Le niveau de vie des Picards proche de la moyenne nationale grâce à l'Oise

De
Publié par

Les Picards ont un niveau de vie équivalent à la moyenne de la France de province. Les inégalités de revenu sont aussi du même ordre. En 2006, 13,9 % de Picards se situent sous le seuil de pauvreté (880 euros par mois), la proportion est légèrement plus forte qu'au niveau national mais nettement supérieure dans l'Aisne (16,6 %). La pauvreté des jeunes est aussi plus marquée en Picardie : le taux de pauvreté des moins de 20 ans est de 21 %, proportion 7 points supérieure à celle tous âges confondus.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 18
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

REVENUS
Le niveau de vie des Picards
proche de la moyenne nationale
grâce à l'Oise
Les Picards ont un niveau de vie équivalent à la moyenne
de la France de province. Les inégalités de revenu sont
aussi du même ordre. En 2006, 13,9 % de Picards se situent
sous le seuil de pauvreté (880 euros par mois), la proportion
est légèrement plus forte qu'au niveau national
mais nettement supérieure dans l'Aisne (16,6 %). La pauvreté
des jeunes est aussi plus marquée en Picardie : le taux
de pauvreté des moins de 20 ans est de 21 %, proportion
7 points supérieure à celle tous âges confondus.
n 2006, selon l'Enquête Revenus Fiscaux - ,
et Sociaux (ERFS), la moitié des PicardsE , " 5"("
vivant dans un ménage ordinaire dispose d'un 5
1niveau de vie inférieur à 17 000 euros par an 1" # F ((
(niveau de vie médian). Ce revenu disponible " , !"
2 53" médian par unité de consommation est très
2 $ # proche de celui de la France de province
53"! "# 2 (17 200 euros) et inférieur au revenu médian
1 ! métropolitain (17 600 euros). Il s'agit du revenu
1 " réellement disponible, donc du revenu déclaré
" augmenté des prestations sociales et défalqué
"7 (" 1 des impôts directs. Les prestations sociales pri-
# # ses en compte sont les prestations familiales,
$ 2( 5Q >2I les aides au logement et les minimas sociaux.
2. " Le revenu médian est proche de 17 000
G 7 euros dans quinze régions sur vingt-deux. Il
H" , !" est nettement plus bas dans le Nord - Pas-de-
: " 3 5 ! Calais (15 900 euros) et particulièrement élevé
"#
en Île-de-France (20 000 euros).
5
En Picardie, le niveau de vie est tiré vers
F3Q 2(
le haut par le département de l'Oise. En effet,
2( "
W( : " le niveau de vie médian des habitants de l'Oise
est 13 % plus élevé que celui des habitants de

- l'Aisne et 10 % plus élevé que celui des habi-
’ #6 ! E
tants de la Somme. L'Oise bénéficie de la proxi-
mité de l'Île-de-France, région la plus riche de
France. Niveau de vie médian en 2006
Niveau de vie median
(en euros/UC)
1Niveau de vie d’un individu : c’est le rapport du revenu Picardie 17 017
disponible du ménage auquel appartient l’individu au nombre
d’unités de consommation (UC). Par convention, tous les France métropolitaine 17 597
individus d’un même ménage ont le même niveau de vie. Province 17 198
2Le nombre d’Unité de Consommation d’un ménage permet Aisne 16 073
de tenir compte des économies d’échelle que procure la vie
Oise 18 084en commun. Le décompte effectué est le suivant :
- 1 unité de consommation pour le premier adulte du ménage, Somme 16 459
- 0,5 UC pour les autres personnes de 14 ans ou plus,
Sources : Insee - DGI, revenus disponibles localisés 2006- 0,3 UC pour les enfants de moins de 14 ans.
Insee Picardie - Bilan économique et social 2008 63REVENUS
personnes, 13,9 % de la population, vivent sousRapport interdécile La Picardie, en position médiane
le seuil de pauvreté.du niveau de vie par région parmi les régions pour l'inégalité
erEn comparaison, le plafond du RMI au 1des niveaux de vieRapport
janvier 2006 s'élève, pour une personne seule,interdécile du
Le rapport entre le niveau de vie des 10 % à la moitié du seuil de pauvreté, soit 433 euros.niveau de vie
d'individus les plus aisés et le niveau de vie Le taux de pauvreté est un peu plus élevé
Île-de-France 4,1 des 10 % les plus pauvres permet de mesurer en Picardie qu'au niveau national : 13,9 % en
Provence-Alpes-Côte d'Azur 3,6 l'ampleur des inégalités. La Picardie est, pour Picardie contre 13,4 % en province et 13,2 %
Corse 3,6 cet indicateur, dans une situation médiane en France métropolitaine. Cependant, on cons-
Languedoc-Roussillon 3,5 parmi les régions françaises. Elle ne connaît tate de fortes disparités entre les départements
Midi-Pyrénées 3,3 pas les fortes disparités que l'on rencontre en de la région. L'Aisne est le département le plus
Nord - Pas-de-Calais 3,3 Île-de-France ni les faibles disparités que l'on touché par la pauvreté avec un taux de 16,6 %,
Rhône-Alpes 3,3 trouve en Pays de la Loire, les deux régions suivi de près par la Somme avec 15,4 %. L'Oise
Champagne-Ardenne 3,2 extrêmes en la matière. En Picardie, le niveau se démarque grâce à un taux de 11,1 %.
de vie des plus riches est 3,2 fois supérieur àAquitaine 3,2 L'Aisne et la Somme se placent dans le quart
celui des plus modestes, en Île-de-France c'estLorraine 3,2 des départements les plus touchés par la pau-
e e4,1 fois et en Pays de la Loire 2,9 fois. vreté en France, respectivement 14 et 23 . EnAlsace 3,2
erevanche, l'Oise, 77 , se situe dans le dernierLimousin 3,2
Le seuil de pauvreté en 2006 : quart.Picardie 3,2
880 euros par mois L'Oise évite à la Picardie de se situer parmiAuvergne 3,2
les régions les plus confrontées à la pauvreté :Poitou-Charentes 3,1 Le taux de pauvreté monétaire est défini
la Corse, le Languedoc-Roussillon, le Nord -comme la proportion d'individus dont le niveauHaute-Normandie 3,1
Pas-de-Calais ou la Provence-Alpes-Côte-de vie est inférieur à un certain seuil : le seuilCentre 3,1
d'Azur, où le taux de pauvreté dépasse lesde pauvreté. Ce seuil est fixé à 60 % du ni-Bourgogne 3,1
15,5 %.veau de vie médian. Il correspond à un niveauFranche-Comté 3,0
de vie de 880 euros par mois en 2006 pourBasse-Normandie 3,0 Les familles monoparentales
une personne seule. Ainsi, en Picardie, 260 000Bretagne 3,0 plus de 2 fois plus touchées
Pays de la Loire 2,9 par la pauvreté
Province 3,2
Les familles monoparentales sont les plusFrance métropolitaine 3,4
Taux de pauvreté régional en 2006 exposées à la pauvreté. En province, 31,4 %Sources : Insee - DGI, revenus disponibles
Taux de d'entre-elles sont sous le seuil de pauvreté enlocalisés 2006
pauvreté (%) 2006. Cette proportion est 2,3 fois plus élevée
Alsace 10,3 que dans l'ensemble de la population.
En Picardie, près d'une famille monopa-Bretagne 10,9
rentale sur trois se situe sous le seuil de pau-Pays de la Loire 11,1
vreté (32,7 %). Les familles monoparentalesCentre 11,4
sont désavantagées par rapport aux couplesRhône-Alpes 11,5
puisqu'elles n'ont qu'une personne source deBourgogne 12,0
revenus. De plus, dans 85 % des cas, le pa-Franche-Comté 12,1
rent seul est une femme : or, les femmes exer-
Île-de-France 12,3
cent moins souvent une activité que les




Haute-Normandie 12,7

hommes, et leur salaire est en moyenne plus
Aquitaine 12,8
faible.
Basse-Normandie 13,2 La Picardie a un taux de pauvreté légère-
France métropolitaine 13,2 ment supérieur à la moyenne de province pour
Province 13,4 les ménages dans lesquels des enfants sont
Poitou-Charentes 13,7 présents : les familles monoparentales ou les
Midi-Pyrénées 13,7 couples avec enfants. Pour les autres types
Auvergne 13,8 de ménages, ces taux de pauvreté sont infé-
Picardie 13,9 rieurs.
Champagne-Ardenne 14,0
La pauvreté des jeunesF" Limousin 14,1
( plus marquée en PicardieLorraine 14,1
Provence-Alpes-Côte d'Azur 15,5 Ainsi, le taux de pauvreté des couples avec
Nord - Pas-de-Calais 18,0 enfants est de 13,1 % contre 6,2 % pour les
Languedoc-Roussillon 18,3 couples sans enfant (respectivement 11,7 %
Corse 19,3 et 7,0 % au niveau national).* +, -
En conséquence, les enfants sont particu- ’ #6 Sources : Insee - DGI, revenus disponibles
! E localisés 2006 lièrement touchés par la pauvreté. Alors que le
Insee Picardie - Bilan économique et social 200864REVENUS
taux de pauvreté tous âges confondus est de Taux de pauvreté par tranche d'âge en 2006
13,9 %, le taux de pauvreté des moins de 20
De 0 à De 20 à
Ensembleans est en Picardie de 21,0 %, et de 19,0 % 19 ans 24 ans
pour les 20 à 24 ans. Bien que la Picardie se
Picardie 21,0 19,0 13,9
trouve au niveau de la moyenne nationale con-
Province 18,7 17,2 13,2
cernant la pauvreté sur l'ensemble des tran-
France ches d'âges, elle se place parmi les régions
métropolitaine 18,3 16,8 13,4les plus touchées par la pauvreté des moins
Sources : Insee - DGI, revenus disponibles de 20 ans. Elle n'est devancée que par le Nord -
localisés 2006Pas-de-Calais, le Languedoc-Roussillon, la
Provence-Alpes-Côte-d'Azur et la Corse.
Les personnes seules
Taux de pauvreté selon le type de ménageégalement concernées
Ménage de 1 Ménage de 2 Ménage de 3 Ménage de 4
Après les familles monoparentales et les personne personnes personnes personnes et plus
couples avec enfants, les personnes qui vivent Picardie 16,8 8,8 11,0 17,9
seules sont les plus touchées par la pauvreté.
Province 18,8 9,5 11,3 15,6
En Picardie, 16,8 % des ménages d'une seule
France métropolitaine 17,5 9,2 11,0 15,7
personne vivent sous le seuil de pauvreté con-
Sources : Insee - DGI, revenus disponibles localisés 2006
tre 18,8 % en province. Les familles de deux
ou trois personnes sont deux fois moins tou-
chées.
Alors qu'au niveau national il n'y a pas de
Taux de pauvreté des plus de 65 ans
différence entre les sexes, en Picardie, les fem-
65 ans et plus
mes qui vivent seules sont plus confrontées
Corse 13,1que les hommes à la pauvreté (17,5 % contre
Limousin 11,615,8 %). Ceci peut s'expliquer par un plus fai-
Midi-Pyrénées 11,2ble taux d'activité des femmes picardes.
Auvergne 11,1
Les couples sans enfant Poitou-Charentes 11,1
et les personnes âgées Languedoc-Roussillon 11,1
les plus protégés Aquitaine 9,7
Bretagne 9,3
Les ménages constitués de couples
Provence-Alpes-Côte d'Azur 9,2sans enfant sont moitié moins confrontés à la
Nord-Pas-de-Calais 8,9pauvreté : en France, 7,0 % des couples sans
Pays de la Loire 8,5enfant se placent sous le seuil de pauvreté et
Basse-Normandie 8,26,2 % en Picardie. Ces couples bénéficient
Franche-Comté 8,2d'économies d'échelle générées par la vie com-
Lorraine 8,1mune mais aussi d'une double source de re-
venus lorsque les deux membres ont un emploi. Île-de-France 7,9
Les personnes de 65 ans et plus sont éga- Champagne-Ardenne 7,8
lement peu confrontées à la pauvreté, avec un Rhône-Alpes 7,8
taux de 8,8 % en province. C'est encore plus Bourgogne 7,7
vrai en Picardie où ce taux n'excède pas 7,5 %. Picardie 7,5
La Picardie fait partie des régions les moins Centre 7,2
touchées par la pauvreté des seniors. Elle se Haute-Normandie 6,9
place derrière l'Alsace, la Haute-Normandie et
Alsace 5,6
le Centre et devant la Bourgogne et Rhône-
Province 8,8
Alpes, des régions pourtant bien moins tou-
France métropolitaine 8,9
chées qu'elle pour la pauvreté sur l'ensemble
Sources : Insee - DGI, revenus disponibles localisés 2006
des catégories d'âge.
Taux de pauvreté selon le type de ménage en 2006
Famille Couple sans Couple avec
Femme seule Homme seul Ensemble
monoparentale enfant enfants
Picardie 32,7 6,2 13,1 17,5 15,8 13,9
Province 31,4 7,0 11,7 19,0 18,7 13,2
France métropolitaine 29,5 6,8 11,5 17,4 17,6 13,2
Sources : Insee - DGI, revenus disponibles localisés 2006
Insee Picardie - Bilan économique et social 2008 65REVENUS
) 4335 Les villes concentrent la pauvreté
" En Picardie comme en France, la pauvreté
$
est plus forte dans les villes et c'est encore: " ! ( " plus vrai en Picardie, que ce soit dans les
grands pôles urbains (18,3 % contre 14,5 %)
ou dans les bourgs ruraux (18,9 % contre
14,5 %).
Si la Picardie se situe au niveau national
concernant le taux de pauvreté dans les espa-
ces périurbains, il n'en va pas de même pour
les espaces à dominante rurale. En effet, le
taux de pauvreté en France dans les espaces

Q( " 5 5 !! F "( ruraux est de 14,8 % contre 16,3 % en Picar-
" ! ( (" die. Cela résulte du taux de pauvreté élevé
’ #6 ! E dans l'espace rural de l'Aisne.
Les prestations sociales :
30 % du revenu disponible
Taux de pauvreté par type d'espace et par département des personnes sous le seuil
Rural Urbain de pauvreté
Aisne 19,0 15,6
En Picardie comme en France, la part des
Oise 14,2 10,9
prestations sociales et familiales dans le re-
Somme 15,1 15,5
venu disponible de l'ensemble des ménages
Picardie 16,3 13,2
en'excède pas 5 %. La Picardie arrive au 4 rang
France de province 14,8 12,9
des régions pour sa part de prestations socia-
Sources : Insee - DGI, revenus disponibles localisés 2006
les et familiales dans le revenu disponible,
après la Corse, le Nord - Pas-de-Calais, et le
Languedoc-Roussillon.
Cependant, pour les ménages sous le seuil
de pauvreté, c'est plus d'un quart du revenu( ) , 4335
disponible qui dépend de ces prestations
(27,4 %). Cet écart est encore plus marqué en
Picardie avec près de 30 %. Il atteint même
- 35 % pour les 10 % de Picards les plus pau-
vres. Les prestations familiales, plus importan-
tes en Picardie qu'à l'échelle nationale,

couvrent plus de 40 % de ces prestations. Pour
l'ensemble des ménages, les prestations so-

ciales pèsent davantage dans le revenu dis-

ponible des habitants de l'Aisne et de la Somme

que de l'Oise. Par contre, pour les ménages

vivant sous le seuil de pauvreté, ce sont les

habitants de la Somme qui sont les moins dé-
pendants des prestations sociales.
Tant au niveau picard que national, les im- " $ / ! ( " $ / ! (
" " $ $ pôts n'imputent que de 1,5 % les revenus dis-
/ ! ( " "( ! Q F $ (" ponibles des ménages vivant sous le seuil de
’ #6 ! E pauvreté alors que pour l'ensemble des mé-
nages ce taux est de 9,0 %.
Arnaud HUYSSEN
InseeQuelques chiffres concernant le surendettement des ménages en Picardie
2006 2007 2008
Nombre de dossiers déposés 7962 7804 7862
dont Aisne 3046 2903 3006
Pour en savoir plusdont Oise 2841 2974 2870
Retrouvez toutes ces informations
dont Somme 2075 1927 1986
sur le site :
Nombre de plans conclus en phase amiable 4354 3581 3509
www.insee.fr/picardie
Source : Banque de France
Insee Picardie - Bilan économique et social 200866

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.