Agriculture : Encore une bonne année pour le blé

De
Publié par

L'année 1999 confirme des tendances générales en matière d'agriculture : baisse régulière de la superficie agricole utilisée, diminution du nombre d'exploitations et augmentation de leur taille. Elle est marquée par la refonte des comptes sur une nouvelle base 1995. Elle voit le développement de l'agriculture biologique et de certaines branches particulières. Le plan politique est dominé par une contractualisation profession-état avec la mise en place des contrats territoriaux d'exploitation (CTE). Les CTE auront la particularité de mettre l'accent sur l'environnement pour promouvoir une agriculture raisonnée.
Publié le : samedi 29 décembre 2012
Lecture(s) : 56
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

ACTIVITES ECONOMIQUES
Agriculture
Encore une bonne
année pour le blé
30
es conditions météorologi porc ont de nouveau chuté au 4ème-L’année 1999 confirme des
ques ont été favorables aux trimestre et sont tombés à moins detendances générales en Lproductions végétales et les 7,5 francs/kg. La bien faible amé-matière d’agriculture : baisse
rendements sont généralement lioration du début d’année 2000
régulière de la superficie
bons. Les surfaces de céréales n’est pas suffisante pour dissiper
agricole utilisée, diminution (principalement le blé) sont en les inquiétudes de la profession. La
du nombre d’exploitations et augmentation et les rendements se viande bovine n’est pas trop
augmentation de leur taille. maintiennent à des niveaux élevés marquée par des cas d’ESB, relati-
dans les deux départements. Un vement rares, mais les cours sontElle est marquée par la
écart de rendement de plus d’une inférieurs à ceux de l’année précé-refonte des comptes sur une
dizaine de quintaux par hectare dente. La production laitière restenouvelle base 1995. Elle voit
(qx/ha) subsiste en faveur du blé stable en quantité mais le prix du
le développement de
par rapport à l’orge (86 qx/ha lait est à la baisse. La production en
l’agriculture biologique et de
contre 74 qx/ha). Cependant, valeur sera donc en baisse à nou-
certaines branches l’abondance de la récolte n’est pas veau cette année.
particulières. Le plan sans influencer une baisse des
cours, ce qui entraîne en fin depolitique est dominé par une
compte une baisse de la produc- Les biocarburants progressentcontractualisation
tion en valeur. Parmi les culturesprofession-état avec la mise
industrielles, le colza a encore aug Bien que faiblement développée-en place des contrats
menté sa surface et devient ainsi, en Haute-Normandie, l’agriculture
territoriaux d’exploitation
grâce à l’Eure, la deuxième culture biologique cherche sa voie. Des cré-
(CTE). Les CTE auront la de la région, derrière le blé. L’arra- neaux sont disponibles et devraient
particularité de mettre chage des betteraves a pu être réa trouver leur place sur le marché. En-
l’accent sur l’environnement lisé dans des conditions normales revanche, la région est plus
et les rendements élevés rejoignent concernée par les biocarburants. Ilspour promouvoir une
le niveau de 1997 (76 tonnes/ha). sont de deux types : l’éthanol-ETBEagriculture raisonnée.
Le lin, culture typiquement et le diester méthylique de colza.
haut-normande, est en progres Le premier est un composé oxygé- -
sion. La production de pois protéa né fabriqué à partir de l’éthanol de-
gineux est en baisse à cause d’une betteraves ou de blé. La législation
diminution des surfaces. Au final française autorise, voire encourage,
cependant, les surfaces ensemen- l’addition jusqu’à 15% d’ETBE
cées sont globalement en baisse, dans le supercarburant et jusqu’à
pour cause de gel des terres. 5% de diester dans le gazole. La
Après quelques soubresauts en Haute-Normandie possède sur son
milieu d’année 1999, les cours du territoire deux raffineries, une à
AVAL 89 2e TRIMESTRE 2000ACTIVITES ECONOMIQUES
non salarié augmente régulière-COTATION BOEUF TOURVILLE-LA-RIVIÈRE
ment depuis cinq ans. Ceci
24 s’explique par la diminution du
nombre d’exploitations et d’UTA.
L’année 1999 restera marquée
22
par l’orientation décidée par le mi-
nistre de l’agriculture avec la mise
en place de contrats territoriaux
20
d’exploitation (CTE). Cette contrac-
Boeuf
de qualité R tualisation doit permettre d’avoirBoeuf
de qualité O
une agriculture innovante et res-18 31
pectueuse de l’environnement. Les
comités départementaux en sont
16 cependant encore à travailler sur la
Vache définition des règles et des procé-de qualité O
dures pour la mise en place des
14 CTE. Aussi la signature des pre-Janvier Juillet Janvier Juillet Janvier Juillet Janvier Juillet Janvier Juillet Janvier
1995 1996 1997 1998 1999 2000 miers contrats tarde-t-elle à se réa-
liser en Haute-Normandie, comme
Unité : franc/kilogramme Source : Ministère de l’agriculture - Agreste - La statistique agricole
dans le reste de la France.
L’année 1999 restera pour l’agri-
Gonfreville-l’Orcher pour la filière fonctionnel par la mise en place de culture haut-normande une année
de bons résultats pour les cultures,ETBE et une autr e à la base 1995 et la refonte des années
une production animale pénaliséeGrand-Couronne pour le diester de intermédiaires. Cette nouvelle
par les cours de la viande porcinecolza. La production nationale base, qui permet une harmonisa-
d’ETBE s’est accrue entre 1996 et tion européenne, voit l’introduc et un résultat global contrasté avec-
1999 de 70% et s’élève en 1999 à tion de nouveaux concepts et de ceux des années précédentes
près de 200 000 tonnes (T). La pro nouveaux indicateurs. Désormais,-
gression de la production de dies les comptes de l’agriculture ne sont-
ter est plus modeste (+13% en trois plus présentés sous la forme de re-
Jacques CARON, Max DUBOIS
ans), mais elle atteint les 250 000 T venu par exploitation mais selon le
Directions départementales de l’agri-
de diester dont plus de 100 000 T revenu par “unité travailleur an- culture et de la forêt
de la Seine-Maritime et de l’Euresont produites par l’usine de nuel” (UTA). On constate une
Grand-Couronne. baisse de revenu agricole régional
L’année est marquée au niveau mais le revenu par actif
AVAL 89 2e TRIMESTRE 2000

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.