Les PME : la diversité d'un tissu qui stimule l'embauche

De
Publié par

On dit souvent que les PME jouent un rôle moteur dans la création d'emploi. C'est oublier un peu vite la diversité de cet ensemble d'entreprises. Certes, en matière d'emploi, elles se montrent plus dynamiques en période de conjoncture favorable et limitent les chocs en cas de récession. Mais la démographie de ces entreprises rend complexe l'analyse. La moitié des PME ont été en mesure de pérenniser leur activité entre 1989 et 1994, engendrant par la même occasion la création de 25 000 emplois. L'autre moitié, par contre, se caractérise par une forte volatilité et un équilibrage entre les créations et les disparitions d'emplois. Actuellement, près de quatre salariés sur sept dépendent d'une PME du Nord-Pas-de-Calais.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 24
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

NORD-P AS-DE-CALAIS
ROFILS
AVRIL 1997Prix : 15 francs N°4P
L’ensemble des PME se caractérise On dit souvent que les PME jouentLes petites et surtout par sa diversité en termes un rôle moteur dans la création d’em-
de taille d’entreprise, sa grande disper-ploi. C’est oublier un peu vite la
sion sectorielle et un bouillonnementmoyennes diversité de cet ensemble d’entre-
important puisque les créations et les
prises. Certes, en matière d’emploi, cessations d’activité sont nombreuses.
erelles se montrent plus dynamiques en Au 1 janvier 1995, les 47 400 PME entreprises :
période de conjoncture favorable et de la région Nord-Pas-de-Calais
employaient 482 000 salariés, soit 57%limitent les chocs en cas de récession.
des effectifs salariés du secteur marchand.Mais la démographie de ces entre-la diversité Les secteurs d’activité dans lesquelsprises rend complexe l’analyse. La
elles sont les plus nombreuses s’inscri-
moitié des PME ont été en mesure de
vent, pour la plupart, dans nos habi-
pérenniser leur activité entre 1989 et tudes les plus quotidiennes : cabinet d’un tissu 1994, engendrant par la même occa- de soins médicaux, salon de coiffure,
sion la création de 25 000 emplois. restaurant, pharmacie, boulangerie,
commerce de véhicules automobiles,L’autre moitié, par contre, se carac-
boutique de vêtements ou entreprise detérise par une forte volatilité et unqui stimule
maçonnerie. Bien entendu, elles sontéquilibrage entre les créations et les
également présentes dans d’autres
disparitions d’emplois. Actuellement,
secteurs tels que les industries agro-
près de quatre salariés sur sept alimentaires, les industries du bois l’embauche
dépendent d’une PME du Nord- et du papier ou des équipements
Pas-de-Calais. mécaniques.
Précaution de lectureDidier Castille
Qu’est-ce qu’une PME ? Voici une question qui surprend par sa candeur, tant l’idée deDivision Synthèses économiques
PME s’inscrit dans notre quotidien. Le nombre de salariés qu’emploie l’entreprise joue
bien sûr un rôle central dans la définition, mais dans quelles limites ? Pour certains, il
s’agit de l’intervalle allant de 0 à 500 salariés, pour d’autres de 10 à 500 salariés,
pour l’Union européenne, la barre supérieure est fixée, depuis peu, à 250 salariés.
La question se complique lorsqu’il s’agit de PME régionales et un simple exemple en
révélera instantanément tout le sel. Une entreprise emploie 250 salariés dans le Nord-
Pas-de-Calais, 50 salariés dans la région Rhône-Alpes et 3 salariés à son siège social,
situé en région parisienne. Il s’agit bien entendu d’une PME, mais peut-on dire qu’elle
est une PME du Nord-Pas-de-Calais ? Nous avons postulé que oui.
Pour nous, une PME du Nord-Pas-de-Calais est une entreprise de moins de 500 sala-
riés dont :
• l’effectif régional est supérieur à la moitié de son effectif total si le siège social est
localisé dans le Nord-Pas-de-Calais
ou
• l’effectif régional est supérieur aux trois quarts de son effectif total si le siège social
est localisé en dehors du Nord-Pas-de-Calais.
INSEE NORD-PAS-DE-CALAIS 130, avenue du Président J.F. Kennedy - 59034 Lille Cedex - Tél. : 03 20 62 86 29 - Télécopie : 03 20 62 86 00Golfe, elle s’est poursuivie jusqu’en80% des PME ont moins Les établissements des PME régionales proches
de 10 salariés 1993. Mais par la suite, en parallèle à
une augmentation du PIB français et dans
Les trois quarts des établissements du un climat de redressement international,
une phase de croissance des effectifs s’estNord-Pas-de-Calais relèvent actuellement
amorcée en 1994.de PME régionales. Celles-ci se distinguent
Globalement, l’ensemble des PME s’estdu profil-type de la PME française à
agrandi de 1 200 entreprises (+2,6%) etdivers points de vue. Leur taille moyenne,
qui s’élève à 10 salariés par entreprise, a gagné 25 500 salariés (+5,6%) entre
1989 et 1994. Tout au long de cetteest supérieure de 2 emplois et les entre-
période, les PME régionales ont eu unprises de 20 à 49 salariés, dites entreprises
“moyennes”, sont mieux représentées. Les comportement assez différent de celui de
l’ensemble des entreprises du Nord-Pas-“petites” entreprises, qui représentent
de-Calais. Leur nombre et leurs effectifs80% des PME régionales et 85% des PME
se sont accrus de façon plus dynamiquenationales, n’emploient qu’un salarié de
pendant les étapes de croissance alorsPME sur quatre dans le Nord-Pas-de-
Calais alors que la proportion est d’un qu’elles subissaient relativement moins
les contrecoups des phases de récession.sur trois sur l’ensemble du territoire.
Source : Unedic, Insee - SireneAinsi, entre 1989 et 1990 et entre 1993En termes d’activités, les PME régionales
sont principalement concentrées dans le et 1994, portées par la conjoncture
favorable, les PME régionales ont grossisecteur tertiaire. Avec 38 000 établisse-
Sur dix salariés des PME, six dans le tertiaire
leur main-d’oeuvre respectivement dements, soit trois unités sur quatre, les ser- Répartition des salariés des PME régionales
vices et le commerce emploient 275 000 3,5% et de 2,9% alors que ces amélio- par secteur d’activité en 1995
rations n’ont été que de 2% et 2,3% poursalariés. Les secteurs les plus importants, Effectifs
Secteur d’activitél’ensemble des établissements régionaux.ventilés selon les 310 postes de la salariés
des PMEÀ l’inverse, au cours de la période 1990-nomenclature d’activités, sont le commerce nomenclature NES niveau 14
régionales1993, les effectifs ont baissé, surtoutde véhicules automobiles avec 12 000
Commerce 96 926salariés, diverses formes d’action sociale, entre 1992 et 1993 . Cette baisse a été
Industries des biens intermédiaires 67 159
relativement moins importante dans lestelles que les caisses des écoles ou les Éducation, santé, action sociale 54 186
PME que dans les établissements du secteurcentres communaux d’action sociale, Construction 53 628
Services aux entreprises 41 100avec 8 900 salariés, les transports de marchand de la région (-1% contre -4,2%
Industries des biens d’équipement 29 635entre 1990 et 1993).marchandises interurbains avec 8 000
Industries des biens de consommation 28 948
Au total, les effectifs salariés des PMEsalariés, etc. Ces établissements de PME Services aux particuliers 28 619
régionales ont progressé de 5,6% entretertiaires sont toutefois de petite taille Transports 24 741
Industries agricoles et alimentaires 21 1691989 et 1994 alors que, pendant leavec un effectif inférieur à 20 salariés.
Administration 18 213Les 7 600 établissements régionaux des même temps, l’emploi salarié des établis-
Activités financières 6 556
sements du secteur marchand de laPME du secteur industriel emploient, Activités immobilières 5 100
région n’a pas varié.quant à eux, 152 000 salariés, soit en Industrie automobile 3 530
Énergie 1 976moyenne vingt salariés. L’ensemble textile- Les PME sont donc en mesure d’amortir
Agriculture 671les déconvenues d’une conjoncture éco-habillement emploie 36 000 salariés et
Source : Unedic, Insee - Sirene
nomique difficile pour se montrer activesle secteur de la chaudronnerie-tuyauterie
en des temps meilleurs.8 100 salariés. Les PME favorisent et préservent l’emploi
Enfin, les PME spécialisées dans la Évolutions annuelles de l’emploi dans les PME
Le dynamisme des PME pérennesconstruction emploient 54 000 salariés et dans l’ensemble des établissements de la région
de 1989 à 1994répartis sur 5 500 établissements. À elles
Ensembleseules, les 1 100 PME de maçonnerie des établissements
régionauxUne PME de 1989 sur deux a conservégénérale concentrent 11 000 salariés.
93-94ou développé son activité durant les 92-93
91-92
cinq années suivantes, méritant ainsi le 90-91Les PME et leurs effectifs 89-90
de 1989 à 1994 qualificatif de “pérenne”. Ces entreprises
93-94emploient actuellement 296 000 salariés, 92-93PME 91-92
régionalesLa période 1989-1993 a été marquée, soit 60% de la main-d’œuvre des PME. 90-91
89-90
après deux années de croissance, par Les PME pérennes ont fait preuve d’une
-3 -2 -1 01 23 4
une réduction globale de l’emploi notable vitalité au cours de la période
régional qui est intervenue dès le second 1989-1994. Ainsi, elles ont été en mesure
semestre 1989. Amplifiée par la crise du de faire progresser leurs effectifs de 10%
130, avenue du Président J.F. Kennedy - 59034 Lille Cedex - Tél. : 03 20 62 86 29 - Télécopie : 03 20 62 86 00 INSEE NORD-PAS-DE-CALAISde façon continue, ce qui contraste avec nales, c’est-à-dire des créations ex nihilo,de ceux pour qui ils travaillent
l’évolution des effectifs de l’ensemble des des reprises et des réactivations d’entre-
Nombre d'établissements dépendant
entreprises (-1%) et des PME de la région prises. Le deuxième groupe est composé,de PME régionales dans chaque commune
erau 1 janvier 1995 (+5,6%). d’une part, d’entreprises qui, antérieure-
0 à moins de 1 Le niveau de main-d’œuvre des PME ment, employaient plus de 500 salariés et
de 1 à moins de 5 pérennes de moins de 10 salariés est dont l’effectif s’est réduit pour être inférieur
de 5 à moins de 10 resté stationnaire sur toute la période à ce seuil, et d’autre part, de PME qui
de 10 à moins de 50 bien que le nombre des unités de pro- n’étaient pas régionales auparavant.
de 50 à moins de 500 duction ait baissé de 3%. Cette tendance Ainsi, en 1990, 16% des PME régionales
500 ou plus contraste également avec celle de étaient nouvelles dans le champ de l’étude.
l’ensemble des entreprises de moins de Leur taille était inférieure à la moyenne
10 salariés de la région dont la main- puisque leur apport à l’emploi ne repré-
d’œuvre a progressé de 2%. sentait que 12% de la main-d’œuvre
Ce sont en fait les PME pérennes de plus salariée de l’ensemble des PME régionales.
Parmi ces 7 713 entreprises nouvelles,de 10 salariés qui se sont développées.
Leur nombre s’est accru de 11% et 45% résultaient de créations effectives
leurs effectifs de 12% alors que la main- caractérisées par un faible nombre de
d’oeuvre des entreprises de plus de 10 salariés. Parallèlement, les trois quarts
salariés de la région s’est amoindrie de des effectifs des PME régionales nouvelles
1,4%. étaient consécutifs à des “entrées de
Un peu moins des deux tiers des 25 300 champ”, correspondant soit à un passagePrès de 80% des PME concentrent un quart
nouveaux postes de travail qu’a engendrés sous le seuil des 500 salariés, soit à unedes effectifs en 1995
Courbe de concentration des effectifs des PME régionales la dynamique des PME pérennes entre diminution de leur main-d’œuvre extra-
Fréquence cumulée des effectifs des PME régionales 1989 et 1994, soit 16 000 emplois régionale ou encore à un changement de
% salariés, relevaient du secteur des services. localisation de leur siège social.
100 Les secteurs du commerce, de la construc- Par la suite, le flux des PME régionales
tion et de l’industrie ont également parti- nouvelles s’est atténué progressivement
75
cipé à cette progression mais dans de en dehors de l’année 1993. Celle-ci a
moindres proportions avec respectivement été marquée par le plus faible nombre 50
4 000, 3 700 et 1 700 salariés. de créations de la période auquel s’est
25 Ces créations d’emplois se sont réparties juxtaposé un nombre important d’entrées
de façon quasi uniforme à un niveau fin de champ.
0
25 50 75 100 % d’activité, mis à part trois activités qui ont Sauf en 1992, année particulièrement
Fréquence cumulée du nombre des PME régionales concentré davantage d’emplois nouveaux. propice à la création de PME régionales
Source : Unedic, Insee - Sirene En effet, l’action sociale, avec l’aide autant par leur nombre (3 628 entre-
à domicile, l’accueil des enfants en prises) que par leurs effectifs (15 000Les composantes des évolutions
difficulté, les centres communaux d’action salariés), la part des créations dans des PME régionales
sociale et les caisses des écoles, a généré l’ensemble des PME nouvelles est restéeNombre de PME régionales
actives nouvelles disparues 4 300 emplois nouveaux. Les effectifs des constante.
en fin créations entrées cessations sorties PME pérennes spécialisées dans les Actuellement, les emplois induits par la
d’année de champ de champ
transports routiers marchands interurbains création de PME régionales sont relative-
1989 46 201
et les activités de nettoyage ont, quant à ment peu nombreux avec à peine 3 1990 47 082 3 440 4 273 5 680 1 152
1991 48 053 3 312 4 111 5 166 1 286 eux, progressé respectivement de 1 300 salariés par entreprise. Ils représentent
1992 47 807 3 628 3 628 5 715 1 787
et 1 000 salariés. seulement 19% des emplois nouveaux1993 47 409 2 825 4 510 6 064 1 669
dans les PME.1994 47 395 2 936 3 775 5 166 1 559
Les PME régionales forment La répartition des PME régionales nouvellesEffectifs des PME régionales
un tissu en effervescenceactives nouvelles disparues dans les différents secteurs d’activité a été
créations entrées cessations sortiesen fin assez variable dans le temps. En 1990,
de champ de champd’année Entre 1989 et 1994, près de 7 300 entre- l’industrie a concentré 37% des 55 0001989 456 627
prises sont apparues chaque année 1990 472 692 12 036 43 001 31 245 21 248 emplois nouveaux, notamment dans
1991 472 433 10 392 35 274 30 702 21 685 dans le champ des PME du Nord-Pas- l’industrie textile et de l’habillement et
1992 470 661 15 027 32 091 29 822 24 544 de-Calais, entraînant avec elles quelque la chaudronnerie-tuyauterie, et la part1993 468 420 8 746 40 121 29 815 24 240
48 000 salariés en moyenne. Ces PME1994 482 157 8 614 34 684 27 511 17 351 des services a été de 34%. En 1994, le
Source : Unedic, Insee - Sirene nouvelles sont constituées de deux classement s’est inversé puisque le
sous-ensembles distincts. Le premier groupe secteur des services a créé 42% des
est formé des créations de PME régio- 43 300 emplois des nouvelles PME
INSEE NORD-PAS-DE-CALAIS 130, avenue du Président J.F. Kennedy - 59034 Lille Cedex - Tél. : 03 20 62 86 29 - Télécopie : 03 20 62 86 00régionales contre 26% pour celui de PME régionales telle qu’elle a été arrêtée ;
l’industrie. il arrive que des entreprises ne correspon-
Mais à cette dynamique importante de dent plus à la définition de PME régionale,
créations de PME se juxtapose un mou- par exemple, à la suite du déplacement du
vement tout aussi intense de disparitions siège social à l’extérieur du Nord-Pas-
de PME régionales. Trois causes princi- de-Calais, ou à cause de l’abaissement de
pales sont à l’origine de ces disparitions l’effectif régional d’une PME à implantation
d’entreprises. géographique multiple, ou encore par
La première est conjoncturelle et résulte de création d’établissements plus importants
la cessation véritable d’activité de l’entre- dans une autre région, etc.
prise. Ainsi, 5 700 PME en moyenne La dernière est l’élévation des effectifs au
chaque année ont cessé leur activité delà du seuil de 499 salariés : ce cas est
entraînant avec elles 30 000 emplois en extrêmement rare.
moyenne. Les secteurs du commerce et de
la construction ont accusé les plus fortes Les entreprises sorties du champ des PME
baisses d’emploi consécutives à des cessa- régionales sont au nombre moyen de
tions d’activité avec des pertes respectives 1 500 chaque année pour un effectif
moyennes de 6 700 et 4 500 salariés. de 22 000 salariés. Les trois quarts de
Une entreprise ou un établissement ?L’année 1993 a été la plus critique de la ces entreprises ont un effectif inférieur à
période avec 6 000 cessations de PME. 10 salariés. Dans la plupart des cas, ces
Une entreprise est une unité juridique
Ces entreprises avaient dans neuf cas sur sorties de champ résultent d’un retrait de
de production de biens ou de services.
dix un effectif inférieur à 10 salariés avant quelques salariés de l’effectif régional Elle est dotée de la personnalité
de disparaître et leur effectif moyen était de PME à implantation géographique morale, c’est-à-dire qu’elle est apte à
faible (5,4 salariés par entreprise). multiple. Mécaniquement, l’entreprise réaliser des opérations de commerce.
La seconde est inhérente à la définition des devient PME d’une autre région française. Une entreprise est constituée de un ou
de plusieurs établissements qui sont
des unités physiques telles que siège
Deux exemples de PME régionales
social, usine ou dépôt. Les établis-
La fleur de Nice sements peuvent être implantés dans
Entreprise spécialisée dans le commerce
différentes régions de France.de détail de fleurs et localisée
Société des sucreries du Marquenterre Une entreprise est localisée juridi-à Raimbeaucourt
Effectif total de l’entreprise : 94 salariés Un seul établissement avec 2 salariés quement à l’adresse de son siègeTrois établissements
social. Pour les études statistiques de
l’Insee, un établissement, ainsi que
son activité économique, sont localisés
à son adresse propre. C’est le niveau
Société des sucreries du Marquenterre
d’observation privilégié dès lors queÉtablissement spécialisé dans la fabrication
de sucre et localisé à Marconnelle, l’on s’intéresse à l’appareil productif
siège social de l’entreprise d’une région.
Effectif de l’établissement : 86 salariés
Société des sucreries du Marquenterre Société des sucreries du Marquenterre
Établissement spécialisé dans l’entreposage Établissement spécialisé dans le commerce de gros
frigorifique et localisé à Rang-du-Fliers de produits chimiques et localisé à Conchil-le-Temple
Effecfif de l’établissement : 5 salariés Effectif de l’établissement : 3 salariés
Pour en savoir plus
• La France des entreprises - Insee, l’Entreprise - n° spécial, novembre 1991.
• Panorama de l’industrie communautaire 1995-1996 - Eurostat - 1995.
• Les PME et leurs salariés - Insee, Liaisons sociales, Darés - Les dossiers thématiques n°4 - 1996.
• Rentabilité, productivité et taille de l’entreprise - Insee - Économie et Statistique n°251,
février 1992.
• Les entreprises petites et moyennes - Insee - Économie et Statistique n°271-272, 1994 - 1/2.
• La gestion de la main-d’oeuvre par les entreprises 1987-1990 - Insee - Insee Première n°179,
février 1992.
• Les PME en 1991 : le ralentissement - Insee - Insee Première n°214, juillet 1992.
Directeur de la publication : Jean-Claude HAUTCŒUR - Service Administration des Ressources : Daniel HUART - Service Études Diffusion : François HOUSSIN
Service Statistique : Robert MORIZUR - Rédactrice en chef : Élisabeth VILAIN - Secrétaire de fabrication : Jean-Claude DELEHAYE
Vente : Bureau de vente, 130 avenue J.F. Kennedy - BP 769 - 59034 LILLE CEDEX - Tél : 03 20 62 86 66 - Télécopie : 03 20 62 86 00
CPPAD en cours - ISSN 1269-0260 - Dépôt légal mai 1997 - © Insee 1997 - Code Sage PR0970420 - UNIVERS LILLE Tél : 03 20 63 10 07
130, avenue du Président J.F. Kennedy - 59034 Lille Cedex - Tél. : 03 20 62 86 29 - Télécopie : 03 20 62 86 00 INSEE NORD-PAS-DE-CALAIS

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.