : 27,8 % des effec-Travail du bois et EAuvergne 13 400 personnes dont tifs, 20,0 % au niveau national. Il en est sylviculture : près de huit sur dix ont un statut de de même pour la sylviculture (12,9 % salarié. La région concentre 2,8 % des et 9,1 %).points forts de emplois nationaux de la filière bois. Dans ces deux secteurs, l’Auvergne la filière bois auvergnate C’est plus que la participation de l’en- contribue à 3,9 % et 4,0 % des effectifs semble des activités de notre région à nationaux. l’emploi national (2,2 %). À l’inverse le poids de chacune des Cependant, la structure de la filière quatre autres activités dans la filière bois auvergnate se distingue de la fi- est moins élevé que dans la filière na- lière nationale. tionale.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 31
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

a forêt couvre le quart du territoire de l'Auvergne. Appuyée surLcette ressource naturelle, la filière bois régionale emploie 13 400
personnes. Les secteurs de la sylviculture et du travail du bois la
caractérisent. Davantage développée dans les départements de la Haute-
Loire et du Cantal, elle est souvent représentée par des établissements de
petite taille. La main-d'œuvre, essentiellement masculine, est plus jeune que
l'ensemble des actifs de la région. Les entreprises auvergnates de la filière
bois investissent plus que celles des autres régions.
Marylène GAUVIN, Daniel GRAS, INSEE
Sébastien BOUVATIER, Service régional de la Forêt et du Bois
n 1999, la filière bois occupe en élevé dans la filière : 27,8 % des effec-Travail du bois et EAuvergne 13 400 personnes dont tifs, 20,0 % au niveau national. Il en est
sylviculture : près de huit sur dix ont un statut de de même pour la sylviculture (12,9 %
salarié. La région concentre 2,8 % des et 9,1 %).points forts de
emplois nationaux de la filière bois. Dans ces deux secteurs, l’Auvergne
la filière bois auvergnate C’est plus que la participation de l’en- contribue à 3,9 % et 4,0 % des effectifs
semble des activités de notre région à nationaux.
l’emploi national (2,2 %). À l’inverse le poids de chacune des
Cependant, la structure de la filière quatre autres activités dans la filière
bois auvergnate se distingue de la fi- est moins élevé que dans la filière na-
lière nationale. tionale.
Premier par le nombre d’emplois, le Toutefois, les situations diffèrent dans
travail du bois présente un poids plus les départements de la région.Dans l’Allier, quatre emplois sur dix Allier et Cantal se distinguent
de la filière bois relèvent du travail du
Répartition par activité de la filière bois des actifs occupés (salariés et non-salariés)bois. Le groupe Canard, spécialisé
%dans la fabrication de cercueils et Ber- 100 1,7 % 1,5 %2,9 % 3,1 %4,1 % 4,2 %
17,9 %ry Wood, dans celle de parquet, illus-
23,2 % 25,5 %24,4 %24,6 % 23,9 %
80trent le dynamisme de ce secteur.
13,4 %0,8 %En Haute-Loire, le travail du bois re- 14,2 % 16,2 %
19,1 %60 26,1 %présente également près d’un tiers
43,5 %des actifs de la filière. 27,8 %
20,0 % 53,0 % 32,8 %40Dans le Cantal, la fabrication de meu- 25,0 %
bles en occupe plus de la moitié.Dans 18,9 % 12,8 %23,0 %20 11,0 %
9,5 %ce département, la société Prieur
15,4 %12,9 % 13,9 % 13,1 % 11,2 %9,1 %(marque Pyram), le groupe Lafa mobi-
0
lier ou le groupe Lapeyre avec les Me- France métro. Auvergne Allier Cantal Haute-Loire Puy-de-Dôme
nuiseries du Centre sont les gros em- Sylviculture Fabrication de meubles Travail du bois
Ind. du papier et du carton Construction Commerce de grosployeurs de ce secteur.
L’industriedupapieretducartonest Source : INSEE - Recensement de la population 1999
sur-représentée dans le Puy-de-Dôme
La filière bois s’étend de la sylviculture et de l’exploitation forestière jusqu’aux produits deavec la présence d’établissements im-
première et seconde transformation du bois. Elle englobe également les travaux de charpente,portants comme la papeterie de la
de menuiseries (construction) et le commerce de gros. La première transformation du boisBanque de France à Vic-le-Comte ou
comprend les sciages, panneaux et pâtes à papier. Les menuiseries, charpentes, meubles,
la cartonnerie Celta à Courpière. ➤ emballages en bois, papiers et cartons constituent les produits de seconde transformation.
Une filière plus développée en Haute-Loire➤
et dans le Cantal Une filière très présente dans dix cantons
Emploi dans la filière boises emplois de la filière bois se répartissent
Lainsi : 39,8 % dans le Puy-de-Dôme, 23,0 % dans
la Haute-Loire, 19,4 % dans le Cantal et 17,8 %
dans l'Allier. Cependant, les départements du Can-
tal et de la Haute-Loire ont un indice de spécifici-
(1)té plus élevé : 1,7 et 1,5. En terme d’emploi, la fi-
lière bois y est plus développée qu’au niveau régio-
nal.
La filière bois est bien implantée dans la moitié des
156 cantons de la région. Le poids économique de
Spécificité cantonale
la filière bois est très important pour dix d’entre
De 4,4 à moins de 10eux : Cérilly, Saignes, Vic-sur-Cère, Le Puy-Ouest, Canton « très bois »
Le Puy-Sud-Est, Arlanc,La Chaise-Dieu, Courpière, De 1,0 à moins de 4,4
Canton « moyennement bois »Pontaumur et Vic-le-Comte. Nombre de ces can-
Moins de 1,0tons se situent dans une zone forestière.
Canton « peu bois »Des cantons peu axés sur la filière peuvent néan-
moins afficher une sur-représentation dans l’une
de ses activités. C’est le cas notamment des can-
tons d’Aubière ou de Cournon-d’Auvergne pour le
commerce de gros du bois,des matériaux de cons-
truction ou de ses produits dérivés,en raison de la
présence de zones industrielles importantes.➤
(1) Méthodologie :
L’indice de spécificité définit l’éloignement ou la
proximité d’une zone par rapport à un territoire de
référence en termes de répartition sectorielle des
emplois. Plus l’indice est proche de un, plus la zone
ressemble à l’ensemble du territoire, plus il s’en éloigne
et plus la zone est différente.
Source : INSEE - Recensement de la population 1999
INSEE Auveergn 30 Novembre 2005Des établissements de petite taille➤
Neuf établissements sur dix ont moins de 10 salariésn 2002, la moitié des établisse-
Ements de la filière bois auvergnate Répartition du nombre d'établissements de la filière bois en Auvergne
n’a pas de salarié. selon leur taille au 31.12.2002%
90Quatre sur dix en oc-
80 0 salarié De 1 à 9 salariéscupent moins de 10. Ces très petites
De 10 à 49 salariés 50 salariés ou plus70unités emploient un peu plus du tiers
60des salariés.
50Moins nombreux, les établissements
40de 10 à 49 salariés et de 50 salariés ou
30plus participent chacun à un tiers de
20l’emploi. Cette répartition se re-
10trouve au niveau départemental.
0La concentration des effectifs varie
Auvergne Sylviculture Fabrication Travail Ind. papier Construction Commerce
selon les activités. Elle est maximale de meubles du bois et carton de gros
Sources : INSEE - DADS,Assedic, Ficus, SRSA, REPERdans l'industrie du papier et du carton
et la fabrication de meubles avec
63,7 % et 54,7 % des effectifs em- Une forte concentration dans le papier-carton
ployés dans des établissements de 100 Répartition des salariés de la filière bois en Auvergne
salariés ou plus. selon la taille des établissements au 31.12.2002%
90À l’inverse, la concentration est mini-
De 1 à 9 salariés
80male dans la construction (travaux de De 10 à 49 salariés
70charpente et menuiserie) et dans la 50 salariés ou plus
60sylviculture. Les établissements de
50moins de 10 salariés de ces secteurs
40regroupent 67,7 % et 58,2 % de leurs
30effectifs respectifs.
20Dans les industries du travail du bois
et dans le commerce de gros, 60,0 % 10
0des emplois sont situés dans des éta-
Auvergne Sylviculture Fabrication Travail Ind. papier Construction Commerceblissements de 10 à 49 salariés.➤ de meubles du bois et carton de gros
Sources : INSEE - DADS,Assedic, Ficus, SRSA, REPER
Une filière jeune et masculine➤
n 1999, parmi les actifs occupés deUne filière plus jeune qu'au niveau national Ela filière bois auvergnate, 54,1 %
Pyramide des âges des actifs occupés au lieu de travail ont moins de 40 ans.
(salariés et non-salariés) en 1999 Ils sont 46,2 % dans l’ensemble des ac-
Âges tivités de la région.
Cette jeunesse est plus marquée en75
Auvergne qu’au niveau national.Hommes Femmes
Toutefois la situation est variable à65
l’intérieur de la filière régionale : le
Filière bois Auvergne55 secteur du travail du bois est plus
Filière bois Auvergne jeune (57,8 % de moins de 40 ans) et
45 Filière bois France celui de la sylviculture plus âgé
(48,6 %).Filière bois France
35 Autre caractéristique, la filière bois est
essentiellement masculine, comme au
25
niveau national.
% % Ainsi, en Auvergne, près de neuf actifs15
sur dix sont des hommes.➤4 32 1 001 2 3 4
Source : INSEE - Recensement de la population 1999
INSEE Auveergn 30 Novembre 2005Un actif sur deux a moins de 40 ans
Répartition par âge des actifs occupés au lieu de travail
Moins De 30 De 40 50 ans
Total
de 30 ans à39ans à49ans ou plus
Auvergne Filière bois 20,9 % 33,2 % 27,6 % 18,3 % 100,0 %
Sylviculture 18,8 % 29,8 % 33,4 % 18,0 % 100,0 %
Fabrication de meubles 23,7 % 31,8 % 25,9 % 18,6 % 100,0 %
Travail du bois 22,0 % 35,8 % 26,0 % 16,2 % 100,0 %
Industrie du papier et du carton 14,5 % 35,8 % 29,1 % 20,6 % 100,0 %
Construction 22,1 % 31,3 % 27,1 % 19,4 % 100,0 %
Commerce de gros 21,9 % 36,9 % 25,0 % 16,2 % 100,0 %
Auvergne ensemble des activités 18,6 % 27,6 % 30,7 % 23,1 % 100,0 %
France Filière bois 20,7 % 31,2 % 28,8 % 19,4 % 100,0 % ensemble des activités 20,1 % 29,1 % 29,3 % 21,5 % 100,0 %
Source : INSEE - Recensement de la population 1999
Davantage d’ouvriers➤
a filière bois recouvre des activités for- Une forte proportion d'ouvriersLtement utilisatrices de main-d’œuvre.
Actifs occupés au lieu de travail%Ainsi 59,1 % des emplois sont occu-
70
pés par des ouvriers, soit en propor-
60 Ensemble des activités Auvergnetion le double de ce qu’ils représen- des France métro.
50tent dans l’ensemble des actifs Filière bois Auvergne
Filière bois Franceauvergnats. 40
Mais les ouvriers qualifiés sont moins
30présents que dans l’ensemble des acti-
20vités régionales : 47,5 % contre
55,5 %.Les artisans occupent une part 10
significative : 17,0 % des emplois de la
0
Agriculteurs Artisans, Cadres, Professions Employés Ouvriersfilière.
exploitants commerçants, professions intermédiairesÀ l’opposé, les professions supérieu-
chefs d'entr. intell. sup.
res et les personnels d’encadrement Catégorie socioprofessionnelle
sont moins présents. Source : INSEE - Recensement de la population 1999
Le niveau de formation des actifs de la
filière se distingue de la situation ré- Ainsi, la moitié des actifs ont obtenu La part des bacheliers est assez
gionale globale. Les diplômes profes- un CAP ou un BEP (ensemble des ac- proche de la moyenne régionale, avec
sionnels sont plus nombreux. tivités : 34,4 %). une prédominance des baccalauréats
technologiques et professionnels.
Par contre, les détenteurs d’un di-Plus de diplômes professionnels
plôme supérieur sont presque trois
Actifs occupés au lieu de travail% fois moins présents que dans l’en-
60
semble des activités (7,5 % contre
Ensemble des activités Auvergne50 20,4 %).Filière bois Auvergne
Ensemble des activités France métro. Autre caractéristique, les conditions
40
Filière bois France métro. d’emploi dans la filière sont meilleures
30 que dans les autres activités. L’intérim
est très peu présent et les contrats
20
d’emplois aidés moins utilisés. Parmi
10 les salariés, 85,1 % bénéficient d’un
contrat à durée indéterminée contre
0
62,6 % toutes activités confondues.LesAucun diplôme BEPC, CAP, BEP Bac. général, Diplôme
ou CEP brevet technologique supérieur apprentissouscontratssontpropor-
Dernier diplôme obtenu tionnellement plus nombreux.➤
Source : INSEE - Recensement de la population 1999
INSEE Auveergn 30 Novembre 2005Des effectifs salariés plutôt stables➤
ntre 1999 et 2002, les emplois sala- Hausse de l'emploi salarié en Haute-LoireEriés diminuent de 1,9 % dans la filière
Évolution des effectifs salariés et du nombre d'établissements de la filière boisen Auvergne. Cette baisse des effectifs
en Auvergne (entre le 31.12.1998 et le 31.12.2002)touche tous les départements de la ré- %
8gion à l’exception de la Haute-Loire où
6 Effectifs salariésl’emploi progresse de 7,1 % grâce à la
Établissementsconstruction et à la fabrication de meu- 4
bles. Le Puy-de-Dôme est affecté de la 2
plus forte baisse (- 6,1 %). Au cours de 0
cette période, les activités de la sylvicul-
-2
ture, de fabrication de meubles, du tra-
-4vail du bois, du papier-carton et du
-6commerce de gros accusent une baisse
-8de leurs effectifs salariés. À l’opposé,
Auvergne Allier Cantal Haute-Loire Puy-de-Dôme
celle de la construction affiche une forte Sources : INSEE - DADS,Assedic, Ficus, SRSA, REPER
progression d’emplois : + 23,5 %. ➤
Les entreprises auvergnates investissent➤
n 2002, comme en 1998, l’effort Ce ratio décliné par activité est favo- de la sylviculture et du papier-carton à
Ed’investissement des entreprises rable à l’Auvergne pour la sylviculture, forte intensité capitalistique jusqu’à
auvergnates de la filière bois est supé- la fabrication de meubles et le com- celles du travail du bois et de la fabri-
rieur à celui de leurs homologues merce de gros. cation de meubles, plus basées sur la
françaises. Le taux d’investissement À l’inverse le taux de valeur ajoutée main d’œuvre.
est systématiquement supérieur dans du travail du bois y est plus faible. L’Auvergne se caractérise par une syl-
la région, quelle que soit l’activité. Les frais de personnel représentent viculture particulièrement capitalis-
Les entreprises de cette filière créent respectivement 68,6 % et 69,5 % des tique : seuls 54 % de la valeur ajoutée
autant de richesse en Auvergne qu’au valeurs ajoutées régionales et natio- sont affectés aux frais de personnel,
niveau national. Les taux de valeur nales. ce taux atteignant 65 % au niveau na-
ajoutée (valeur ajoutée/chiffre d’affai- Il existe toutefois une grande diversité tional. ➤
res) globaux sont voisins. entre les secteurs, depuis les activités
Un investissement plus fort qu'au niveau national
Indicateurs de performance économique pour l'année 2002
Auvergne France
Part des Part des
Taux frais de Taux frais de
Taux Taux
Nombre Effectifs Taux de personnel Taux de personnel
de de(1) (2) (2)d'ent. ETP d'invest. valeur dans la d'invest. valeur dans la(4) (4)marge marge(3) (3)ajoutée valeur ajoutée valeur
ajoutée ajoutée
Sylviculture 394 412 22,0 % 38,4 % 44,3 % 53,5 % 21,0 % 31,2 % 33,4 % 64,7 %
Travail du bois 414 3 091 16,8 % 28,3 % 19,6 % 75,1 % 14,3 % 31,2 % 24,0 % 71,2 %
Industrie du papier
26 858 17,3 % 28,0 % 36,8 % 56,0 % 16,5 % 29,1 % 30,2 % 62,4 %
et du carton
Fabrication de meubles 363 1 797 11,2 % 35,0 % 18,6 % 74,5 % 9,0 % 31,0 % 20,4 % 74,9 %
Construction 974 2 371 10,5 % 42,1 % 30,0 % 66,4 % 7,7 % 42,2 % 25,9 % 71,1 %
Commerce de gros 50 291 11,9 % 20,3 % 22,6 % 72,9 % 8,4 % 16,7 % 26,7 % 69,0 %
Total 2 221 8 820 14,1 % 32,5 % 26,2 % 68,6 % 12,1 % 31,4 % 25,7 % 69,5 %
(1) Entreprises dont le siège social est en Auvergne et dont au moins 80 % des effectifs travaillent dans la région -
(2) (3)Taux d'investissement = investissements / valeur ajoutée - Taux de valeur ajoutée = valeur ajoutée / chiffre d'affaires -
(4) Taux de marge = excédent brut d'exploitation / valeur ajoutée
Sources : INSEE - SESSI
INSEE Auveergn 30 Novembre 2005Cette étude est le fruit d'un partenariat entre la Direction
Régionale de l'Agriculture et de la Forêt (DRAF) et l'INSEE.
La forêt d’Auvergne Auvergne : un quart du territoire boisé
Par Sébastien Bouvatier
Taux de boisement par communeService régional de la Forêt et du Bois
Avec plus de 700 000 hectares (ha), la forêt d’Au-
vergne couvre,comme au niveau national,le quart du
territoire. Il s’agit principalement d’une forêt de
moyenne montagne, progressivement enrésinée dans
le cadre du Fonds Forestier National (1946-1999).La
forêt a désormais acquis une place relativement
stable dans les paysages, avec la forte diminution des
incitations aux boisements et le maintien d’activités
agricoles utilisatrices d’espace. Elle se compose de
Taux de boisement51 % de résineux et 49 % de feuillus.Le département
de l’Allier fait cependant exception, avec une forêt de Pas de
plaine constituée à 80 % de feuillus, connue pour la
Moins de 10 %qualité de ses chênes (forêt domaniale de Tronçais).
84 % des surfaces (590 000 ha) forestières sont pri- De 10%à30%
vées. Les forêts des collectivités (sections de commu-
Plus de 30 %nes et communes) et les forêts domaniales représen-
tent respectivement 11 % et 5 % des surfaces ; elles
sont gérées par l’Office National des Forêts.
La forêt auvergnate est en moyenne plus morcelée
qu’à l’échelle nationale : 240 000 propriétaires se
partagent la forêt privée pour une moyenne de 2,3 ha
chacun (source du Centre Régional de la Propriété
Forestière - CRPF). De même, la forêt publique régio-
nale présente aussi un fort éclatement avec,en parti-
culier, 1600 forêts appartenant aux sections de com-
munes. Ce fractionnement de la propriété complique
la mise en œuvre généralisée d’une gestion durable
des forêts auvergnates.
Comme pour le reste de la France, 60 % de l’accrois-
sement biologique annuel, c’est-à-dire la masse de
bois fabriquée par la forêt en un an, sont récoltés à
des fins de commercialisation mais aussi d’autocon-
Source : DRAF Auvergne, SRSA - Inventaire communal
sommation. Les forêts d’Auvergne traversent donc
une phase de croissance importante (en volume) et
participent ainsi au stockage de gaz à effet de serre.
MéthodologieNous tenons à remercier pour son aide le Service ➤
des Études et Statistiques Industrielles (SESSI).
Les contours de la filière bois
① Sylviculture et exploitation forestière ;
② Fabrication de meubles ;Directeur
de la publication ③ Travail du bois et fabrication d’articles en bois :
> René JEAN - sciage, rabotage et imprégnation du bois,
- fabrication de panneaux de bois,Directeur régional de l'INSEE
3, place Charles de Gaulle - de charpentes et de menuiseries,Rédaction en chef BP 120 - d’emballages en bois,> Pierre VALADOU 63403 Chamalières Cedex
- fabrication d’objets divers en bois, liège ou vannerie ;> Daniel GRAS Tél.:0473197800
④ Industrie du papier et du carton ;Fax : 04 73 19 78 09Composition
et mise en page ⑤ Construction :
> INSEE - travaux de charpente,
www.insee.fr/auvergne - menuiserie bois et matières plastiques ;
> Toutes les publications accessibles en ligne ⑥ Commerce de gros et intermédiaires du commerce :
Création maquette - intermédiaires du commerce en bois et matériaux de
> Free Mouse 06 87 18 23 90 construction,
Impression - commerce de gros de bois et de produits dérivés.
> Imprimerie IMC
Crédit photo
> INSEE Auvergne
eISSN : 1633-2768 - Dépôt légal : 4 trimestre 2005
© INSEE 2005 - Code SAGE : LET053012
>Vente
Tél.:0473197873
Prix du numéro : 2,2€

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.