Baisse des rendements des céréales d'hiver et hausse des coûts de production

De
Publié par

En 2011, la production céréalière est en repli. Les rendements des céréales, à l’exception du maïs, sont très hétérogènes et ont pâti d’un printemps chaud et sec. La production de colza progresse tandis que celle des protéagineux est en chute. Le rendement de la betterave sucrière est excellent. Les prix restent fermes mais les coûts de production augmentent, entraînant un repli du revenu agricole après le redressement de 2010. Introduction Des rendements de blé hétérogènes, pénalisés par la sécheresse du printemps Chute de la production de protéagineux Belle campagne betteravière Bonne tenue des prix mais hausse des coûts de production
Publié le : samedi 29 décembre 2012
Lecture(s) : 23
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

16
Agriculture
Baisse des rendements des céréales d’hiver
et hausse des coûts de production
’activité agricole occupe la (ainsi que pour les pois), avec la mise en Selon les comptes prévisionnels de
moitié du territoire francilien. place d’aides supplémentaires pour ces l’agriculture, le revenu national parL Les cultures céréalières prédo- cultures. La production des féveroles se actif non salarié des exploitations spé-
minent, devant celles du colza, des replie de 7 % par rapport à l’an dernier. cialisées en céréales et oléoprotéagineux
protéagineux (pois et féveroles) et de la serait donc en repli en 2011 après le
Belle campagne betteravièrebetterave sucrière. fort redressement de 2010.
Les rendements de la campagne bette-Des rendements ■■■■ Sylvie Bernadet,
ravière 2011 et les teneurs en sucre ob-
Annie Kirthichandrade blé hétérogènes, pénalisés
tenues atteignent des niveaux records. SRISE Ile-de-France
par la sécheresse du printemps Les rendements de betteraves (97 t/ha)
progressent de 11 % par rapport à 2010En 2011, la production de céréales s’é- Recensement agricole 2010 :
et de 15 % par rapport à la moyennelève à 2,7 millions de tonnes, en retrait premières tendances
quinquennale 2006-2010. La produc-de 4 % par rapport à la moyenne quin- L’Ile-de-France compte près de 5 000 ex-
tion est en hausse de 13 %. Les pluiesquennale 2006-2010 et de 3 % par rap- ploitations. Une sur cinq a disparu en dix
estivales puis les températures doucesport à la récolte de 2010. Les surfaces de ans. Cette baisse est sensible dans les sec-
et l’ensoleillement en automne expli-blé tendre sont en progression par rap- teurs du maraîchage, de l’horticulture orne-
quent ces bons résultats.port à 2010 (+ 5 %) mais le rendement mentale et de l’aviculture. En 2010, 11 400
moyen (76 q/ha) est en net repli (- 6 %). personnes travaillent régulièrement dansBonne tenue des prix mais
Un printemps chaud et sec a entraîné une exploitation agricole. Le nombre de
hausse des coûts de production chefs d’exploitations et de coexploitantsune mauvaise valorisation des apports
s’est réduit ainsi que la participation des au-d’azote dans les sols superficiels et non Après la très nette remontée des cours
tres membres de la famille. Hors cadre fami-irrigués. Les parcelles en terres profondes de 2010, les prix des céréales et des
lial, le nombre de salariés a égalementou irriguées ont en revanche mieux résis- oléagineux restent fermes tout au long
diminué. L’externalisation des travaux com-té. De ce fait, les rendements sont très hé- de l’année 2011, soutenus par une de-
pense la réduction de la main-d’œuvre occa-térogènes. La production totale d’orge mande internationale dynamique. En
sionnelle. La moitié des exploitations resteperd 10 % de son volume par rapport à revanche, les coûts de production s’ac-
dirigée par des entrepreneurs individuels. Le
2010, en raison d’un recul sensible des croissent, du fait de la flambée des
fermage (location des terres) prédomine.
rendements et de la baisse des surfaces cours des matières premières de 2010
Une exploitation sur huit se diversifie (travail
d’orge d’hiver. En revanche, le rende- et de la hausse continue des prix des
à façon agricole, transformation de produits
ment de maïs est l’un des meilleurs ob- produits pétroliers, qui se répercute sur
agricoles, hébergement, etc.).
servés au cours des vingt dernières celui des engrais azotés.
Les résultats sont disponibles sur le site de
années (108 q/ha) ; la production aug-
la Driaaf :
mente de 19 % par rapport à la moyenne
http://driaaf.ile-de-france.agriculture.gouv.fr/
quinquennale 2006-2010. Définitions
chiffres-et-publications rubrique Chiffres-clés
Ipampa : l’indice des prix d’achat des et sur le site Agreste du ministère :Chute de la production
moyens de production agricole permet de http://agreste.agriculture.gouv.fr/recensement-
de protéagineux suivre l’évolution des prix des services et agricole-2010/
des biens achetés et utilisés pour l’exploita-
La production de colza progresse de 7 %
tion. Il inclut les engrais, les amendements Pour en savoir pluspar rapport à 2010 avec une hausse
pour améliorer les propriétés des sols, les
des surfaces de 8 % et malgré des ren- « Mémento de la statistique agricole régio-produits phytosanitaires, les semences, le
dements en léger repli (- 3 %). En nale et de bassin édition 2012 », Agrestematériel et les équipements, le carburant,
revanche, la chute des surfaces et des Ile-de-France, à paraître.les aliments pour animaux, les médica-
rendements du pois protéagineux (- 26 % ments et services vétérinaires, etc. Chiffres-clés de 2011 : Statistique agricole
et - 24 %) se cumulent et la récolte de annuelle 2011 provisoire.
Ippap : l’indice des prix des produits agrico-pois diminue de moitié par rapport à
Site de la Driaaf Ile-de-France :les à la production mesure l’évolution des2010. La nette amélioration du rende-
http://driaaf.ile-de-France.agriculture.gouv.frprix des produits vendus par les agricul-
ment des féveroles ne compense pas un
teurs. Cet indice est élaboré à partir de l’ob- Site de la statistique agricole :recul des surfaces de 35 %. Les surfaces
servation des prix de marché. http://agreste.agriculture.gouv.fravaient fortement augmenté en 2010
Insee Ile-de-France 2012 Regards sur... l’année économique 2011Baisse des rendements des céréales d’hiver et hausse des coûts de production
17
Les principales grandes cultures en Ile-de-France
Superficie (ha) Rendement (q/ha) Production (t)
Evolution (%) Evolution (%) Evolution (%)
Evolution (%) Evolution (%) Evolution (%)2011 2011/moyenne 2011 2011/moyenne 2011 2011/moyenne
2011/2010 2011/2010 2011/20102006 à 2010 2006 à 2010 2006 à 2010
Céréales, dont : 356 630 0 3 76 -4 -6 2 706 912 -4 -3
Blé tendre 242 149 2 5 76 -5 -6 1 834 050 -4 -2
Orge d'hiver 29 729 -15 -11 67 -9 -9 199 751 -24 -20
Orge de printemps 37 976 -1 15 56 -15 -11 211 695 -17 2
Total orge 67 705 -8 2 61 -13 -12 411 446 -21 -10
Maïs (grain) 37 759 7 -2 108 11 3 408 306 19 2
Oléagineux, dont : 81 629 8 7 36 3 0 293 931 12 6
Colza 76 597 8 8 36 2 -3 279 411 11 7
Protéagineux, dont : 28 962 -15 -31 42 -12 8 122 493 -23 -26
Féveroles 16 156 -5 -35 46 -3 44 73 647 -5 -7
Pois 12 797 -23 -26 38 -21 -24 48 823 -39 -44
Betteraves industrielles 40 151 4 1 970 15 11 3 894 647 20 13
Source : ministère de l'Agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire, Agreste, Statistique agricole annuelle
Récolte 2011 en Ile-de-France : évolution des surfaces, rendements et productions par rapport à la moyenne quinquennale 2006-2010
Indice 100 = même valeur que la moyenne quinquennale 2006-2010
130
120
110
100
90
80
70
60
50
Céréales Ensemble des Blé tendre Maïs Colza Féveroles Pois BetteravesOléagineux Protéagineux Orge
céréales, oléagineux
et protéagineux
Surfaces Rendements Productions
Source : SRISE Ile-de-France, Statistique agricole annuelle
Cours encore élevés en 2011 Hausse des prix de l’énergie et des engrais en 2011
Indice base 100 en 2005 Indice base 100 en 2005
215
300
195
250
175
155200
135
150
115
100
95
75
50
Indice général des produits intrants Semences et plants0
Energie et lubrifiants Engrais et amendements
Produits de protection des cultures
Blé tendre Orge Colza Sources : Agreste,
Source : Insee, indice des prix des produits agricoles à la production (Ippap) Insee, indice des prix d’achat des moyens de production agricole (Ipampa)
Insee Ile-de-France 2012 Regards sur... l’année économique 2011
Janv. 05
Avr. 05
Juil. 05
Oct. 05
Janv. 06
Avr. 06
Juil. 06
Oct. 06
Janv. 07
Avr. 07
Juil. 07
Oct. 07
Janv. 08
Avr. 08
Juil. 08
Oct. 08
Janv. 09
Avr. 09
Juil. 09
Oct. 09
Janv. 10
Avr. 10
Juil. 10
Oct. 10
Janv. 11
Avr. 11
Juil. 11
Oct. 11
Janv. 05
Avr. 05
Juil. 05
Oct. 05
Janv. 06
Avr. 06
Juil. 06
Oct. 06
Janv. 07
Avr. 07
Juil. 07
Oct. 07
Janv. 08
Avr. 08
Juil. 08
Oct. 08
Janv. 09
Avr. 09
Juil. 09
Oct. 09
Janv. 10
Avr. 10
Juil. 10
Oct. 10
Janv. 11
Avr. 11
Juil. 11
Oct. 11
Indices

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.