Bilan 2007 - Pêche

De
Publié par

Pêche Moins de navires et de pêcheurs En 2007, la production de la pêche bas-normande représente 12 % des tonnages de la pêche française (fraîche et congelée) et 7 % de sa valeur.

Publié le : samedi 29 décembre 2012
Lecture(s) : 8
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

Pêche
Moins de navires et de pêcheurs
En 2007, la production de la pêche bas-normande représente 12 % des tonnages de la pêche
française (fraîche et congelée) et 7 % de sa valeur. La flottille continue de vieillir et le nombre de navires
décroit régulièrement
n Basse-Normandie, la pêche maritime professionnelleEest un secteur d’activité traditionnel dont le poids est Les faits marquants
significatif dans l’économie régionale. pour la pêche en 2007
La hausse du prix du gasoil pèse fortement sur le
En 2007, le tonnage de la pêche débarquée en Basse-Nor- compte de résultat des armements de pêche. La
mandie dont les trois quarts dans les ports du département de part des charges de gasoil dans le chiffre d’affaire total
la Manche atteint 68 820 tonnes, soit 12 % de la pêche fran- varie fortement selon la taille des navires et le type de pêche
çaise. Plus de la moitié de ce tonnage (51 % dans le Calvados, pratiqué. Ce ratio peut atteindre et dépasser 25 % pour les
chalutiers de pêche au large.54 % dans la Manche) est mise en marché en dehors des hal-
les à marée (criées) et fait l’objet de contrats de gré à gré au- En matière réglementaire, les zones de pêche pratiquées par les
près de grossistes ou de ventes directes par les pêcheurs navires de Basse-Normandie sont notamment couvertes par
deux plans de reconstitution des espèces mis en place dans leprofessionnels.
cadre de la politique communautaire des pêches. Ces plans de
La valeur de l’ensemble de la production régionale au stade reconstitution (sole pour la Manche ouest et cabillaud pour la
de la première vente est évaluée à environ 100 millions d’eu- Manche est) imposent notamment une limitation du nombre de
jours de pêche autorisés dans l’année.ros. La production vendue en halle à marée a atteint 66,8 mil-
lions d’euros en 2007 ( dont 42 millions pour les deux halles à
marée de Cherbourg et Granville). Elle est en diminution par
rapport à 2006 (69,3 millions d’euros), bien que les tonnages
vendus soient en légère progression (33 300 tonnes contre
32 500 en 2006).
ÉVOLUTION DU NOMBRE DE MARINS À LA PËCHE
100 pêcheurs de moins en quatre ansDes navires moins nombreux et plus vieux
EvolutionLa région compte, en 2007, 549 navires de pêche profession- 2003 2006 2007
2007/2003
nelle (202 immatriculés dans le Calvados et 347 dans la
Calvados 911 886 908 - 0,3 %Manche). Le nombre de navires diminue régulièrement de-
puis plusieurs années. A titre de comparaison, la Basse-Nor- Manche 1 697 1 596 1 600 - 5,7 %
mandie comportait 704 navires de pêche professionnelle en
Basse-Normandie 2608 2482 2508 - 3,8 %
1991, 654 navires en 1996 et 599 en 2003.
Source : Direction régionale des affaires maritimes de Basse-Normandie
La flottille de pêche connaît un vieillissement important, par-
ticulièrement accentuée depuis la fin des aides à la construc-
tion en 2005. Le nombre de navires de plus de 20 ans est ainsi
passé de 209 navires en 2001 à 241 en 2007 (+ 15 %), alors que
dans le même temps la flottille se réduisait de 10 %.
En 2007, la pêche bas-normande compte 2500 emplois embar-
qués (1 600 pour la Manche et 900 pour le Calvados), soit une
légère progression par rapport à 2006, mais 100 de moins
qu'en 2003. Cette légère diminution se concentre dans la
Manche.
Xavier PRUD’HON
Direction régionale des Affaires maritimes
de Basse-Normandie
Insee Basse-Normandie - Bilan 2007 33

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.