Les aides aux entreprises en Picardie de 1994 à 1998 : les financements (2ème partie)

Publié par

Trois financeurs coordonnent leurs efforts pour aider les entreprises picardes : la Région, l'Etat et l'Europe. Ce sont les plus petits établissements qui reçoivent, par salarié, les financements les plus élevés. La moitié du financement des aides est assurée par la Région.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 21
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

N°90 - 2001
Les aides aux entreprises en Picardie*
de 1994 à 1998 : les financements
(deuxième partie)
T rois financeurs coordonnent leurs efforts pour aider les entreprises picardes :
la Région, l’Etat et l’Europe. L'Etat est plus orienté conseil et investissements
immatériel, l'Europe investissement matériel, la région est la plus généraliste.
Ce sont les plus petits établissements qui reçoivent, par salarié,
les financements les plus élevés, dans un rapport qui va de 1 à 15
entre les plus petits et les plus grands.
A des aides à l’investissement matériel peu nombreuses, mais à montant
unitaire élevé, les pouvoirs publics préfèrent aujourd’hui des aides à l’immatériel
plus diversifiées, mieux réparties sur de nombreuses petites entreprises, et à
fort « levier » pour accompagner l’initiative novatrice des chefs d’établissements.
es trois financeurs que sont la zonage considéré. Ceci amène donc plus nettement sur les aides au con-
Région, l’Etat et l’Europe, ont à une plus forte sélection des pro- seil et à l’investissement immatérielL engagé 0,6 milliard de Francs jets et à une concentration, en rai- à caractère plus incitatif, et donc se
d’aides entre 1994 et 1998 au titre son du caractère plus massif de l’in- répartissent plus largement sur de
des régimes sous revue. C’est la Ré- tervention unitaire industrielle dans petits dossiers à montants modé-
gion qui décide de l’attribution des les zones éligibles. De surcroît, en rés. La Région, pour sa part, oc-
concours les plus importants,48,2% dépit du fait que l’Union européenne cupe tout le spectre des thémati-
du total, devant l’Etat et l’Europe qui intervienne en subvention, il semble ques de l’intervention publique. En
comptent chacun pour respective- qu’un biais de sélection dû aux coûts particulier, elle est la seule à occu-
ment 27,7% et 24,2%. de transaction élevés pour instruire per le seul créneau véritablement
les dossiers, fasse diriger ces cré- défensif du dispositif, les prêts à la
La Région pour moitié dits vers les plus gros dossiers. Les restructuration, pour 4% de ses in-
fonds d’Etat focalisent quant à eux terventions. Elle est également laEn terme de montant unitaire,
c’est la Commission européenne qui
La moitié du financement des aides est assurée par la Région
fournit les apports les plus substan-
Répartition des dossiers d'aides selon les financeurs
tiels, avec une moyenne de 310 KF
Source : Conseil régional
par intervention, à faible distance
Montant Montant unitaire
devant la Région à 300 KF environ Nombre
Financeur % des aides % du financement
mais loin devant l’Etat dont l’apport d'interventions
en KF en KF
unitaire ne s’élève qu’à 200 KF de
Région 955 42,5 290 101 48,2 303,77moyenne. Les fonds européens
Etat 821 36,6 166 749 27,7 203,10sont plus précisément fléchés que
les fonds nationaux en fonction de Europe 470 20,9 145 582 24,2 309,75
la thématique de l’aide où l’investis-
Ensemble 2 246 100,0 602 434 100,0 268,22
sement matériel tient une large
KF : millier de Francsplace, mais surtout en fonction du
* Cette étude, qui a pour objet de caractériser les entreprises aidées de plus de 10 salariés, a été réalisée par l’Insee à la demande
du Conseil régional

ENTREPRISESseule à intervenir sur le créneau le éloignées d’autres entreprises plus sements. Les financeurs semblent
L’effort financier conforte


plus directement offensif et où la prise jeunes. réaliser une sélection rigoureuse des
l’orientation sectorielle

de risque est maximale, celui de la En bref, on peut rejeter l’hypothèse projets qui aboutit assez naturelle-
création d’entreprises. selon laquelle des populations parti- ment à une fréquence des attributions Il apparaît nettement un effet de re-

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.