1 million de bas-normands inscrits sur les listes électorales

Publié par

N° 46 - septembre 2011 1 million de bas-normands inscrits sur les listes électorales Avec 1 062 674 d’inscrits sur les les inscriptions sur les listes électorales y est listes électorales soit un taux d’ins- également le plus important. A contrario, La gestion de l’inscription cription de 92 %, la Basse-Nor- dans l’Orne, département marqué par des sur les listes électoralesmandie dépasse de quatre points la arrivées moins nombreuses, la part des moyenne nationale. nouveaux inscrits s’établit à 3,8 %. Afin de pouvoir voter aux élections de l’année suivante, l’électeur doit déposerLes primo-inscrits représentent près deLes élections prévues en 2012 - prési- sa demande d’inscription dans sa com-36 % des nouveaux électeurs. L’inscrip-dentielles puis législatives - pour lesquel- mune de résidence avant le 31 dé- tion automatique sur les listes électorales les on peut s’attendre à une forte cembre. Ces inscriptions sont examinées pour les jeunes âgés de 18 ans a simplifiémobilisation devraient accélérer le rythme par la commission administrative de la les procédures si bien que près de 96 % commune. Après délibération de cettedes inscriptions d’ici la fin de l’année. des primo-inscriptions se font désormais commission, les communes doivent in-Si la Basse-Normandie présente un taux par cette voie. former l’Insee des inscriptions et des supérieur à la moyenne nationale, elle le éventuelles radiations.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 15
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins

N° 46 - septembre 2011
1 million de bas-normands inscrits
sur les listes électorales
Avec 1 062 674 d’inscrits sur les les inscriptions sur les listes électorales y est
listes électorales soit un taux d’ins- également le plus important. A contrario, La gestion de l’inscription
cription de 92 %, la Basse-Nor- dans l’Orne, département marqué par des
sur les listes électoralesmandie dépasse de quatre points la arrivées moins nombreuses, la part des
moyenne nationale. nouveaux inscrits s’établit à 3,8 %. Afin de pouvoir voter aux élections de
l’année suivante, l’électeur doit déposerLes primo-inscrits représentent près deLes élections prévues en 2012 - prési- sa demande d’inscription dans sa com-36 % des nouveaux électeurs. L’inscrip-dentielles puis législatives - pour lesquel- mune de résidence avant le 31 dé-
tion automatique sur les listes électorales
les on peut s’attendre à une forte cembre. Ces inscriptions sont examinées
pour les jeunes âgés de 18 ans a simplifiémobilisation devraient accélérer le rythme par la commission administrative de la
les procédures si bien que près de 96 % commune. Après délibération de cettedes inscriptions d’ici la fin de l’année.
des primo-inscriptions se font désormais commission, les communes doivent in-Si la Basse-Normandie présente un taux par cette voie. former l’Insee des inscriptions et des
supérieur à la moyenne nationale, elle le éventuelles radiations. En parallèle,Les citoyens de l’Union Européenne peu-doit au département de la Manche, où l’Insee informe les communes des chan-vent prendre part aux élections européen-95 % des personnes en âge de voter sont gements de commune d’inscription (cas
nes et/ou municipales. Ils doivent pour celainscrites sur les listes électorales. Dans le de la commune d’inscription du départ
s’inscrire sur l’une des 2 listes, sous réserveCalvados, le taux est inférieur de 1,5 de l’électeur), les décès intervenus hors
de respect des conditions à voter.point à la moyenne régionale. Les phéno- des communes et les ins-
criptions à l’étranger.mènes de non-inscription étant plus fré- En Basse-Normandie, environ 2 500 ci-
quents en zone urbaine, ils peuvent donc toyens de l’Union Européenne sont inscrits
s’appliquer au département du Calvados, sur chacune des listes. Ils se répartissent Le cas des primo-inscrits
plus urbanisé que la Manche et l’Orne. équitablement entre les 3 départements. Depuis 1997, le ministère de la Défense
Hommes et femmes de la région sont Au sein du corps électoral étranger, les collecte des informations lors des Jour-
inscrits dans des proportions assez proches électeurs britanniques sont largement nées Défense et Citoyenneté (JDC). Ces
sur les listes électorales. Si les bas-norman- prédominants puisqu’ils représentent 1 informations sont transmises à l’Insee.
des sont majoritaires au sein du corps élec- Après vérification que les personnesélecteur sur 2. Cette prédominance re-
toral régional, cela s’explique, comme concernées remplissent les conditionspose, en grande partie, sur l’arrivée de
ailleurs, par la présence dans la région prescrites par la loi pour être électeur,ressortissants britanniques depuis le dé-
l’Institut propose alors l’inscription d’of-d’un plus grand nombre de femmes en but des années 90. La part des électeurs
fice des jeunes atteignant 18 ans entre leâge d’aller voter que d’hommes. britanniques atteint même 65 % dans la
er1 mars et la veille du scrutin. Il se peut,Manche. Les autres nationalités représen-Au cours de l’année 2010, près de dans de rares cas, que ce soit le jeunetent, quant à elles, une part beaucoup43 000 nouvelles inscriptions ont été enre- électeur qui prenne la décision de s’ins-plus modeste du corps électoral complé-gistrées en Basse-Normandie. La part de crire, par exemple en cas de déména-
mentaire. Seules, les proportions d’élec-ces inscriptions représente 4,1 % des élec- gement ou dans le but d’anticiper
teurs portugais et belges dépassent leteurs, part comparable au niveau national. l’inscription automatique.
seuil des 10 % (11 % chacune).Les nouveaux résidents étant plus nom-
breux dans le Calvados que dans la Emeric Marguerite
Manche ou l’Orne, le nombre de nouvel- Insee
Répartition des électeurs bas-normands par sexe
Révision 2010/2011
Part des électeurs parmi
la population de 18 ans et plusHommes Femmes Ensemble
(en %)
Calvados 226 177 254 289 480 466 91,0
Manche 178 256 192 895 371 151 94,7
Orne 211 057101 039 110 018 91,9
Ensemble 505 472 557 202 1 062 674 92,5
erSource : Insee, Fichier électoral - Situation arrêtée au 1 juillet 2011
DIRECTION REGIONALE DE L'INSEE DE BASSE-NORMANDIE
5 rue Claude Bloch - BP 95137 14024 CAEN CEDEX Tél. : 02.31.45.73.39
Directrice régionale : Maryse CHODORGE
Rédacteur en Chef : Didier BERTHELOT
Attaché de presse : Philippe LEMARCHAND 02.31.15.11.14 © Insee 2011
www.insee.fr/basse-normandie

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.