Aides à l'agriculture L'impact de la réforme

De
Publié par

tourisme L'économie du tourisme oute l’économie réunionnaise a été affectée plémentaires.

Publié le : samedi 29 décembre 2012
Lecture(s) : 6
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

tourisme
L'économie du tourisme
oute l’économie réunionnaise a été affectée plémentaires. Ainsi 480 000 touristes non rési-Tpar la brutale réduction de la fréquentation dents, accueillis avec la construction de nouveaux
touristique provoquée par l’épidémie de chikungu- équipements d’un montant de 20 millions d’euros
nya du premier semestre 2006. Le nombre de tou- pourraient apporter 1,2 point de croissance.
ristes non résidents a diminué d’un tiers sur
Au troisième trimestre 2007, la situation estl’année et leurs dépenses ont baissé de 27 %. Ce
encore indécise. La fréquentation des hôtels est àmanque à gagner s’est répercuté sur tous les sec-
peine supérieure à celle de 2006 et près du quartteurs d’activité. Le modèle des "comptes économi-
du parc hôtelier a été désaffecté depuis 2005. Leques rapides" permet d’évaluer l’impact global de
trafic aérien s’est redressé sans avoir encorela crise à 0,7 point de croissance du PIB. Le sec-
retrouvé son niveau de 2005. Le dernier trimestreteur le plus touché est évidemment l’hôtellerie-
de l’année, traditionnellement la plus haute saisonrestauration qui a perdu 10 % de sa valeur ajoutée.
touristique, sera déterminant pour juger du redé-Les activités de service ont également subi une
marrage de l’activité touristique.perte notable de valeur ajoutée, évaluée à 2 %.
Ces pertes ont heureusement pu être partielle- À la fin de 2005 on peut estimer à 6 000 le nombre
ment compensées par le dynamisme d’autres sec- de salariés qui étaient employés dans des sec-
teurs de l’économie, notamment le BTP. teurs directement liés à la fréquentation touris-
tique. La moitié d’entre eux travaillaient dans l’hô-La même méthode de modélisation permet d’éva-
tellerie et la restauration.luer l’impact économique qu'auraient différents
scénarios d’évolution de la fréquentation touris-
tique. Le simple retour au régime de croisière des
dernières années permettrait à peine de retrouver La crise de 2006 a coûté 0,7 point de croissance 8
la croissance perdue, à supposer qu’il puisse avoir
lieu sans investissement supplémentaire. Toute Trois scénarios et leur impact économique 11politique plus ambitieuse nécessiterait la cons-
truction de nouvelles chambres d’hôtels qui ajou- À quand le redémarrage ? 13terait ses effets induits à ceux des recettes sup-
6 000 emplois salariés liés au tourisme à la fin 2005 14
7économie
de La Réunion N°131

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.