Revenus et productions agricoles

Publié par

Revenus et productions agricoles17.1 En 2010, en France comme dans l’Union eu- par rapport à 2009. Le volume des vins ropéenne à 27, la valeur de la production diminue, particulièrement pour les vins de agricole s’accroît en raison de la hausse des champagne en très net repli pour la deuxième prix, notamment des céréales. Comme, de plus, année consécutive. En revanche, les récoltes le prix des consommations intermédiaires de protéagineux sont très importantes : les diminue, les revenus agricoles se redressent surfaces ont été doublées suite aux aides sup- fortement après deux années de recul. plémentaires mises en place en 2010. Le prix de la production végétale (hors subventions Depuis 2006, le résultat agricole net fluctue sur les produits) s’accroît de 16,7 %. Les prix fortement. Sur les dix dernières années, sa pro- des céréales remontent fortement après deux gression globale est inférieure à la moyenne des années de baisse, sous l’effet de la chute pays européens. Elle est notamment plus faible des récoltes de blé et d’orge en Russie et en qu’en Allemagne. L’excédent du commerce Ukraine. Les cours des oléagineux remontent extérieur se redresse pour les produits agricoles, également, conséquence du décalage entre après la baisse particulièrement marquée de une demande croissante et une offre réduite. 2009, et sans précédent depuis 2001. Les prix des protéagineux et des pommes de terre augmentent aussi très nettement.
Publié le : samedi 29 décembre 2012
Lecture(s) : 18
Tags :
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Revenus et productions agricoles17.1
En 2010, en France comme dans l’Union eu- par rapport à 2009. Le volume des vins
ropéenne à 27, la valeur de la production diminue, particulièrement pour les vins de
agricole s’accroît en raison de la hausse des champagne en très net repli pour la deuxième
prix, notamment des céréales. Comme, de plus, année consécutive. En revanche, les récoltes
le prix des consommations intermédiaires de protéagineux sont très importantes : les
diminue, les revenus agricoles se redressent surfaces ont été doublées suite aux aides sup-
fortement après deux années de recul. plémentaires mises en place en 2010. Le prix
de la production végétale (hors subventions
Depuis 2006, le résultat agricole net fluctue sur les produits) s’accroît de 16,7 %. Les prix
fortement. Sur les dix dernières années, sa pro- des céréales remontent fortement après deux
gression globale est inférieure à la moyenne des années de baisse, sous l’effet de la chute
pays européens. Elle est notamment plus faible des récoltes de blé et d’orge en Russie et en
qu’en Allemagne. L’excédent du commerce Ukraine. Les cours des oléagineux remontent
extérieur se redresse pour les produits agricoles, également, conséquence du décalage entre
après la baisse particulièrement marquée de une demande croissante et une offre réduite.
2009, et sans précédent depuis 2001. Les prix des protéagineux et des pommes de
terre augmentent aussi très nettement. Ceux
En 2010, le résultat agricole net par actif se des fruits et légumes se redressent notable-
redresse après deux années très difficiles. La ment en raison d’une offre limitée. La hausse
valeur de la production agricole (hors subven- des prix des vins est plus modérée.
tions sur les produits) s’accroît en effet de
7,5 % par rapport à 2009 : + 10,5 % pour la La production animale augmente en volume
comme en valeur. La production de bovinsproduction végétale, + 4,2 % pour la produc-
progresse, celle des porcins se stabilise ettion animale. Pour les productions végétales,
celle des ovins diminue pour la sixième annéela baisse des volumes est plus que compensée
consécutive. La production de poulets continuepar le net redressement des prix ; pour les
productions animales, les prix augmentent de progresser, la quantité d’œufs produite se
redresse. La collecte de lait augmente aprèsmodérément, mais les volumes progressent
avoir atteint un niveau très bas en 2009. Leégalement.
prix de la production animale est en hausse
Les récoltes de céréales et d’oléagineux modérée en 2010 après une forte baisse en
sont inférieures à leur niveau record de 2009 2009. La hausse concerne avant tout les
en raison d’une baisse conjuguée des surfaces bovins, les ovins et le lait. En revanche, les
et des rendements. Les quantités de fruits prix des porcins et des volailles continuent de
produites et les récoltes de légumes reculent diminuer.
Définitions
Appellation d’origine protégée (AOP) : correspond à l’appellation d’origine contrôlée au niveau européen. C’est le
nom d’une région, d’un lieu déterminé ou, dans des cas exceptionnels, d’un pays, qui sert à désigner un produit agri-
cole ou une denrée alimentaire originaire de cette région, de ce lieu déterminé ou de ce pays, dont la qualité ou les
caractères sont dus essentiellement ou exclusivement au milieu géographique comprenant les facteurs naturels et
humains et dont la production, la transformation et l’élaboration ont lieu dans l’aire géographique délimitée.
Évolution mesurée en termes réels : évolution à prix courants déflatée par l’indice de prix du produit intérieur brut.
Consommation de capital fixe, consommation intermédiaire, indication géographique protégée (IGP), résultat
agricole net : voir rubrique « définitions » en annexes.
Pour en savoir plus
o
« L’emploi salarié dans le secteur agricole : le poids croissant des contrats saisonniers », Insee Première n 1368,
septembre 2011.
« Graph’agri », Agreste, édition 2011.
« L’agriculture en 2010 en France et en Europe – après deux années de baisse, les résultats se redressent
o
fortement », Insee Première n 1360, juin 2011.
o « Fragile amélioration du revenu dans toutes les régions », Agreste Primeur n 260, juin 2011.
Retrouvez le TEF sur www.insee.fr, rubrique Publications et services\Collections nationales\Insee Références
158 TEF, édition 2012Revenus et productions agricoles 17.1
Volume de production végétale et effectifs Production et valeur ajoutée de l'agriculture
d'animaux
2010 2010/2009 en %
1990 2000 2008 2009 2010 (p) en Mds Volume Prix Valeur
d'eurosProduction végétale (en millions de tonnes)
Céréales 55,1 65,7 70,3 70,2 65,7 Produits végétaux 39,1 – 5,3 + 16,7 + 10,5
dont : blé tendre 31,4 35,7 36,9 36,2 35,7 Céréales 10,5 – 6,9 + 46,9 + 36,7
blé dur 2,0 1,7 2,1 2,1 2,6 Oléagineux, protéagineux 2,8 – 5,7 + 45,0 + 36,7
maïs (grain et semence) 9,4 16,0 16,0 15,5 14,0 Betteraves industrielles 0,8 – 8,3 + 2,2 – 6,2
1Oléagineux 4,6 5,5 6,4 7,4 6,6 Autres plantes industrielles 0,4 + 0,7 – 1,8 – 1,1
Protéagineux 3,7 2,1 0,8 1,0 1,6 Fruits, légumes, pommes de terre 7,8 – 3,4 + 19,7 + 15,7
Pommes de terre 4,7 6,4 6,8 7,2 6,7 Vins 9,4 – 5,8 + 4,6 – 1,5
Effectifs animaux (en millions de têtes) Fourrages, plantes,fleurs 7,3 –4,5 –4,9 –9,2
Bovins 21,4 20,3 20,0 19,8 19,6 Produits animaux 23,0 + 1,8 + 2,3 + 4,2
Porcins 12,3 14,9 14,9 14,7 14,5 Bétail (bovins, porcins, ovins,
Ovins 11,4 9,6 8,2 8,1 8,0 caprins, équidés) 10,1 + 1,2 + 1,5 + 2,7
Caprins 1,2 1,2 1,3 1,3 1,3 Volailles, œufs 4,1 + 2,8 – 4,6 – 1,9
1Ensemble Gallus 198,4 206,0 189,3 190,2 192,9 Lait et autres prod. de l'élevage 8,8 + 2,1 + 6,9 + 9,1
2Services 3,6 – 3,2 + 1,8 – 1,4
1. Ensemble Gallus : poules pondeuses d’œufs à couver et d’œufs de consommation, Production hors subventions 65,7 – 2,6 + 10,4 + 7,5
poulettes, poulets de chair.
Subventions sur les produits 1,2 – 3,3 – 49,8 – 51,5Champ : France métropolitaine pour les années 1990 et 2000.
Production au prix de base 66,9 – 2,6 + 8,0 + 5,2Source : Agreste.
Consommat. intermédiaires 39,7 – 1,8 – 1,5 – 3,3
dont achats 33,5 – 0,3 – 2,0 – 2,3
Production de vin, jus et moûts Valeur ajoutée brute 27,2 – 4,1 + 25,8 + 20,7
Consommation de capital fixe 10,8 – 1,3 + 0,9 – 0,52009 2010 (p) 10/09
Valeur ajoutée nette 16,4 – 6,7 + 50,4 + 40,4en %
Superficie de production (en milliers d'hectares) 1. Tabac, lin textile, houblon, canne à sucre, etc.
1Récolte AOP 470,1 462,4 – 1,6 2. Production des entreprises de travaux agricoles, des coopératives d'utilisation
2 de matériel agricole, services entre agriculteurs, agri-tourisme...dont : AOP hors VDN 456,4 448,6 – 1,7
Source : Insee, compte provisoire de l'agriculture - base 2005.VDN en AOP 13,7 13,8 0,8
Vin pour eaux-de-vie AOP 71,4 73,2 2,6
3Vin IGP 204,1 203,1 – 0,5
Autres vins 41,0 38,0 – 7,4
Production agricole de l'Union européenneTotal vins 786,6 776,8 – 1,3
Production de vin (en millions d'hectolitres) en millions d'euros
1Récolte AOP 23,5 22,1 – 6,2
2 Production végétale Production animaledont : AOP hors VDN 23,3 21,8 – 6,2
VDN en AOP 0,3 0,3 – 6,5 2000 (r) 2009 (r) 2010 (e) 2000 (r) 2009 (r) 2010 (e)
Vin pour eaux-de-vie AOP 7,2 8,5 18,2
Allemagne 18 425 20 902 21 766 19 344 19 657 21 3943Vin IGP 12,6 12,6 0,0
Autriche 2 151 2 575 2 914 2 515 2 750 2 840
Autres vins 3,5 2,3 – 35,2
Belgique 2 931 2 994 3 561 3 841 3 713 3 987
Total vins 46,8 45,4 – 2,9
Bulgarie 1 305 1 956 2 039 1 448 1 125 1 132
Chypre … 312 331 … 322 3321. Appellation d'origine protégée.
2. Vins doux naturels ; vins de liqueur remplissant certaines conditions particulières. Danemark 2 603 2 836 3 182 4 767 5 062 5 383
3. Indication géographique protégée. Espagne 19 539 21 770 24 354 11 692 12 502 12 393
Source : Agreste. Estonie 142 218 254 182 279 315
Finlande 1 054 1 276 1 339 1 688 1 860 1 958
France 30 334 33 968 37 668 22 265 21 537 22 452
Grèce 6 491 6 243 6 490 2 500 2 678 2 662Résultat agricole net par actif en termes réels
Hongrie 2 343 3 233 3 777 2 073 2 078 2 139
indice base 100 en 2000 Irlande 1 229 1 367 1 497 3 655 3 361 3 851
120
Italie 24 234 24 569 25 273 13 438 14 379 14 347
Résultat agricole net Lettonie 192 412 448 220 320 359
par actif en termes réels
110 Lituanie 626 854 878 481 679 796
Luxembourg 76 94 108 148 154 166
Malte 484846 776968
100
Pays-Bas 9 480 10 816 12 287 8 548 8 567 9 424
Moyenne mobile Pologne 5 992 7 423 8 603 5 886 8 294 8 978
sur 5 ans
90 Portugal 3 597 3 762 3 971 2 178 2 420 2 429
Rép. tchèque 1 396 1 927 2 160 1 399 1 522 1 612
Roumanie 4 887 8 414 10 141 2 984 3 833 3 811
80
Royaume-Uni 7 857 7 769 8 485 11 243 11 858 12 608
Slovaquie 459 851 930 742 751 720
70 Slovénie 444 547 576 493 473 484
Suède 1 805 1 721 2 108 2 303 1 919 2 263
UE à 27 149 642 168 860 185 186 126 110 132 161 138 903
60
1980 1985 1990 1995 2000 2005 2010
Note : production au prix du producteur (hors subventions).
Source : Insee, compte provisoire de l'agriculture - base 2005. Source : Eurostat.
Agriculture - Pêche 159

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.