Personnels de santé

De
Publié par

Avec 353 médecins pour 100 000 habitants au 1er janvier 2004, la Corse est l'une des régions les mieux dotées en ce domaine. A l'exception des sages-femmes, les autres principales professions de santé sont aussi plus présentes en Corse qu'au niveau national. Parmi les personnels de santé, les infirmiers sont les plus nombreux.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 11
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

07 SANTE
Dé fi ni tion s ébut 2004, on dé nombre 943 mé de cins en Corse.DAvec 353 pra ti ciens pour 100 000 ha bi tants, l’île
Adeli (Auto m a ti sa tion des lis tes) : re cense
est l’une des ré gions mé tro po li tai nes les mieux do tées l’en semble des pro fes sions de san té ré gle -
en ce do maine. Elle est pré cédée par l’Île-de-France men tées par le code de la San té Pu blique. Il
(426 mé de cins) et les quatre ré gions les plus mé ri dio -
contient des in for ma tions sur les pro fes sion -
na les du conti nent : Pro vence-Alpes-Côte d’Azur, Lan - nels de san té (état ci vil, si tua tion pro fes sion -
gue doc-Rous sil lon, Midi-Py ré nées et Aqui taine. Les nelle, ac ti vi tés exer cées ). Un nu mé ro Adeli est
mé de cins in su lai res sont plu tôt plus âgés qu ’ail leurs :
at tri bué à tous les pra ti ciens, sa la riés ou li bé -
48,4 ans en moyenne, contre 48,0 na tio na le ment. La
raux, et leur sert de nu mé ro de ré fé rence.
Corse est éga le ment la ré gion où la part des fem mes
Li bé ral : un pro fes sion nel de san té est consi -par mi ces pra ti ciens est la plus faible : 30 % contre 38 %
dé ré comme li bé ral dès lors qu ’il a une ac ti vi téau ni veau na tio nal. Cer tes la pro fes sion se fé mi nise,
li bé rale, même s’il ne s’a git pas de son ac ti vi témais à un rythme beau coup moins sou te nu que sur le
prin ci pale (les pra ti ciens ayant une ac ti vi téconti nent. Ain si, entre 35 et 39 ans, 35 % des mé de cins
mixte, li bé rale et sa lariée, sont donc clas sésin su lai res sont des fem mes contre 50 % en France mé -
par mi les li bé raux). Les pra ti ciens hos pi ta lierstro po li taine . Enfin, l’exer cice à titre li bé ral est plus dé -
temps plein ayant une ac ti vi té li bé rale à l’hô pi tal ve lop pé : cela concerne 65 % des mé de cins in su lai res
sont en re vanche comp tés par mi les sa la riés.contre 59 % de leurs ho mo lo gues du conti nent. Sur
l’île, les gé né ra lis tes sont lé gè re ment plus nom breux
que les spé cia lis tes. En 2004, 67 % d’entre eux exer cent
en ca bi net contre 57 % des spé cia lis tes. Les spé cia li tés
les plus re pré sen tées sont la psy chiatrie (56 pra ti ciens),
l’a nes thésie-réa ni m a tion (43), le ra dio dia gnos tic et l’i -
ma gerie mé di cale (36) et la car dio logie (34).
A l’ex cep tion des sa ges-fem mes, les au tres pro fes sions
mé di ca les, phar ma ciens et chi rur giens-den tis tes sont,
à l’i mage des mé de cins, sur-re pré sen tées. En par ti -
culier, la Corse est la ré gion comptant, ap rès Pro -
vence-Alpes-Côte d’Azur, le plus de chi rur giens-den tis tes
par ha bi tant. Ils exer cent presque tous à titre li bé ral.
Par mi les au tres pro fes sion nels de san té te nus de s’ins -
crire au ré per toire Adeli, les infir miers sont les plus
nom breux. Ils sont bien im plan tés dans la ré gion, par -
ti cu liè re ment en Corse-du-Sud où l’on compte
presque un infir mier pour 100 habi tants. Sur l’île, un
in fir mier sur trois est li bé ral, contre un sur sept au ni -
veau na tio nal.
La den si té de mas seurs-ki né si thé ra peu tes est éga le -
ment très élevée en Corse. Elle y est double de celle
ob servée dans cer tai nes ré gions du nord de la France
tel les que la Haute-Nor mandie, la Pi cardie, la Cham -
pagne-Ardenne ou la Franche-Com té. Par contre, la
pré sence des au tres pro fes sions pa ra mé di ca les de réé -
du ca tion n’est pas plus marquée en Corse qu ’en
moyenne na tio nale.
Voir aus si Sour ces
er
« Les mé de cins - es ti ma tions au 1 jan vier 2004 » - [1] Di rec tion de la re cherche, des étu des, de
Do cu ment de tra vail Série sta tis ti ques, n° 78 - Mi nis tère des l’é va lua tion et des sta tis ti ques (Dress )
Soli da ri tés, de la san té et de la fa mille et minis tère de l’Emploi,
du tra vail et de la co hé sion so ciale, Dress - Mars 2005
er
« Les pro fes sions de san té au 1 jan vier 2004 » -
Do cu ment de tra vail Sé ries sta tis ti ques, n °68 - Mi nis tère des
So li da ri tés, de la san té et de la fa mille et minis tère de l’Emploi,
du tra vail et de la co hé sion so ciale, Dress - Juil let 2004
Site Inter net du minis tère des So li da ri tés, de la san té et
de la fa mille : www.sante.gouv.fr
TEC 200578Per son nels de san té 07.2
erPERSONNELS DE SANTE AU 1 JANVIER 2004 [1]
Corse-du-Sud Haute-Corse Corse France
nbre/100 000 nbre/100 000
nombre nombre nombre ha bi tant s nombre ha bi tant s
Mé de cins 479 464 943 353 203 487 340
- gé né ra li s tes 243 249 492 184 99 646 166
- spé cia lis t es 236 215 451 169 103 841 173
Chi rur giens den tis t es 119 110 229 86 40 904 68
Phar ma ciens 139 173 312 117 65 150 109
Sa ges-fem m es 34 29 63 102* 16 134 111*
Infir mie rs 1 170 955 2 125 796 437 525 730
Mas seurs ki né si thé r a peu tes 189 171 360 135 58 642 98
Ortho pho ni s tes 31 30 61 23 15 357 26
Ortho p tis te s 4 4 8 3 2 507 4
Psy cho mo tri ciens 11 12 23 9 5 619 9
Pé di cu res- po do lo gues 23 21 44 16 10 240 17
Ergo thé r a peu tes 10 9 19 7 4 996 8
Au dio-pr o thé sis t es 2 6 8 3 1 714 3
Opti ci ens-lu ne t iers 27 30 57 21 13 679 23
Ma ni pu la t eurs ERM 45 40 85 32 23 928 40
* nombre de sa ges-fem mes pour 100 000 fem mes de 15 à 49 ans
PROPORTION DE LIBERAUX PARMI REPARTITION DES MEDECINS PAR TRANCHE
erLES PROFESSIONNELS DE SANTE D'ÂGE EN CORSE AU 1 JANVIER 2004 [1]
erAU 1 JANVIER 2004 [1]
Spécialistes60 ans
GénéralistesChirurgiens et plus
dentistes
50 à 60 ans
Masseurs
kinésithérapeutes 40 à 50 ans
Pharmaciens
moins de
40 ans
Médecins
0 5 10 15 20 25 30 35 40 45
Corse
Infirmiers France
erDENSITE MEDICALE AU 1 JANVIER 2004 [1]
(%) 0 20 40 60 80 100 120
France : 340
PROPORTION DE FEMMES PARMI
LES PROFESSIONNELS DE SANTE
erAU 1 JANVIER 2004 [1]
Infirmiers
Pharmaciens Nombre de médecins
pour 100 000 habitants
Masseurs
390 et pluskinésithérapeutes
de 330 à 390
Médecins de 290 à 330
Corse
de 250 à 290
France Chirurgiens 320moins de 250
dentistes
(%) 3930 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100
TEC 2005 79
(%)
C Insee - IGN

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.