Le tissu économique auvergnat en 2009

De
Publié par

u 31 décembre 2009, l’Auvergne compte 94 400 établisse- sont également très présentes sur le territoire auvergnat avec Aments actifs (hors défense et agriculture) qui emploient près de 29 000 salariés. Au sein de ce poste, la « re- 425 200 salariés, soit 1,9 % de l’emploi salarié métropolitain. cherche-développement scientifique » emploie 17 % des Vis-à-vis de la moyenne française, les salariés auvergnats effectifs grâce à la présence de l’INRA et des établissements sont moins nombreux à travailler dans de grands établisse- de recherche Michelin. C’est dix points de plus qu’en ments. Les établissements de100 salariés ou plus totalisent moyenne nationale. ainsi 35 % de l’effectif salarié total de la région, soit 5 points Avec plus de 18 000 établissements, le commerce occupe de moins qu'en France métropolitaine. 13,3 % des salariés auvergnats. 67 % des établissements et Le Puy-de-Dôme et l’Allier emploient les trois quarts des sala- 57 % des effectifs du secteur relèvent du « commerce de dé- riés auvergnats. Bien qu’offrant la majorité des emplois, les tail, à l’exception de l’automobile et des motocycles ». Les activités de commerce, transports et services divers restent établissements commerciaux sont de petite taille : 94 % moins présentes dans le tissu productif auvergnat qu’en d’entre eux ont moins de 10 salariés. moyenne nationale.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 10
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

u 31 décembre 2009, l’Auvergne compte 94 400 établisse- sont également très présentes sur le territoire auvergnat avec
Aments actifs (hors défense et agriculture) qui emploient près de 29 000 salariés. Au sein de ce poste, la « re-
425 200 salariés, soit 1,9 % de l’emploi salarié métropolitain. cherche-développement scientifique » emploie 17 % des
Vis-à-vis de la moyenne française, les salariés auvergnats effectifs grâce à la présence de l’INRA et des établissements
sont moins nombreux à travailler dans de grands établisse- de recherche Michelin. C’est dix points de plus qu’en
ments. Les établissements de100 salariés ou plus totalisent moyenne nationale.
ainsi 35 % de l’effectif salarié total de la région, soit 5 points Avec plus de 18 000 établissements, le commerce occupe
de moins qu'en France métropolitaine. 13,3 % des salariés auvergnats. 67 % des établissements et
Le Puy-de-Dôme et l’Allier emploient les trois quarts des sala- 57 % des effectifs du secteur relèvent du « commerce de dé-
riés auvergnats. Bien qu’offrant la majorité des emplois, les tail, à l’exception de l’automobile et des motocycles ». Les
activités de commerce, transports et services divers restent établissements commerciaux sont de petite taille : 94 %
moins présentes dans le tissu productif auvergnat qu’en d’entre eux ont moins de 10 salariés.
moyenne nationale. L’Auvergne se distingue surtout par cer-
L’Auvergne reste une terre de traditiontaines productions industrielles : denrées alimentaires et
industrielleboissons, pneumatiques et produits métalliques notamment.
Après le secteur tertiaire, l’industrie est le second employeurCommerce et services emploient près
avec 19,5 % des effectifs salariés (contre 15,2 % en moyenne
de trois salariés auvergnats sur quatre emétropolitaine), ce qui place l’Auvergne au 8 rang des ré-
En Auvergne, le secteur tertiaire emploie 310 800 salariés qui se gions françaises. La « fabrication de produits en caoutchouc et
répartissent à parts presque égales entre le « commerce, trans- en plastique » est la première spécificité industrielle avec 15 000
portsetservicesdivers»(services principalement marchands) emplois salariés. Les établissements Michelin en sont la figure
d'une part et « l'administration publique, enseignement, santé emblématique. Les « industries alimentaires » sont un autre
humaine et action sociale » (services principalement non mar- atout industriel de l’Auvergne. Totalisant 14 000 emplois dans
chands) d'autre part. Dans ce dernier secteur, davantage 2 000 établissements, elles s’appuient sur une très grande di-
présent en Auvergne qu'en moyenne nationale, les salariés ap- versité de productions. La présence de grands groupes tels que
partiennent pour les trois quarts à la fonction publique, quelle Limagrain, semencier d'envergure internationale qui investit
soit d'État, hospitalière ou territoriale. Les « activités scienti- fortement dans l'innovation technologique, contribue à la
fiques et techniques, services administratifs et de soutien » bonne implantation des industries agroalimentaires dans la ré-
gion. Malgré les restructurations, la « métallurgie et la fabrication
Répartition des effectifs salariés de produits métalliques à l’exception des machines et des équi-
selon la taille des établissements pements », emploie encore plus de 14 000 personnes. Alcan
Rhénalu à Issoire et Aubert et Duval aux Ancizes restent deux100 salariés ou plus
entreprisespharesdanscetteactivité. En outre, 40 % des établis-
sements industriels se situent dans le Puy-de-Dôme, lesquels50à99salariés France
métropolitaine emploientprèsde49%deseffectifsdelarégiondanscesecteur.
Auvergne La construction regroupe près de 11 000 établissements. Ses10à 49salariés
31 400 salariés représentent 7,4 % de l’emploi auvergnat. La majorité
1à9salariés des établissements de ce secteur (93 %) ont moins de 10 salariés.
0% 10 % 20 % 30 % 40 % 50 %
Source : Insee, Clap 2009 (hors agriculture, cokéfaction-raffinage et secteur de la défense) Claude Waszak, Insee
➤ Méthodologie
La source Connaissance Locale de l’Appareil Productif (CLAP) est conçue pour fournir des statistiques localisées au lieu de travail jusqu’au niveau communal,
sur l’emploi salarié mesuré en terme de « postes de travail » et les rémunérations pour les différentes activités des secteurs marchand et non marchand au
31 décembre de l’année.
Sont exclus du champ :les non salariés (artisans,professions libérales),lesétablissementsdeladéfenseetlesemploisdomestiques(emploisdont l’employeur
est un ménage). Dans cette analyse, l'activité de « cokéfaction et raffinage » est exclue en raison de la faiblesse du nombre d'établissements et d'effectifs.Nombre d'établissements actifseteffectifssalariés au31 décembre 2009
Établissements Effectifssalariés
France France
Auvergne Auvergnemétropolitaine métropolitaine
Nombre % % Effectif% %
Industrie 8 080 8,6 6,5 82 952 19,5 15,2
Fabrication de denrées alimentaires et boissons 2 010 2,1 1,5 14 135 3,3 2,5 d'équipement électrique, électronique
331 0,4 0,4 5 735 1,3 2,1et informatique
Fabrication de matériels de transport 78 0,1 0,1 3 100 0,7 1,7 d'autres produits industriels 3 994 4,2 3,4 52 296 12,3 7,2
Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets
1 667 1,8 1,1 7 686 1,8 1,7et dépollution
Construction 10 710 11,3 10,6 31 399 7,4 6,8
Commerce, transports et services divers 58 659 62,1 63,8 156 567 36,8 45,9
Commerce (y compris réparation d'automobiles 18 291 19,4 19,1 56 512 13,3 13,7
et de motocycles)
Transports et entreposage 2 648 2,8 2,6 22 991 5,4 6,2
Hébergement et restauration 6 930 7,3 6,1 14 281 3,4 4,0
Information et communication 1 305 1,4 2,8 5 728 1,3 3,1
Activités financières et d'assurance 3 673 3,9 4,2 10 764 2,5 3,7 immobilières 5 249 5,6 5,7 3 031 0,7 1,1
Activités scientifiques et techniques ; services 11 967 12,7 17,7 28 755 6,8 10,5
administratifs et de soutien
Autres activités de services 8 596 9,1 8,7 14 505 3,4 3,7
Administration publique, enseignement,
16 958 18,0 16,1 154 275 36,3 32,1santé humaine et action sociale
Total 94 407 100,0 100,0 425 193 100,0 100,0
Source : Insee, Clap 2009 (hors agriculture, cokéfaction-raffinage et défense)
Nombre d'établissements actifseteffectifssalariés des départements auvergnats au31 décembre 2009
Allier CantalHaute-Loire Puy-de-Dôme
Part dans Part dans Part dans Part dans
Nombre l'emploi Nombre l'emploi Nombre l'emploi Nombre l'emploi
Effectifs Effectifs Effectifs Effectifsd'établis- salarié d'établis- salarié d'établis- salarié d'établis- salarié
salariés salariés salariés salariéssements total sements total sements total sements total
(en%) (en%) (en%) (en%)
Industrie 1 792 20 736 20,7 1 058 6 047 13,9 1 888 15 666 25,2 3 342 40 503 18,5
Fabrication de denrées alimentaires 490 3 976 4,0 283 2 197 5,1 444 2 651 4,3 793 5311 2,4
et boissons
Fabrication d’équipement électrique, 91 2 874 2,9 23 165 0,4 64 666 1,1 153 2 030 0,9
électronique et informatique
Fabrication de matériels de transport 16 552 0,6 8 11 0,0 19 947 1,5 35 1 590 0,7 d’autres produits
867 11 399 11,4 337 3 041 7,0 980 10 433 16,8 1 810 27 423 12,5industriels
Industries extractives, energie, eau, 328 1 935 1,9 407 633 1,5 381 969 1,6 551 4 149 1,9
gestion des déchets et dépollution
Construction 2 451 7 226 7,2 1 466 4 202 9,7 2 121 5 135 8,2 4 672 14 836 6,8
Commerce, transports
14 370 36 090 36,0 7 309 14 974 34,6 9 623 18 172 29,2 27 357 87 331 39,7et services divers
Commerce (y compris réparation 4 869 14 734 14,7 2 257 6 353 14,7 2 940 7 440 12,0 8 225 27 985 12,8
d'automobiles et de motocycles)
Transports et entreposage 565 4 818 4,8 354 2 245 5,2 457 2 582 4,1 1 272 13 346 6,1
Hébergement et restauration 1 529 3 171 3,2 1 062 1 417 3,3 1 265 1 720 2,8 3 074 7 973 3,6
Information et communication 237 530 0,5 115 398 0,9 222 466 0,7 731 4 334 2,0
Activités financières et d'assurance 836 2 489 2,5 385 978 2,3 649 1 406 2,3 1 803 5 891 2,7
Activités immobilières 1 275 779 0,8 811 156 0,4 912 340 0,5 2 251 1 756 0,8 scientifiques et techniques 2 913 5 625 5,6 1 340 1 855 4,3 1 715 2 254 3,6 5 999 19 021 8,7
services administratifs et de soutien
Autres activités de services 2 146 3 944 3,9 985 1 572 3,6 1 463 1 964 3,2 4 002 7 025 3,2
Admin. publique, enseignement,
3 919 36 164 36,1 2 060 18 125 41,8 2 906 23 274 37,4 8 073 76 712 35,0santé humaine et action sociale
Total 22 532 100 216 100 11 893 43 348 100 16 538 62 247 100 43 444 219 382 100
Source : Insee, Clap 2009 (hors agriculture, cokéfaction-raffinage et défense)
Pour en savoir plus,consulter le site : www.insee.fr/auvergne
3,place Charles de Gaulle Directeurde lapublication:Arnaud STÉPHANY Composition et mise en page : Insee
BP 120
Directeur régional de l'Insee www.insee.fr/auvergne : Toutes les publications accessibles en ligne63403 Chamalières Cedex
Tél.:0473197800 Rédaction en chef: Anna MESPOULHÈS - Daniel GRAS Création maquette : Free Mouse
Fax : 04 73 19 78 09 ISSN : 1775-3570 - © INSEE 2012

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.