Exploitations agricoles

De
Publié par

En 2000, 3 600 exploitations agricoles ont été recensées en Corse, dont 1 900 exploitations professionnelles. Depuis 1988, dans la région comme sur l'ensemble du pays, le nombre d'exploitations agricoles a beaucoup diminué (- 30 % en Corse, - 35 % en France). Cette baisse, qui a concerné essentiellement les petites exploitations, s'est accompagnée de l'extension et de la professionnalisation des unités restantes.
Publié le : samedi 29 décembre 2012
Lecture(s) : 17
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

14 AGRICULTURE - PÊCHE
Dé fi ni tion sn 2000, 3 600 ex ploi ta tions agri co les sont re cen -Esées en Corse, dont 1 900 « ex ploi ta tions pro fes - Exploi ta tion agri cole : uni té éco no mique à ges -
sion nel les ». De puis 1988, dans la ré gion comme sur tion unique qui se dé fi nit par des pro duits agri co -
l’en semble du pays, le nombre d’ex ploi ta tions agri co les les et une cer taine di men sion. Elle com prend au
a beau coup di mi nué (- 30 % en Corse, - 35 % en France). moins 1 hec tare de su per ficie agri cole uti lisée ou,
Il y a moins d’ex ploi ta tions et el les uti li sent au tant, à dé faut, au moins 20 ares de cul tu res spé cia li -
voire plus d’es pace. En ef fet, la baisse du nombre d’u ni - sées, ou 10 ares de vigne d’ap pel la tion d’o ri gine
tés de pro duc tion concerne es sen tiel le ment les pe ti tes con trôlée, ou une pro duc tion mi ni mum de cer tai -
ex ploi ta tions. Cel les de moins de 10 hec ta res ont chu té nes es pè ces d’a ni maux. Elle se dé fi nit aus si par
de 48 %. A con tra rio, les ex ploi ta tions de 50 hec ta res et un siège unique cor res pon dant le plus sou vent à
plus ont for te ment aug men té (+ 61 %), el les re pré sen - la ré si dence du chef d’ex ploi ta tion.
tent 32 % des ex ploi ta tions en 2000.
Exploi ta tion pro fes sion n elle : ex ploi ta tion
La d is pa ri tion des pe ti tes ex ploi ta tions s’est tra duite
agri cole qui emploie au mi ni mum l’é qui va lentpar une concen tra tion de l’ou til de pro duc tion, le po -
d’une per sonne oc cupée à trois quarts temps
ten tiel de pro duc tion agri cole de meu rant voi sin de ce -
et qui at teint une di men sion éco no mique d’au
lui de 1988. Les uni tés agri co les se pro fes sion na li sent
moins 12 hec ta res équi va lent-blé (8 uni tés de
de plus en plus et leur di men sio n éco no mique aug -
di men sion eu ro péenne).
mente de ma nière gé né rale. Pour ré pondre aux con -
Di men sion éco no mique d’une ex ploi ta ti on :train tes éco no mi ques, les ex ploi ta tions, en par ti cu lier
elle est basée sur la marge brute stan darden éle vage, s’a gran dis sent en vue d’at teindre le seuil
(MBS). La MBS cor res pond au pro duit brut dede ren ta bi li té. En plaine orien tale, après les cri ses suc -
l’ex ploi ta tion (va leur des pro duits y com pris lesces si ves dans les pro duc tions lé gu miè res, vi ti co les et
sub ven tions) moins les char ges di rec te mentar bo ri co les, beau coup d’ex ploi ta tions ont été aban -
liées aux spé cu la tions. Elle est me surée en uni -don nées ou re grou pées. Pa ral lè le ment , cer tains ex ploi -
tés de di men sion eu ro péenne (UDE). Une UDE tants se sont lan cés dans le dé ve lop pe ment des
cor res pond à 1,5 hec tare « d’é qui va lent-blé ».cul tu res tra di tion nel les (oli ves, châ tai gnes, noi set tes).
Des ef forts im por tan t ont été éga le men t en tre pr is pour Mode de faire-va loir : se dé fi nit en trois ca té -
amé lio rer la qua li té des pro duits et ob te nir des si gnes go ries par rap port à la per sonne pour le
of fi ciels de qua li té. compte de la quelle l’ex ploi ta tion est mise en
Les mo des de faire-va loir des ex ploi ta tions se sont va leur.
adap tés à tou tes ces mu ta tions : en core ma jo ri taire il y a - faire-va loir di rect : les su per fi cies sont la
20 ans, le faire-va lo ir di rect continue de ré gres ser. pro prié té de la per sonne qui les ex ploite.
En 2000, un tiers seu le ment de la sur face agri cole uti lisée - fer mage : ter res ex ploi tées par une autre
est ex ploi té par son pro prié taire. Les au tres su per fi cies per sonne que le pro prié taire, moyen nant une
sont en lo ca tion ( fer mage), le mé tayage ten dant à dis - re de vance fixée à l’a vance, in dé pen dante des
pa raître. Cette pro gres sion du fer mage au dé tri ment ré sul tats de l’ex ploi ta tion.
du faire-va loir di rect se cons tate aus si sur le conti nent. - mé tayage : ter res ex ploi tées par une autre
Le dé ve lop pe ment du tou risme en Corse cons titue un per sonne que le pro prié taire, moyen nant un
dé bou ché de choix. Mais, pa ra doxa le ment, la com bi - par tage de la pro duc tion an nuelle, se lon une
nai son des ac ti vi tés agri co les et tou ris ti ques est peu ré - règle fixée à l’a vance.
pandue. Mal gré une pro gres sion im por tante de puis
Chef d’ex ploi ta tion : voir dé fi ni tion au mot-clé
1988, l’a gri tou risme ne concerne que 4 % des ex ploi ta -
14.2.
tions in su lai res. Il y a là un po ten tiel à dé ve lop per, en
Sur face agri cole uti lisée (SAU) : voir dé fi ni -par ti cu lie r pour les agri cul teu rs de l’in té rieur de l’île.
tion au mot-clé 14.1.
Voir aus si Sour ces
« Agran dis se ment de l’ou til de pro duc tio n et vieil lis se - [1] Re cen se ments gé né raux de l’a gri cul ture
ment des agri cul teurs » - Agreste Corse - Octobre 2004 - 2000 et 1988 - Agreste - Mi nis tère de l’Agri -
cul ture, de l’a li men ta tion de la pêche et deswww.agreste.agri cul ture.gouv.fr
af fai res ru ra les« Atlas agri cole des ter ri toi res de Corse » - Agreste
Corse - Dé cembre 2003 -
« Prin ci paux ré sul tats du Re cen se ment Agri cole 2000
pour la Corse » - Agreste Corse - Mars 2002 -
www.agreste.agri cul ture.gouv.fr
TEC 2005146


Exploi ta tions agri co les 14.3
SURFACE AGRICOLE UTILISEE EXPLOITATIONS AGRICOLES
SELON SELON LA SUPERFICIE [1]
LE MODE DE FAIRE-VALOIR [1] Corse- Haute-
(%) du-Sud Corse Corse France
Corse- Haute- nombre nombre nombre % %
du-Sud Corse Corse France Moins de 5 ha
Faire- va loir di rect - 1988 534 1 077 1 611 31,5 27,4
- 1988 42 48 46 45 - 2000 353 478 831 23,2 29,1
- 2000 39 31 33 36 5 à moins de 10 ha
Fer mage - 1988 247 384 631 12,3 11,0
- 1988 56 50 52 54 - 2000 119 205 324 9,1 9,1
- 2000 60 69 66 64 10 à moins de 50 ha
- 1988 934 1 231 2 165 42,3 44,7
EXPLOITATIONS - 2000 510 771 1 281 35,8 31,5
PROFESSIONNELLES EN 2000 [1]
50 ha et plus
France : 59,2 % - 1988 302 407 709 13,9 16,9
- 2000 399 743 1 142 31,9 30,3
Ensemble
- 1988 2 017 3 099 5 116 100,0 100,0
- 2000 1 381 2 197 3 578 100,0 100,0
Lec ture : en 1988, en Corse, 31,5 % d'ex ploi ta tions ont moins de 5 ha.
EVOLUTION DU NOMBRE D'EXPLOITATION [1]
(mil liers)
Corse- Haute-
du-Sud Corse Corse France
Nombre to tal d'ex ploi ta ti ons
Corse : 54,1 % - 1988 2 017 3 099 5 116 1 017
- 2000 1 381 2 197 3 578 664
Part dans
70 et plus Evo lu ti on 2000/1988 (%) - 31,5 - 29,1 - 30,1 - 34,7
l'ensemble de 63 à 70 dont : pro fes si on nel lesdes de 55 à 63
- 1988 656 1 428 2 084 570exploitations moins de 55
(%) - 2000 623 1 311 1 934 393
Evo lu ti on 2000/1988 (%) - 5,0 - 8,2 - 7,2 - 31,1
DIMENSION DES EXPLOITATIONS EN 2000 [1]
(nombre)
1 000
800
600
400
200
0
Micro-exploitations Très petites Petites exploitations Exploitations Grandes exploitations Très grandes
(moins de 4 UDE) exploitations (8 à moins de 16 UDE) moyennes (40 à moins de 100 UDE) exploitations
(4 à moins de 8 UDE) (16 à moins de 40 UDE) (100 UDE et plus)
TEC 2005 147
C Insee - IGN



Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.