La moitié des nouveaux établissements s'implante en Haute-Vienne

De
Publié par

Nombre de créations d'établissements en 2002 par origine. Evolution trimestrielle du nombre de créations d'entreprises de 1993 à 2002 en Limousin et en France. Taux de création d'établissements en Limousin en 2002 par NES16 en %.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 1
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

siques et quatre sur dix à des per-La moitié sonnes morales. À noter le nom-
bre relativement important d’éta-des nouveaux blissements artisanaux : 37 %.
établissements Un tiers des créations
dans le commerces’implante En Limousin, le secteur du com-
merce concentre à lui seul un tiersen Haute-Vienne
des créations d'établissements.
Viennent ensuite les services aux
particuliers (20 %), la construc-
tion et les services aux entrepri-
ses (environ 13 % chacun). Mais
les trois départements limousins
En Limousin, près de 2 850 établis- révèlent des différences notables.Martine Brethenoux
sements ont vu le jour en 2002. La En Creuse, les services aux parti-
moitié des établissements ont été culiers représentent plus de 27 %
créés en Haute-Vienne, un tiers enLes créations des créations d'établissements du
Corrèze et un sixième en Creuse. département, soit 7 points de plusd'établissements sont
Les créations pures (voir encadré qu'en Limousin. L'âge élevé de laun élément
méthodologique page 11) sont, de population et les efforts faits pourfondamental de la
loin, les plus nombreuses (66 %). le maintien à domicile des person-démographie
Viennent ensuite les reprises nes âgées explique en partie ce
d'entreprise. Elles (27 %) et loin derrière, les réacti- constat. Et, tradition oblige, la
concernent près de vations (7 %). La Haute-Vienne se construction y est aussi très pré-
2 850 unités en 2002. caractérise par un plus fort taux sente et dépasse de 1,5 point la
L'immobilier et les de première mise en activité et la moyenne régionale. À l'inverse, ce
Creuse par un nombre relative-services aux département compte peu de créa-
ment plus important de reprises. tions d'établissements dans lesentreprises présentent
Près de six créations sur dix cor- services aux entreprises. En Cor-les taux de création les
respondent à des personnes phy- rèze, les transports sont nette-plus forts.
Les nouveaux
établissements sont
DEUX TIERS DES CRÉATIONS CORRESPONDENT À UNE PREMIÈRE MISE EN ACTIVITÉ
surtout implantés le
Corrèze Creuse Haute-Vienne Limousinlong des axes routiers
Créations pures 621 283 969 1 873
et près des principales Reprises 266 134 356 756
Réactivations 79 37 91 207
villes de la région. Total 966 454 1 416 2 836
Nombre de créations d'établissements en 2002 par origine
source : INSEE - SIRENE au 31 décembre 2002
r insee limousin12
établissementsentreprises et le commerce,ment sur représentés alors que les UNE ÉVOLUTION SIMILAIRE
EN LIMOUSIN ET EN FRANCE secteurs où le taux de créa-IAA se situent presqu'un point en
tion est de 10 %. Les taux 120dessous de la moyenne limousine.
les plus faibles se rencon-Quant à la Haute-Vienne, elle se
trent dans l'industrie, no-caractérise par des créations nom-
110tamment dans les indus-breuses dans les services aux en-
tries des biens d'équipe-treprises : 1,6 point au dessus de
ment où ce taux tombe enla moyenne du Limousin.
100dessous de 6 %.
Dynamisme dans
Autour Limousinl'immobilier et les
France
90services aux des grandes villes
janv. janv. janv. janv. janv. janv. janv. janv. janv. janv. sept.
1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2002et le long des axesparticuliers
Évolution trimestrielle du nombre de créationsroutiers d'entreprises de 1993 à 2002 en Limousin et en FranceMais le nombre de créations d'éta- (base 100 : moyenne trimestrielle sur la période)
source : INSEE - SIRENEC'est autour des axes rou-blissements ne représente pas la
tiers structurant le terri-vitalité d'un secteur. Le dyna- Les créations d’entreprises
en Limousintoire que les créationsmisme se reconnaît plutôt dans le
d'établissements sont les En dix ans, l'évolution des créations taux de créations. Si l'on observe
d'entreprises en Limousin est très proche de plus nombreuses. Ellescet indicateur, la hiérarchie des
celle observée en France : une hausse sensible sont surtout présentes lesecteurs est alors modifiée. Dans
en 1993 et 1994, années marquant la fin de la
long de l'A20 et de l'A89.la région, les taux de création les crise économique, puis une baisse pendant près
Dans le reste de la région,plus forts se rencontrent dans de six ans jusqu'à une stabilisation depuis deux
ans autour de 2 200 unités créées chaque année.les créations sont d'autantl'immobilier et les services aux
plus nombreuses qu'il exis-particuliers où ils atteignent
te un axe routier impor-respectivement 19 % et 12 %. Ils
tant, la nationale 141 en Creuse sieurs cantons situés près de Li-devancent alors les services aux
par exem- moges, comme Nieul ou Pierre-
Buffière, et autour de Brive-la-ple.
ACTIVITÉS IMMOBILIÈRES ET SERVICES AUX PARTICULIERS
SONT PARTICULIÈREMENT DYNAMIQUES En Limou- Gaillarde comme Meyssac ou
sin, si le Malemort-sur-Corrèze présententActivités immobilières
Services aux particuliers cœur des des taux de création particulière-
Services aux entreprises grandes ment élevés. Et on observe égale-
Commerce
ment beaucoup d'installationsvilles atti-Industrie automobile
Construction re peu les dans les villes moyennes, souvent
Ind. agricoles et alimentaires créateurs, chefs lieux de canton, tels La Sou-
Transports
ce n'est pas terraine ou Aubusson.Ind. des biens de consommation
Ind. des biens intermédiaires le cas de
Ind. des biens d'équipement leur péri-
Éducation, santé, action sociale
phérie.
0 5 10 15 20
Taux de création d'établissements en Limousin en 2002 par Nes 16 en % Ainsi, plu-
source : INSEE - SIRENE au 31 décembre 2002
insee limousin r 13

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.