Une nouvelle baisse des créations d'entreprises

De
Publié par

Les créations d'entreprises ont baissé en 2002, pour la troisième année consécutive en Alsace. La baisse dans le Haut-Rhin, continue depuis 3 ans, s'est accélérée l'an passé. En revanche, dans le Bas-Rhin, les créations totales ont augmenté et sont portées par le dynamisme des créations pures.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 14
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

ÉCONOMIE
Une nouvelle baisse des créations
d’entreprises
Net recul des créations pures dans le Haut-Rhin
Évolution annuelle des créations pures entre 1999 et 2002
8Les créations d’entreprises En %
6ont baissé en 2002, pour la
4troisième année consécutive
2en Alsace. La baisse dans le
2001 2002
Haut-Rhin, continue depuis 0
1999 2000
3 ans, s’est accélérée l’an -2
passé. En revanche, dans le -4
Bas-Rhin, les créations
-6
totales ont augmenté et sont
-8
portées par le dynamisme
-10
des créations pures.
Bas-Rhin Haut-Rhin Alsace France
mais atteint au cours des années
90. Dans le Bas-Rhin, les créations Créations pures et reprises
ont progressé en 2002, au même diminuent
n 2002, les créations d’entre- rythme qu’en 2001, ce qui porte laE prises ont encore diminué hausse à 3 % sur trois ans. Ainsi, En Alsace, 70 % des entreprises
dans la région : 5 600 entreprises l’an passé, 3 600 créations ont été créées sont vraiment nouvelles.
ont été créées, soit 1,5 % de moins enregistrées dans ce départe- Cette part reste plus élevée dans la
qu’en 2001. C’est le nombre le plus ment : un nombre aussi élevé région qu’au niveau national
bas observé depuis dix ans. Au ni- n’avait pas été atteint depuis 1995. (65 %). Ces créations pures ont
veau national, le nombre de créa-
tions diminue pour la seconde
La part de l’Alsace dans les créations françaises tend à s’éroderannée consécutive, mais faible-
Évolution des créations d'entreprises en Alsace depuis 1990ment (-0,2 %).
2,4 6 400
Part de l'Alsace en %Les deux départements alsaciens
2,3 6 200ont connu, comme les trois années
2,2précédentes, une évolution diver- 6 000
gente. Dans le Haut-Rhin, les créa- 2,1
5 800tions ont encore diminué en 2002
2,0
et plus fortement que les deux an- 5 600
1,9nées précédentes : en 3 ans, les
5 400nouveaux projets ont baissé de 1,8
12,4 %. Moins de 2 000 créations 5 200
1,7
ont été enregistrées l’année der-
5 0001,6nière, soit un niveau très bas, ja-
4 800
1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002
Part de l'Alsace dans les créations de France métropolitaine
Nombre de créations d'entreprises en Alsace
12
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 5 · L'année économique et sociale 2002 · juillet 2003
Nombre
Source : Insee, Sirène
Source : Insee, SirèneÉCONOMIE
Recul important des créations dans les services aux entreprises dans le Haut-Rhin
Créations en 2002 Variation 2001-2002 (en %)
Alsace en % Bas-Rhin Haut-Rhin Alsace France
Industrie 368 6,6 -0,9 -10,7 -5,2 -3,2
Construction 685 12,3 -6,2 -18,7 -11,0 -2,6
Commerce 1 527 27,3 2,6 2,5 2,6 0,8
Services 3 009 53,8 2,8 -6,8 -0,7 0,4
dont : Transports 149 2,7 14,6 0,0 10,4 -0,9
Activités immobilières 266 4,8 2,5 -0,9 1,1 5,7
Services aux entreprises 1 056 18,9 1,5 -24,5 -7,5 -2,9
Services aux particuliers 1 029 18,4 4,1 4,2 4,1 1,9
dont Hôtels, cafés, restaurants 586 10,5 4,2 7,8 5,6 1,9
Éducation, santé, action sociale 509 9,1 0,0 4,8 1,6 2,6
Ensemble 5 589 100,0 1,3 -6,3 -1,5 -0,2
diminué de 1,9 % dans la région, ampleur qu’elles entraînent les activités des services, le nombre
alors qu’elles étaient stables en évolutions régionales sur la même des créations a progressé, tout
2001 et avaient progressé tendance ; ainsi, les créations pu- particulièrement dans les services
en 2000 et 1999. En 2002, elles di- res et les reprises diminuent dans aux particuliers. La croissance est
minuent dans l’industrie, la cons- ce département, alors que les importante en 2002 dans les trans-
truction et les services, mais pro- réactivations progressent. Dans le ports, mais elle doit être relativisée
gressent dans le commerce, ce qui Bas-Rhin, signe d’une situation puisque les années de hausse et
n’avait pas été observé depuis plus favorable, les créations pures de baisse se succèdent régulière-
1994. A contrario, une diminution progressent pour la quatrième ment.
des créations pures dans les servi- année consécutive, tandis que les
ces ne s’était pas vue depuis 1996. reprises et réactivations diminuent. Dans la construction, qui avait
connu une forte croissance en
Les reprises d’activités, déjà exis- 2000, le repli du nombre de créa-Hausse des créations
tantes, ont également diminué l’an tions, amorcé en 2001, se poursuitdans le commerce
passé, alors qu’en 2001, ce type de et s’accélère en 2002 (-11,0 %,
création était le seul à progresser. Les créations ont augmenté dans après -6,1 %). La baisse qu’enre-
Les reprises représentent près de le commerce en 2002, ce qui met fin gistre ce secteur en Alsace est net-
17 % des créations. Cette part pour- à 7 années de baisse dans ce sec- tement plus marquée qu’au niveau
rait s’accroître dans les dix prochai- teur. Cette hausse est comparable national. Enfin, dans l’industrie, les
nes années, car un grand nombre dans les départements alsaciens et créations ont diminué en 2002,
d’entrepreneurs, nés pendant les concerne également le niveau na- alors qu’elles avaient progressé
années du "baby-boom", vont arrê- tional, mais la progression y est un l’année précédente. Le nombre de
ter leur activité et seront amenés à peu moins élevée. nouveaux projets enregistrés
céder leur entreprise. Seules les l’année dernière dans ce secteur
réactivations ont progressé en Dans les services, qui représen- est particulièrement bas.
2002, après avoir sensiblement di- tent 54 % des nouveaux projets, les
minué l’année précédente. créations ont légèrement diminué.
En fait, cette baisse résulte Valérie GUERLAND
Une nouvelle fois, les départe- presque exclusivement du recul
ments connaissent des situations important des créations dans les
divergentes. Les évolutions dans le services aux entreprises installés
Haut-Rhin en 2002 sont d’une telle dans le Haut-Rhin. Dans les autres
Méthodologie
Le champ d’observation comprend les secteurs marchands de l’industrie, de la construction, du commerce et des
services. Sont exclues l’agriculture et les activités financières.
La création d’entreprise : trois types de créations sont enregistrés dans le répertoire Sirène :
- la pure correspond à la création d’une entreprise jusqu’alors inexistante et à l’exploitation de nouveaux moyens de
production ;
- la création par reprise intervient lorsqu’une entreprise reprend, totalement ou partiellement, l’activité d’un ou plusieurs
établissements d’une autre entreprise (achat, location-gérance…) ;
- la création par réactivation consiste à reprendre une activité qui existait déjà, mais qui était temporairement arrêtée. 13
Elle ne concerne que les entreprises individuelles.
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 5 · L'année économique et sociale 2002 · juillet 2003
Source : Insee, Sirène

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.