Les services marchands dans le Lot

Publié par

Au recto de ce numéro : une analyse de la situation conjoncturelle du département avec en particulier des chiffres sur l'emploi et le chômage. des données de cadrage portant sur la répartition des créations d'entreprises par secteur d'activité en 2002 pour le département, la région et la France. Le verso est consacré à une analyse des services marchands dans le département du Lot.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 25
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

numéro 15-46 : janvier 2004
SYNTHESE CONJONCTURELLE BREVES
• 913 véhicules particuliers neufs ont
Augmentation du chômage èmeété immatriculés au cours du 3
trimestre 2003, soit une baisse de près
Au cours du second trimes- èmede 4 % par rapport au 3 trimestreEvolution du taux de chômage
tre 2003, l’emploi salarié (hors et de l'emploi salarié 2002.
Emploi (base100 au 4 T 94) Taux de chômage (%)agriculture, éducation, administra-
122 10,5 Ouverture prochaine du casino120tion, santé et action sociale)
118 10,0 d’Alvignac après des années de ferme-
116progresse de 0,4 % dans le Lot. En
Chômage114 9,5 ture (investissements 3M € sur 9 000m²;
un an, entre juin 2002 et juin 2003, 112
salles de jeux, restaurant, hôtel)110 9,0l’emploi gagne 1,2 % presque autant 108 30 emplois seront créés.
106 8,5que la région (+ 1,4 %). L’emploi Emploi104
102 8,0 Mardi 5 décembre, premier marchéen France quant à lui baisse de
100
de la truffe à Lalbenque. La rareté de la980,1 %. 7,5
4T94 4T95 4T96 4T97 4T98 4T99 4T00 4T01 4T02 truffe due à la canicule de cet été, lui faitAu second trimestre, l’emploi Emploi salarié Taux de chômage
e e battre des prix records (800 € le kg2 trimestre 2003 3 trimestre 2003 (%)reste bien orienté dans l’industrie et (en milliers) contre 500 l’an dernier).
Lot 32,0 8,6la construction. Dans le tertiaire,
Midi-Pyrénées 610,8 9,7
les services aux entreprises et le La Coopérative agricole des produc-France 15 443,0 9,7
commerce permettent à l’emploi de Source : Insee, estimations trimestrielles cvs teurs de tabac du Lot et de l’Aveyron
est satisfaite du bilan 2002 : 2 184repartir à la hausse après un léger
er tonnes de tabac pour 122 hectares.fléchissement au 1 trimestre.
Fin septembre 2003, le taux
de chômage dans le Lot atteint 8,6 % indéterminée sont inscrits à l’ANPE
de la population active, bien en deça dans le Lot, soit une hausse de
du taux national et régional (9,7 %). 9,1 % en un an. Cette progression C’est parmi les cadres que le
En un an, il augmente de 0,4 point affecte surtout les hommes (+ 12 % nombre de demandeurs d’emploi
dans le département contre 0,3 point contre + 6 % pour les femmes). a le plus progressé en un an.
dans la région. Parmi les demandeurs, les moins de Sur la même période, le nom-
Fin septembre 2003, 5 100 25 ans et les plus de 50 ans sont par- bre de chômeurs de longue durée
demandeurs d’emploi à la recherche ticulièrement touchés (+ 13 % augmente de 21,5 %, alors que dans
d’un emploi à temps plein et à durée et + 12 %). la région il ne progresse que de 4,2 %.
DONNEES DE CADRAGE
Les créations* d'entreprises en 2002 par activité
Lot Midi-Pyrénées France
Nombre Répartition (en %) Nombre Répartition (en %) Nombre Répartition (en %)
Industrie 46 6 903 7 19 645 7
Construction 149 19 2 099 17 38 188 14
Commerce 237 30 3 018 25 71 912 27
Services dont : 355 45 6 254 51 140 436 52
Services aux entreprises 89 25 1 898 30 49 350 35
Services aux particuliers 171 48 2 388 38 53 405 38
Ensemble 787 100 12 274 100 270 181 100
*concernent les créations pures, les reprises et les réactivations
Source : Insee Midi-Pyrénées, SIRÈNE(hors agriculture, activités financières et administration)
234567890123456789012345678912345678901234567890123456789234567890123456789012345678923456789012345678901234567819234567890123456789012345678923456789012345678901234567811999234567890123456789012345678234567890123456789012345678119123456789012345678901234567823456789012345678901234567819912345678901234567890123456789111119912345678901234567890123456789923456789012345678901234567819234567890123456789012345678191192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678234567890123456789012345678911123456789012345678901234567899234567890123456789012345678991123456789012345678901234567819234567890123456789012345678123456789012345678901234567823456789012345678901234567823456789012345678901234567892345678901234567890123456789112345678901234567890123456789991123456789012345678901234567823456789012345678901234567823456789012345678901234567892345678901234567890123456781923456789012345678901234567819923456789012345678901234567811234567890123456789012345678234567890123456789012345678991123456789012345678901234567823456789012345678901234567899112345678901234567890123456781991234567890123456789012345678234567890123456789012345678192345678901234567890123456782345678901234567890123456781923456789012345678901234567811234567890123456789012345678234567890123456789012345678991234567890123456789012345678234567890123456789012345678199123456789012345678901234567899112345678901234567890123456781923456789012345678901234567823456789012345678901234567899234567890123456789012345678234567890123456789012345678112345678901234567890123456789Services marchands : une structure sectorielle plutôt proche
de la moyenne régionale
Le Lot occupe le premier Depuis dix ans, l’emploi dans Avec un taux de survie à
rang rrang réégional pour le poids desrang rrang rrang rééé les services marchands suit la 3 ans de 51 % les entreprises
activitactivitactivitactivitactivitééééés financis financis financis financis financièèèèères dans les tendance régionale. Après une baisse nouvellement créées s’avèrent plus
services marchands, en raison de au début des années 1990, l’emploi pérennes qu’ailleurs et placent le Lot
ela présence de quelques grandes augmente légèrement dans le au 3 rang des départements de la
agences de banques mutualistes. commerce. Dans les autres services région après le Gers et l’Aveyron.
la croissance deHormis cette particularité, la struc- marchands, A titre de comparaison, seulement
ture sectorielle lotoise est proche de l’emploi est plus soutenue, en 47 % des entreprises créées en 1998
la moyenne régionale. Les transports particulier dans les services excercent encore 3 ans plus tard
sont moins développés dans le Lot aux entreprises (conseil en Midi-Pyrénées.
que dans tous les autres départements et assistance, services opéra-
tionnels) et les services auxde la région. Le faible poids de ce
secteur peut s’expliquer en partie par particuliers.
l’absence d’une voie de circulation
rapide dans le Lot, palliée par la mise Extrait du "Dossier sur les Services Marchands n° 119 de janvier 2004"
en service depuis l’été 2003 de l’auto- réalisé avec la Chambre Régionale de Commerce et d'Industrie de
route A20. Avec 35 % des emplois Midi-Pyrénées et le concours des CCI départementales.
de services marchands, le commerce
est surtout représenté par la grande
Répartition de l'emploi salarié du secteurdistribution : trois des quatre pre-
miers établissements employeurs du
Lot Midi-Pyrénées
tertiaire marchand sont des hyper- 40 %
36,135marchés.
31,230
32,2
25,825Cahors concentre 14 des
20 19,429,423 établissements employant
15
au moins 50 salariés ;s ; sa situa-
10 9,4
7,9tion est particulièrement dominante 5,8 5,95
1,91,0dans les services marchands hors 0
commerce, puisque dans le reste du Commerce Transports Activités Activités Services aux Services aux
financières immobilières entreprises particuliersdépartement les établissements em-
Source : Insee - Estimations annuelles d'emploi 2002 ployant au moins 50 salariés sont
presque tous des établissements Définitions
commerciaux.
Taux de création : rapport entre le nombre d'établissements créés en 2000, 2001 et 2002 et le stock
erdes établissements au 1 janvier de ces 3 années.
Taux de survie : part des établissements ayant survécu en 2002 parmi ceux créés en 1998.
Chiffres clés Les principaux établissements
Lot Midi- Région sans
Raison sociale / Activité / Localisation / Nombre de salariés Pyrénées Haute-
La Poste / Poste nationale / Cahors / 220 Garonne
Socapdis / Hypermarché / Capdenac / 200 Nombre d'entreprises au 01.01.2002 4 860 72 456 40 796
5 612 82 820 47 346Cahors Pradis / Hypermarché / Pradines / 180 Nombre d'établissements au 01.01.2002
14 478 308 465 138 991Guyenne et Gascogne / Hypermarché / Cahors / 170 Nombre de salariés
18 039 347 007 168 445L’Entreprise Ferroviaire / Activité de nettoyage / Cahors / 160 Nombre total d'emplois en 1999
2 359 59 606 24 807Chiffre d'affaires en 1999 (millions d'euros)SNCF / Transport ferroviaire / Biars-sur-Cère / 130
Valeur ajoutée en 1999 (millions d'euros) 581 12 568 5 502Brake France service / Commerce de gros de produits surgelés / Souillac / 120
36,8 42,0 37,1Part du tertiaire marchand dans l'emploi (%)Godissart Henri / Activité de nettoyage / Cahors / 120
51,0 47,2 49,1Taux de survie à 3 ans (%)Tissot industrie / Administration d’entreprises / Cahors / 100
12,8 13,6 12,9Taux de création (%)Souillac Distribution / Supermarché / Souillac / 90
Source : Insee - Bridge 2002, SIRENE au 01.01.2002 Source : Insee - SIRENE, RP1999, Bases de données économiques localisées
Insee Midi-Pyrééééénnnnnééééées - REGARDS sur Directeur de la publication : Impression : Prix au numéro : 1,5 €
36, rue des 36 Ponts - 31054 Toulouse Cedex 4 Benjamin CAMUS Insee Midi-Pyrénées Abonnement à l'ensemble
Téléphone : 05 61 36 61 36 Rédactrice en chef : ISSN : 1298-9525 des publications pour l'année 2004
Télécopie : 05 61 36 62 00 Marie-Pierre PLAUX SAGE : R46150476 France : 85 €
© Insee 2004 Dépôt légal : janvier 2004 Etranger : 105 €
ZOOM

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.