Exploitations agricoles

De
Publié par

Exploitations agricoles17.2 De 1980 à 2007, la population active agricole culteurs en activité ont entre 50 et 64 ans, est passée de 8 % à 3,4 % de la population alors que cette proportion n’est que de 25 % active totale. Même dans les espaces ruraux, pour la moyenne des actifs occupés. les agriculteurs sont devenus minoritaires. Le Le recul du nombre d’exploitations agricolesmonde agricole est en train de changer profon- se poursuit. Depuis 2005, leur effectifdément. Aujourd’hui, l’activité agricole ne diminue de 3 % par an, soit au rythme de larepose plus sur l’ensemble des membres de la période 1988-2000. Moins nombreuses, cesfamille et les femmes d’agriculteurs travaillent exploitations grandissent. En 2007, l’exploita-de plus en plus au dehors de l’exploitation. Les tion moyenne dispose de 3 hectares de plusnouveaux exploitants qui s’installent ne sont qu’en 2005 et 12 de mieux qu’en 2000. Lesplus exclusivement issus du monde agricole. exploitations professionnelles s’étendentCette plus grande ouverture sur l’extérieur s’ac- désormais sur 25,2 millions d’hectares de su-compagne d’une transformation des métiers et perficie agricole, à peine moins qu’en 2005des qualifications : les agriculteurs sont devenus ou 2000. Les exploitations de grandesdes chefs d’entreprise et les jeunes disposent cultures sont les plus nombreuses. Viennentd’une formation adaptée aux exigences du ensuite les exploitations ayant une activité detemps présent. polyculture ou de polyélevage.
Publié le : samedi 29 décembre 2012
Lecture(s) : 12
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Exploitations agricoles17.2
De 1980 à 2007, la population active agricole culteurs en activité ont entre 50 et 64 ans,
est passée de 8 % à 3,4 % de la population alors que cette proportion n’est que de 25 %
active totale. Même dans les espaces ruraux, pour la moyenne des actifs occupés.
les agriculteurs sont devenus minoritaires. Le
Le recul du nombre d’exploitations agricolesmonde agricole est en train de changer profon-
se poursuit. Depuis 2005, leur effectifdément. Aujourd’hui, l’activité agricole ne
diminue de 3 % par an, soit au rythme de larepose plus sur l’ensemble des membres de la
période 1988-2000. Moins nombreuses, cesfamille et les femmes d’agriculteurs travaillent
exploitations grandissent. En 2007, l’exploita-de plus en plus au dehors de l’exploitation. Les
tion moyenne dispose de 3 hectares de plusnouveaux exploitants qui s’installent ne sont
qu’en 2005 et 12 de mieux qu’en 2000. Lesplus exclusivement issus du monde agricole.
exploitations professionnelles s’étendentCette plus grande ouverture sur l’extérieur s’ac-
désormais sur 25,2 millions d’hectares de su-compagne d’une transformation des métiers et
perficie agricole, à peine moins qu’en 2005des qualifications : les agriculteurs sont devenus
ou 2000. Les exploitations de grandesdes chefs d’entreprise et les jeunes disposent
cultures sont les plus nombreuses. Viennentd’une formation adaptée aux exigences du
ensuite les exploitations ayant une activité detemps présent.
polyculture ou de polyélevage.
Si le groupe « agriculteurs » présente encore
des caractéristiques frappantes, notamment L’Union européenne à 27 totalise
en ce qui concerne la vie familiale, les valeurs 13,7 millions d’exploitations agricoles en
ou l’engagement politique, on observe un fort 2007. Les deux tiers sont concentrés dans
mouvement de rapprochement du reste de la seulement quatre pays : en Italie, en Espagne,
population, particulièrement en termes de mais surtout en Roumanie et Pologne. Entre
consommation et de modes de vie. Plusieurs 2000 et 2009, l’emploi dans le secteur
facteurs sont à l’origine de ce rapprochement agricole a diminué de 25 % dans l’Union
comme la croissance des formes sociétaires, européenne, soit une perte de 3,7 millions
l’allongement de la durée de formation, l’ou- d’emplois à temps plein. La Pologne, la
verture matrimoniale sur d’autres catégories Roumanie, l’Italie, l’Espagne et la France sont
sociales. Le renouvellement des générations les cinq États qui comptent le plus d’emplois
sera un vecteur puissant de transformation de agricoles au sein de l’Union européenne.
ce groupe et il se produira plus rapidement et Entre 2000 et 2009, l’emploi agricole a reculé
avec plus d’ampleur que pour les autres dans tous les États membres, particulièrement
groupes sociaux. Aujourd’hui, 35 % des agri- en Estonie, en Bulgarie et en Slovaquie.
Définitions
Exploitation professionnelle : exploitation d’une taille économique supérieure ou égale à 12 équivalents-hectares
de blé (soit 8 UDE) et occupant au moins l’équivalent d’une personne occupée à trois quarts de temps.
Salarié permanent non familial : selon le SSP, personne étrangère à la famille du chef d’exploitation ou des coex-
ploitants, qui effectue un travail agricole régulier tout au long de l’année, à temps plein ou partiel.
Superficie agricole utilisée (SAU) : comprend les terres arables, la superficie toujours en herbe (STH) et les cultures
permanentes.
Unité de dimension européenne (UDE) : unité de mesure de la marge brute standard, définie au niveau européen.
Une UDE équivaut à 1,5 hectare de blé.
Exploitation agricole à responsabilité limitée (EARL), grandes cultures, groupement agricole d’exploitation en
commun (Gaec), Société civile d’exploitation agricole (SCEA), unité de travail annuel (UTA) : voir rubrique
« définitions » en annexes.
Pour en savoir plus
« Graph’agri », Agreste, édition 2010.
o « L’agriculture en 2009 en France et en Europe – baisse des prix et des revenus », Insee Première n 1303, juin 2010.
o
« Les agriculteurs dans la société française », Analyse n 14, Centre d’études et de prospective, avril 2010.
« Les superficies consacrées à l’agriculture biologique en hausse de 21 % dans l ’UE entre 2005 et 2008 »,
ocommuniqué de presse n 30, Eurostat, mars 2010.
Retrouvez le TEF sur www.insee.fr, rubrique Publications et services\Collections nationales\Insee Références
160 TEF, édition 2011Exploitations agricoles 17.2
Exploitations agricoles selon la taille en 2007 Exploitations professionnelles agricoles selon
l'orientation technico-économiqueExploitations SAU
1988 2000 2007en en % en milliers en %
milliers d'hectares en milliers en milliers en milliers en %
SAU de moins de 10 ha 34,9 10,7 142,0 0,6 Grandes cultures 120,3 85,7 74,5 22,8
SAU de 10 à moins de 25 ha 38,2 11,7 664,2 2,6 Horticulture, maraîchage 22,4 12,6 9,7 3,0
SAU de 25 à moins de 50 ha 64,8 19,9 2 419,8 9,6 Viticulture d'appellation 42,5 36,5 32,8 10,1
SAU de 50 à moins de 100 ha 100,2 30,7 7 243,4 28,7 Autre viticulture 20,6 13,2 11,1 3,4
SAU de 100 à moins de 200 ha 69,5 21,3 9 539,2 37,8 Fruits 17,9 12,2 9,1 2,8
SAU de 200 ha ou plus 18,7 5,7 5 201,7 20,6 Bovins lait 150,9 70,4 53,0 16,2
Total des exploitations Bovins viande 45,0 42,4 39,7 12,2
professionnelles 326,2 100,0 25 210,3 100,0 Bovins mixtes 15,1 11,9 8,5 2,6
SAU de moins de 10 ha 125,6 69,5 411,0 19,2 Ovins, autres herbivores 33,4 22,5 19,3 5,9
SAU de 10 ha ou plus 55,1 30,5 1 734,5 80,8 Porcins, volailles 18,7 16,1 13,5 4,1
Total des exploitations Polyculture, polyélevage 121,7 70,4 54,9 16,8
non professionnelles 180,7 100,0 2 145,6 100,0 Total 608,5 393,9 326,2 100,0
Champ : France métropolitaine. Champ : France métropolitaine.
Source : Agreste, enquête Structure. Source : Agreste.
Statut des exploitations professionnelles en milliers Mode de faire-valoir des exploitations professionnelles
en milliers d'hectares1988 2000 2005 2007
11988 2000 2007Exploitants individuels 544,0 275,4 215,8 191,8
GAEC 37,6 41,5 42,9 41,1 en milliers en %
EARL 1,4 55,1 65,1 69,5
Faire-valoir direct 10 811 8 712 5 735 23
Groupement de fait 12,6 2,8 1,7 1,4
Fermage et métayage 14 794 16 790 19 476 77
SCEA (société civile) 8,6 14,7 16,3 17,4
Total de la surface SAU 25 605 25 502 25 210 100
SA, SARL 1,4 3,7 4,4 4,7
1. Pour les sociétés, les terres propriétés des associés mises à disposition contreTotal des formes sociétaires
loyer sont comptabilisées en fermage sauf en 2000 (considérées comme faire-valoiret diverses 61,6 117,9 130,3 134,1
1 direct de la société).Autres statuts 2,9 0,5 0,4 0,4
Champ : France métropolitaine.
Part des exploitations sous forme Source : Agreste.
sociétaires et diverses (en %) 10,1 29,9 37,6 41,1
Exploitations et SAU dans l'UE en 20071. Autre personne physique ou morale.
Champ : France métropolitaine. Nombre d'exploitations SAU
Source : Agreste. en milliers en milliers d'hectares
Ensemble dont expl. de Ensemble dont expl. deStatut des actifs permanents en milliers de personnes 1 18UDEouplus 8UDEouplus
1988 2000 2005 2007 Allemagne 370 231 16 932 15 908
Actifs familiaux 1 304 788 679 630 Autriche 165 75 3 189 2 042
dont actifs familiaux salariés 16 26 28 28 Belgique 48 37 1 374 1 333
Salariés permanents non familiaux 154 150 143 139 Bulgarie 493 11 3 051 2 537
Total actifs permanents des Chypre 40 7 146 98
exploitations professionnelles 1 458 938 822 769 Danemark 45 33 2 663 2 562
Actifs familiaux 1 878 1 157 953 876 Espagne 1 044 449 24 893 20 234
dont actifs familiaux salariés 19 27 29 30 Estonie 23 3 907 658
Salariés permanents non familiaux 161 156 147 144 Finlande 68 41 2 292 1 972
Total actifs permanents de France 527 375 27 477 26 507
l'ensemble des exploitations 2 039 1 313 1 100 1 020 Grèce 860 217 4 076 2 727
Hongrie 626 29 4 229 3 474
Champ : France métropolitaine.
Irlande 128 66 4 139 3 111Source : Agreste.
Italie 1 679 468 12 744 9 932
Lettonie 108 6 1 774 828
Travail sur les exploitations professionnelles en 2007 Lituanie 230 9 2 649 1 259
en % des unités de travail annuel (UTA) Luxembourg 2 2 131 127
3
ETA-CUMA Malte 11 1 10 4
1 %Salariés saisonniers Pays-Bas 77 68 1 914 1 881
12 % Pologne 2 391 245 15 477 7 982
Portugal 275 38 3 473 2 529
Salariés permanents
Rép. tchèque 39 11 3 518 3 334non familiaux
Roumanie 3 931 24 13 753 5 18917 % Chefs d'exploitation et
1
coexploitants Royaume-Uni 300 109 16 130 12 925
57 % Slovaquie 69 3 1 937 1 786Autres actifs familiaux
5 % Slovénie 75 12 489 216
2Conjoints Suède 73 27 3 118 2 471
9% UE à 27 13 700 2 596 172 485 133 626
1. Y compris leurs conjoints eux-mêmes coexploitants. 1. Exploitations d'une taille économique supérieure ou égale à 12 équivalent-
2. Conjoints non coexploitants.
hectares de blé.3. Entreprise de travaux agricoles et coop. d'utilisation du matériel agricole.
Source : Agreste. Source : Eurostat.
Agriculture - Pêche 161

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.