Les créations d'entreprises portées à la fois par les auto-entrepreneurs et les sociétés

De
Publié par

Avec 150 400 entreprises nouvelles en 2010, le nombre total de créations d’entreprises marchandes hors activité agricole, continue de s'accroître en Ile-de-France à un rythme plus soutenu qu’en province (+ 15 % contre + 5 %). Le nombre de créations de sociétés repart à la hausse et la part des sociétés par actions simplifiées augmente nettement depuis 2008 suite à la suppression de la condition d’un capital minimum. Le nombre total de créations d’entreprises est en hausse dans la plupart des secteurs notamment les transports et l’immobilier. Au cours de la même période, le nombre de défaillances d’entreprises diminue de 5,3 %. Introduction En 2010, une entreprise nouvelle sur trois est une société Les créations en forte augmentation dans les transports et dans l'immobilier Un créateur sur trois est parisien Le nombre de défaillances d'entreprises baisse
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 8
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

14
Démographie des entreprises
Les créations d’entreprises portées à la fois
par les auto-entrepreneurs et les sociétés
vec 150 400 entreprises nou- transports que le nombre de créations à 9 700, soit une baisse de 5,3 % par
velles en 2010, le nombre to- augmente le plus rapidement en 2010 rapport à 2009. Au cours de la mêmeA tal de créations d’entreprises dans la région capitale. A la hausse période, cette baisse est de 4,8 % en
marchandes hors activité agricole, d’auto-entreprises particulièrement éle- province.
continue de s’accroître en Ile-de-France vée, s’ajoute une forte progression du
La baisse du nombre de défaillancesà un rythme nettement plus soutenu nombre de créations de sociétés (res-
franciliennes concerne la plupart desqu’en province (+ 15 % contre + 5 %). pectivement + 63 % et + 18 % en un
secteurs d’activité, notamment les ac-Cette progression reste très inférieure an).
tivités immobilières (- 27,4 %). Quel-à celle de 2009, année marquée par
Après une année 2009 marquée par la ques secteurs enregistrent cependantla mise en place du régime de l’auto-
crise, le secteur des activités immobi- une hausse, tels que ceux des activitésentrepreneur. Cependant ce régime
lières montre des signes tangibles de financières (+ 17 %) ou desdynamise toujours les créations
reprise. Le nombre de créations de so- de services spécialisées et de soutiend’entreprise : il représente plus d’une
ciétés immobilières progresse de 21 % (+ 3,6 %).création sur deux. Parmi les créations
en un an et celui des entreprises indivi-d’entreprises individuelles, plus de 4 sur
■■■■ Danielle Jabotduelles de 22 %.5 sont des créations d’auto-entreprises.
Insee, Service statistique
Un quart des créations d’entreprises de
Dans le secteur des activités de servicesFrance métropolitaine sont franciliennes.
spécialisées et de soutien, le nombre
d’auto-entrepreneurs continue d’aug-
En 2010,
menter alors que le nombre d’entrepre- Méthodologie
une entreprise nouvelle sur trois neurs individuels hors auto-entrepreneurs
diminue (respectivement + 32 % et - 9 %). Depuis janvier 2009, les créations d’entre-est une société
La hausse du nombre de créations de prises incluent les créations effectuées
Après une diminution de 5 % en 2009, sous le régime d’auto-entrepreneur. Tou-sociétés est plus faible que dans les au-
le nombre de créations de sociétés tefois, le modèle de désaisonnalisation detres secteurs (+ 10 %).
repart à la hausse. Pour dix entreprises la série des créations intègre difficilement
créées sous forme de société, six sont le choc constitué par l’arrivée des auto-
Un créateur sur troisdes sociétés à responsabilité limitée entrepreneurs. Ainsi, seule la composante
(SARL) et une est une société par ac- est parisien « hors auto-entrepreneur » est désormais
désaisonnalisée. Les créations d’auto-en-tions simplifiées (SAS). La part des so-
La capitale attire toujours de nombreux trepreneurs, dont le profil saisonnier neciétés par actions simplifiées augmente
créateurs d’entreprises. En un an, 51 800 peut encore être mesuré, sont disponiblesnettement depuis 2008, réduisant d’au-
nouvelles entreprises ont vu le jour. Le en données brutes.tant celle des SARL. Cette évolution est
département du Val-d’Oise connaît
favorisée par le fait qu’un capital mini-
l’essor le plus important en 2010 avec
mum n’est plus exigé pour les sociétés
une progression de 22 % des créations
par actions simplifiées immatriculées Pour en savoir plusd’entreprises, en particulier dans leer
depuis le 1 janvier 2009. Désormais
secteur de la construction. A l’opposé Jabot D. : « Les créations d’auto-entrepri-une telle société peut être créée avec un
eles créations en Seine-Saint-Denis sont ses demeurent élevées au 4 trimestrecapital d’un euro (au lieu de 37 000 euros
les moins dynamiques de la région. Ce- 2010 », Insee Ile-de-France faits et chiffres,auparavant).
pendant avec une hausse de 7 %, ce n° 252, février 2011.
département connaît une évolution
Hagège C., Masson C. : « En 2010,Les créations plus importante que celle de la pro-
hausse des créations « d’auto-entreprises
en forte augmentation vince.
mais aussi de sociétés », Insee première,
dans les transports n° 1334, janvier 2011.
Le nombre de défaillanceset dans l’immobilier « Le régime de l’auto-entrepreneur : bilan
d’entreprises baisse 2009 après une année de mise en oeuvre »,
Le nombre total de créations d’entre-
rapport d’évaluation, DGCIS, novembre
prises est en hausse dans la plupart des En 2010, le nombre de défaillances
2010.
secteurs. C’est dans le secteur des d’entreprises en Ile-de-France s’établit
Insee Ile-de-France 2011 Regards sur... l’année économique 2010Les créations d’entreprises portées à la fois par les auto-entrepreneurs et les sociétés
15
Evolution des créations d'entreprises Evolution des défaillances d'entreprises
indice base 100 en 2000 indice base 100 en 2000
330 150
140
280
130
230
120
180 110
100130
90
80
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
80
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010Ile-de-France ensemble France ensemblerance hors auto-entrepreneurs France hors auto-entrepreneurs Ile-de-France France
Source : Insee, répertoire des entreprises et des établissements (Sirene) Sources : Insee, BODACC
Créations d'entreprises par secteur et par département
Année 2010
Administration publique,Commerce, transports
Industrie Construction enseignement, santé Ensembleet services divers
et action sociale
Evolution Evolution Evolution Evolution Evolution
Nombre 2010/2009 Nombre 2010/2009 Nombre 2010/2009 Nombre 2010/2009 Nombre 2010/2009
(en %) (en %) (en %) (en %) (en %)
Paris 1 669 14,6 3 400 3,8 42 177 18,0 4 553 18,4 51 799 16,9
Seine-et-Marne 439 -2,7 1 870 21,3 9 176 17,3 1 053 19,3 12 538 17,2
Yvelines 433 16,7 1 423 16,1 10 686 13,0 1 442 22,1 13 984 14,3
Essonne 352 7,6 1 644 15,2 8 208 16,1 1 017 20,4 11 221 16,1
Hauts-de-Seine 670 8,6 1 680 28,1 15 961 13,3 1 896 12,0 20 207 14,1
Seine-Saint-Denis 463 -4,5 3 335 11,2 10 768 6,0 932 7,5 15 498 6,8
Val-de-Marne 358 6,2 1 896 26,7 10 637 13,1 1 196 12,3 14 087 14,5
Val-d'Oise 359 20,5 1 869 28,4 7 979 20,9 838 18,2 11 045 21,9
Ile-de-France 4 743 9,2 17 117 16,2 115 592 15,2 12 927 16,6 150 379 15,2
France 31 880 7,6 92 288 14,8 441 957 5,4 55 911 10,3 622 036 7,2
Champ : créations d’entreprises de l’ensemble des activités marchandes non agricoles (ou champ de l’industrie, du commerce et de l’ensemble des services). Ce champ inclut à partir du
er
1 janvier 2009 les sociétés civiles et les activités financières, les activités de location de biens immobiliers et des catégories juridiques marginales dont certains établissements publics
administratifs (par exemple : les établissements pour personnes âgées ou services d’aide à la personne qui dépendent de la commune).
Source : Insee, répertoire des entreprises et établissements (Sirene)
Défaillances d’entreprises par secteur et par département
Année 2010
Industrie Construction Commerce Services Ensemble
Evolution Evolution Evolution Evolution Evolution
Nombre 2010/2009 Nombre 2010/2009 Nombre 2010/2009 Nombre 2010/2009 Nombre 2010/2009
(en %) (en %) (en %) (en %) (en %)
Paris 114 -22,5 416 -8,9 656 -13,5 910 -15,8 2 096 -14,2
Seine-et-Marne 52 -25,8 265 2,6 324 -0,7 207 -6,8 848 -3,4
Yvelines 49 -17,5 251 -12,8 287 -10,7 315 -9,4 902 -11,3
Essonne 67 25,5 301 8,8 285 -6,3 273 -2,6 926 1,3
Hauts-de-Seine 46 -32,8 217 -11,0 366 -1,8 535 0,0 1 164 -4,5
Seine-Saint-Denis 94 -22,6 621 18,1 535 -0,8 393 5,5 1 643 5,1
Val-de-Marne 59 7,5 318 1,7 358 -10,4 349 8,9 1 084 -0,4
Val-d'Oise 61 -10,9 371 13,5 310 -18,5 268 -10,5 1 010 -6,3
Ile-de-France 542 -15,6 2 760 2,4 3 121 -8,3 3 250 -6,2 9 673 -5,3
France 3 914 -12,1 14 162 -5,3 19 020 -4,5 13 754 -2,8 50 845 -4,9
Sources : Insee, BODACC
Insee Ile-de-France 2011 Regards sur... l’année économique 2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.