Parité Femmes-Hommes à La Réunion : les causes de décès.

Publié par

Femmes et hommes ne sont pas égaux face aux risques de décès. La situation des femmes semble plus favorable que celle des hommes hormis pour les maladies endocriniennes. En réalité entre 1990 et 2000, les progrès en terme de mortalité ont surtout été observés chez les hommes. Encore important, l’écart du taux de mortalité entre les sexes diminue. Baisse de la mortalité par maladies cardiovasculaires, diminution des décès liés à l’alcool et des morts violentes sont à l’origine de la réduction de l’écart de mortalité entre sexes.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 7
Tags :
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins

2.6 - Les causes de décès


Chiffres clefs

Nombre de décès en 2000 1 635 2 208
Nb de décès dûs aux maladies de l’appareil
572 584
circulatoire (2000)
Nb de décès dûs aux tumeurs (2000) 314 491
Nb de décès dûs au diabète sucré (2000) 136 92
Nb de décès dûs aux causes externes
89 303
(accidents, suicides) (2000)


Femmes et hommes ne sont pas égaux face aux risques de décès. La situation des femmes
semble plus favorable que celle des hommes hormis pour les maladies endocriniennes. En
réalité entre 1990 et 2000, les progrès en terme de mortalité ont surtout été observés chez les
hommes. Encore important, l’écart du taux de mortalité entre les sexes diminue. Baisse de la
mortalité par maladies cardiovasculaires, diminution des décès liés à l’alcool et des morts
violentes sont à l’origine de la réduction de l’écart de mortalité entre sexes.



Répartition des principales causes de décès par sexe en 2000 (% des décès )


Autres
Hommes

FemmesMaladies du système nerveux et
des organes des sens

Mal. de l’ap. respiratoire

Mal. endoc., nutri. et métab.


Causes externes


Tumeurs


Mal. de l’appareil circulatoire


0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% 40%
source: INSERM CépiDC, Exploitation DRASS










Causes de décès


Taux brut* de mortalité à la Réunion en 1990 et 2000

pour 100 000 hab.

femmes hommes ensemble

1990 2000 1990 2000 1990 2000

Maladies infectieuses et parasitaires 10 8,7 15 19,4 12,5 14,1

Tumeurs 65,8 85,5 116 138 90,5 112,4

Maladies endocrin., nutri. et métaboliques 24,7 45,8 21,5 35,2 23,1 40,9

Troubles mentaux 10,5 10,4 40 30,7 25,1 20,5

Maladies du système nerveux et des organes des sens 10,9 16,9 28,8 25,9 19,7 21,5

Maladies de l'appareil circulatoire 172,1 155,8 183,6 164,5 174,9 161,5

Maladies de l'appareil respiratoire 32,3 28,9 56,1 36,9 44 33,1

Maladies de l'appareil digestif 33,1 22,1 48,2 35,8 40,5 29,1

Maladies de l'appareil génito-urinaire 7,8 9 8,1 6,8 8 8

Affections d'origine périnatale 4,4 5,2 6,1 6,5 5,3 5,9
Anomalies congénitales 4,5 4,1 4,1 4,2 4,3 4,2

Symptomes et états morbides mal définis 25,8 23,7 25,1 27,6 25,5 25,8
Causes externes 30,8 24,2 100,7 85,3 65,2 54,7
Maladies du sang et des organes hématopoïétiques 2,2 0,5 1,9 2 2 1,3
Maladies du système ostéo-articulaire 1,8 3,5 1 1,7 1,4 2,7
complications de grossesse, accouchement 1,3 0 0,6 0
TOTAL 440,4 445,4 656,5 621,9 542,6 535,7
source: INSERM CépiDC, Exploitation DRASS
* pour chaque cause de décès: effectif des décès rapporté à la population de la période


Surmortalité masculine concernant les maladies de l’appareil circulatoire

En 2000, les deux principales causes de décès masculine concernant les maladies de
à La Réunion sont les maladies de l’appareil l’appareil circulatoire. Aux âges avancés l’écart
circulatoire et les tumeurs et ce quel que soit le entre hommes et femmes semble s’atténuer.
sexe. Les maladies de l’appareil circulatoire Les taux de mortalité des maladies de
sont la cause de 35% des décès féminins et l’appareil circulatoire sont plus élevés à La
26% de décès masculins. Réunion qu’en métropole pour les deux sexes
Les taux comparatifs de mortalité montrent mais surtout pour les femmes.
qu’à âge égal il existe une surmortalité

Taux comparatifs* de mortalité Réunion et Métropole en 2000
pour 100 000 hab.
Réunion métropole
femmes hommes femmes hommes
Maladies infectieuses et parasitaires 13,8 36,1 12,7 22,4
dont SIDA 0 2 0,7 2,7
Tumeurs 144,2 302,9 162 352,6
Maladies du sang et des organes hématopoïétiques 0,4 3,4 3,1 4,2
Maladies endoc., nutri. et métaboliques 85,9 82,1 26,5 34,3
dont diabète sucré 69,5 62,5 14,7 21
Troubles mentaux 19 52,8 23,3 30,4
dont alcoolisme 6,4 33,6 1,8 7,7
Maladie du système nerveux et des organes des sens 25,8 38,2 28,2 37,7
Maladies de l'appareil circulatoire 299,5 411,8 201,8 332,4
Maladies de l'appareil respiratoire 57,2 103,5 39,5 84,5
Maladies de l'appareil digestif 36,5 62,5 27,8 49,6
Maladies de la peau et du tissus cell. sous-cutané 2 2,5 3,4 3
Maladies du système ostéo-articulaire 6,6 5,2 6,3 5,5
Complications de grossesse, accouchement 0 0 0,2 0
Affections périnatales 3,3 3,9 0,4 0,5
Anomalies congénitales 2,9 3,6 1,6 2
Symptomes et états morbides mal définis 44,7 68,4 40,7 59,4
Causes externes 33,3 114,5 43,5 95,4
dont suicides 6 21,6 8,8 28,8
dont accidents de transport 6,1 27 6,5 20,6
Source: INSERM CépiDC DRASS
* Utiliser les taux comparatifs permet de gommer l'effet de la structure par âge de la population
Les femmes touchées plus jeunes que les hommes par le cancer

Les tumeurs sont la cause de 19% des décès est nettement supérieur pour les hommes. En
chez les femmes et 22% chez les hommes. En plus d’être fortement touchés par le cancer de
2000, les cancers comme cause de décès ont la prostate, ceux-ci décèdent davantage par
augmenté de 20% par rapport à 1990. De 25 à cancer du poumon et du foie. Conséquence
44 ans, la mortalité est légèrement plus forte d’une surconsommation d’alcool et de tabac,
pour les femmes. Le cancer du sein provoque ces deux tumeurs n’entraînent la mort
en effet des décès dès 25 ans. Le taux de d’hommes et de femmes qu’après l’âge de 40
mortalité lié au cancer du sein est toutefois ans. Les taux de mortalité par tumeurs sont
inférieur de moitié à ce qu'il est en métropole. plus faibles à La Réunion qu’en métropole
Après 45 ans, le taux de mortalité lié au cancer autant pour les hommes que pour les femmes.


Répartition par sexe et âge des principales causes de décès en 2000 (%)
En %
- 25 ans 25- 44 ans 45- 64 ans 65-84 ans 85 et +
Femmes Hommes F. H. F. H. F. H. F. H.

Tumeurs 85287312619281017

Maladies endoc., nutri. et métaboliques 4 3338 6 15776
Troubles mentaux 0 1 3 11 3 62235
Maladies de l'appareil circulatoire 1 2 17 14 26 25 38 33 47 40
Maladies de l' respiratoire 3 3224 479 10 9
causes externes 21 33 19 35 5 133434
autre causes 63 53 28 28 23 20 16 17 20 19

total 100100100100100100100100100100

Source: INSERM - DRASS


Les maladies endocriniennes touchent plus les femmes

Quasiment deux fois plus de personnes sont 69 ans). La prévalence est de seulement 3%
mortes en 2000 par rapport à 1990 suite à des en métropole. Les hommes sont plus touchés
maladies endocriniennes, nutritionnelles et avant l’âge de 60 ans ensuite ce sont les
métaboliques principalement dues au diabète femmes. Par rapport à la métropole, les taux
sucré. Elles sont la cause de 10% des décès de mortalité liés à cette cause sont beaucoup
féminins et 6% des décès masculins. Selon les plus importants à la Réunion. La surmortalité
résultats de l’enquête REDIA (Enquête est encore plus importante pour les femmes
REunion DIAbète, INSERM U500, 2000), 10% par rapport à la métropole.
de la population est diabétique (18% des 30-


Surmortalité masculine par mort violente

14% des décès masculins proviennent d’une de mortalité par causes externes évoluent peu
mort violente (le plus souvent à la suite d’un avec l’âge, mais dès 15 ans, on observe une
accident) contre 5% des décès féminins. Les forte surmortalité masculine. L’écart reste
hommes se suicident plus souvent et sont plus identique selon l’âge. Cette cause de décès
fréquemment victimes d’accidents de la route. est en diminution depuis 1990. Les taux de
80% des suicidés sont des hommes âgés pour mortalité sont supérieurs à la métropole pour
la moitié d’entre eux de 25 à 44 ans. Les taux les hommes et inférieurs pour les femmes.


Surmortalité par maladies de l’appareil respiratoire

Les maladies de l’appareil respiratoire sont la Cela provient essentiellement des décès par
cause de 6% des décès. Les décès ont lieu maladies chroniques des voies respiratoires
principalement après 35 ans. Quel que soit inférieures qui avant 60 ans sont quasi
l’âge les taux de mortalité sont supérieurs pour inexistantes pour les femmes.
les hommes. Les écarts entre les sexes ont
cependant tendance à diminuer avec l’âge.


Surmortalité masculine par troubles mentaux et du comportement.

En 2000, les troubles mentaux comme causes 44 ans, pour qui les troubles mentaux sont la
de décès ont diminué par rapport à 1990. Ils cause de 11% des décès. Les effets de
représentent 5% des décès masculins et 2,3% l’alcoolisme touchent les hommes dès leur
des décès féminins. Cette cause de mortalité, majorité alors que les femmes n’en décèdent
liée en grande majorité à l’abus d’alcool, est pas avant 35 ans.
plus importante chez les hommes entre 25 et


Source :


INSERM CépiDC

Émilie Nartz « Les analyses des composantes de la mortalité à la Réunion en 2000 », Service Études
et Statistiques DRASS de la Réunion, Août 2004.






Tableaux et graphiques annexes


Répartition des principales causes de décès par sexe en 2000 (% des décès)

Femmes Hommes
Maladies de l’appareil circulatoire 35,0% 26,4%

Tumeurs 19,2% 22,2%

Causes externes 5,4% 13,7%
Maladies endoc., nutri. et métaboliques 10,3% 5,7% de l’appareil respiratoire 6,5% 5,9%
Maladies du système nerveux et des organes des sens 3,8% 4,2%
Autres 19,8% 21,8%

Ensemble 100,0% 100,0%

Source : INSERM - DRASS


Répartition des principales causes de décès par sexe en 2000 (% des décès )


Femmes Hommes Ensemble
Nombre % Nombre % Nombre %
Mal. de l’appareil circulatoire 572 35,0% 584 26,4% 1156 30,1%
Tumeurs 314 19,2% 491 22,2% 805 20,9%
dont tumeur maligne de l'estomac 22 1,3% 29 1,3% 51 1,3%
dont tum. Mal. larynx, trachée, bronche et poumon 23 1,4% 97 4,4% 120 3,1%
dont tumeur maligne du sein 35 2,1% 1 0,0% 36 0,9%
Causes externes 89 5,4% 303 13,7% 392 10,2%
dont accidents de transport 21 1,3% 82 3,7% 103 2,7%
dont suicides 21 1,3% 70 3,2% 91 2,4%
Maladies endoc., nutri. et métaboliques 168 10,3% 125 5,7% 293 7,6%
dont diabète sucré 136 8,3% 92 4,2% 228 5,9%
Maladies de l’appareil respiratoire 106 6,5% 131 5,9% 237 6,2%
Maladies de l’appareil digestif 81 5,0% 127 5,8% 208 5,4%
Symptomes et états morbides mal définis 87 5,3% 98 4,4% 185 4,8%
Maladies du système nerveux et des organes des sens 62 3,8% 92 4,2% 154 4,0%
Troubles mentaux 38 2,3% 109 4,9% 147 3,8%
dont abus alcool (y compris psychose alc.) 15 0,9% 88 4,0% 103 2,7%
Maladies infectieuses et parasitaires 32 2,0% 69 3,1% 101 2,6%
Autres causes 86 5,3% 79 3,6% 165 4,3%
Total toutes causes 1635 100,0% 2208 100% 3843 100,0%
Source : INSERM - DRASS

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.