Les grandes entreprises (TER)

De
Publié par

Les 20 premières entreprises selon leur effectif salarié.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 10
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

ENTREPRISES
9.1 - CARACTÉRISTIQUES DES ENTREPRISES
LES 20 PREMIÈRES ENTREPRISES SELON L’EFFECTIF SALARIÉ
AU 31 DÉCEMBRE 2007
9.1.3 - Les grandes entreprises
Classe- Tranche
ment au de sala-
À la fin 2007, le classement des vingt pre-
Rang Raison sociale Secteur d'activité (*)
31-12 riés
mières entreprises selon le nombre de sala-
2006 (**)
Définitions :
riés travaillant à La Réunion diffère peu de
celui de 2006. On retrouve dans ce classe-
Champ : le champ retenu est celui des entre-
LES GRANDS TRAVAUX DE L'OCÉAN
1 1T1
Travaux de maçonnerie générale
ment exactement les mêmes entreprises prises produisant des biens et des services
INDIEN
qu’en 2006 avec juste quelques change- destinés à être vendus : c’est le champ dit
2 SEMS Supermarchés 2 T1
"ICS" (industrie, commerce, services), élargi
ments de rang dus notamment à une nette
aux activités financières (banques et assuran-
progression de la plus grosse entreprise
SOCIÉTÉ EXPLOITATION DES MAGASINS
3 Hypermarchés 3 T2
ces) et agricoles. En sont exclus les entrepri-
spécialisée dans le traitement des ordures
DE LA RÉUNION
ses relevant du secteur public ou certains
ménagères.
organismes privés (associations).
4 ÉLECTRICITÉ DE FRANCE Distribution et commerce d'électricité 4 T2
Une grande diversité d’activités est repré-
Tranches d’effectifs salariés : sont comptabili-
5 FRANCE TÉLÉCOM Télécommunication 5 T2
sentée à travers les vingt premières entrepri-
sés, les effectifs des salariés, hors les intéri-
ses réunionnaises classées selon leur taille :
SOCIÉTÉ BOURBONNAISE DE TRAVAUX
maires, travaillant à La Réunion regroupés
6 Travaux de maçonnerie générale 8 T2
les services et le commerce sont fortement
PUBLICS ET DE CONSTRUCTION
par entreprise.
représentés avec, respectivement, 9 et 7
7 AIR AUSTRAL Transport aérien régulier 6 T2
entreprises, mais les autres grands secteurs
Source :
ne sont pas absents, l’industrie comptant 2
CAISSE RÉGIONALE DU CRÉDIT
8 Banque mutualiste 7 T2
Insee - Clap 2007 (connaissance localisée
entreprises ainsi que la construction. Ces AGRICOLE MUTUEL DE LA RÉUNION
de l'appareil productif). totalisent 10 % de l’emploi sala-
SOCIÉTÉ DE GESTION CLINIQUE DE
9 Activité hospitalière 9 T2
rié à caractère marchand (hors intérim).
SAINTE-CLOTILDE
Pour en savoir plus :
La grande distribution (supermarchés, hyper-
10 BANQUE DE LA RÉUNION Banques 11 T3
Spécial “100 premières entreprises de
marchés) domine les activités de commerce,
l’océanIndien-édition2008”-l’EcoAustral-
11 JULES CAILLÉ AUTO Commerce de véhicule automobile 13 T3
suivie de secteurs plus spécialisés comme
hors série n° 5.
l’habillement, le bricolage et, bien sûr, l’auto-
12 RAVATE DISTRIBUTION SAS de détail de bricolage 12 T3
mobile, qui reste un des secteurs importants
de La Réunion.
SOCIÉTÉ IMMOBILIÈRE DU
13 Location de logement 10 T4
DÉPARTEMENT DE LA RÉUNION
Les services montrent leur diversité. Les
Enlèvement et traitement des ordures
télécommunications confirment leur dyna-
14 VÉOLIA PROPRETÉ 20 T4
9
ménagères
misme ainsi que le transport aérien et le
traitement des ordures ménagères. Tradi-
SOCIÉTÉ RÉUNIONNAISE DU Télécommunication
15 15 T4
tionnellement, les banques apparaissent en
RADIOTÉLÉPHONE (hors transmissions audiovisuelles)
bonne position ainsi que le secteur de la
16 SUCRIÈRE DE LA RÉUNION Fabricant de sucre 14 T4
santé. Le secteur de l’immobilier perd, lui,
quelques places.
17 SOCIÉTÉ FOUCQUE Commerce de véhicule automobile 16 T4
Enfin, le BTP, du fait de l’activité de 2007
Télécommunication
18 ORANGE RÉUNION 18 T4
dans ce secteur, figure toujours en très (hors transmissions audiovisuelles)
bonne place. L’industrie reste présente
19 HYPER-SORÉDÉCO Hypermarchés 19 T4
dans le palmarès, au travers d’EDF et de la
Sucrière de La Réunion.
SOCIÉTÉ NOUVELLE DE GESTION DES
20 Commerce de détail d'habillement 17 T4
MAGASINS GHANTY ROYAL
(*) Activités marchandes hors EPIC, associations et intérim.
(**) Tranches d’effectifs salariés : T1 = 1 000 salariés ou plus
T2 = 500 à moins de 1 000 salariés
T3 = 400 à de 500
T4 = 300 à moins de 400 salariés.
175
174 INSEE-RÉUNION - TER 2010 INSEE-RÉUNION - TER 2010

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.