Un rebond des échanges extérieurs

De
Publié par

Commerce extérieur Un rebond des échanges extérieurs Après une année 2008 exceptionnelle et une forte contraction en 2009, le commerce extérieur de Rhône-Alpes a rebondi en 2010. Les exportations augmentent de 16,6 % (après une chute de 22,5 % en 2009) et les importations de 17,3 % (- 15,4 % en 2009). La région conserve ainsi sa deuxième place nationale tant pour les exportations (11 % de part de marché) que pour les importations (9 %) derrière la région Île-de-France et devant Midi-Pyrénées. n 2010, le montant des importations en Rhône-Alpes Ce secteur des matériels de transport ainsi que celui desE (40,5 milliards d'euros) égale le montant record de machines industrielles et agricoles enregistrent les plus 2008 alors que le montant des exportations (42,3 milliards) fortes baisses des exportations depuis 2007 avec est juste supérieur à celui de 2005. De ce fait, le solde respectivement - 29 % et - 22 %. de la balance commerciale stagne à + 1,8 milliard Par contre, les secteurs des produits chimiques et des alors qu'il était de l'ordre de 6 milliards depuis plus de dix produits pharmaceutiques sont ceux dont la progression ans. Toutefois, ces résultats sont meilleurs, toutes est la plus significative depuis 2007 (respectivement proportions gardées, que ceux de l'ensemble de la France + 11 % et + 27 %).
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 11
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Commerce extérieur
Un rebond des échanges extérieurs
Après une année 2008 exceptionnelle et une forte contraction en 2009, le commerce extérieur de
Rhône-Alpes a rebondi en 2010. Les exportations augmentent de 16,6 % (après une chute de 22,5 %
en 2009) et les importations de 17,3 % (- 15,4 % en 2009). La région conserve ainsi sa deuxième
place nationale tant pour les exportations (11 % de part de marché) que pour les importations (9 %)
derrière la région Île-de-France et devant Midi-Pyrénées.
n 2010, le montant des importations en Rhône-Alpes Ce secteur des matériels de transport ainsi que celui desE (40,5 milliards d'euros) égale le montant record de machines industrielles et agricoles enregistrent les plus
2008 alors que le montant des exportations (42,3 milliards) fortes baisses des exportations depuis 2007 avec
est juste supérieur à celui de 2005. De ce fait, le solde respectivement - 29 % et - 22 %.
de la balance commerciale stagne à + 1,8 milliard Par contre, les secteurs des produits chimiques et des
alors qu'il était de l'ordre de 6 milliards depuis plus de dix produits pharmaceutiques sont ceux dont la progression
ans. Toutefois, ces résultats sont meilleurs, toutes est la plus significative depuis 2007 (respectivement
proportions gardées, que ceux de l'ensemble de la France + 11 % et + 27 %).
dont les exportations et importations augmentent moins Les principales importations sont, sans changement
rapidement et dont la balance commerciale se creuse majeur, les produits chimiques, parfums et cosmétiques
encore de 12,5 % (- 66 milliards d'euros). avec 16 % de part de marché (pdm) en augmentation de
Les principaux secteurs d'exportations sont toujours, 14 % suivi des produits métallurgiques et métalliques,
dans l'ordre, les produits chimiques, parfums et 13 % de pdm (+ 30 %) puis les machines industrielles et
cosmétiques avec 20 % de part de marché (pdm), en agricoles, machines diverses, 10 % de pdm (+ 23 %) et
augmentation de + 14 %, suivi du secteur machines les produits informatiques, électroniques et optiques,
industrielles, agricoles et diverses avec 13 % de pdm 8 % de pdm (+ 24 %).
(+ 17 %), les équipements électriques et ménagers, Depuis 2007, les importations de produits
10 % de pdm (+ 9 %), les produits informatiques, pharmaceutiques ont augmenté de 37 %, les
électroniques et optiques, 11 % de pdm (+ 30 %), les hydrocarbures de 28 %, les produits chimiques de 18 %
produits métallurgiques et métalliques, 10 % de pdm et les produits métallurgiques et métalliques de 14 %.
(+ 35 %) et enfin, le matériel de transport. La répartition géographique des échanges varie peu.
Les exportations rhônalpines ont toutefois été plus vives
Le solde de la balance commerciale se maintient vers les pays émergents, notamment l'Asie-Océanie, en
hausse de plus de 33 %, que vers l'Union européenne, où
Évolution des Imports/Exports l'augmentation se limite à 11 %. Ainsi, la part de marchéRhône-Alpes en milliards d'euros - hors matériel militaire France
des exportations de la région vers l'UE, tout en restant50 500
Imports France
largement majoritaire, passe pour la première fois sous la
40 Exports Rhône-Alpes 400 barre des 60 % (57 %).
Les exportations vers l'Allemagne sont en progression de
Exports France30 300
+ 16 % mais restent inférieures de 14 % à celles de 2008,
Imports Rhône-Alpes
ce qui signifie que Rhône-Alpes n'a pas totalement20 200
bénéficié de la reprise économique outre-Rhin. L'Allemagne
10 Solde Rhône-Alpes 100 reste cependant le premier partenaire de Rhône-Alpes
devant l'Italie, avec respectivement 14 % et 11 % de nos
0 0 exportations et 15 % et 14 % de nos importations. La
Solde France
balance commerciale avec l'Allemagne est très légèrement
- 10 - 100
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 déficitaire alors qu'elle présente un solde négatif plus
Source : Douanes important avec l'Italie. Le "meilleur" excédent commercial
16 L’année économique et sociale 2010 - Dossier n° 156Commerce extérieur
en 2010 contre 1,395 en 2009, les exportations vers les
eLa Chine devient le 3 fournisseur de la région États-Unis ont augmenté de 30 %. Un euro fort renchérit
nos produits qui de ce fait sont plus difficilement
Principaux partenaires commerciaux de Rhône-Alpes exportables, un euro plus faible les rendant plus attractifs.
en millions d'euros Mais cette situation n'est toutefois pas forcément
Exportations Importations Solde confortable, un euro fort permettant, à volume constant,
2010 2010 de diminuer nos importations et d'augmenter nos2010 2007
exportations mécaniquement. L'excédent commercial
Allemagne 6 025 6 055 - 30 47 avec les États-Unis continue de diminuer passant de
Italie 4 424 5 831 - 1 407 - 1 481 + 1,5 milliard d'euros en 2007 à + 1,1 milliard en 2010.
États-Unis 2 956 1 824 1 132 1 536
Les exportations vers l'Amérique Latine progressent de
Espagne 2 909 2 072 837 2 259
47 % et représentent désormais 3 % de pdm. À noter laRoyaume-Uni 2 401 1 093 1 309 1 541
hausse de 75 % des ventes vers le Brésil qui devient leBelgique 2 222 2 226 - 4 147
e20 client de Rhône-Alpes avec 1 % de pdm.Suisse 1 710 1 665 45 173
Au niveau départemental, les positions restentChine 1 278 3 371 - 2 093 - 1 386
Pays-Bas 1 184 1 361 - 176 - 100 similaires aux années précédentes. Le Rhône, l'Isère et
Turquie 1 065 401 664 466 l'Ain représentent 67 % des exportations (dont 30 % pour
Japon 981 863 119 - 86 le Rhône) et 72 % des importations de la région (40 %
Pologne 758 873 - 115 191 pour le Rhône). La Drôme maintient sa quatrième place
Source : Douanes devant la Haute-Savoie.
de la région (+ 1,3 milliard d'euros) est ainsi réalisé en Si la reprise des échanges, relativement vigoureuse en
e e2010 avec le Royaume-Uni (5 client et 9 fournisseur de 2010 (+ 17 %), n'a pas permis d'améliorer le solde de la
Rhône-Alpes). balance commerciale de la région, cela tient
eLa zone Asie-Océanie, avec 13 % de pdm, est le 2 client essentiellement au fait que les importations ont rattrapé
de Rhône-Alpes après l'Union européenne. La Chine leur niveau d'avant crise alors que les exportations n'y
(3 % des exportations et 8 % des importations) reste le parviennent pas encore. Mais 2011 démarre avec de bons
e e er8 client de Rhône-Alpes et devient son 3 fournisseur. Le résultats, en hausse de 23 % par rapport au 1 trimestre
déficit commercial avec ce pays continue d'augmenter 2010. D'ailleurs, à travers certaines enquêtes, les chefs
passant de - 1,4 milliard en 2007 à - 2,1 milliards en 2010. d'entreprise rhônalpins font preuve d'un optimisme certain
Il est ainsi, devant l'Italie, le premier déficit bilatéral de la et anticipent une nette poursuite de l'essor des volumes
région. d'affaires notamment à l'export.
eLes États-Unis sont le 3 client de Rhône-Alpes avec
Michel Hermitte, Jacques Merciere7 % de pdm et son 6 fournisseur. Avec un taux de change
Direccte Rhône-Alpes
meilleur qu'en 2009, avec l'euro à 1,326 dollar en moyenne
Tous les secteurs d'activité sont concernés par le rebond des échanges
Principaux échanges de la région Rhône-Alpes par secteur en 2010 et variation par rapport à 2007
Exportations Importations Solde Évolution en %
Secteurs Millions % total Millions % total Millions 2010/2009 2010/2007
d'euros d'euros d'euros
Exports Imports Exports Imports
Chimie, parfums, cosmétiques 8 256 19,5 6 339 15,7 1 917 13,8 13,5 11,0 36,6
Machines industrielles, agricoles, diverses 5 358 12,7 4 228 10,4 1 130 16,5 23,4 - 21,5 - 12,9
Produits informatiques, électroniques, optiques 4 794 11,3 3 308 8,2 1 486 29,8 23,7 - 10,2 - 9,7
Équipements électriques et ménagers 4 070 9,6 2 835 7,0 1 235 9,2 17,2 - 6,3 6,5
Produits métallurgiques, métalliques 4 010 9,5 5 288 13,1 - 1 278 34,8 30,0 1,8 14,2
Matériels de transport 3 827 9,0 4 075 10,1 - 248 14,4 11,2 - 29,4 - 8,5
Produits pharmaceutiques 2 456 5,8 1 638 4,0 818 24,7 12,1 27,2 36,6
Produits caoutchouc, plastiques 1 997 4,7 1 974 4,9 23 15,2 19,1 - 4,2 1,8
Produits des IAA 1 822 4,3 2 055 5,1 - 233 6,9 2,6 - 0,6 6,0
Textiles, habillement, cuir, chaussures 1 657 3,9 2 384 5,9 - 728 8,4 11,8 - 3,6 9,5
Total 42 300 40 461 1 839 16,6 17,3 - 6,6 5,0
Source : Douanes
L’année économique et sociale 2010 - Dossier n° 156 17

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.