Les activités financières, un secteur particulièrement concentré en Ile-de-France

De
Publié par

N°193 - Décembre 2008 LES ACTIVITES FINANCIERES, un secteur particulièrement concentré en Ile-de-France Danielle JABOT Service Statistique Une forte implantation du secteur des activités u 31 décembre 2006, l’Ile-de-France compte financières à Paris et dans les Hauts-de-Seine5,3 millions d’emplois salariés, soit 24 % des A emplois métropolitains. Les 179 milliards Effectif au Rémunérations brutes d’euros de salaires bruts versés sur l’ensemble de 31-12-2006 (en milliards d'euros) l’année dans la région représentent 29 % des rémunérations métropolitaines. Paris 149 200 8,9 dont 8e arrondissement 29 000 2,2 dont 9e arrondissement 31 000 1,9 Petite couronne 109 800 5,5 Le tertiaire occupe une place prépondérante dans Hauts-de-Seine 74 000 4,0 l’économie francilienne : il représente 84 % des dont Courbevoie 14 000 1,2 emplois contre 76 % pour la France métropolitaine. dont Nanterre 11 900 0,3 Certaines activités y sont particulièrement dont Puteaux 21 100 1,4présentes. C’est le cas des activités financières où Seine-Saint-Denis 17 400 0,7 291 000 salariés, soit 41 % des emplois du secteur, Val-de-Marne 18 0,8et 51 % des rémunérations, sont concentrés en Ile- Grande couronne 32 000 1,2de-France.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 12
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

N°193 - Décembre 2008

LES ACTIVITES FINANCIERES,
un secteur particulièrement concentré en Ile-de-France

Danielle JABOT
Service Statistique



Une forte implantation du secteur des activités u 31 décembre 2006, l’Ile-de-France compte
financières à Paris et dans les Hauts-de-Seine5,3 millions d’emplois salariés, soit 24 % des
A emplois métropolitains. Les 179 milliards
Effectif au Rémunérations brutes d’euros de salaires bruts versés sur l’ensemble de
31-12-2006 (en milliards d'euros)
l’année dans la région représentent 29 % des
rémunérations métropolitaines.
Paris 149 200 8,9

dont 8e arrondissement 29 000 2,2

dont 9e arrondissement 31 000 1,9

Petite couronne 109 800 5,5
Le tertiaire occupe une place prépondérante dans Hauts-de-Seine 74 000 4,0
l’économie francilienne : il représente 84 % des dont Courbevoie 14 000 1,2
emplois contre 76 % pour la France métropolitaine.
dont Nanterre 11 900 0,3
Certaines activités y sont particulièrement dont Puteaux 21 100 1,4présentes. C’est le cas des activités financières où
Seine-Saint-Denis 17 400 0,7 291 000 salariés, soit 41 % des emplois du secteur,
Val-de-Marne 18 0,8et 51 % des rémunérations, sont concentrés en Ile-
Grande couronne 32 000 1,2de-France.

Seine-et-Marne 7 500 0,3

Yvelines 10 800 0,4
Essonne 7 900 0,3
Val-d'Oise 5 0,2
Ile-de-France 291 000 15,6
France métropolitaine 717 30,3
Source : Insee, CLAP 2006

Les dix plus grands établissements employeurs dans le secteur des activités financières en Ile-de-France

Effectif Raison sociale Commune Activité principale
au 31-12-2006
BNP Paribas Paris 9e arrondissement Banques 10 500
AXA France IARD Nanterre Assurance dommages 6 400

Société générale Puteaux Banques 5 900

Banque de France Paris 1er arrondissement Banque centrale 4 600

Caisse régionale du Crédit Agricole Paris 12e arrondissement Banques mutualistes 3 900
Le Crédit Lyonnais Paris 2e arrondissement Banques 3 600
Caisse des dépôts et consignations Paris 7e arrondCaisse d'épargne 3 000
Crédit Agricole Paris 15e arrondissement Banques mutualistes 3 000
BNP Paribas Montreuil-sous-Bois Banques 2 000
CALYON Courbevoie 1 800
Source : Insee, CLAP 2006
Deux départements concentrent les trois quarts La présence des banques mutualistes et des caisses
des emplois salariés franciliens du secteur des d’épargne est beaucoup plus faible du fait de la
activités finacières : Paris et les Hauts-de-Seine. structuration régionale de leurs réseaux.
e ePlus précisément, à Paris, les 8 et 9
arrondissements regroupent 60 000 salariés de Certaines activités financières spécialisées sont très
ce secteur, soit 8,3 % des emplois métropolitains. fortement concentrées en Ile-de-France. Les secteurs
Dans les Hauts-de-Seine, 47 000 salariés sont de la réassurance, de l’administration des marchés
employés dans les communes de Puteaux, financiers, de la gestion de portefeuilles et des
Courbevoie et Nanterre (quartier de la Défense), caisses de retraite regroupent plus de 70 % des
soit 6,7 % du total des salariés du secteur. emplois métropolitains.

En Ile-de-France, le secteur bancaire (hors
banques mutualistes et caisses d’épargne) est
prédominant. Il rassemble 117 000 salariés,
soit un peu plus d’un salarié sur deux du

secteur.





Effectif salarié des activités financières par secteur au 31-12-2006
Ile-de-France France métropolitaine

Ensemble des activités financières 291 000 717 800
dont :
Banque centrale 6 300 12 900
Banques 117 000 209 700
s mutualites 18 300 134 000
Caisses d'épargne 9 300 43 700
Caisses de retraite 900 1 100
Assurance dommage 41 700 101 900
Administration de marchés financiers 800 1 000 Gestion de portefeuilles 13 600 19 100
Source : Insee, CLAP 2006





Définition

Le dispositif "Connaissance Locale de l'Appareil Productif" (CLAP) permet de mesurer annuellement la structure et l'activité économique
locales par le biais d'une évaluation de l’emploi salarié et des rémunérations versées sur un territoire. Les données sont élaborées à un
niveau géographique fin, à partir de plusieurs sources administratives. Les données CLAP, disponibles par secteur d’activité, couvrent la
quasi-totalité de l’économie à l’exclusion toutefois du secteur agricole, des activités non salariées, des emplois domestiques et des
activités de la Défense Nationale.


Les activités financières comprennent les activités du secteur de « l’intermédiation financière » et du secteur assurance.
L’intermédiation financière consiste à collecter et à redistribuer des fonds sous sa propre responsabilité. Ces activités sont en général
largement réglementées, notamment sous l’égide d’une banque centrale aux missions plus ou moins étendues.
L’assurance comprend la couverture d’un risque (décès, maladie, responsabilité civile, dégâts matériels,…) à court ou à long terme, avec
ou sans élément d’épargne.



Directrice de publication : Sylvie MARCHAND
Conception de la maquette : Service statistique de la direction régionale
ISSN 1635-9984 - Code SAGE AFCH0852 - Dépôt légal second semestre 2008 © INSEE 2008
Pour tout renseignement complémentaire, contacter le 01 30 96 90 51
?

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.