11 500 personnes âgées dépendantes en 2004. Les personnes âgées dépendantes en 2030

De
Publié par

Au-delà de 60 ans, les difficultés de santé augmentent sensiblement. A cet âge, la notion de dépendance prend le relais du handicap, et les personnes cumulent souvent plusieurs déficiences. De celles-ci découlent des incapacités à accomplir des actes de la vie quotidienne, qui requièrent l'aide d'une tierce personne ou d'un matériel adapté.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 24
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins

dossier Handicap et dépendance
11 500 personnes âgées
u-delà de 60 ans, les difficultés Prévalence des déficiences par tranche d’âge
de santé augmentent sensible-
60Ament. A cet âge, la notion de
dépendance prend le relais du handi-
40
cap, et les cumulent souvent
plusieurs déficiences. De celles-ci décou-
20
lent des incapacités à accomplir des
actes de la vie quotidienne, qui requiè-
0
rent l’aide d’une tierce personne ou 60-69 ans 70-79 ans 80 ans ou +
d’un matériel adapté. déficiences motrice et intellectuelle
déficiences exclusive (mentale ou motrice ou physique)Lexique autres associations de déficiencesLes situations d’incapacité et de dépen-
sans déficiencesdance apparaissent à un âge moins avancé
Déficience : Ce sont les pertes ou les à La Réunion qu’en métropole. Le pro-
Source : Agefiph - Département - Drass - Insee -dysfonctionnements de diverses
cessus de vieillissement intervient plus Enquête HID 2004.parties du corps. Elles résultent en
tôt, tout comme la mortalité. L’espérancegénéral d’une maladie ou d’un2 Les pluridéficiences augmententde vie est en effet inférieure de quatretraumatisme. 7 groupes sont définis : avec l’âge.
ans à celle de métropole.Déficience motrice, visuelle, auditive,
de langage ou de la parole, viscérales
Les origines des déficiences sont multi-Parmi la population âgée de 60 ans ouou métaboliques, intellectuelles ou
ples : la plupart des personnes âgéesplus, 85%aau moins une déficience,psychiques (mentales), autres.
déficientes ont cité la maladie ou la vieil-seulement 13 % des femmes et 16 % desIncapacités : ce sont les difficultés ou
lesse, les accidents sont moins fréquem-hommes n’en ont aucune. La fréquenceimpossibilités de réaliser des actes
ment cités et les origines rares.des déficiences augmente logiquementélémentaires ou plus complexes. Elles
avec l’âge, puisque, au-delà de 80 ans,résultent en général d’une ou
plusieurs déficiences. 7 groupes sont c’est 99 % des personnes qui sont Difficultés pour les tâches
définis : groupe toilette, habillage, concernées. ménagères et la préparationalimentation ; groupe hygiène de3
l’élimination ; groupe mobilité, Le terme de déficience ne comporte pas en des repas
déplacements ; groupe tâches lui-même une indication de “gravité”,
ménagères et gestion ; groupe puisqu’une myopie par exemple est consi- Outre le cumul, la gravité des déficien-
communication à distance, dérée comme une déficience. Une pre- ces peut être appréhendée par l’incapaci-cohérence, orientation ; groupe vue,
mière mesure peut en être faite par le té des personnes à réaliser sans aide (ououïe, parole ; groupe souplesse,
cumul de plusieurs déficiences. Une clas- avec beaucoup de difficultés) des actesmanipulation.
sification est établie, permettant de distin- de la vie quotidienne. Sept groupes
guer les personnes pluridéficientes des d’incapacités sont définis à partir de
autres. La moitié des déficients âgés l’enquête HID. La plus fréquemment citée
souffre de déficience motrice associée à (60 % des personnes âgées) concerne la
une déficience intellectuelle ou mentale, le4 réalisation des tâches ménagères, la pré-
quart d’autres associations de déficiences paration des repas et la gestion des médi-
et le dernier quart de défi-
cience exclusive, qu’elle Prévalence des incapacités selon l’âge
soit intellectuelle ou men-
tale (11 %), motrice (6 %)
ou physique (8 %).
L’âge avançant, le poids
des pluridéficients men-
taux et moteurs s’accroît.
5 Les femmes âgées souf-
frent plus fréquemment
d’une déficience, plus spé-
cifiquement mentale. Ainsi
71 % des femmes de 60
ans ou plus souffrent
Source : Agefiph - Département - Drass - Insee - Enquête HID 2004.d’une déficience mentale
(associée au non à une
Le besoin d’aide concerne surtout les tâches ménagè-
déficience physique), res et les déplacements.
contre 57 % des hommes.
14 économie 2e trimestre 2005
DE LAREUNION
pourcentagedossier
dépendantes en 2004
Personnes âgées de 60 ans ou plus selon deux indicateurs d’incapacité Quelle définition pour la
Indicateur résumé population “âgée” ?
En-
GIR
Sans Incapacité Incapacité semble
Dans la réalité, le seuil de 75 ou 80 ansincapacité légère plus affirmée
serait le mieux adapté pour mesurer le
risque de besoin d’aide pour les actes deI - Perte d’autonomie mentale et physique ..... 500 500
la vie courante. C’est souvent à ces âgesII - Perte d’autonomie mentale ou ... 100 3 100 3 200
que les difficultés importantesIII - Perte partielle d’autonomie physique ........ 300 2 400 2 700
IV - Aide indispensable au moins une fois/jour 600 apparaissent. Pourtant, l’étude porte sur3 000 3 600
la population âgée de 60 ans ou plus
V - Aide ponctuelle .......................................... 400 2 600 1 300 4 300 parce que ce seuil renvoie à des
VI - Autonomie ................................................ 21 400 45 600 1 200 68 200 définitions administratives de la
vieillesse (passage à la retraite, accès à
Ensemble ........................................................ 21 800 49 200 11 500 82 500 certaines prestations…). De plus, il est
incontournable du fait de l’existence de
Source : Agefiph - Département - Drass - Insee - Enquête HID 2004. dispositifs spécifiques de prise en charge 2Situations de dépendance selon la grille AGGIR. des personnes dépendantes à partir de
cet âge. Cela conduit, il est vrai, à
Indicateur résumé du module HID : En donnant un poids identique à chacun des 7 groupes
étudier une population relativement
d’incapacités, une note individuelle est attribuée à chacun des individus, permettant un classe-
hétérogène.ment en 3 groupes : sans incapacité, incapacité légère, incapacité plus affirmée.
GIR:Selon la grille AGGIR (calculée à partir de 10 variables discriminantes : orientation, alimen-
tation, toilette, habillage…), chaque personne appartient à un des 6 Groupes Iso-Ressources
(GIR). L’allocation personnalisée
D’autres indicateurs existent : Colvez et Katz ont comme inconvénient de n’appréhender que d’autonomie
la perte d’autonomie physique. EHPA croise l’indicateur de Colvez avec l’existence ou non de
troubles du comportement (8 groupes).
L’APA est une prestation en nature
destinée à prendre en charge, en partie, 3
la perte d’autonomie des personnes
âgées. Elle est versée mensuellement etcaments. Au-delà de 80 ans, 83 % des mes). Elles connaissent des incapacités
financée conjointement par le Conseilpersonnes éprouvent de grandes difficul- plus affirmées, au sens de l’indicateur.
général et le fonds de financement de
tés dans ce domaine. La mobilité et les Elles représentent 14 % des plus de 60 l’APA.
déplacements posent problème à 48 % ans et une personne âgée de 80 ans ou
Pour les personnes âgées qui vivent àdes personnes âgées. Cette incapacité se plus sur trois. A l’inverse, 26 % des plus
domicile l’APA permet de financer les
généralise aux âges élevés. Les incapaci- de 60 ans et seulement 4 % des plus de
aides humaines, matérielles ou à
tés liées aux sens sont ensuite citées fré- 80 ans n’ont aucune incapacité. Pour l’habitat, selon des besoins identifiés
quemment par les personnes âgées (33 % compléter, 60 % des personnes âgées ont dans un plan d’aide. Pour celles qui sont
des plus de 60 ans). La vue, l’ouïe, la des incapacités légères. hébergées en établissement l’allocation
4parole ou la manipulation sont d’autant contribue à payer leurs frais de séjour.
Un autre indicateur (GIR), prend enplus altérées que l’âge est élevé (58 % Au 7 aout 2004 cette prestation
compte la perte d’autonomie physique etdes plus de 80 ans). Les incapacités de concerne à La Réunion 8 020 personnes
mentale. Il sert actuellement à l’attribu-cohérence, d’orientation, de toilette ou âgées dont 92 % vivent à domicile. Les
tion de l’APA (Allocation Personnalisée bénéficiaires sont très âgés puisqued’hygiène de l’élimination apparaissent
à l’Autonomie) et livre une grille en 6 83 % d’entre eux ont plus de 75 ans, laaussi beaucoup plus fréquemment aux
plupart d’entre eux sont des femmesgroupes, classés du plus dépendant auâges élevés.
(70 %).moins dépendant. A La Réunion, environ
(d’après “L’allocation personnalisée8 % des personnes âgées ont des incapa-11 500 personnes âgées
d’autonomie : premier bilan - ODR).cités physiques ou mentales lourdes, ce
dépendantes
qui correspond aux GIR 1 à 3. Au-delà
5de 80 ans, elles sont 20 %. Le groupe 4
Au-delà des différentes formes d’incapa-
complète la grille des personnes âgées en
cités, des indicateurs synthétiques de
situation de réelle dépendance, puisqu’ellesdépendance sont calculés (ou du moins
ont besoin d’une aide extérieure à unapprochés) sur la base des questions
moment quelconque de la journée.posées lors de l’enquête. D’après l’indi-
cateur résumé du module HID, près de A titre de comparaison, 80 % des person-
11 500 personnes âgées vivant à domicile nes classées en “incapacité plus affirmée”
à La Réunion sont en situation de réelle
le sont aussi dans les GIR1à4.
dépendance (6 400 femmes et 5 100 hom-
économie 152e trimestre 2005
DE LAREUNIONdossier
Les aides techniques et les
aménagements sont rares Les personnes
En regard des situations, les aides techni-
ques sont relativement peu utilisées,
notamment en raison de leur coût pour
es projections annoncent pour difficilement, impossible) ; elle répartit
les usagers. La plus répandue est une La Réunion un vieillissement cer- les dans six groupes GIR, les
aide légère destinée aux personnes les Ltain de sa population. D’ici à dépendantes appartenant aux
moins dépendantes, la canne : 30 % des
2030, la pyramide des âges devrait GIR I à IV.
personnes de plus de 80 ans et 14 % des
profondément se modifier et la pro- de 70 à 79 ans l’utilisent. Le L’enquête HID (Handicaps-Incapacités-portion des personnes âgées dépen-
déambulateur est utilisé par 8 % des plus Dépendance) permet également de cal-dantes plus que doubler.
de 80 ans et le fauteuil roulant est néces- culer un indicateur résumé à partir des
saire pour 4 % d’entre eux. Pour amélio- Actuellement, la majorité des personnes réponses au questionnaire consacré aux
rer l’ouïe, le recours aux appareils audi- âgées vivent chez elles ou sont héber- incapacités. Les individus sont regroupés
tifs est également relativement fréquent : gées par un membre de leur famille, en trois classes selon leur degré d’inca-
près de 7 % des 80 ans ou plus utilisent mais le vieillissement et l’allongement pacité, la troisième classe rassemble des
une aide technique dans ce domaine et de la durée de vie pourrait être à l’ori- personnes souffrant d’incapacités impor-
12 % estiment qu’ils en auront besoin. gine de besoins nouveaux. Le Départe- tantes. C’est cet indicateur nommé HID
ment et l’Etat doivent ainsi s’attendre à qui est préconisé pour l’analyse de
A domicile, l’aménagement des locaux et (1)une augmentation du nombre de person- l’enquête à La Réunion .
2 le mobilier adapté sont rares alors que les nes âgées à prendre en charge, ce qui
besoins sont élevés. L’usage de mobilier nécessitera des services et des presta- Deux sources statistiquesadapté augmente avec l’âge et c’est
tions nouvelles et adaptées.
essentiellement à partir de 70 ans qu’il se
La Réunion est le seul département àrépand. Ainsi, 14 % des logements de
La dépendance difficile pouvoir bénéficier de deux sources per-personnes de plus de 70 ans sont équipés
mettant d’estimer le nombre total de per-de baignoire, douche ou lavabo adaptés, à cerner
sonnes âgées dépendantes en 2004. D’une13 % de WC adaptés, 12 % disposent de
part l’enquête EHPA (Etablissementsdispositifs de soutien spécifiques (barres La dépendance est une notion difficile à
d’hébergement pour personnes âgées) ded’appui, mains-courantes) et 9 % d’un lit cerner. Ainsi, les professionnels ont éprou-
la DRASS nous donne des informationsadapté. D’autres équipements (sièges, vé la nécessité de créer de multiples indi-
sur la clientèle des établissements pour3 tables…) sont utilisés mais de façon plus cateurs : Colvez, Katz, EHPA, AGGIR.
personnes âgées, d’autre part l’enquêtemarginale. La grille de Colvez met l’accent sur la
HID (Handicaps-Incapacités- Dépen-mobilité de la personne. Si on lui associe
Claire GRANGÉ dance) nous informe sur les personnesla détection de troubles psychiques,
vivant à domicile.notamment les pertes de mémoire, on
peut calculer l’indicateur EHPA. Katz Attention cependant aux indicateurs uti-
quant à lui repère huit niveaux de dépen- lisés : comme on l’a vu plus haut, le
dance à travers six activités de la vie nombre de personnes âgées dépendantes
quotidienne. Enfin, la grille AGGIR est
basée sur la capacité des personnes à
(1) Indicateur qui optimise les tests de significativité,
effectuer une dizaine d’activités de la vie validé en COPIL, DRASS, INSEE, Conseil Général,4 courante sans l’aide d’autrui (facilement, AGEFIPH
Pyramide des âges de la population âgée dépendante en 2010, 2020 et 2030
96
Hommes Femmes
92
88
84
805
76
72 2010
68 2020
64 2030
60
- 600 - 400 - 200 0 200 400 600 800
Source : Projection DRASS 2005.
16 économie 2e trimestre 2005
DE LAREUNIONdossier
âgées dépendantes en 2030
L’évolution du nombre de personnesPopulation âgée totale, population âgée dépendante et taux de prévalence
âgées dépendantes se fait parallèlement àselon l’âge et le sexe en 2004
l’évolution de la population totale, mais
sur un rythme différent : d’ici à 2030,Population Taux de
Population Population l’effectif de la population âgée de plusPopulation dépendante prévalence
dépendante dépendante
totale 2004 en de la de 60 ans devrait tripler du fait d’une
HID totale
institution dépendance augmentation très importante des moins
de 70 ans. Durant le même temps, laHommes
population dépendante ne ferait qu’un50-59 ans 34 881 1 158 18 1 176 3 %
peu plus que doubler par un effet de60-69 ans 20 918 1 569 100 1 669 8 %
70-79 ans 10 365 1 904 101 2 005 19 % structure d’âge : en effet, avant 70 ans,
80 ans et + 3 710 1 614 78 1 692 46 % les taux de prévalence de la dépendance
sont relativement faibles, les taux les
Femmes
plus élevés s’appliquant à une population
50-59 ans 36 072 1 314 8 1 322 4 %
moins importante. C’est dans un horizon
60-69 ans 23 400 1 187 56 1 243 5 %
plus lointain que le gonflement de la70-79 ans 14 396 2 361 109 2 470 17 % 2
population âgée de plus de 70 ans aurait80 ans et + 7 480 2 843 233 2 076 41 %
un fort impact sur l’évolution du nombre
Ensemble de personnes dépendantes.80 269 11 478 677 12 155 15 %
60 ans et plus
Projections réalisées par Emile NARTZ,
Sources : Enquête EHPA 2003, DRASS,DREES et Enquête HID 2004 Département, avec la collaboration de
DRASS , INSEE, AGEFIPH. Christine CATTEAU et les conseils
de Jean-Marc LARDOUXNB : Les 50-59 ans interviennent dans la projection des taux de dépendance.
vivant à domicile varie selon les critères On constate que la prévalence de la
3utilisés . L’indicateur de Colvez, basé dépendance augmente fortement avec Les hypothèses de
sur la mobilité, a une définition plus l’âge : avant 70 ans les taux sont infé- projection
large de la dépendance, et recense ainsi rieurs à 10 %, ils évoluent par la suite
18 000 personnes âgées en situation de rapidement pour atteindre des taux de Pour calculer le nombre de personnes
âgées dépendantes, des taux de prévalen-dépendance. La grille AGGIR est quant 70 % à 80 % aux âges les plus élevés. A
ces par âge résultant des enquêtes HID età elle plus restrictive, et n’en trouve que noter également que la prévalence de la
EHPA ont été appliqués à la population10 000 (GIR I à IV). dépendance est plus forte pour les hom-
totale de 2010, 2020 et 2030 selon 2 hypo-
mes à La Réunion, ce qui peut s’expli-
thèses :Pour les personnes âgées vivant à domi- quer par une plus grande morbidité.
cile nous utiliserons l’indicateur HID, La population totale en 2010, 2020 et
basé sur les degrés d’incapacités ressen-
2030 est celle estimée par l’INSEE selonDeux fois plus de personnesties et déclarées à l’enquête, qui affiche 4le scénario central (maintien des phéno-
11 480 personnes âgées dépendantes. En âgées dépendantes en 2030 mènes migratoires constatés ces dix der-
établissement, l’enquête EHPA a permis nières années et baisse tendancielle de
2la fécondité vers 2 enfants par femme) .de classer les personnes âgées de plus de Face au vieillissement de la population,
60 ans selon la grille AGGIR, soit 676 on doit s’attendre à voir la population Les taux de prévalence de la dépen-
personnes. On estime le nombre total de âgée dépendante plus que doubler d’ici dance reculent chaque année de 0,13 an
personnes âgées de plus de 60 ans en 2030. A cette date environ 29 000 per- pour les hommes de 60 à 79 ans et de
situation de dépendance à 12 155 en sonnes d’au moins 60 ans pourraient être 0,11 an pour les âges suivants et res-
2004 à La Réunion. pectivement de 0,14 et 0,13 an pour lesconcernées par des problèmes de dépen-
femmes. (Exemple : le taux de préva-dance. Si en 2004 le nombre de femmes
lence des hommes de 75 ans en 2030en situation de dépendance est plus éle-
Projection des effectifs de la population serait ainsi égal au taux de prévalence 5vé, l’écart avec les hommes devrait se
3de 60 ans et plus dépendante des hommes de 71,6 ans en 2004) .
réduire peu à peu et même devenir nul.
En effet, la part des hommes dans la2010 2020 2030
(2) Voir le dossier : ”La population en 2030” parupopulation âgée augmente, tandis que les
dans la revue de l’INSEE ‘Economie de La Réu-
eHommes 6 900 10 100 14 700 taux de prévalence pour les hommes à nion’, 2 trimestre 2002.
Femmes 8 000 11 100 14 500 partir de 80 ans diminuent plus faible-
(3) “Approche de la dépendance des personnesment que ceux des femmes, ce qui induit âgées dans les départements : estimations en 1999Ensemble 14 900 21 200 29 200
une augmentation plus sensible du nombre et projections à l’horion 2015”, INSEE, Limoges,
Mai 2005.Source : Projection DRASS 2005. d’hommes dépendants que de femmes.
économie 172e trimestre 2005
DE LAREUNION

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.