Exploitations agricoles

De
Publié par

ØØ Composite Trame par dØfaut 17.2 Exploitations agricoles Le recul du nombre d’exploitations agricoles sur les exploitations agricoles. Ce nombre se poursuit. On en dénombre 326 000 dites continue de décroître à l’identique du professionnelles en France métropolitaine fin d’exploitations agricoles. Les trois quarts 2007. Depuis 2005, leur effectif diminue de de ces actifs permanents travaillent sur des 3 % par an, soit au rythme de la période exploitations professionnelles. Même si l’activité 1988-2000. Moins nombreuses, ces exploita- sur l’exploitation professionnelle est toujours tions grandissent parce qu’elles récupèrent les largement produite par les actifs familiaux terres délaissées par celles qui cessent leur (71 %), la part de la main d’œuvre salariée activité en permettant de maintenir le potentiel non familiale continue de progresser. Les de l’agriculture. En 2007, l’exploitation salariés permanents non familiaux réalisent moyenne dispose de 3 hectares de plus qu’en 17 % du travail total. Ils sont essentiellement 2005 et 12 de mieux qu’en 2000. Les exploita- employés en maraîchage, en horticulture et tions professionnelles s’étendent désormais sur en viticulture. Les salariés saisonniers travail- 25,2 millions d’hectares de superficie agricole. lent essentiellement dans les exploitations de C’est à peine moins qu’en 2005 ou en 2000. cultures permanentes qui requièrent de façon ponctuelle une abondante main d’œuvre.
Publié le : samedi 29 décembre 2012
Lecture(s) : 24
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

ØØ
Composite Trame par dØfaut
17.2 Exploitations agricoles
Le recul du nombre d’exploitations agricoles sur les exploitations agricoles. Ce nombre
se poursuit. On en dénombre 326 000 dites continue de décroître à l’identique du
professionnelles en France métropolitaine fin d’exploitations agricoles. Les trois quarts
2007. Depuis 2005, leur effectif diminue de de ces actifs permanents travaillent sur des
3 % par an, soit au rythme de la période exploitations professionnelles. Même si l’activité
1988-2000. Moins nombreuses, ces exploita- sur l’exploitation professionnelle est toujours
tions grandissent parce qu’elles récupèrent les largement produite par les actifs familiaux
terres délaissées par celles qui cessent leur (71 %), la part de la main d’œuvre salariée
activité en permettant de maintenir le potentiel non familiale continue de progresser. Les
de l’agriculture. En 2007, l’exploitation salariés permanents non familiaux réalisent
moyenne dispose de 3 hectares de plus qu’en 17 % du travail total. Ils sont essentiellement
2005 et 12 de mieux qu’en 2000. Les exploita- employés en maraîchage, en horticulture et
tions professionnelles s’étendent désormais sur en viticulture. Les salariés saisonniers travail-
25,2 millions d’hectares de superficie agricole. lent essentiellement dans les exploitations de
C’est à peine moins qu’en 2005 ou en 2000. cultures permanentes qui requièrent de façon
ponctuelle une abondante main d’œuvre.
L’agrandissement des exploitations concerne
toutes les orientations technico-économique. L’Union européenne à 27 totalise presque
En même temps leur nombre continue de 14 millions d’exploitations agricoles en 2007.
diminuer. Les exploitations de grandes cultures Les deux tiers sont concentrés dans seulement
restent les plus nombreuses. Viennent ensuite quatre pays : en Italie, en Espagne, mais
les exploitations ayant une activité de poly- surtout en Roumanie et Pologne où prédomine
culture ou polyélevage. la polyculture-élevage sur3à6 hectares en
moyenne.L’exploitation individuelle reste prédomi-
nante, mais ne représente plus que six unités
Moins de 20 % des exploitations deprofessionnelles sur dix en 2007. Le nombre
l’Union européenne à 27 ont une dimensionde groupements agricoles d’exploitation en
économique de 8 UDE ou plus, proportion
commun (Gaec) se stabilise alors que l’essor
variant de 1 % en Roumanie à 88 % auxdes exploitations agricoles à responsabilité
Pays-Bas. Dans les douze États membreslimitée (EARL) se poursuit. Autre signe de la
entrés depuis 2004, les structures sont petites ;montée en puissance des formes sociétaires :
la Bulgarie et la Roumanie en détiennent lele développement des sociétés civiles.
record. Seule la République tchèque se
En 2007, 1 020 000 personnes occupent distingue avec près de 30 % d’exploitations
un emploi permanent à temps plein ou partiel de plus de 8 UDE.
Définitions
Exploitation professionnelle : exploitation d’une taille économique supérieure ou égale à 12 équivalents-hectares de
blé (soit 8 UDE) et occupant au moins l’équivalent d’une personne occupée à trois quarts de temps.
Grandes cultures : céréales, plantes industrielles et autres cultures extensives.
Salarié permanent non familial : selon le SSP, personne étrangère à la famille du chef d’exploitation ou des coexploi-
tants, qui effectue un travail agricole régulier tout au long de l’année, à temps plein ou partiel.
Superficie agricole utilisée (SAU) : elle comprend les terres arables, la superficie toujours en herbe (STH) et les cultu-
res permanentes.
Unité de dimension européenne (UDE) : unité de mesure de la marge brute standard, définie au niveau européen.
Une UDE équivaut à 1,5 hectare de blé.
Exploitation agricole à responsabilité limitée (EARL), Groupement agricole d’exploitation en commun (Gaec),
Société civile d’exploitation agricole (SCEA), unité de travail annuel (UTA) : voir rubrique « définitions » en
annexes.
Pour en savoir plus
• « Graphagri France 2009 », SSP, Agreste.
o• « Les groupes coopératifs poursuivent leur développement », Agreste Primeur n 235, Agreste, décembre 2009.
o
• « Le revenu agricole réel par actif en baisse de 12,2 % dans l’UE27 », communiqué de presse n 186/2009,
Eurostat, décembre 2009.
o• « Agricultrice : un métier qui s’impose à tout petits pas », Agreste Primeur n 223, Agreste, mars 2009.
Retrouvez le TEF sur www.insee.fr, rubrique Publications et services\Collections nationales\Insee Références
160 TEF, édition 2010
F:\En cours\TEF-2010\violet 15 20.vp
jeudi 4 fØvrier 2010 20:33:42ØØ
Composite Trame par dØfaut
Exploitations agricoles 17.2
Exploitations agricoles selon la taille en 2007 Exploitations professionnelles agricoles selon
l'orientation technico-économiqueExploitations SAU
1988 2000 2007en en % en milliers en %
milliers d'hectares en milliers en milliers en milliers en %
SAU de moins de 10 ha 34,9 10,7 142,0 0,6 Grandes cultures 120,3 85,7 74,5 22,8
SAU de 10 à moins de 25 ha 38,2 11,7 664,2 2,6 Horticulture, maraîchage 22,4 12,6 9,7 3,0
SAU de 25 à moins de 50 ha 64,8 19,9 2 419,8 9,6 Viticulture d'appellation 42,5 36,5 32,8 10,1
SAU de 50 à moins de 100 ha 100,2 30,7 7 243,4 28,7 Autre viticulture 20,6 13,2 11,1 3,4
SAU de 100 à moins de 200 ha 69,5 21,3 9 539,2 37,8 Fruits 17,9 12,2 9,1 2,8
SAU de 200 ha ou plus 18,7 5,7 5 201,7 20,6 Bovins lait 150,9 70,4 53,0 16,2
Total des exploitations viande 45,0 42,4 39,7 12,2
professionnelles 326,2 100,0 25 210,3 100,0 Bovins mixtes 15,1 11,9 8,5 2,6
SAU de moins de 10 ha 125,6 69,5 411,0 19,2 Ovins, autres herbivores 33,4 22,5 19,3 5,9
SAU de 10 ha ou plus 55,1 30,5 1 734,5 80,8 Porcins, volailles 18,7 16,1 13,5 4,1
Total des exploitations Polyculture, polyélevage 121,7 70,4 54,9 16,8
non professionnelles 180,7 100,0 2 145,6 100,0 Total 608,5 393,9 326,2 100,0
Champ : France métropolitaine. Champ : France métropolitaine.
Source : Agreste, enquête Structure. Source : Agreste.
Mode de faire-valoir des exploitations professionnellesStatut des exploitations professionnelles en milliers
en milliers d'hectares1988 2000 2005 2007
11988 2000 2007Exploitants individuels 544,0 275,4 215,8 191,8
GAEC 37,6 41,5 42,9 41,1 en milliers en %
EARL 1,4 55,1 65,1 69,5 Faire-valoir direct 10 811 8 712 5 735 23
Groupement de fait 12,6 2,8 1,7 1,4 Fermage et métayage 14 794 16 790 19 476 77
SCEA (société civile) 8,6 14,7 16,3 17,4 Total de la surface SAU 25 605 25 502 25 210 100
SA, SARL 1,4 3,7 4,4 4,7
1. Pour les sociétés, les terres propriétés des associés mises à disposition contreTotal des formes sociétaires
loyer sont comptabilisées en fermage sauf en 2000 (considérées comme faire-valoiret diverses 61,6 117,9 130,3 134,1
direct de la société).1Autres statuts 2,9 0,5 0,4 0,4 Champ : France métropolitaine.
Part des exploitations sous forme Source : Agreste.
sociétaires et diverses (en %) 10,1 29,9 37,6 41,1
Exploitations et SAU dans l'UE en 20071. Autre personne physique ou morale.
Champ : France métropolitaine. Nombre d'exploitations SAU
Source : Agreste. en milliers en milliers d'hectares
Ensemble dont expl. de Ensemble dont expl. de
1 1Statut des actifs permanents en milliers de personnes 8 UDE ou plus 8 UDE ou plus
Allemagne 370 231 16 932 15 9081988 2000 2005 2007
Autriche 165 75 3 189 2 042
Actifs familiaux 1 304 788 679 630
Belgique 48 37 1 374 1 333
dont actifs familiaux salariés 16 26 28 28
Bulgarie 493 11 3 051 2 537
Salariés permanents non familiaux 154 150 143 139
Chypre 40 7 146 98
Total actifs permanents des
Danemark 45 33 2 663 2 562
exploitations professionnelles 1 458 938 822 769
Espagne 1 044 449 24 893 20 234
Actifs familiaux 1 878 1 157 953 876
Estonie 23 3 907 658
dont actifs familiaux salariés 19 27 29 30
Finlande 68 41 2 292 1 972
Salariés permanents non familiaux 161 156 147 144
France 527 375 27 477 26 507
Total actifs de
Grèce 860 217 4 076 2 727
l'ensemble des exploitations 2 039 1 313 1 100 1 020
Hongrie 626 29 4 229 3 474
Champ : France métropolitaine. Irlande 128 66 4 139 3 111
Source : Agreste. Italie 1 679 468 12 744 9 932
Lettonie 108 6 1 774 828
Lituanie 230 9 2 649 1 259Travail sur les exploitations professionnelles en 2007
3 Luxembourg 2 2 131 127ETA-CUMA en % des UTA
1 % Malte 11 1 10 4
Salariés saisonniers Pays-Bas 77 68 1 914 1 881
12 % Pologne 2 391 245 15 477 7 982
Salariés permanents Portugal 275 38 3 473 2 529
non familiaux
Chefs d'exploitation et Rép. tchèque 39 11 3 518 3 33417 %
57 % 1coexploitants Roumanie 3 931 24 13 753 5 189
5 % Royaume-Uni 300 109 16 130 12 925
Autres actifs familiaux
Slovaquie 69 3 1 937 1 7869%
2 Slovénie 75 12 489 216Conjoints
Suède 73 27 3 118 2 471
UE à 27 13 700 2 596 172 485 133 6261. Y compris conjoints de chef d'exploitation ou de coexploitant, eux-mêmes
coexploitants. 2. Conjoints non coexploitants de chef d'exploitation ou de 1. Exploitations d'une taille économique supérieure ou égale à 12 équivalent-coexploitant. 3. Entreprise de travaux agricoles (ETA) ; coopérative d'utilisation du
hectares de blé.matériel agricole (CUMA).
Source : Eurostat.Source : Agreste.
Agriculture - Pêche 161
F:\En cours\TEF-2010\violet 15 20.vp
jeudi 4 fØvrier 2010 20:33:43

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.