Le commerce dynamise les créations

De
Publié par

En 2008, les créations d'entreprises poursuivent la vive progression amorcée en 2006. Leur croissance a certes ralenti, mais reste de beaucoup supérieure à la moyenne nationale. En particulier, le commerce continue de créer des entreprises à un rythme très soutenu. Sommaire La hausse dans le commerce se poursuit Recul dans l'hôtellerie-restauration Succès des SARL La hausse dans le commerce se poursuit Recul dans l'hôtellerie-restauration Succès des SARL
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 5
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Le commerce
Entreprises
dynamise les créations
En 2008, les créations d'entreprises poursuivent la vive
progression amorcée en 2006. Leur croissance a certes
ralenti, mais reste de beaucoup supérieure à la moyenne
nationale. En particulier, le commerce continue de créer des
entreprisesàunrythmetrèssoutenu.
En2008,2520entreprisesontétécrééesen nationaloùlescréationsdanscesecteurse
Corse dans les secteurs marchands hors sontstabilisées.
activité agricole. Ces créations ont En 2008, les services sont nettement en
augmenté de 7 %, rythme soutenu mais retrait de cette dynamique. Le nombre
inférieuràceuxenregistrésdepuisdeuxans d'entreprises créées n'a augmenté que de
(+9%en2007et+12%en2006). Cette 1,6 %, deux fois moins vite qu'au niveau
performance place la Corse au deuxième national. Ce secteur, qui concentre près de
rang des régions métropolitaines derrière lamoitiédescréationsd'entreprises,n'està
l'Auvergne(+7,5%)etnettementaudessus l'origine que de 10 % de leur croissance en
de la moyenne nationale (+ 2 %). Cette 2008. Néanmoins, cette stabilisation fait
croissance ne concerne pas toutes les suite à une année 2007 particulièrement
régions puisque le nombre de créations a bien orientée (+ 10 %). Elle masque par
diminué pour huit d'entre elles, par rapport ailleursdessituationsdisparates.
à2007.
Le taux de création, rapportant le nombre Recul
d'entreprises créées à l'ensemble des dans l'hôtellerie-restauration
entreprisesactives,estvoisindanstoutesles
régions métropolitaines. Il s'établit à 11 % Après une année faste, la création d'en-
enCorse,commeenmoyennenationale. treprises dans les « hôtels et restaurants »
s'est nettement tassée en 2008 (- 9 %).
La hausse dans le commerce L'ampleur de cette baisse est comparable
auniveaunational.Demême,les«servicesse poursuit
personnelsetdomestiques»neconfirment
En Corse, tous les grands secteurs d'activité pas l'exceptionnel rebond enregistré en
ont bénéficié d'une hausse des créations 2007(-10,5%après+33%).Àl'inverse,les
d'entreprises. Dans la construction, 620 créations dans les services aux entreprises,
entreprisesontétécrééesen2008,soit7% déjà très nombreuses en 2007, ont encore
de plus que l'année précédente. Au augmenté en 2008 (+ 3 % après + 21 %).
contraire, au niveau national, le nombre de En particulier, les activités de conseil et
nouvelles unités dans le BTP a diminué de assistance demeurent très fécondes
2 %, après toutefois une année 2007 (+ 7 %). En revanche, dans les « services
particulièrement favorable (+ 11 %). En opérationnels»,quiregroupentnotamment
Corse, la construction reste un moteur pour la sécurité, le nettoyage ou la location
les créations d'entreprises. Au cours des dix d'automobiles, les créations marquent le
dernièresannées,leurcroissanceyestdeux pas(-6%).Lessecteursdela«santé,action
fois plus forte que dans le reste de sociale » et des activités immobilières, qui
l'économiemarchande. tous deux s'étaient repliés en 2007,
Néanmoins, depuis 2006, la création enregistrent une hausse marquée des
d'entreprises est encore plus dynamique créations d'entreprises cette année
dans le commerce. Cette vigueur s'est (respectivement + 34 % et + 12 %). Le
poursuivie en 2008 avec 560 entreprises rythme des créations y est nettement plus
commerciales créées, soit une augmen- favorable qu'au niveau national. Enfin, avec
tation de 11 % par rapport à 2007. Le 190 nouvelles entreprises, l'industrie
commercecontribueàluiseulàplusdutiers bénéficie d'une très forte augmentation de
de la croissance des créations d'entreprises ses créations par rapport à 2007 (+ 32 %).
insulaires de 2008. Ce mouvement est Cette progression est essentiellement
nettement plus favorable qu'au niveau imputable à l'industrie agroalimentaire où
Les dossiers de l'économie corse - n° 118Entreprises
lenombredenouvellesentreprisesabondi. Poursuite de la croissance
L'ampleurdecettecroissanceesttoutefoisà Evolution des créations d'entreprises
Indice base 100 en 1998relativiser.D'unepart,elleportesurunpetit 180
170nombre d'unités et d'autre part le
160
Corsechangement de nomenclature en 2008 150
140(révision de la d'activités 130
France120françaises) peut altérer la comparabilité
110
temporelle de certains résultats, en 100
90particulier dans le domaine de
80
1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008l'agroalimentaire.
Source : Insee, Répertoire des entreprises et des établissements.
Les grands secteurs insulaires positiventSuccès des SARL
Créations d'entreprises en Corse selon l'activité
Créations Evolution Taux de créationEn Corse, le statut de personnes physiques
Activité 2008 / 2007 (%)Corse 2008 (%)(commerçants, artisans, professions
2008 Corse France Corse France
libérales…) représente 61 % des créations
Industrie 187 31,7 11,4 12,5 8,4
contre 51 % au niveau national. Dans la
Industries agroalimentaires (IAA) 79 71,7 57,0 14,2 10,6
région,cettecatégorieprogressede8%par
Industries (hors IAA), énergie 108 12,5 - 2,3 11,4 7,6
rapport à 2007 contre+3%en moyenne
Construction 618 6,6 - 2,2 16,1 13,7
nationale. Parmi les personnes physiques,
Commerce 557 11,4 - 1,4 11,3 11,7les artisans sont les plus nombreux à créer,
dont : commerce de détail, réparation 404 10,4 - 0,4 11,6 11,9avec520nouvellesentreprises.Malgrétout,
Services 1 155 1,6 3,3 9,2 10,5cette catégorie est en recul cette année
dont : transports 38 - 20,8 2,3 5,4 8,8(- 9 %), tout comme au niveau national
activités immobilières 120 12,2 - 3,2 5,6 10,1(- 6 %). Les commerçants enregistrent à
services aux entreprises 342 3,0 5,4 13,0 13,5nouveau une augmentation en 2008
dont : conseil et assistance 209 7,2 3,7 12,2 13,3(+ 10 %) après un recul de 2007 (- 7 %).
services aux particuliers 408 - 8,7 - 1,1 9,4 10,0L'expansion des créations a également
dont : hôtels et restaurants 243 - 9,0 - 8,3 7,8 7,5repris pour les professions libérales en
services personnels et domestiques 94 - 10,5 5,2 13,4 13,3Corse(+24,5%)ainsiqu'auniveaunational
santé, action sociale (hors secteur public) 209 34,0 14,3 9,1 6,8(+13%).EnCorse,lescréationsdesociétés
Ensemble 2 517 6,7 1,8 11,1 11,0commerciales ont augmenté modérément
Source : Insee, Répertoire des entreprises et des établissements.en 2008 (+ 3,5 %) mais elles ont diminué
auniveaunational(-0,5%).Parmielles,les La construction toujours en tête
SARL se détachent très largement avec 920 Evolution des créations d'entreprises dans les principaux secteurs d'activité en Corse
unités créées, soit3%de plus qu'en 2007. Indice base 100 en 1998
350
En 2008, comme l'année précédente, 85 % Construction300
des nouvelles entreprises en Corse
250
n'emploient aucun salarié, proportion
200
voisine du niveau national (87 %). Cette
150 CommerCommerce de détail,ce de détail, réparationannée, le nombre de ces entreprises
100augmente plus rapidement que celles
Hôtels et restaurants50créées avec au moins un salarié (+ 7 %
1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
contre+4%). Source : Insee, Répertoire des entreprises et des établissements.
Muriel AUZANNEAU
Définitions
Une création d'entreprise correspond à l'apparition d'une unité légale exploitante n'ayant pas dePour en savoir plus
prédécesseur.Il n'y a création d'entreprise que si elle s accompagnede la mise en Suvre de nouveaux« Croissance plus faible des créations d'entreprises en 2008 » -
moyens de production.Insee Première, n° 1221 - Janvier 2009 - www.insee.fr
er
Depuis le 1 janvier 2007, le champ des créations d'entreprises correspond au champ des activités
marchandes hors agriculture. Il s'agit des activités marchandes de l'industrie, de la construction, du
Méthodologie commerce et des services ; y compris les financières, les activités de location de biens
er
Le 1 janvier 2008, le système de codification de l'activité immobiliers ou catégories juridiques marginales dont certains établissements publics administratifs
(par exemple : les établissements pour personnes âgées ou services d'aide à la personne quiprincipale des entreprises a été rénové : une révision de la
dépendent de la commune) ou les sociétés civiles.nomenclature d'activités économiques, dite « NAF Rév.2 » est
entrée en vigueur.Toutefois, les fichiers 2008 ont été recodés en Le taux de création est le rapport du nombre de créations d'entreprises d'une année au stock
ancienne codification « NAF Rév.1 » selon des règles d'entreprises au 1er janvier de cette même année.
SARL (société à responsabilité limitée) : société regroupant des associés dont la responsabilité eststatistiques, de manière à pouvoir effectuer des comparaisons
avec les années précédentes limitée à leur apport personnel.
Les dossiers de l'économie corse - n° 1 19

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.