Evolution des principaux services libéraux de santé en Haute-Garonne : Regards n°2

De
Publié par

La situation de l'emploi salarié, du chômage fin 1999 ainsi que la structure et l'évolution de l'emploi annuel total du département sont analysés au recto. L'évolution des principaux services libéraux de santé est présentée au verso de ce document.

Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 5
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

numéro 2-31 : mai 2000
SYNTHESE CONJONCTURELLE BREVES
Dynamisme lié aux nouvelles technologies • Hausse de 6,4 % des créations
d’entreprises en 1999 dans le
En Haute-Garonne, l’emploi salarié Evolution du taux de chômage
département (après une baisse de 3 %et de l'emploi salarié(hors agriculture, éducation, adminis-
base 100 au 4T 94 % en 1998). Les plus fortes augmenta-
Emploi116 15,0tration, santé et action sociale) a (échelle de gauche) tions sont enregistrées dans les
114
14,5progressé de 1,7 % au quatrième 112 services (+ 6,7 %) et surtout la
14,0
110trimestre de 1999. Sur un an, la construction (+ 16 %).
108 13,5
croissance est de 3,7 %. Ce fort
106 Chômage 13,0 Les mises en chantier de logements
(échelle de droite)104développement de l’emploi s’inscrit
12,5 neufs se sont accrues de 19 % en102
dans une tendance à la hausse quasi 12,0100 1999. Elles ont reculé dans l’individuel
98ininterrompue depuis la fin de 1996. 11,5 (- 4 %), mais fortement augmenté dans
4T94 2T95 4T95 2T96 4T96 2T97 4T97 2T98 4T98 2T99 4T99
le collectif (+ 42 %).
Emploi salarié Taux de chômageEn 1999, l’industrie contribue peu à
e e4 trimestre 1999 4 trimestre 1999
Les immatriculations de véhicules(milliers) (%)cette croissance. La construction aéro-
Haute-Garonne 267,1 13,3 particuliers neufs ont augmenté denautique continue d’embaucher pour Midi-Pyrénées 549,6 11,1
10 % en 1999. En janvier et févrierFrance 14 217,8 10,6satisfaire des carnets de commandes
2000, cette croissance s'accélère en-Source : Insee, estimations trimestrielles cvsbien remplis, mais l’emploi dans la sous-
core (+ 25 % par rapport aux deux pre-
traitance industrielle semble marquer le diminue de 0,5 point sur un an. Fin
miers mois de 1999).
pas. Grâce à une activité soutenue dans février 2000, près de 60 600 personnes
En 1999, le nombre de journéesle bâtiment, il progresse en revanche sont à la recherche d’un emploi à temps
indemnisables pour chômage partiel adans le secteur de la construction. plein et à durée indéterminée. La baisse
diminué de 35 % en Haute-Garonne oùCependant, l’élément moteur de la de 7,8 % en un an est plus importante
il représente 13 % du total régional.croissance de l’emploi salarié en Haute- pour les hommes que pour les femmes,
Garonne est le tertiaire, notamment les surtout entre 25 et 49 ans. Le chômage Plus de 3 450 personnes ont bénéfi-
services liés aux nouvelles technologies des moins de 25 ans diminue, celui des cié d’un emploi-jeune en Haute-
(téléphonie et informatique). 50 ans et plus reste stable. Par ailleurs, Garonne depuis la mise en place de
ce dispositif (octobre 1997). Lele nombre d’inscrits depuis plus d’un
département regroupe plus de 38 %Le taux de chômage haut-garonnais, an se réduit assez fortement malgré la
des emplois-jeunes de la région.13,3 % en fin d’année 1999, demeure stabilité du chômage de très longue
supérieur à la moyenne nationale mais durée (trois ans et plus).
DONNEES DE CADRAGE
Structure et évolution de l'emploi annuel total
Emploi total Répartition par secteur 31.12.1998 (%)
variation annuelle moyenne variation annuelle31.12.1998 Haute- Midi-
31.12.1989 31.12.1997 1989 -1997 (%) 1997-1998 (%)(provisoire) Garonne Pyrénées
Agriculture 12 736 9 630 - 3,4 9 223 - 4,2 2,1 7,3
Industrie 68 539 65 027 - 0,7 66 537 2,3 15,5 15,9
Construction 29 735 26 193 - 1,6 26 270 0,3 6,1 6,4
Commerce 54 257 54 144 0 55 655 2,8 13,0 13,2
Services 216 660 261 346 2,4 271 598 3,9 63,3 57,2
Haute-Garonne 381 927 416 340 1,1 429 283 3,1 100,0 100,0
dont salariés 334 255 374 063 1,4 387 329 3,5 /// ///
Midi-Pyrénées 929 934 964 635 0,5 984 152 2,0 /// ///és 741 058 809 299 1,1 830 743 2,6 /// ///
Source : Insee Midi-Pyrénées, estimations annuelles d'emploi total (y compris agriculture, éducation, administration, santé et action sociale)
92345678901234567890123456782345678901234567890123456781199234567890123456789012345678919923456789012345678901234567823456789012345678901234567891234567890123456789012345678912345678901234567890123456782345678901234567890123456781191234567890123456789012345678112345678901234567890123456789123456789012345678901234567811991234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567811234567890123456789012345678992345678901234567890123456782345678901234567890123456781992345678901234567890123456782345678901234567890123456781112345678901234567890123456789923456789012345678901234567823456789012345678901234567892345678901234567890123456782345678901234567890123456789923456789012345678901234567811192345678901234567890123456782345678901234567890123456789191234567890123456789012345678992345678901234567890123456789119123456789012345678901234567823456789012345678901234567812345678901234567890123456789923456789012345678901234567823456789012345678901234567812345678901234567890123456789123456789012345678901234567811991234567890123456789012345678234567890123456789012345678199192345678901234567890123456782345678901234567890123456789119234567890123456789012345678119992345678901234567890123456782345678901234567890123456781923456789012345678901234567811234567890123456789012345678234567890123456789012345678119923456789012345678901234567823456789012345678901234567811992345678901234567890123456782345678901234567890123456781199234567890123456789012345678234567890123456789012345678199234567890123456789012345678234567890123456789012345678119923456789012345678901234567823456789012345678901234567811234567890123456789012345678923456789012345678901234567823456789012345678901234567811992345678901234567890123456782345678901234567890123456781123456789012345678901234567891234567890123456789012345678912345678901234567890123456789923456789012345678901234567823456789012345678901234567811992345678901234567890123456789199234567890123456789012345678912345678901234567890123456781123456789012345678901234567899123456789012345678901234567891991234567890123456789012345678911923456789012345678901234567823456789012345678901234567891123456789012345678901234567899234567890123456789012345678112345678901234567890123456789923456789012345678901234567823456789012345678901234567811Evolution des principaux services libéraux de santé
en Haute-Garonne
En 1999, la Haute-Garonne regroupe
Un département attractif pour les professionnels de la santé
près de la moitié des professionnels
Effectif Densité pour 100 000 hab. en 1999Evolutionlibéraux de santé de la région. Le
89-99 Haute-01.01.89 01.01.99 Midi-Pyrénées France(p)(%)nombre de médecins généralistes,
Garonne
spécialistes, chirurgiens-dentistes et Médecins généralistes 1 330 1 593 20 152 133 115
masseurs-kinésithérapeutes par Médecins spécialistes 1 218 1 468 21 140 101 85
habitant est le plus élevé de la région. Chirurgiens-dentistes 857 1 006 17 96 78 64
Infirmiers 866 1 583 83 151 152 93Il y a presque autant de médecins
Masseurs-kinésithérapeutes 672 937 39 90 74 69spécialistes que de généralistes en
Officines pharmaceutiques 372 412 11 39 43 39Haute-Garonne et leur nombre par
Source : Drass Répertoire ADELI (p) : provisoirehabitant est très nettement supérieur
à celui des autres départements. tement disposent de l’ensemble de ces de l’agglomération durant cette période.
L’importance et l’ancienneté des services de santé. Leur concentration Dans le sud du département, la gamme
facultés de médecine ainsi que est particulièrement nette au nord du des services de santé s’élargit aussi,
l’attractivité exercée par Toulouse département en raison de sa forte surtout dans les chefs-lieux de canton
expliquent en partie l’affluence des densité de population. Ainsi, sur les en majorité déjà bien équipés. Il en est
professions médicales et paramédi- dix-neuf communes du canton de de même à la périphérie de Saint-
cales dans ce département. Muret, treize d’entre elles possèdent Gaudens où la commune de Labarthe-
les cinq services libéraux de santé. Rivière gagne les trois équipements qui
De 1989 à 1999, le département a Mais, au sud du département, les lui faisaient défaut en 1980.
connu, de loin, la plus forte progres- chefs-lieux des cantons ruraux regrou-
DéfinitionDéfinitionDéfinitionDéfinitionDéfinitionsion de Midi-Pyrénées du nombre de pent aussi la totalité de ces services.
Cette étude est limitée aux professions libéra-
médecins généralistes et spécialistes les de santé les plus fréquentes (médecins
(+ 20 %), notamment dans l’agglo- En vingt ans, l’équipement des com- généraliste et spécialiste, infirmier, chirurgien-
dentiste et masseur-kinésithérapeute du réper-mération toulousaine. Le nombre munes de la Haute-Garonne en
toire des professionnels de santé de la Drass
d’infirmiers libéraux a lui aussi très services de santé s’est profondément d'une part et officine pharmaceutique d'autre
fortement progressé (+ 83 %). modifié. Ainsi les communes de la part). Leur localisation géographique issue
des Inventaires Communaux 1980 et 1998Comparativement aux évolutions banlieue toulousaine ont renforcé de
réalisés par l'Insee et le Ministère de l'Agri-nationales, la Haute-Garonne suit les manière significative leur gamme de
culture ne prend pas en compte les médecins
mêmes tendances mais à des rythmes services de santé : sur les vingt-quatre spécialistes.
plus élevés. communes ayant gagné trois équipe-
En partenariatments ou plus, vingt-trois en font
En Haute-Garonne, une commune partie comme Flourens, Roques,
sur quatre détient, en 1998, au moins Montrabé ou Saint-Clar-de-Rivière.
Direction Régionale trois des cinq services libéraux de santé Ce phénomène est fortement lié à des Affaires Sanitaires
et Socialesétudiés. Tous les cantons du dépar- l’essor démographique des communes
Les communes périurbaines Forte concentration au nord
de Toulouse ont développé
leurs services de santé
Toulouse Toulouse
MuretMuret
Evolution du nombre Saint-GaudensSaint-Gaudens Services libéraux de santé
de services libéraux de santé présents
présents dans la commune en 1998
dans la commune entre 1980 et 1998
5
communes non équipées en 1980 et 1998
3 ou 4
augmentation
1 ou 2
stabilité
aucundiminution
délimitation cantonale délimitation cantonale
Sources : Inventaires communaux 1980 et 1998 Source : Inventaire communal 1998
Directeur de la publication : Impression :Insee Midi-Pyrénées - Regards sur Prix au numéro : 10 F - 1,52
Benjamin Camus Insee Midi-Pyrénées Abonnement : 3 numéros par an36, rue des 36 Ponts - 31054 Toulouse Cedex 4
Rédacteur en chef : Bruno Mura ISSN : 1298-9509Téléphone : 05 61 36 61 13 pour les 8 départements de la région
© Insee 2000 SAGE : R31020076 France : 100 F - 15,24Télécopie : 05 61 36 62 00
Europe : 125 F - 19,06Dépôt légal : mai 2000
Reste du monde : 135 F - 20,58
ZOOM

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.