Profil des créateurs d'entreprise en 2010 dans les Pays de la Loire

De
Publié par

www.insee.fr/pays-de-la-loire N°105. Juillet 2012 Profl des créateurs d’entreprise en 2010 dans les Pays de la Loire Les créations d’entreprises restauration se situent quant à eux en i la crise économique a entraîné une correspondent en moyenne à des nette diminution des créations retrait par rapport à la moyenne nationale. projets de plus grande ampleur dans Sd’entreprises en 2008, dans les les Pays de la Loire qu’ailleurs : les Pays de la Loire comme au niveau national, Dans les Pays de la Loire, les créateurs créations de sociétés industrielles et d’entreprise privilégient en outre la forme la mise en place du statut d’auto- d’unités nécessitant une forte mise sociétaire à l’entreprise individuelle : six entrepreneur début 2009 a fortement de fonds y sont plus fréquentes. Six nouvelles entreprises créées sur dix sont dynamisé les créations (cf. Défnitions). Les profls-types de créateurs d’entreprise des sociétés.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 80
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

www.insee.fr/pays-de-la-loire
N°105. Juillet 2012
Profl des créateurs
d’entreprise
en 2010 dans
les Pays de la Loire
Les créations d’entreprises
restauration se situent quant à eux en i la crise économique a entraîné une
correspondent en moyenne à des
nette diminution des créations retrait par rapport à la moyenne nationale.
projets de plus grande ampleur dans Sd’entreprises en 2008, dans les
les Pays de la Loire qu’ailleurs : les
Pays de la Loire comme au niveau national, Dans les Pays de la Loire, les créateurs
créations de sociétés industrielles et
d’entreprise privilégient en outre la forme la mise en place du statut d’auto-
d’unités nécessitant une forte mise
sociétaire à l’entreprise individuelle : six entrepreneur début 2009 a fortement
de fonds y sont plus fréquentes. Six
nouvelles entreprises créées sur dix sont dynamisé les créations (cf. Défnitions). Les
profls-types de créateurs d’entreprise
des sociétés. La création de sociétés indus-indicateurs de démographie d’entreprises
peuvent être distingués, dont trois sont trielles s’accompagne d’investissements masquent néanmoins une grande diversité surreprésentés dans les Pays de la fnanciers de départ plus élevés que dans des créations d’entreprises, à la fois en Loire : les « entrepreneurs les autres secteurs : si 45 % des entrepre-termes de secteurs d’activité, d’ampleur expérimentés », les « commerçants à neurs du secteur de l’enseignement-santé fnancière du projet ou de caractéristiques réseau » et les « consultants ». humaine-action sociale ont investi moins des entrepreneurs et des entreprises qu’ils A contrario, on trouve en moyenne de 4 000 euros à leur création, 35 % des créent.moins de « commerces indépendants », entreprises industrielles ont nécessité une
qui correspondent à des initiatives mise de fonds supérieure à 80 000 euros.
Plus de créations de individuelles assez isolées et peu Les projets peu onéreux sont donc moins
accompagnées. Ces profls de sociétés industrielles à forte fréquents dans les Pays de la Loire, tandis
créateurs sont diversement répartis que ceux nécessitant des moyens fnanciers mise de fonds
dans les départements de la région. importants sont plus nombreux (26 % avec
Les créateurs bénéfcient plus Ainsi, dans les Pays de la Loire, les une mise de fonds supérieure à 40 000
fréquemment qu’ailleurs d’emprunts créations d’entreprises « classiques » euros, contre 23 % au niveau national).
bancaires et d’aides publiques. Ils sont - c’est-à-dire hors auto-entrepreneurs - sont
en outre généralement plus diplômés plus nombreuses qu’ailleurs dans l’industrie Les créations d’entreprises nouvelles -
et bénéfcient davantage de formations et dans les activités techniques et de qu’on qualifera d’ex nihilo par la suite et qui
particulières ou d’appuis autres que soutien aux entreprises. Les secteurs représentent 85 % de l’ensemble des
fnanciers. de la construction et de l’hébergement- créations dans la région - présentent des
Cette étude est le fruit d’un partenariat entre l’État (Préfecture de région, Direccte Philippe GRAY
et Insee) et le Conseil régional des Pays de la Loire.Delphine LEGENDRE
Sébastien SEGUIN (Insee)Profl des créateurs d’entreprise
en 2010 dans les Pays de la Loire
caractéristiques différentes de celles liées ration du projet. t rois groupes de créateurs reprendre une entreprise qu’à en créer une
à une reprise d’entreprise (rachat d’une nouvelle. d’entreprise ex nihilo, correspondant à six
entreprise, prise de location-gérance) : ces profls-types, peuvent ainsi être distingués
dernières sont surreprésentées dans les Les particularités sectorielles ne suffsent au niveau national (hors Île-de-france).
secteurs du commerce, de l’hébergement- pas pour autant à expliquer les spécifcités
restauration et des transports, elles régionales en matière de créations Premier groupe :
emploient plus souvent des salariés et ont d’entreprises. Il est également utile de tenir
des créateurs expérimentésnécessité en moyenne une mise de fonds compte des caractéristiques sociodémo-
plus importante. Par ailleurs, les femmes graphiques des entrepreneurs, du type
un premier profl regroupe les « entrepre-sont relativement plus nombreuses à d’entreprise créée et de la phase de prépa-
neurs expérimentés », qui ont en commun
d’avoir pour la plupart déjà créé une entre-
Plus de créations d’entreprises industrielles et de soutien aux entreprises prise dans le passé. ce profl rassemble un
dans les Pays de la Loire qu’ailleurs créateur sur cinq dans les Pays de la Loire,
répartition des créations d’entreprises par secteur d’activité en 2010 (en %)
soit une proportion légèrement plus élevée
qu’au niveau national hors Île-de-france.
Commerce ;
réparation d’automobiles ces créateurs sont en grande majorité des
et de motocycles
hommes, plus âgés que la moyenne. Les
Activités scientifiques sociétés qu’ils ont créées ont nécessité des
et techniques ;
services administratifs mises de fonds très variables ; si la moitié
et de soutien
d’entre eux ont eu recours à l’emprunt
Construction bancaire, ils ont en revanche rarement
recours à une aide publique.
Autres services
(transports, information
et communication...) Les secteurs d’activité comme la clientèle
de ces entreprises nouvelles sont très
Industrie
diversifés. Plus qu’assurer son propre
emploi, l’objectif du créateur est de
Enseignement, santé développer son activité : plus du tiers
humaine et action sociale
de ces nouvelles entreprises ont recruté
des salariés dès le démarrage et la même Hébergement
et restauration proportion a l’intention d’embaucher dans Pays de la Loire
les mois qui suivent. Avant la création de France de province
Activités immobilières,
financières et d’assurance leur entreprise, la quasi-totalité des créa-
teurs de ce profl étaient à leur compte ou
0 5 10 15 20 25 30 indépendants ; cette expérience de la
champ : entreprises créées ou reprises au premier semestre 2010 dans les Pays de la Loire et en france de province (hors agriculture). gestion d’une entreprise explique sans
Source : Insee, enquête Sine sur les créateurs d’entreprise 2010. doute qu’ils n’aient pas suivi de formation
particulière et qu’ils sont moins nombreux Caractéristiques du créateur, de l’entreprise créée et du montage du projet :
que les autres à déclarer avoir rencontré de grandes disparités selon le profl de création
caractéristiques principales des six profls de créations d’entreprises dans les Pays de la Loire (en %) des diffcultés pour monter leur projet,
si ce n’est l’embauche de personnel qualifé.
Ensemble
Les Les Les Les professions En revanche, ils ont davantage fait appel des Les Les commerçants commerces entrepreneurs médico-sociales créateurs consultantsartisansà réseau indépendants à des professionnels spécialistes dans expérimentés et les formateursex nihilo
leur domaine (conseil juridique ou expert-
Ancien chômeur 38 2 51 61 10 53 32
comptable).
Aucun diplôme 14 13 11 10 1 5 47
Diplôme d’enseigne-
41 42 42 9 83 79 18
ment supérieur
Deuxième groupe :
Primo-créateur 66 12 86 87 62 89 55
d’anciens chômeurs, des projets forme sociétale 60 84 82 43 16 76 31
Emplois salariés bien préparés
19 37 37 10 8 9 6
au démarrage
capital initial
40 35 3 28 71 55 75 ce groupe correspond à deux profls qui inférieur à 8 000
rassemblent près de quatre créateurs capital initial
21 33 67 5 11 4 3
supérieur à 40 000 sur dix - une proportion sensiblement plus
Bénéfciaire
60 14 82 89 26 78 45 élevée qu’en moyenne nationale hors Île-de-
d’une aide publique
france, qui ont en commun de concerner
recours à
55 52 91 68 49 32 28
l’emprunt bancaire des personnes dont un peu plus de la
Part de la clientèle moitié étaient au chômage avant de créer
41 50 27 23 19 71 44
autre que locale leur entreprise. ce groupe d’entrepreneurs
Suivi d’une formation 37 8 52 74 18 25 25 déclare plus souvent avoir bénéfcié d’une
champ : entreprises créées ex nihilo premier semestre 2010 dans les Pays de la Loire, encore actives fn 2010 (hors agriculture et production d’électricité). aide publique (l’Accre principalement), avoir
Lecture : 2 % des créateurs appartenant au profl d’entrepreneurs expérimentés sont d’anciens chômeurs dans les Pays de la Loire, contre 38 % pour
recouru à l’emprunt bancaire pour fnancer l’ensemble des créateurs dans la région.
Source : Insee, enquête Sine sur les créateurs d’entreprise 2010.
INSEE PAyS DE LA LoIrE - ProfIL DES créA tEurS D’ENtrEPrISE EN 2010 DANS LES P AyS DE LA LoIrE - JuILLEt 20122le projet et avoir suivi une formation spéci- tratives sont les principales diffcultés qu’ils une faible mise de fonds - en majorité des
fque. t ous ces critères sont favorables à la rencontrent. ressources personnelles - et de ne pas avoir
pérennité de ces entreprises. Leur clientèle de salariés pour la plupart d’entre eux au
est très majoritairement locale. ces deux Le troisième profl correspond en majorité à démarrage de l’activité.
profls se distinguent principalement sur le des « artisans », des hommes principale-
montant du capital initial engagé, le type ment, plus jeunes que la moyenne des créa- Les créatrices d’entreprises sont légère-
d’entreprise et le secteur d’activité. teurs, qui dans la moitié des cas créent leur ment majoritaires dans le quatrième profl,
entreprise dans le secteur de la construction. qui correspond aux « professions médico-
Le deuxième profl de créateurs, appelé ici Il s’agit majoritairement d’entreprises indivi- sociales et formateurs ». Il s’agit surtout
« commerçants à réseau », rassemble ainsi duelles artisanales. ce profl de créateurs fait de personnes diplômées de l’enseignement
les créations de commerces ou services donc plus appel que les autres à des struc- supérieur, souvent assez jeunes, qui créent
d’hôtellerie-restauration sous forme socié- tures dédiées à la création d’entreprises, leur entreprise individuelle dans la santé
taire, dont plus d’un quart appartiennent à un telles que des chambres de métiers et de humaine, l’action sociale ou la formation.
réseau d’enseigne. Le projet a nécessité la l’artisanat (cMA). Les trois quarts ont par cette activité correspond à un métier
plupart du temps un investissement fnancier ailleurs suivi une formation particulière pour qu’elles ont appris avant de créer leur entre-
assez conséquent - en particulier un la réalisation de leur projet. Si la majorité prise. La clientèle de ces entreprises est
emprunt bancaire important (représentant de ces créations nécessitent une mise de essentiellement locale et elles n’ont que
en moyenne 60 % du fnancement global) - fonds inférieure à 40 000 euros, les deux minoritairement bénéfcié d’une aide
et des appuis assez variés en termes de tiers ont recouru à l’emprunt bancaire. publique. L’emprunt bancaire représente un
conseil et de soutien logistique (entourage Le fnancement de leur projet est assez peu plus de la moitié du fnancement global
personnel ou professionnel, chambre consu- bien équilibré entre emprunt bancaire, du projet. ces créateurs n’ont pour la
laire…). La moitié de ces créateurs ont ressources personnelles et aides publiques plupart pas rencontré de diffculté particu-
également suivi une formation particulière en complément. La principale diffculté lière lors de la création.
pour la réalisation de leur projet. comme rencontrée par ces créateurs a été de fxer
pour le profl précédent, plus du tiers de le prix de leurs produits ; dans une moindre Plus répandu dans la région qu’en moyenne
ces entreprises avaient des salariés dès nationale hors Île-de-france, le cinquième mesure, ils ont rencontré des diffcultés à
leur démarrage et autant ont l’intention profl de « consultants » rassemble lui établir des contacts avec leur clientèle.
d’embaucher dans les mois suivants. Ayant aussi des personnes hautement diplômées,
le sentiment d’avoir introduit une innovation à qui créent principalement des sociétés dans Troisième groupe :
l’occasion de cette création pour une majorité les activités scientifques et techniques ou
des projets à faible mise de fondsd’entre eux, la moitié de ces créateurs sont de soutien aux entreprises. Au contraire du
optimistes sur le développement de leur profl précédent, une large majorité d’entre
activité future. En relation avec leurs spécif- Les trois derniers profls présentent peu elles a bénéfcié d’une aide publique ; une
cités, trouver un local commercial, obtenir un de points communs, si ce n’est de corres- minorité a eu recours à un emprunt bancaire,
fnancement et régler les formalités adminis- pondre à des primo-créateurs investissant de sorte que deux tiers du fnancement de
Des emprunts bancaires plus élevés
dans les Pays de la Loire
financement du projet de création d’entreprise par
Davantage de commerçants à réseau, d’entrepreneurs expérimentés et de type de fnancement (montants moyens en euros et
répartition en %) consultants dans les Pays de la Loire qu’ailleurs
répartition des créations d’entreprises en six profls-types (en %)
Montant des emprunts bancaires
Montant des ressources personnelles Les commerces
indépendants
Montant des autres financements
45 000
Les consultants
40 000 9%
35 000 8%
Les professions Part des créateurs ex nihilo en Pays de la Loire
37% médico-sociales
30 000 en France de provinceet les formateurs
40%
25 000
Les artisans
20 000
15 000 Les commerçants
à réseau54%
52%10 000
Les entrepreneurs 5 000
expérimentés
0
Pays de France de
0 5 10 15 20 25 30la Loire province
champ : entreprises créées au premier semestre 2010 dans les Pays de la champ : entreprises créées ex nihilo au premier semestre 2010 dans les Pays de la Loire et en france de province, encore actives fn 2010 (hors agriculture
Loire et en france de province (hors agriculture et production d’électricité). et production d’électricité).
Lecture : en moyenne, dans les Pays de la Loire, un créateur d’entreprise Lecture : le profl « d’entrepreneurs expérimentés » représente 20,1 % des créateurs d’entreprise dans les Pays de la Loire, contre 19 % en moyenne dans
a contracté un emprunt bancaire de 22 804 euros, ce qui représente 54 % la france de province.
du fnancement global du projet. Source : Insee, enquête Sine sur les créateurs d’entreprise 2010.
Source : Insee, enquête Sine sur les créateurs d’entreprise 2010.
INSEE PAyS DE LA LoIrE - ProfIL DES créA tEurS D’ENtrEPrISE EN 2010 DANS LES P AyS DE LA LoIrE - JuILLEt 2012 INSEE PAyS DE LA LoIrE - ProfIL DES créA tEurS D’ENtrEPrISE EN 2010 DANS LES P AyS DE LA LoIrE - JuILLEt 20123Profl des créateurs d’entreprise
en 2010 dans les Pays de la Loire
à l’entourage personnel. Pour autant, ils ne Régler les formalités administratives, principale diffculté déclarée par les
déclarent pas rencontrer plus de diffcultés créateurs d’entreprise
Principales diffcultés rencontrées par les créateurs d’entreprise selon le profl-type dans les Pays de la Loire (en %) que les créateurs des autres profls et sont
même sensiblement moins nombreux à
Les Les Les professions LesType de diffculté Ensemble Les Les
entrepreneurs commerçants médico-sociales commerces déclarer rencontrer des diffcultés pour des créateurs artisans consultantsdéclarée expérimentés à réseau et les formateurs indépendants
régler les formalités administratives.
régler les formalités
40 + + + +administratives
établir des contacts Un recours plus fréquent22 + = + =avec la clientèle
à l’emprunt dans la région
fixer le prix de vos
20 ++ =produits et services
obtenir
18 = ++ = + La surreprésentation des « commerçants un fnancement
à réseau » parmi les créateurs dans les Être seul comme
15 = = ++ +entrepreneur Pays de la Loire par rapport aux autres
t rouver un local régions explique pour l’essentiel que les 13 = ++ = =commercial approprié
investissements fnanciers de départ soient
Embaucher du
9 + ++ en moyenne plus élevés qu’ailleurs. Il s’agit personnel qualifé
en effet du profl de création nécessitant la
Aucune diffculté
21 ++ + = +particulière mobilisation de moyens fnanciers les plus
importants. Les projets des « artisans » champ : entreprises créées ex nihilo au premier semestre 2010 dans les Pays de la Loire, encore actives fn 2010 (hors agriculture et production d’électricité)
Lecture : dans les Pays de la Loire, 40 % des créateurs d’entreprise déclarent avoir rencontré des diffcultés pour régler les formalités administratives ; cette de la région se caractérisent néanmoins
proportion est plus élevée pour les créateurs du profl « commerçants à réseau ».
aussi par des investissements fnanciers en Source : Insee, enquête Sine sur les créateurs d’entreprise 2010.
moyenne plus conséquents qu’ailleurs.
Les artisans et commerçants à réseau font davantage appel à des
cette mobilisation de moyens fnanciers structures dédiées à la création d’entreprise
plus importants dans les Pays de la Loire Principales structures ou personnes citées comme appui au projet selon le profl-type dans les Pays de la Loire (en %)
va de pair avec un recours aux emprunts
Structure ou bancaires plus fréquent dans la région Ensemble Les Les Les professions Les personne citée Les Les
des entrepreneurs commerçants médico-sociales commerces qu’au niveau national hors Île-de-france : artisans consultantscomme appui créateurs expérimentés à réseau et les formateurs indépendants
du projet 58 % contre 50 %. En particulier, le
recours à l’emprunt est plus fréquent Structure dédiée à la
création d’entreprise 37 ++ ++ + dans la région qu’ailleurs pour les
(ccI, cM, autres...)
« entrepreneurs expérimentés », les
Professionnel spécialiste
« artisans », les « consultants » et les dans son domaine (avocat, 27 + + =
expert-comptable…) « commerces indépendants ». Pour tous
Autre personne de les secteurs d’activité, l’emprunt bancaire
l’entourage personnel 27 + = + = = est la principale source de fnancement (famille, amis…)
et le montant emprunté est en moyenne conjoint 23 ++ + = =
plus élevé dans les Pays de la Loire qu’au
Personne de l’entourage
niveau national ; sa part dans l’ensemble professionnel (client,
fournisseur, ancien 16 = + = = = du fnancement est également plus im-
employeur, groupement,
franchise…) portante, excepté dans l’hébergement-
restauration. c’est dans l’industrie que
Montage du projet seul 25 ++ ++ = ++
le montant moyen emprunté et la part de
champ : entreprises créées ex nihilo au premier semestre 2010 dans les Pays de la Loire, encore actives fn 2010 (hors agriculture et production d’électricité).
l’emprunt dans l’ensemble du fnancement Lecture : dans les Pays de la Loire, 37 % des créateurs d’entreprise font appel à des structures dédiées à la création d’entreprise ; cette proportion est sensible-
ment plus élevée pour les créateurs du profl « commerçants à réseau ». sont les plus élevés.
Source : Insee, enquête Sine sur les créateurs d’entreprise 2010.
Le fnancement issu des ressources
leur projet provient de leurs ressources créateurs sont des personnes non diplô- personnelles, familiales ou des associés est
personnelles. Leur zone de chalandise est mées, qui ont créé le plus souvent un « petit » également plus élevé en moyenne en Pays
souvent assez vaste, au-delà de la clientèle commerce ou un service de proximité dans de la Loire. c’est plus particulièrement le
de proximité. Ils ont en commun avec les une activité généralement différente du cas pour les secteurs de l’hébergement-
« commerçants à réseau » d’être en métier qu’ils exerçaient auparavant. Le projet restauration et de l’industrie. Il est en
moyenne plus optimistes que les autres n’a nécessité ni importante mise de fonds ni revanche un peu plus faible pour certaines
types de créateurs sur le développement de emprunt bancaire, l’essentiel de leur fnance- activités de service, comme les activités
leur activité future. Être seul comme entre- ment provenant, comme pour les « consul- fnancières, d’assurance et immobilières ou
preneur et établir des contacts avec leur tants », de leurs ressources personnelles ou les activités scientifques et techniques.
clientèle sont les principales diffcultés qu’ils familiales. Les deux tiers de ces créateurs
rencontrent. étaient sans activité ou au chômage aupa- La mobilisation de moyens fnanciers plus
ravant. Leur projet semble correspondre importants et le recours à l’emprunt plus
Nettement moins répandu dans la région à une initiative individuelle assez isolée et fréquent semblent bien liés, au moins en
qu’en moyenne nationale hors Île-de-france, peu accompagnée : ils sont une minorité à partie, à une plus grande facilité à obtenir
le sixième profl correspond à des « com- avoir bénéfcié d’une aide publique, suivi une un fnancement : les créateurs d’entreprise
merces indépendants ». La moitié de ces formation ou bénéfcié d’un appui extérieur de la région sont sensiblement moins nom-
INSEE PAyS DE LA LoIrE - ProfIL DES créA tEurS D’ENtrEPrISE EN 2010 DANS LES P AyS DE LA LoIrE - JuILLEt 2012 INSEE PAyS DE LA LoIrE - ProfIL DES créA tEurS D’ENtrEPrISE EN 2010 DANS LES P AyS DE LA LoIrE - JuILLEt 20124
Les «entrepreneurs expérimentés» et les «consultants» sont surreprésentés en Loire-Atlantique
répartition des six profls-types de créations d’entreprises par département dans les Pays de la Loire (en %)
Les entrepreneurs expérimentés50
Les artisans
Les commerçants à réseau
40
Les professions médico-sociales et les formateurs
Les consultants
30 Les commerces indépendants
Ensemble des créations ex nihilo
20
10
0
Loire-Atlantique Maine-et-Loire Sarthe VendéeMayenne
champ : entreprises créées ex nihilo au premier semestre 2010 dans les Pays de la Loire, encore actives fn 2010 (hors agriculture et production d’électricité).
Source : Insee, enquête Sine sur les créateurs d’entreprise 2010.
breux à déclarer avoir rencontré de telles deux derniers profls sont plus nombreux en sont moins nombreux qu’ailleurs, tandis
diffcultés. c’est plus particulièrement le Pays de la Loire qu’ailleurs et ils bénéfcient que près de 40 % d’entre eux sont titulaires
plus souvent d’aides publiques que dans les cas des « commerçants à réseau », « des d’un diplôme supérieur au baccalauréat.
autres régions. En particulier, « les consultants » de la région artisans » et des « consultants ». comme
sont plus nombreux à détenir un diplôme de dans les autres régions, le règlement des
L’Aide aux chômeurs créateurs ou repre- l’enseignement supérieur. Par ailleurs, si formalités administratives arrive en tête des
neurs d’une entreprise (Accre) constitue une minorité de créateurs suit une formation principales diffcultés rencontrées par les
le dispositif d’aide aux créateurs le plus adaptée à la réalisation de son projet, créateurs. En outre, les créateurs d’entre-
répandu : elle est perçue par 49 % des c’est le contraire pour une majorité des prise régionaux sont sensiblement plus
créateurs d’entreprise dans les Pays de la « artisans » et des « commerçants à réseau ». nombreux que la moyenne nationale à
Loire, contre 45 % en moyenne nationale Pour ces profls comme pour celui des
éprouver des diffcultés pour fxer le prix de
hors Île-de-france. Elle est très présente « consultants », la proportion de créateurs
leurs produits et services. dans les projets de créations de taille ayant suivi une formation est plus élevée
modeste, nécessitant de faibles moyens dans les Pays de la Loire qu’ailleurs ;
Plus d’aides publiques pour les fnanciers. À l’inverse, les aides locales et a contrario, les créateurs de « commerces
le Nouvel accompagnement pour la création indépendants » en suivent rarement et ils « commerçants à réseau » et les
et la reprise d’entreprise (Nacre) - qui est sont encore moins nombreux dans les Pays
« consultants » de la région
constituée d’une aide au montage, d’un prêt de la Loire qu’ailleurs.
à taux zéro et d’un suivi pour les personnes
Les autres fnancements (prêts d’honneur,
sans emploi - sont davantage citées dans De surcroît, les créateurs d’entreprise de la
capital-risque, subventions, microcrédit non les projets nécessitant plus d’investisse- région bénéfcient en moyenne davantage
bancaire…) représentent dans la plupart ments. Les aides locales et régionales sont d’appuis dans la préparation de leur projet
des cas un complément ne dépassant pas également surreprésentées dans l’industrie
10 % du montant total du projet de créa- et la construction. Défnitions
tion d’entreprise. Les créateurs d’entreprise
peuvent en effet bénéfcier de dispositifs La notion de création d’entreprise retenue Hormis dans l’industrie, dans la construction
publics d’aide pour compléter leur fnan- dans cette étude s’appuie sur un concept et dans les activités d’enseignement, de
cement. En moyenne, 57 % des créateurs harmonisé au niveau européen. Elle correspond la santé et de l’action sociale, l’attribution
généralement à la mise en œuvre de nouveaux ligériens ont ainsi déclaré avoir bénéfcié d’une aide publique locale, régionale ou liée
moyens de production. Elle inclut également la de dispositifs d’aides, soit quatre points à l’innovation à la création, et l’obtention
poursuite d’une unité de production cédée, à de plus que la moyenne nationale hors d’un emprunt bancaire par le créateur
condition qu’il y ait soit un changement d’activité Île-de-france. Les disparités sont fortes d’entreprise sont statistiquement liées.
économique, soit un changement de localisation selon le secteur d’activité : si plus de 60 %
de l’entreprise.des entreprises créées dans les secteurs
Des créateurs d’entreprise Le régime d’« auto-entrepreneur » s’applique de la construction et du commerce ont
erdepuis le 1 janvier 2009 aux personnes mieux préparés dans les Pays déclaré avoir bénéfcié d’une aide, c’est le
physiques qui créent ou possèdent déjà une cas d’à peine plus de 30 % des entreprises du de la Loire
entreprise individuelle pour exercer une activité secteur de l’enseignement-santé humaine-
commerciale, artisanale ou libérale (hormis action sociale. En dehors des apports fnanciers dont a
certaines activités exclues), à titre principal
pu bénéfcier le créateur au démarrage, la
ou complémentaire, et dont l’entreprise indivi-
L’obtention d’une aide publique varie aussi pérennité d’une entreprise dépend forte- duelle remplit les conditions du régime fscal
sensiblement selon le profl de créateur : si la ment d’atouts moins visibles sur lesquels de la micro-entreprise et qui opte pour exercer
plupart des « entrepreneurs expérimentés » l’entrepreneur peut ou non s’appuyer : en franchise de TVA. Il offre des formalités de
montent leur projet sans aide publique, sa qualifcation, le suivi d’une formation création d’entreprise allégées ainsi qu’un mode
une très grande majorité des « artisans », particulière ou des appuis extérieurs autres de calcul et de paiement simplifé des cotisa-
des « commerçants à réseau » et des que fnanciers. Dans les Pays de la Loire, tions sociales et de l’impôt sur le revenu.
les créateurs d’entreprise sans diplôme « consultants » en bénéfcient. En outre, ces
INSEE PAyS DE LA LoIrE - ProfIL DES créA tEurS D’ENtrEPrISE EN 2010 DANS LES P AyS DE LA LoIrE - JuILLEt 20125Profl des créateurs d’entreprise
en 2010 dans les Pays de la Loire
qu’au niveau national en termes de conseil, mais surtout en Vendée. Les entreprises supérieure et de recherche. Les « entre-
d’information, de soutien logistique ou fnan- nouvellement créées dans ce dernier preneurs expérimentés » et « consultants »
cier pour créer leur entreprise. En particulier, département présentent globalement des y sont ainsi surreprésentés. ces profls d’en-
ils font davantage appel à des structures conditions de départ particulièrement trepreneurs sont moins nombreux à recourir
dédiées (chambres de commerce et de favorables à leur pérennité. Si les diplômés à un emprunt bancaire. Les projets ayant
métiers…) et aux professionnels agissant du supérieur y sont moins nombreux
nécessité au moins 50 % d’emprunt ban-
comme spécialistes dans leur domaine qu’ailleurs, le département compte la plus
caire sont ainsi moins répandus que dans les (avocats, conseils, experts-comptables…). forte proportion d’entrepreneurs ayant suivi
autres départements.Ils bénéfcient également en plus grand une formation spécifque et d’entreprises
nombre d’aides provenant de personnes ayant innové. c’est également en Vendée
de l’entourage professionnel (client, four- Dans les autres départements de la région, que se trouvent les entreprises ayant néces-
nisseur, ancien employeur, groupement, les conditions de départ sont en compa-sité une importante mise de fonds au démar-
franchise…). Ainsi, les « commerçants à rage, ainsi qu’un fort recours à l’emprunt raison a priori un peu moins favorables à
réseau » et « les consultants » s’appuient bancaire. L’obtention d’un fnancement pose la pérennité. En Mayenne, la proportion
davantage sur des structures ou des moins de problèmes aux entrepreneurs ven- d’entrepreneurs personnes physiques - en
professionnels pour préparer leur projet déens qu’à leurs homologues des autres particulier dans le profl de « commerces qu’en moyenne au niveau national. départements ligériens. indépendants » - est ainsi plus forte que la
moyenne régionale. De son côté, la Sarthe Des conditions a priori A contrario, la Loire-Atlantique compte plus
compte plus d’entrepreneurs de moins de
favorables à la pérennité en d’entrepreneurs diplômés de l’enseignement
30 ans et les entrepreneurs diplômés du supérieur que les autres départements Loire-Atlantique et en Vendée
supérieur y sont moins nombreux qu’ailleurs. ligériens, probablement en raison de la
Les « artisans » et « commerces indépen-Les « artisans » et « commerçants à réseau » concentration dans l’agglomération nantaise
dants » y sont surreprésentés. sont surreprésentés dans le Maine-et-Loire, de nombreux établissements de formation
Pour comprendre ces résultats sont celles qui ont été créées ou reprises au sant le créateur d’entreprise, l’unité créée et
cours du premier semestre 2010, dans le son projet. Elle a permis de faire émerger les
L’enquête de l’Insee sur les créateurs d’entre- champ des unités marchandes, exploitantes, variables qui contribuaient le plus à l’analyse
prise, réalisée dans le cadre du dispositif appartenant à tout secteur d’activité à l’exclu- et à la différenciation des entreprises créées.
« Système d’information sur les nouvelles sion de l’agriculture. Par ailleurs, la première Sur cette base, une Classifcation ascendante
entreprises » (Sine), a été collectée au interrogation de la cohorte 2010 comprenait un hiérarchique (CAH) a permis de regrouper ces
second semestre de 2010. Elle constitue la questionnement spécifque des auto-entrepre- créations en six ensembles, en agrégeant deux
cinquième série d’un dispositif initialisé en neurs, qui s’inscrit néanmoins dans les mêmes à deux et selon un processus itératif, ceux qui
1994, qui permet d’analyser les conditions de thèmes. présentent le profl le plus proche eu égard aux
développement et les problèmes rencontrés variables retenues à l’issue de l’ACM. Cette Les Pays de la Loire font partie des régions
par les jeunes entreprises lors des cinq procédure d’agrégation a été réalisée selon une concernées par une extension de l’échantillon
premières années de leur existence. Chaque méthode (critère de Ward) qui maximise l’homo-qui vient compléter le dispositif national.
série du dispositif Sine comporte ainsi trois généité des profls au sein d’un ensemble, mais Cette extension a été rendue possible dans la
interrogations successives d’une même aussi leur hétérogénéité d’un ensemble à l’autre. région grâce à un partenariat fnancier entre
cohorte d’entreprises : peu après la création
l’État et le Conseil régional. Ce sont environ Lors de la détermination des profls-types, 140
(septembre 2010), trois ans plus tard (2013)
3 200 créateurs d’entreprises « classiques » nouvelles entreprises de production d’électricité
et enfn cinq ans après la création (2015) pour
(hors auto-entrepreneurs) qui ont ainsi été inter- ont été exclues en raison de leurs caractéris-
les seules unités survivantes. L’objectif principal
rogés en Pays de la Loire. tiques atypiques et de leur nombre exception-
de cette première vague de l’enquête est de
nellement important en 2009 et 2010 : les Une classifcation a été effectuée sur les créa-déterminer les caractéristiques des nouvelles
créations de ce type d’entreprise ont en effet tions d’entreprises « classiques » ex nihilo entreprises : profl du créateur, caractéristiques
été stimulées par l’évolution des tarifs de rachat enregistrées en 2010. Dans un premier temps, des entreprises créées, conditions de la création.
d’électricité (essentiellement d’origine solaire) une Analyse des correspondances multiples
Dans cette étude, les entreprises concernées par EDF. (ACM) a été menée sur 16 variables caractéri-
DIRECTEUR DE LA PUbLICATIoN
Jean-Paul f Aur Pour en savoir plus
RÉDACTEUR EN ChEf
Sylvain DuVErNE Gray P., Seguin S., Moins d’auto-entrepreneurs et de créateurs d’entreprise « classiques » dans les
Pays de la Loire, Insee Pays de la Loire, Informations statistiques, n°449, juillet 2012.SECRÉTARIAT DE RÉDACTIoN
ET CoNTACTS PRESSE
clémence cuL y Legendre D., Dans les Pays de la Loire, les nouvelles entreprises innovent davantage en produits que
Véronique rEMoNDINI celles déjà en activitée, , n°450, juillet 2012.
charlotte rIEGL
MISE EN PAGE Barruel f., Penaud N. et thomas S., Créations et créateurs d’entreprise - Première interrogation 2010,
NyL communication - Nantes profl du créateur, Insee Résultats - Économie, n°58, février 2012.
IMPRIMEUR
Ny Sigler N., Trois ans après : 2 créateurs d’entreprise sur 3 toujours en activité dans les Pays de la
Loire, Insee Pays de la Loire, Informations statistiques, n°402, mars 2011.Photo : fotolia
e Dépôt légal : 3 trimestre 2012 - ISSN 1633-6283
© INSEE Pays de la Loire - Juillet 2012 Seguin S., Les créateurs d’entreprise dans les Pays de la Loire : plus de femmes et davantage
d’aides publiques, Insee Pays de la Loire, Informations statistiques, n°304, août 2008.
INSEE Pays de la Loire Joubert M. et Hélouri M., Création d’établissements : les Pays de la Loire intègrent le peloton de tête,
105, rue des Français Libres
Insee Pays de la Loire, Études, n°59, juillet 2007.BP 67401 - 44274 NANTES Cedex 2
Tél. : 02 40 41 75 75 - Fax : 02 40 41 79 39
Informations statistiques au 09 72 72 4000 pour
le prix d’un appel local.
INSEE PAyS DE LA LoIrE - ProfIL DES créA tEurS D’ENtrEPrISE EN 2010 DANS LES P AyS DE LA LoIrE - JuILLEt 2012 INSEE PAyS DE LA LoIrE - ProfIL DES créA tEurS D’ENtrEPrISE EN 2010 DANS LES P AyS DE LA LoIrE - JuILLEt 20126

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.