Stagnation des exportations, baisse des importations

De
Publié par

Le ralentissement économique qui s'abat sur l'Europe à l'été 2008 a eu un impact immédiat sur les échanges extérieurs de la région. Les importations baissent fortement en 2008 sur l'ensemble des zones géographiques. Les exportations à destination de nos principaux partenaires européens, ainsi que celles vers l'Amérique du Nord et l'Asie, diminuent également. En revanche, les exportations à destination des Pays d'Europe Centrale et Orientale (PECO), de la CEI, de l'Amérique Latine, de l'Afrique et du Proche et Moyen Orient progressent. Face à la diminution brutale de la demande chez nos principaux partenaires, les efforts en direction des pays émergents doivent être soutenus, notamment pour les PME picardes qui sont insuffisamment présentes sur les marchés extérieurs.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 31
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

COMMERCE EXTÉRIEUR
Stagnation des exportations,
baisse des importations
Le ralentissement économique qui s'abat sur l'Europe à l'été
2008 a eu un impact immédiat sur les échanges extérieurs
de la région. Les importations baissent fortement
en 2008 sur l'ensemble des zones géographiques.
Les exportations à destination de nos principaux partenaires
européens, ainsi que celles vers l'Amérique du Nord et l'Asie,
diminuent également.
En revanche, les exportations à destination des Pays d'Europe
Centrale et Orientale (PECO), de la CEI, de l'Amérique Latine,
de l'Afrique et du Proche et Moyen Orient progressent.
Face à la diminution brutale de la demande chez nos principaux
partenaires, les efforts en direction des pays émergents doivent
être soutenus, notamment pour les PME picardes
qui sont insuffisamment présentes sur les marchés extérieurs.
ea Picardie demeure à la 11 place desL régions exportatrices françaises, sa part
dans les exportations françaises est de 3,8 %.
eElle se classe au 9 rang pour les importations,
Échanges globaux de la France – résultats comparés des régions françaises
sa contribution dans les importations françai-
Exportations 2008 Importations 2008ses atteint 3,5 %.
Millions d'euros Millions d'euros
CAF/FAB hors Rang % CAF/FAB hors Rang %Un commerce extérieur
matériel militaire matériel militaireancré dans les pays voisins
Ensemble 404 011 100,0 472 727 100,0
Plus des trois quarts des échanges com-
Île-de-france 63 669 1 15,8 120 190 1 25,4
merciaux (import+export) de la Picardie, soit
Rhône-alpes 46 646 2 11,5 40 448 2 8,6
un pourcentage supérieur à la moyenne fran-
Nord 34 108 3 8,4 38 240 3 8,1
çaise, sont réalisés avec les pays de l’Union
Alsace 28 203 4 7,0 28 173 6 6,0 européenne à 27 dont plus de la moitié avec
Haute-Normandie 27 620 5 6,8 35 588 4 7,5 les pays « voisins » (Allemagne, Belgique, Ita-
Midi-Pyrénées 26 406 6 6,5 14 462 12 3,1 lie, Espagne et Royaume-Uni).
Provence-Alpes-Côte d'Azur 19 438 7 4,8 31 284 5 6,6 Pour ce qui concerne les exportations, les
Lorraine 19 414 8 4,8 15 724 10 3,3 ventes avec ces marchés proches se répartis-
Pays de la Loire 17 668 9 4,4 21 702 8 4,6 sent comme suit : Allemagne (18,8 % du total
des exportations), Belgique (11,2 %), Centre 16 035 10 4,0 14 960 11 3,2
Royaume-Uni (11,1%) et Espagne (9,1%). Picardie 15 256 11 3,8 16 315 9 3,5
Les 12 nouveaux pays membres ne repré- Aquitaine 14 071 12 3,5 12 168 13 2,6
sentent que 5,7 % des ventes à l’étranger mais Indéterminée 13 207 13 3,3 25 485 7 5,4
leur part continue à progresser, notamment Bourgogne 10 061 14 2,5 7 611 16 1,6
pour les Pays d’Europe Centrale et Orientale. Bretagne 9 979 15 2,5 9 003 14 1,9
Parmi les dix premiers pays clients, les Franche-Comté 9 717 16 2,4 5 517 19 1,2
eÉtats-Unis se classent au 7 rang (4,2 %) de-
Champagne 8 693 17 2,2 6 605 17 1,4
vant les Pays-Bas (4,3 %), la Pologne (2 %),
Auvergne 5 957 18 1,5 5 485 20 1,2
la Suisse (1,8 %) et la Russie (1,8 %).
Poitou-Charentes 5 887 19 1,5 5 531 18 1,2
Il convient d’observer qu’à l’exception de la
Languedoc-Roussillon 5 282 20 1,3 7 737 15 1,6 Belgique et du Royaume-Uni, les ventes picar-
Basse-Normandie 3 965 21 1,0 4 457 21 0,9 des à ces principaux clients ont reculé par rap-
Limousin 1 924 22 0,5 1 693 23 0,4 port à 2007, parfois de façon importante comme
Départements d'Outre-Mer 759 23 0,2 4 241 22 0,9 dans le cas de l’Italie (-13,3 %), et de la Suisse
Corse 45 24 0,0 110 24 0,0 (-11 %), témoignant des effets du ralentissement
Source : Douaneséconomique sur le continent européen.
Insee Picardie - Bilan économique et social 2008 31COMMERCE EXTÉRIEUR
Les importations ont connu une tendance
à la baisse sur les zones Amérique du Nord
4338
(-4,9 %), Asie et Océanie (-15,1 %) et Améri-G (( >
que latine (-23,1 %) ainsi que plus faiblement
/) " celles en provenance d’Afrique (-1,5 %).
! "
Le déficit des échanges avec le Chili, la
Chine et la Slovaquie a baissé fortement, ce qui
contribue à améliorer la balance commerciale
des échanges extérieurs au niveau régional.

Le secteur des "autres produits
1industriels" continue à dominer
les échanges extérieurs
Représentant 61,8 % du total des expor-
tations et 53 % de celui des importations, la
1valeur des autres produits industriels a dimi-2(( !"# (# . F 7" ! / "# "( "7 " = " ( # ’ F
# nué (-4,7 %) en 2008, ce secteur dégage un
excédent de 776 millions d’euros – essentiel-
lement sur les parfums, cosmétiques et pro-
duits d’entretien.
Au second rang se situe le secteur des
Hors de l’espace européen, la région en- équipements mécaniques, matériel électrique,
registre une hausse de ses ventes de marchan- électronique et informatique (20,6 % des ven-
dises avec le Proche et Moyen Orient (+9,9 %), tes à l’étranger et 19,4 % des approvisionne-
la Communauté des États Indépendants ments) avec une augmentation significative des
(+31,9 %) l’Afrique (+16,6 %), l’Amérique la- exportations (+11,5 %).
tine (+33,5 %). S’agissant des matériels de transport qui
correspondent à 19,4 % des achats, la ten-
Une progression des ventes dance est à la baisse par rapport à l’année
vers les grands marchés émergents 2007. Les exportations de téléphones et d’équi-
pements de communication ainsi que celles deOn notera également l’évolution très en-
machines agricoles et forestières ont fortement
courageante des exportations de la région vers
augmenté.
un certain nombre de marchés émergents
Représentant 12,5 % du total des échan-comme les Émirats-Arabes-Unis, le Brésil,
ges, le secteur automobile est sur une tendance
l’Afrique du Sud, l’Algérie, l’Égypte, le Maroc,
à la baisse avec en 2008 une diminution de
la Tunisie, l’Australie et Singapour.
7,1 %.
La Picardie comptait en 2008 trois des cinq
Ceci est à nuancer avec le fait que les im-pays cibles des exportations françaises (Rus-
portations picardes de véhicules du groupe
sie, Chine, États-Unis) parmi ses principaux
Volkswagen sont entièrement comptabilisées
clients, avec des progressions vers la Russie
dans la région alors qu’elles s’adressent(+27,9 %) déjà citée et la Chine (+4 % mais en
majoritairement à la demande nationale.
net ralentissement par rapport aux +26,8 %
Excédentaire, la filière agroalimentaire est
enregistrés en 2007). En revanche, le recul est
caractérisée par un affermissement des ex-
flagrant vers les États-Unis (-10 %), l’Inde et le
portations de céréales.eJapon, 22 client de la région.
Prédominance de l’Oise mais
eLa Chine au 6 rang l’Aisne poursuit sa progression
des fournisseurs de la Picardie
Au niveau départemental, l’Oise vient en
S’agissant des approvisionnements, l’Al- tête avec 46,7% du total des exportations de
lemagne reste de loin le principal fournisseur la région, suivie de l’Aisne dont la part ne cesse
avec 30,4 % des importations. Les nouveaux de croître depuis 2004 avec 28,9% et de la
pays membres dont les ventes à la Picardie Somme avec 24,4%.
reculent, ne représentent que 7,9 % des ap- La répartition des importations place l’Oise
erprovisionnements extérieurs. Dans le classe- au 1 rang (44,4 %) devant l’Aisne (37,7 %) et
ment des dix premiers pays fournisseurs, le la Somme (17,9 %).
e1Comprend le textile-habillement, cuir et chaussures, travail Chili (4,1 %) se classe au 7 rang grâce aux Dans l’Oise les achats de machines agri-
du bois, industries du papier, imprimerie, industries chimique eimportations de cuivre, la Chine au 6 rang coles et forestières, de machines et équipe-
et pharmaceutique, métallurgie et fabrication de produits
(4,3 %) derrière les Pays-Bas (5 %) mais de- ments d’usage général et de produitsmétalliques (terminologie du regroupement A17 de la nouvelle
nomenclature). vant l’Espagne (3,9 %) et la Pologne (3,9 %). alimentaires divers augmentent sensiblement.
Insee Picardie - Bilan économique et social 200832COMMERCE EXTÉRIEUR
Les ventes à l’étranger de produits chimiques duits sidérurgiques et de première transforma- le département de l’Aisne 62,5 % des échan-
divers, de coutellerie, outillage, quincaillerie et tion de l’acier et de machines et équipements ges, 41,7 % pour l’Oise et 40,8 % pour la
ouvrages divers en métaux restent stables d’usage général. Somme.
alors que les téléphones et équipements de Dans la Somme les approvisionnements Se classent ensuite :
communication, le matériel électrique ainsi que en articles d’habillement, articles en papier ou - pour l’Aisne, la Belgique (24,3 %), l’Espagne
les machines agricoles et forestières enregis- en carton et en métaux non ferreux ont dimi- à l’exportation (10,3 %) et le Chili à l’importa-
trent de bons résultats. nué sensiblement alors que les ventes de pro- tion (10,7 %) ;
Dans l’Aisne la hausse des achats de pro- duits des industries agricoles et alimentaires - pour l’Oise, le Royaume-Uni à l’exporta-
duits chimiques de base, produits azotés, ma- et de produits chimiques de base, produits azo- tion (10,3 %), l’Italie (12,8 %) et la Belgique
tières plastiques et caoutchouc, et de matériels tes, matières plastiques et caoutchouc enre- (11,6 %) à l’importation ;
optique et photographique, supports magnéti- gistrent une bonne performance. - pour la Somme, la Belgique (30,2 %), le
ques et optiques n’est pas compensée par Le premier pays partenaire des trois dé- Royaume-Uni (14,7 %) à l’exportation et l’Ita-
l’augmentation significative des ventes de pro- partements est l’Allemagne qui représente pour lie(10 %) à l’importation.
Principaux produits exportés et importés en 2008 en Picardie
Les 10 premiers pays clients Les 10 premiers pays fournisseurs
Part du produit dans les exportations vers le pays Part du produit dans les importations depuis le pays
Allemagne Allemagne
Produits chimiques, parfums et cosmétiques 29,5 Matériels de transport 36,9
Produits métallurgiques et métalliques 18,1 Produits chimiques, parfums et cosmétiques 21,1
Produits en caoutchouc et en plastique, produits minéraux 11,1 Produits des industries agroalimentaires (iaa) 11,8
Belgique Belgique
Produits chimiques, parfums et cosmétiques 24,0 Produits chimiques, parfums et cosmétiques 29,2
Produits agricoles, sylvicoles, de la pêche et de l'aquaculture 16,8 Produits métallurgiques et métalliques 28,9
Produits métallurgiques et métalliques 15,4 Produits des industries agroalimentaires (iaa) 13,3
Royaume-Uni Italie
Produits chimiques, parfums et cosmétiques 40,6 Machines industrielles et agricoles, machines diverses 17,9
Produits métallurgiques et métalliques 17,1 Produits métallurgiques et métalliques 14,5
Machines industrielles et agricoles, machines diverses 9,1 Équipements électriques et ménagers 14,4
Espagne Royaume-Uni
Produits chimiques, parfums et cosmétiques 26,4 Produits chimiques, parfums et cosmétiques 35,5
Produits métallurgiques et métalliques 18,2 Produits des industries agroalimentaires (iaa) 13,6
Produits des industries agroalimentaires (iaa) 12,0 Matériels de transport 12,7
Italie Pays-Bas
Produits chimiques, parfums et cosmétiques 29,0 Produits chimiques, parfums et cosmétiques 35,1
Produits métallurgiques et métalliques 15,7 Produits métallurgiques et métalliques 18,6
Produits des industries agroalimentaires (iaa) 11,9 Produits des industries agroalimentaires (iaa) 16,7
États-Unis Chine
Machines industrielles et agricoles, machines diverses 30,0 Produits informatiques, électroniques et optiques 25,3
Produits chimiques, parfums et cosmétiques 29,1 Équipements électriques et ménagers 15,0
Produits en caoutchouc et en plastique, produits minéraux 11,3 Textiles, habillement, cuir et chaussures 13,7
Pays-Bas Chili
Produits chimiques, parfums et cosmétiques 30,4 Produits métallurgiques et métalliques 98,4
Produits agricoles, sylvicoles, de la pêche et de l'aquaculture 14,9 Produits agricoles, sylvicoles, de la pêche et de l'aquaculture 1,0
Machines industrielles et agricoles, machines diverses 8,4 Bois, papier et carton 0,4
Pologne Espagne
Produits chimiques, parfums et cosmétiques 23,1 Produits chimiques, parfums et cosmétiques 23,7
Produits en caoutchouc et en plastique, produits minéraux 20,8 Matériels de transport 13,1
Produits des industries agroalimentaires (iaa) 11,6 Produits métallurgiques et métalliques 12,9
Suisse Pologne
Produits métallurgiques et métalliques 31,2 Produits métallurgiques et métalliques 68,6
Produits chimiques, parfums et cosmétiques 21,3 Équipements électriques et ménagers 9,6
Produits en caoutchouc et en plastique, produits minéraux 9,1 Produits des industries agroalimentaires (iaa) 4,2
Turquie États-Unis
Produits métallurgiques et métalliques 31,6 Produits chimiques, parfums et cosmétiques 25,5
Produits chimiques, parfums et cosmétiques 23,3 Produits métallurgiques et métalliques 18,8
Équipements électriques et ménagers 10,5 Machines industrielles et agricoles, machines diverses 17,4
Insee Picardie - Bilan économique et social 2008 33COMMERCE EXTÉRIEUR
Des perspectives à court terme Il y a donc une nécessité impérieuse àPour en savoir plus
poursuivre les efforts sur les pays émergentsliées à la crise que traversentwww.dgtpe.fr/drce/picardie/
www.exporter.gouv.fr vers lesquels les exportations picardes ontles principaux marchés de la région
www.douane.gouv.fr enregistré de bons résultats en 2008.
Compte tenu de la très forte concentrationwww.e-picardie.net
des exportations picardes vers les pays de Les entreprises exportatrices
l'Union européenne, il est à craindre que le de Picardie
ralentissement conjoncturel de la zone qui de-
La Picardie se caractérise par :vrait se poursuivre au cours des prochains mois
affecte en 2009 les ventes de la région avec - une proportion d’entreprises expor-
une baisse probable des exportations. Cette tatrices inférieure à la moyenne française :
baisse sera d'autant plus sensible que les ré- sur près de 83 000 entreprises recensées en
percussions des évolutions conjoncturelles sur Picardie, un peu plus de 3 000 ont exporté en
le commerce des biens intermédiaires (la moi- 2008 soit seulement 3,6 %. La proportion est
tié des échanges de la région) ne se sont pas infiniment plus faible (0,7 %) si l’on prend en
fait sentir en 2008, agissant avec un certain compte les entreprises régulièrement exporta-
retard. trices (un peu plus de 600).
À titre de comparaison, au niveau natio-
nal, le nombre d’entreprises régulièrement ex-
portatrices représente 1,1 % de la totalité des
entreprises recensées en France.Répartition géographique des échanges de la Picardie en 2007 et 2008
Le chiffre d’affaires export moyen des en-
Exportaions Importations
treprises picardes s’élève à 5 millions d'euros.
2007 2008 2007 2008
- une prédominance des grands grou-
En millions En millions En millions En millions
(%) (%) (%) (%) pes : parmi les 50 premières entreprises
d'euros d'euros d'euros d'euros
exportatrices basées en Picardie, qui représen-
Europe Occidentale 11 590 75,7 11 327 74,2 12 072 70,6 11 962 73,3
tent 56 % des ventes à l’étranger de la région,
UE à 27 dont 12 nouveaux figurent 30 groupes internationaux, qui contri-
états membres 11 800 77,0 11 612 76,1 13 303 77,8 13 032 79,9 buent certes à la valeur ajoutée régionale, mais
PECO et CEI 1 125 7,3 1 255 8,2 1 523 8,9 1 351 8,3 qui relèguent à un second plan les entreprises
Autres Europe 915 6,0 970 6,4 292 1,7 281 1,7 d'origine picarde pour ce qui concerne le com-
Asie et Océanie 841 5,5 807 5,3 1 725 10,1 1 465 9,0 merce extérieur.
Amérique du Nord 786 5,1 714 4,7 411 2,4 391 2,4 Cette concentration se retrouve dans la
Amérique latine 218 1,4 291 1,9 951 5,6 731 4,5 répartition sectorielle des ventes des 50 pre-
Afrique 428 2,8 499 3,3 202 1,2 199 1,2 miers exportateurs dont 48 % concernent trois
Proche et Moyen-Orient 292 1,9 321 2,1 20 0,1 24 0,1 secteurs marqués par la prédominance de
grands groupes : pharmacie-cosmétiques, chi-Divers et TOM 39 0,3 42 0,3 188 1,1 190 1,2
mie et métallurgie.Total 15 320 100,0 15 256 100,0 17 091 100,0 16 315 100,0
En outre, leurs exportations résultent sou-Source : Douanes
vent plus d’échanges intra groupes que de
ventes dynamiques, comme le montre la forte
concentration de leurs exportations dont les
Les chiffres clés de 2008 - Saisies douanières et recettes perçues
deux tiers sont à destination de cinq pays où
Au niveau national l'année 2008 se caractérise par des saisies importantes dans tous les secteurs ils disposent de fortes implantations : Allema-
de la lutte contre la fraude et notamment, ceux de la contrefaçon et de la contrebande de cigarettes : gne, Espagne, Grande-Bretagne, Italie et Pays-
- les contrôles douaniers sur la contrefaçon ont été, à nouveau, une priorité de la douane en 2008, le Bas.
nombre d'articles saisis a atteint 6,5 millions pour une valeur estimée à 467 millions d'euros ; Par ailleurs 52 % des entreprises exporta-
- les quantités de tabac saisies se sont élevées à 250 tonnes pour une valeur estimée à près de 59 trices ont plus de 20 salariés.
millions d'euros. Tout ceci fait bien ressortir l’insuffisante
Les quantités totales de stupéfiants saisies ont représenté 66 tonnes et ont augmenté de 32 % par
présence à l’exportation des PME picardes,
rapport à l'année précédente.
faute d’atteindre la taille critique leur permet-
Pour la Picardie les services douaniers ont saisi :
tant de créer une structure dédiée à l’exporta-
- 54 000 articles de contrefaçon (notamment des parfums et des articles de maroquinerie) ;
tion, avec en prime la difficulté de recruter du- 920 kg de cigarettes et de tabac de contrebande ;
personnel qualifié et mobile et d’attirer des ca-- 3,5 tonnes de produits stupéfiants (cannabis, héroïne).
dres de bon niveau. Les recettes perçues par la circonscription de Picardie se sont élevées en 2008 à 409,5 millions
d'euros dont :
Viviane COUTURE
- 262,3 millions d'euros pour les contributions indirectes (essentiellement droits sur les boissons al-
DRDDIcooliques) ;
avec la participation de- 27 millions d'euros de droits de douane et assimilés ;
Mouloud BESSA- 3,2 millions d'euros pour la TIPP et 7,2 millions d'euros pour la TVA PP. L'administration des douanes
contribue aussi à la qualité de l'environnement en taxant les activités polluantes. DRCE
Insee Picardie - Bilan économique et social 200834

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.