Tableaux de léconomie bas-normande. Tertiaire

De
Publié par

Les magasins de bricolage en plein boom. Plus de 1 000 emplois créés. La vague immobilière. Les services en berne. Trois chercheurs sur cinq travaillent pour une entreprise régionale.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 16
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins

TERTIAIRE
Les magasins de bricolage en plein boom
En 2005, 17 700 établissements commerciaux sont présents sur le sol bas-normand, soit 720
enseignes de plus qu’en 2003. Parmi eux sont implantées 358 grandes surfaces à
prédominance alimentaire, soit 35 de plus qu’un an plus tôt (+ 11 %). Dans le commerce et la
réparation automobile, cet accroissement est de 6 %. En 2007, dans le commerce en libre
service, les hard-discounters continuent leur percée avec 120 magasins, soit 13 % de plus qu’en
2005. Mais les commerces en vogue ces dernières années sont bien les magasins de bricolage.
Avec 182 magasins en libre service consacrés au bricolage, soit presque autant que
d’hypermarchés - supermarchés, la Basse-Normandie affiche une croissance de 72 % en deux
ans pour ce type d’enseigne. Les établissements commerciaux spécialisés dans le jardinage
progressent moins spectaculairement (+ 18 %).
Plus de 1 000 emplois créés
L’activité commerciale bas-normande génère plus de 63 000 emplois. L’apport de nouvelles
enseignes a fait progresser l ‘emploi à un an d’intervalle de plus de 1 100 personnes. Le
commerce de gros et les intermédiaires du commerce, avec leurs 17 000 emplois, ainsi que les
grandes surfaces, sont à l’origine de ces créations de ces postes de travail. Les petits
commerces,en revanche, continuent de perdre des emplois.
La vague immobilière
Fin 2005, 44 300 établissements de services étaient installés en Basse-Normandie, soit 1 000
de plus qu’un an plus tôt. Ce secteur a vu naître 460 agences en un an pour porter son total à
4 380 établissements. De même, 520 nouveaux établissements de conseil et d’assistance se
sont ouverts en 2005. Fin 2005, leur nombre atteint 5 900 unités. L’hôtellerie et la restauration
demeurent les établissements de services les plus présents dans la région. Ils représentent 60 %
des activités de services à destination des particuliers.
Les services en berne
Les activités de services offrent 245 000 emplois aux Bas-Normands soit quatre fois plus que le
commerce. Mais ce secteur est en perte de vitesse. A un an d’intervalle, les services ont perdu
plus de 4 000 emplois. L’Éducation est fortement touchée avec plus de 1 700 suppressions de
postes. Les postes et télécommunications ont vu également leurs effectifs diminuer de 1 600
personnes et l’administration de 840 personnes. Enfin, les services aux entreprises ont réduit
leurs effectifs de 1 800 individus et cela malgré une augmentation de plus de 600
établissements.
Trois chercheurs sur cinq travaillent pour une entreprise régionale
En Basse-Normandie, 4 150 personnes travaillent dans le domaine de la recherche et du
développement. Un peu moins de 60 % des effectifs sont employés dans des entreprises
régionales, les autres, dans des organismes publics. Tous personnels confondus (chercheurs,
ingénieurs et techniciens), l'activité de recherche et développement régionale représente 2 %
des effectifs nationaux. En 2006, au total, la région a ainsi publié 203 brevets (soit 1,6 % du
nombre total des brevets déposés en France).
Tableaux de l’économie bas-normande -2008 21718 TERTIAIRE
Quelques définitions
Bricolage : la grande surface bricolage a une décompose en cinq postes : produits agricoles bruts ;
surface de vente d'au moins 300 m². Son produits alimentaires ; biens de consommation non
assortiment se compose de la quincaillerie alimentaires ; biens intermédiaires non agricoles ;
d'ameublement et du batiment, de matériel de biens d’équipements professionnels.
décoration de maison et de jardin
Commerce et réparation automobile : il comprend
CLAP (Connaissance Locale de l’Appareil Productif) : les activités de commerce de gros et de détail en
ce dispositif fait la synthèse des données de produits liés à l’automobile (véhicules, motocycles,
plusieurs sources, notamment Sirène, Epure équipements, carburants), ainsi que l’entretien et la
(URSSAF), déclarations annuelles de données réparation automobile.
sociales. Clap rassemble des données sur la
Hard discount : vente en libre service alimentairelocalisation des établissements employeurs, les
proposant des prix bas sur un assortiment deeffectifs employés, les rémunérations versées sur le
produits de base limités avec peu ou pas dechamp de l’économie marchande et non
marques nationales, un personnel réduit et unemarchande, hormis le Ministère de la défense et les
certaine austérité de l’environnement.emplois domestiques. L’emploi est mesuré au sens
des postes de travail pourvus au 31 décembre par Hypermarché : grande unité de vente au détail
établissement employeur. présentant un très large assortiment en alimentation
comme en marchandises générales. Surface deCommerce : regroupe les entreprises ou
2ventes supérieure à 2 500 m . Vente généralisée enétablissements dont l'activité principale est l'achat
libre-service.pour la revente en état.
Jardinerie : établissement commercial, souvent deCommerce de détail et réparation : il comprend les
dimension importante qui offre, en libre-servicegrandes surfaces à prédominance alimentaire, le
assisté, un assortiment étendud'articles et decommerce de détail de petite surface ou spécialisé,
matériel pour le jardinier amateur.le de détail non alimentaire spécialisé et
non spécialisé, le commerce non alimentaire non Supermarché : magasin de détail ou département
spécialisé, le commerce de détail hors magasin et la distinct à l’intérieur d’un magasin, vendant
réparation d’articles personnels et domestiques. l’ensemble des produits alimentaires avec un
assortiment plus ou moins important deCommerces de gros et intermédiaires :il
comprendnotamment la vente pour compte propre marchandises générales d’achat courant. Surface
2 2de vente allant de 400 m à 2 500 m .de biens à des détaillants ou à des entreprises, et se
Pour en savoir plus ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...
Michel (Christophe), O'Prey (Sophie) et Vicaire (Vincent), "Le commerce en 2007: une année dynamique"
Insee Première, n° 1198, Insee, juin 2008
"Le commerce en France - Édition 2007" Insee Références, Insee, décembre 2007
Ledansleszonesfranchesurbaines, Direction du Commerce, de l'Artisanat, des Services et des
Professions libérales, 2007
"Enquête sur les réseaux du commerce de détail en 2006" InseeRésultats,n°32économie, Insee - Division
commerce, septembre 2007
Fraichard (Julien) et Troïa (Corine), "Les réseaux d'enseignes, très présents dans le commerce" Insee
Première, n° 1140, Insee, juin 2007
218 2008 -Tableaux de l’économie bas-normandeCommerce 18.1
Nombre d'établissements commerciaux au 31 décembre 2005 Unité : nombre
Basse- France
Calvados Manche Orne
Normandie (métropole)
Ensemble 8 459 5 873 3 344 17 676 805 095
Commerce et réparation automobile 996 803 518 2 317 93 964
Commerce de gros, intermédiaires 1 673 1 082 713 3 468 211 075
Grandes surfaces à prédominance alimentaire 183 112 63 358 11 755
Magasins d'alimentation 949 685 376 2 010 82 999
Autres commerces de détail, réparations 4 658 3 191 1 674 9 523 405 302
Source : Insee - CLAP
Nombre d'établissements commerciaux au 31 décembre 2005 Unité : nombre
Basse- France
Calvados Manche Orne
Normandie (métropole)
Ensemble 32 626 19 942 10 812 63 380 2 987 984
Commerce et réparation automobile 4 630 3 262 2 060 9 952 416 345
Commerce de gros, intermédiaires 10 101 4 625 2 703 17 429 1 004 116
Grandes surfaces à prédominance alimentaire 6 478 4 399 2 402 13 279 526 419
Magasins d'alimentation 1 322 1 045 427 2 794 127 367
Autres commerces de détail, réparations 10 095 6 611 3 220 19 926 913 737
Source : Insee - répertoire Sirène
erCommerces en libre-service au 1 septembre 2007 Unité : nombre
Basse- France
Calvados Manche Orne
Normandie (métropole)
Hypermarchés 26 17 12 55 1 525
2
Surface totale en m 113 109 73 868 53 858 240 835 8 572 957
Densité pour 1 000 habitants 170 151 184 167 141
Supermarchés 59 60 25 144 5 499
2
Surface totale en m 80 053 77 192 30 602 187 847 6 911 749 121 158 104 130 114
Hard discount 58 37 25 120 4 229
2
Surface totale en m 35 366 23 720 14 288 73 374 2 860 503
Densité pour 1 000 habitants 53 49 49 51 47
Bricolage 74 63 45 182 5 224
2
Surface totale en m 91 947 65 257 49 718 206 922 8 451 080 138 134 170 143 139
Jardineries 18 19 9 46 1 452
2
Surface en m 66 887 55 685 35 851 158 423 4 572 490
Densité pour 1 000 habitants 101 114 122 110 75
Source : IFLS - Guide Panorama de la distribution
Tableaux de l’économie bas-normande -2008 21918 TERTIAIRE
Quelques définitions
Nomenclature économique de synthèse (NES) enCLAP (Connaissance Locale de l’Appareil Productif) :
ce dispositif fait la synthèse des données de 36 postes.
plusieurs sources, notamment Sirène, Epure Les activités suivantes ont été retenues :
(URSSAF), déclarations annuelles de données - financières
sociales. Clap rassemble des données sur la - activités immobilières
localisation des établissements employeurs, les - services aux entreprises : postes et télécommuni-
effectifs employés, les rémunérations versées sur le cations, conseils et assistance, services opération-
champ de l’économie marchande et non nels (nettoyage, location, voirie, intérim, etc.),
marchande, hormis le Ministère de la défense et les recherche et développement
emplois domestiques. L’emploi est mesuré au sens - services aux particuliers : hôtels et restaurants
des postes de travail pourvus au 31 décembre par (hôtels avec ou sans restaurant, autres moyens
établissement employeur. d’hébergement de courte durée, restaurants, ca-
fés et cantines), activités récréatives, culturelles et
sportives, services personnels et domestiques
Services : ensemble des activités tertiaires, à - éducation-santé, action sociale
l’exception des activités de commerce et de - administration : administration publique et
transport. Les établissements sont classés selon la activités associatives.
Pour en savoir plus ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...
Les entreprises des services en 2006 - Résultats de l'enquête annuelle d'entreprise, n° 37 Economie - août
2008
Bouvier (Gérard) et Pilarski (Charles), "Insee Soixante ans d’économie française : des mutations
structurelles profondes", Insee Première, n° 1201, Insee, juillet 2008
Hassan (Marie Élisabeth), Jlassi (Mahmoud) , Minne (Marie-Dominique), "Les services marchands en
2007 : les services aux entreprises ralentissent, les services aux particuliers se redressent", Insee première,n°
1197, Insee, juin 2008
Niel (Xavier), Okham (Mustapha), "Les ressorts de l'économie des services : dynamique propre et
externalisation", Insee première, n° 1163, Insee, novembre 2007
220 2008 -Tableaux de l’économie bas-normandeServices 18.2
Nombret d'établissements de services au 31 décembre 2005 Unité : nombre
Part de la région
Basse-
Calvados Manche Orne dans la France
Normandie
(%)
Ensemble 22 238 13 606 8 477 44 321 2,06
Activités financieres 1 016 725 504 2 245 2,09
Activités immobilières 2 790 1 066 524 4 380 1,76
Services aux entreprises 5 124 2 767 1 709 9 600 1,56
Postes et télécommunications 365 306 182 853 2,47
Conseils et assistances 3 305 1 596 1 018 5 919 1,44
Services opérationnels 1 415 856 501 2 772 1,70
Recherche et développement 39 9 8 56 1,06
Services aux particuliers 6 109 4 023 2 404 12 536 2,34
Hôtels et restaurants 3 014 2 088 1 169 6 271 2,38
Activ. récréatives, culturel. sport. 1 705 1 045 672 3 422 2,27
Services personnels et domestiques 1 390 890 563 2 843 2,33
Education, santé, action sociale 5 193 3 490 2 169 10 852 2,14
Education 1 383 946 629 2 958 2,39
Santé, action sociale 3 810 2 544 1 540 7 894 2,05
Administration 2 006 1 535 1 167 4 708 3,31
Administration publique 1 293 1 039 864 3 196 3,94
Activités associatives et extra-territoriales 713 496 303 1 512 2,48
Source : Insee - CLAP
Nombre de postes de travail au 31 décembre 2005 Unité : nombre
Part de la région
Basse-
Calvados Manche Orne dans la France
Normandie
(%)
Ensemble 128 480 72 680 43 942 245 102 2,02
Activités financieres 7 577 1 992 1 333 10 902 1,53
Activités immobilières 3 580 1 287 781 5 648 1,57
Services aux entreprises 22 716 11 018 5 617 39 351 1,40
Postes et télécommunications 4 601 2 243 1 537 8 381 1,77
Conseils et assistances 8 889 5 722 2 342 16 953 1,27
Services opérationnels 6 910 3 035 1 687 11 632 1,36
Recherche et développement 2 316 18 51 2 385 1,68
Services aux particuliers 14 668 6 759 3 300 24 727 1,89
Hôtels et restaurants 8 935 3 980 2 028 14 943 1,87
Activ. récréatives, culturel. sport. 3 671 1 395 512 5 578 1,68
Services personnels et domestiques 2 062 1 384 760 4 206 2,38
Education, santé, action sociale 51 718 31 748 22 153 105 619 2,46
Education 17 596 10 872 6 859 35 327 2,15
Santé, action sociale 34 122 20 876 15 294 70 292 2,66
Administration 28 221 19 876 10 758 58 855 2,19
Administration publique 24 666 17 795 9 423 51 884 2,17
Activités associatives et extra-territoriales 3 555 2 081 1 335 6 971 2,44
Source : Insee - CLAP
Tableaux de l’économie bas-normande -2008 22118 TERTIAIRE
Quelques définitions
l’équivalent d’une activité annuelle à plein tempsBrevets publiés : les brevets comptabilisés sont les
brevets par la voie nationale. Il s’agit de pour une personne. qui ont été déposés par la voie nationale
Recherche privée : la recherche privée se répartit
environ 18 mois avant leur publication.
entre les entreprises privées, les entreprises
nationalisées et les organismes professionnels.Chercheurs : scientifiques ou ingénieurs travaillant
à la conception où à la création de connaissances , Les chiffres niveau France sont donnés France
entière, c’est-à-dire y compris les régionsde produits, de méthodes ou de systèmes nouveaux
ou administratifs de haut niveau ayant des d’outre-mer.
responsabilités d’animation des équipes de
Recherche-développement : elle englobe les
chercheurs.
travaux entrepris de façon systématique dans le but
d’accroître les connaissances scientifiques etDépenses intérieures : masse salariale des
personnels de recherche et développement techniques ainsi que l’utilisation des résultats de ces
travaux pour amener au stade de l’exploitation derémunérés par l’organisme, dépenses de
fonctionnement ou autres dépenses courantes et nouveaux produits, matériaux, dispositifs systèmes
et procédés. On distingue la rechercheachats d’équipement nécessaires à la réalisation de
travaux. fondamentale, la recherche appliquée et le
développement expérimental.
Équivalent temps plein : un certain nombre de
personnes consacre à la recherche une partie Recherche publique : la recherche publique se
répartit entre les services ministériels, lesseulement de leur activité et exerce d’autres
fonctions : encadrement, enseignement. Pour ne établissements publics de recherche, les d’enseignement supérieur, le secteurpas gonfler artificiellement le nombre de chercheurs
on ramène les effectifs à une unité commune : des institutions sans but lucratif.
Pour en savoir plus ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ...
Pfister (Etienne), "La recherche en biotechnologie des entreprises implantées en France 2000-2004" Note
d'information D.E.P.P. n° 08.10, Ministère de l'éducation nationale, février 2008
Fiches thématiques sur l'investissement, la R & D et l'innovation in "L'industrie en France - Édition 2007" Insee
Références, Insee, janvier 2008
"Dépenses de recherche et développement en France en 2005 – Premières estimations 2006" Note
d'information D.E.P.P. n° 07.40, Bureau des études statistiques sur la recherche et l’innovation, Ministère de
l'éducation nationale , novembre 2007
Dhont-Peltrault (Estelle), "L’innovation dans les entreprises ayant une activité interne de recherche et de
développement" Note d'information D.E.P.P. n° 07.22, Ministère de l'éducation nationale, mai 2007
Dhont-Peltrault (Estelle), "Les configurations régionales des activités de recherche et développement en 2003"
Note Recherche D.E.P. n° 06.01, Ministère de l'éducation nationale, janvier 2006
222 2008 -Tableaux de l’économie bas-normandeRecherche et développement 18.3
Organismes publics au 31 décembre Unité : nombre en équivalent temps-plein
France (métropole)
Basse-
Total TotalNormandie Total
régionalisé non régionalisé*
Effectif total
2005 1 766 147 178 8 933 156 111
2004 1 738 144 376 8 611 152 987
Chercheurs
2005 1 052 91 094 3 387 94 481
2004 1 039 89 446 3 038 92 484
Ingénieurs et techniciens administratifs
2005 715 56 085 5 547 61 632
2004 699 54 929 5 572 60 501
Dépenses intérieures de recherche et développement
(en millions d'euros)
2005 106 11 992 1 460 13 452
2004 102 11 537 1 352 12 889
* le non régionalisé comprend les effectifs du secteur de la Défense, des Institutions sans but lucratif sauf Curie, Pasteur et l' Institut
national de transfusion sanguine
Source : Ministère de l'Education nationale, DEPP, Bureau des études statistiques sur la recherche et l'innovation
Entreprises régionales au 31 décembre Unité : nombre en équivalent temps-plein
Part de la région
Basse- France
dans la France
Normandie Entière
(%)
Effectif total
2005 2 400 198 864 1,2
2004 2 338 200 383 1,2
Chercheurs
2005 1 299 108 814 1,2
2004 1 451 108 646 1,3
Ingénieurs et techniciens administratifs
2005 1 101 90 050 1,2
2004 887 91 737 1,0
Dépenses intérieures de recherche et développement
(en millions d'euros)
2005 226 22 935 1,0
2004 205 22 497 0,9
Source : Ministère de l'Education nationale, DEPP, Bureau des études statistiques sur la recherche et l'innovation
Brevets publiés par la voie nationale Unité : demande
Basse- France
Calvados Manche Orne
Normandie (métropole)
2006 110 43 50 203 12 610
2005 128 43 42 213 12 563
Source : INPI - Observatoire de la Propriété Intellectuelle
Tableaux de l’économie bas-normande -2008 22318
Adresses utiles
Conseil supérieur de la recherche et de la technologie,
1 rue Descartes, 75005 Paris
Tél : 01.55.55.87.26
www.recherche.gouv.fr/conseil/csrt
Institut Français du Libre-Service,
46 rue de Clichy, 75009 Paris
Tél : 01.40.16.90.20
www.ifls.net
Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche,
21, rue Descartes, 75005 Paris
Tél : 01.55.55.10.10
www.recherche.gouv.fr
Observatoire de la popriété intellectuelle,
26 rue de Saint Petersbourg, 75800 Paris cedex 08,
Tél : 08.20.21.32.13
www.inpi.fr
2008 -Tableaux de l’économie bas-normande

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.