1 911 200 Picards au 1er janvier 2009

De
Publié par

1 911 200 Picards erau 1 janvier 2009 n°1-2012 erAu 1 janvier 2009, la Picardie compte 1 911 200 habitants, soit 54 000 de plus que lors du dernier recensement de 1999. La progression modérée de sa population s'explique par un solde migratoire déficitaire. Des trois départements picards, l'Oise, qui passe le seuil des 800 000 habitants, est le plus dynamique en raison d'un accroissement naturel élevé. L'évolution de la population samarienne est proche de la moyenne régionale. Elle se caractérise par un solde migratoire en quasi-équilibre et un solde naturel modeste. L'Aisne, avec un solde naturel modéré et un solde migratoire nettement déficitaire, évolue peu. Comme au niveau national, les dix RECENSEMENT DE LA POPULATION plus grandes communes picardes, souvent habitées par des populations jeunes, affichent presque toutes une forte croissance naturelle mais perdent chaque année Catherine BISSON, une partie de leurs habitants au profit de leur périphérie. Insee Picardie ervec 1 911 200 habitants au 1 janvier 2009, la PicardieA ereste au 12 rang des régions de France métropolitaine. Ce niveau de population la rapproche de celui observé en Alsace ou en Haute-Normandie. Depuis 1999, la région a gagné 4 en moyenne 5 400 habitants par an ; cette évolution est ’ 8 5 ! . ?
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 11
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

1 911 200 Picards
erau 1 janvier 2009
n°1-2012
erAu 1 janvier 2009, la Picardie compte
1 911 200 habitants, soit 54 000 de plus que lors
du dernier recensement de 1999. La progression modérée
de sa population s'explique par un solde migratoire
déficitaire. Des trois départements picards, l'Oise, qui
passe le seuil des 800 000 habitants, est le plus dynamique
en raison d'un accroissement naturel élevé. L'évolution de
la population samarienne est proche de la moyenne
régionale. Elle se caractérise par un solde migratoire en
quasi-équilibre et un solde naturel modeste. L'Aisne, avec
un solde naturel modéré et un solde migratoire nettement
déficitaire, évolue peu. Comme au niveau national, les dix RECENSEMENT DE LA POPULATION
plus grandes communes picardes, souvent habitées
par des populations jeunes, affichent presque toutes
une forte croissance naturelle mais perdent chaque année Catherine BISSON,
une partie de leurs habitants au profit de leur périphérie. Insee Picardie
ervec 1 911 200 habitants au 1 janvier 2009, la PicardieA
ereste au 12 rang des régions de France métropolitaine. Ce


niveau de population la rapproche de celui observé en Alsace
ou en Haute-Normandie. Depuis 1999, la région a gagné
4 en moyenne 5 400 habitants par an ; cette évolution est ’
8 5 ! . ? proche de celle observée entre 1990 et 1999, mais très
inférieure à la période 1975-1990 au cours de laquelle le6 5

4 nombre de Picards augmentait de 8 800 par an.
-
&
En moyenne annuelle, la croissance de la population4 7
8 5 ’( . 0 5 de la région au cours de la dernière décennie (+0,29%) est- 0

deux fois moins rapide que celle de la France métropolitaine
e(+0,65%) et situe la Picardie à la 16 place des régions’
* & 8 5( métropolitaines avec la Haute-Normandie. La croissance
- 0 0 ’ !
modérée de la population picarde s'explique par un solde
migratoire défavorable (-0,15 %) tandis que l'évolution
naturelle reste dynamique : avec +0,44 %, la région se situe
’(
légèrement au-dessus de la France métropolitaine
&
0 (+0,40 %).
9(: .
Comparée aux autres régions limitrophes de l'Île-de-
France, la Picardie a un taux de variation global identique à
=

la Haute-Normandie (+0,29 %) et proche de la Bourgogne
, (+0,20 %), mais nettement supérieur à celui de la 5 . * ! !
’: ; < >> Champagne-Ardenne (-0,03 %) ; seule la région Centre se
montre plus dynamique (+0,40 %).& 0 5
9

’ Ce rapide bilan rapproche la Picardie de sa voisine
Haute-Normande, tant en niveau que pour la décomposition
1234 2



naturelle et migratoire de l'évolution.
INSEE PICARDIE Flash n°1 janvier 2012







Évolution de la population picarde entre 1999 et 2009
Variation annuelle moyenne (en %)Évolution de la 
Population au 
population entre  Due au soldeer
1  janvier 2009 Totale
1999 et 2009 naturel migratoire
Aisne 539 870       +4 500           +0,08 +0,30 ‐0,21
Oise 801 512       +35 200           +0,45 +0,64 ‐0,19 RECENSEMENT
Somme 569 775       +14 300           +0,25 +0,31 ‐0,05 DE LA POPULATION
Picardie 1 911 157       +54 000           +0,29 +0,44 ‐0,15
France 
erAu 1 janvier 2009, l'Oise franchit le cap des 800 000métropolitaine 62 465 709       +3 945 000           +0,65 +0,40 +0,25
habitants. Avec un taux de variation annuel moyen deSource : Insee, recensements de la population
+0,45 % porté par un accroissement naturel conséquent
(+0,64 %), elle "tire" la croissance démographique
régionale. Cette tendance se décline assez uniformément
sur l'ensemble des arrondissements isariens, avec en pointe
ceux de Clermont et Beauvais.
La variation de la population de la Somme (+0,25 %)


Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.