Accompagner la dépendance en Poitou-Charentes

De
Publié par

Le vieillissement attendu de la population s’accompagnera inévitablement d’une plus forte occurrence de la dépendance. Dans la région, le nombre de personnes âgées dépendantes devrait augmenter de 38 % entre 2010 et 2030. La Charente-Maritime sera le territoire le plus marqué par cette évolution. Les personnes âgées aspirent majoritairement à demeurer chez elles. Ce maintien à domicile nécessite des aménagements, non seulement pour les personnes dépendantes, particulièrement en Poitou-Charentes où les personnes âgées résident principalement dans de grands logements et en zone rurale, mais également pour leurs aidants. Le recours aux services à la personne devrait s’en trouver accru, notamment les services d’aides ménagères, gardes à domicile ou portage de repas dont le volume en équivalents temps plein (ETP) augmenterait de 41 % d’ici 2020. Cependant, le nombre de résidents dans un établissement d’hébergement devrait augmenter de 20 % d’ici 2020. Le nombre d’emplois en ETP progresserait alors de 22 % dans les établissements de la région.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 43
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins

Insee Poitou-Charentes
N° 315 - Février 2012
POPULA TION
Accompagner la dépendance
en Poitou-Charentes
Le vieillissement attendu de la population s’accompagnera inévitablement d’une plus forte occurrence
de la dépendance. Dans la région, le nombre de personnes âgées dépendantes devrait augmenter de
38 % entre 2010 et 2030. La Charente-Maritime sera le territoire le plus marqué par cette évolution.
Les personnes âgées aspirent majoritairement à demeurer chez elles. Ce maintien à domicile nécessite
des aménagements, non seulement pour les personnes dépendantes, particulièrement en Poitou-
Charentes où les personnes âgées résident principalement dans de grands logements et en zone rurale,
mais également pour leurs aidants. Le recours aux services à la personne devrait s’en trouver accru,
notamment les services d’aides ménagères, gardes à domicile ou portage de repas dont le volume en
équivalents temps plein (ETP) augmenterait de 41 % d’ici 2020. Cependant, le nombre de résidents
dans un établissement d’hébergement devrait augmenter de 20 % d’ici 2020. Le d’emplois
en ETP progresserait alors de 22 % dans les établissements de la région.
Le Projet Régional de Santé Dans ce but, le Projet Régional
de Santé (PRS) a pour objectif de accompagne les enjeux liés à la
réduire les écarts intra-régionaux en perte d’autonomie
matière d’équipement, et de développer
les structures de répit (accueil de
e Poitou-Charentes est la 4 région la plus jour, hébergement temporaire) et les
âgée de France. Face à ce constat, services, pour répondre au souhait des « Je viens de voir maman, je ne suis
l’offre en santé constitue un enjeu majeur personnes âgées en perte d’autonomie pas sûr qu’elle pourra rester encore
pour le système de santé régional. de demeurer le plus longtemps possible longtemps toute seule dans sa maison.
L’accès aux soins et à la prévention à leur domicile. Il va peut-être falloir réféchir à une
en médecine de ville, l’organisation de solution... Moi, je ne peux pas y aller
l’offre hospitalière et médico-sociale, En termes d’emplois, la formation tous les jours… »
doivent tenir compte de l’évolution des professionnels de santé aux
des besoins liés au vieillissement soins à destination des personnes Avec le vieillissement inéluctable de
de la population et aux situations de âgées, l’émergence de nouveaux la population, ces paroles vont être
polypathologies. métiers et l’évolution des métiers liés à prononcées de plus en plus fréquemment
l’accompagnement des personnes et de en France. Comment éviter qu’une perte
La connaissance du nombre de leurs aidants (domicile ou institution), progressive d’autonomie ou une maladie
personnes âgées potentiellement font partie des objectifs dédiés à neuro-végétative se transforme en
dépendantes à un niveau géographique l’amélioration de la qualité du système calvaire, non seulement pour la personne
infra départemental et à l’horizon 2020, de santé. âgée concernée mais également pour
permet de mieux appréhender les ses proches ? À quelles conditions la
besoins futurs en termes d’équipements François-Emmanuel Blanc, personne désireuse de choisir son lieu
et d’emplois. Directeur Général de l’ARS de vie le peut-elle vraiment ?POPULA TION Accompagner la dépendance en Poitou-Charentes
Un nombre de personnes âgées … dû au vieillissement attendu Un accroissement du nombre
dépendantes de plus en plus de la population de personnes dépendantes plus
important… important en Charente-Maritime
L’accroissement du nombre de
personnes âgées trouve sa source Le terme de dépendance des personnes La Charente-Maritime devrait être
dans le vieillissement de la population. eâgées, apparu en France en 1973, le 5 département le plus attractif de
Ainsi, la région Poitou-Charentes devrait désigne un état d’incapacité ou le besoin métropole d’ici à 2030, tous âges
compter près de 690 000 personnes d’être aidé par un tiers pour réaliser confondus. Ainsi, environ un quart des
de 60 ans et plus à l’horizon 2030, ce les actes de la vie courante comme 272 000 personnes âgées de plus de 60
qui représente une augmentation de s’habiller, se laver, se nourrir, etc. ans que devrait compter la Charente-
42 % par rapport à 2010 (contre 39 % Maritime en 2030 n’y habitent pas
au niveau national). Si aujourd’hui, les Plusieurs démarches ont été initiées aujourd’hui. Avec un accroissement
personnes âgées d’au moins 60 ans ne à l’occasion du grand débat national de 46 %, la progression du nombre de
représentent que 26 % de la population sur la dépendance qui a eu lieu au personnes âgées dépendantes devrait
de Poitou-Charentes, elles seront 35 % premier semestre 2011. Différents donc y être la plus importante de la
en 2030. Le nombre de picto-charentais groupes de travail nationaux ont été région (illustration 1).
très âgés, ayant atteint ou dépassé 80 constitués pour organiser la réfexion
ans, devrait dépasser 182 000, soit et la prospective sur la dépendance L’augmentation du nombre de personnes
50 % de plus qu’en 2010. Quant au des personnes âgées (cf méthodologie). dépendantes atteindrait 34 % dans la
nombre de centenaires, il devrait tripler Ces travaux ont permis de dégager Vienne et 32 % dans les Deux-Sèvres et
d’ici 2030, passant de 1 000 à 3 000 différents scenarios. Selon l’hypothèse la Charente. L’accroissement du nombre
en 20 ans. Ce vieillissement trouve « optimiste » tout gain d’espérance de de personnes âgées dépendantes
son origine dans l’avancée en âge vie se ferait intégralement en bonne est moindre dans le département
des générations du baby-boom des santé. Un tel scénario amènerait une de Charente car il compte déjà une
années 1945-1975. Ce phénomène est augmentation de 25 % de la population proportion plus importante qu’ailleurs de
amplifé par l’augmentation simultanée dépendante âgée de 60 ans et plus personnes âgées dépendantes.
de l’espérance de vie, masculine et entre 2010 et 2030, soit un peu plus de
féminine. Un troisième facteur joue 54 400 personnes âgées dépendantes Le taux de dépendance diminue
en faveur du vieillissement en Poitou-en Poitou-Charentes à l’horizon 2030. entre 2010 et 2030Charentes, celui de la forte attractivité Dans l’hypothèse « pessimiste »,
démographique du littoral notamment envisageant que les gains d’espérance
Si l’évolution de la dépendance résulte pour les retraités.de vie se feraient sans changement sur
essentiellement de la structure par âge
les taux de dépendance, la population
et sexe de la population, elle dépendra
âgée dépendante augmenterait de 47 %
aussi des progrès de la médecine. Ainsi,
d’ici 2030, soit un effectif projeté de
le taux de dépendance parmi les plus
65 700 personnes âgées dépendantes.
de 60 ans (part des personnes âgées
dépendantes dans la population des
Entre ces deux hypothèses
personnes âgées) diminue entre 2010
« extrêmes », l’hypothèse intermédiaire
consiste à considérer que la part de
l’espérance de vie sans incapacité dans
Une hausse potentielle du nombre de personnes dépendantes de plus de vie restera stable. Cette
de 30 % dans tous les départementshypothèse intermédiaire entrainerait une
augmentation de 38 % du nombre de Évolution de la population dépendante entre 2010 et 2030 (illustration 1)
personnes âgées dépendantes dans la
base 100 en 2010région, soit un effectif projeté de 61 000 150
personnes en 2030.
Charente
Deux-Sèvres140Ces différents scénarios infuent donc
Charente-Maritime
sur l’ampleur des évolutions projetées Vienne
mais ne remettent pas en cause la Poitou-Charentes130
dynamique d’accroissement du nombre
de personnes dépendantes. Par la suite,
120
l’étude se focalisera sur les résultats
issus du scénario intermédiaire.
110
100
Source : Insee (enquêtes Handicap-Santé, Omphale scénario central, Recensement de la population 2007)
Insee Poitou-Charentes
décimal n° 315 - 2012 2
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
2022
2023
2024
2025
2026
2027
2028
2029
2030POPULA TION Accompagner la dépendance en Poitou-Charentes
et 2030, passant de 9,1 à 8,8 %. Cela Près d’un tiers des personnes dépendantes aurait plus de 90 ans en
est dû essentiellement à la baisse du 2030
taux de dépendance des personnes
âgées entre 70 et 80 ans. Il s’agit des Évolution de la population dépendante en Poitou-Charentes selon l'âge
(illustration 2) premières générations du baby-boom
25 000 qui atteindront 70 ans en 2015. Elles
sont plus nombreuses et ont bénéfcié
de gains d’espérance de vie importants
20 000
du fait de l’amélioration des conditions
de vie (hygiène, santé…), de politique 80-89 ans
15 000 de prévention et de prise en charge de la
dépendance. En 2025, ces générations
70-79 ans dépasseront les 80 ans et entreront
10 000
alors dans les âges où la dépendance
90 ans et plus
se développe. Quant aux taux de
5 000 dépendance des personnes âgées de
60-69 ans 80 ans et plus, ils demeureraient stables
entre 2010 et 2030 (illustration 2). 0
Des dépendants de plus en plus
Source : Insee (enquêtes Handicap-Santé, Omphale scénario central, Recensement de la population 2007)
âgésNote de lecture : la croissance du nombre de personnes dépendantes de 60-69 ans entre 2007 et 2016
correspond à l'arrivée parmi les sexagénaires des premières générations du baby-boom. Ces générations sont
ensuite à l'origine de la croissance du nombre de personnes dépendantes entre 70 et 79 ans de 2017 et 2026, Le taux de dépendance au-delà
puis du nombre de personnes dépendantes entre 80 et 89 ans à partir de 2027. Ces générations se
de 90 ans variant peu entre 2010
retrouveront ensuite au-delà de 90 ans à partir de 2037...
et 2030, le nombre de personnes
âgées dépendantes de ces âges
devrait augmenter par le simple fait
du vieillissement de la population. En
conséquence, les personnes de 90 ans
et plus représenteraient près d’un tiers
des individus dépendants en 2030 contre
un cinquième en 2010 (illustration 3).
L’écart homme - femme se réduitRépartition de la population dépendante aux grands âges (illustration 3)
Charente Charente-Maritime Les écarts d’espérance de vie devraient
50 % 50 % se réduire entre hommes et femmes d’ici
2030. L’espérance de vie masculine à
40 40
la naissance devrait gagner 5,4 ans
(passant de 77,5 ans à 82,9 ans
30 30
en 2040), contre 2,9 ans pour les
femmes (de 85,0 ans à 87,9 ans).
20 20
Cette réduction de l’écart devrait
s’accompagner d’une diminution des 10 10
disparités hommes-femmes en matière
de dépendance. Ainsi, si le nombre 0 0
60-69 ans 70-79 ans 80-89 ans 90 ans et + 60-69 ans 70-79 ans 80-89 ans 90 ans et +
d’hommes dépendants s’accroît de
43 % entre 2010 et 2030, le nombre Deux-Sèvres Vienne
50 % 50 % de femmes dépendantes ne devrait
augmenter que de 35 % sur la même
40 40 période (illustration 4). Toutefois, malgré
une réduction de l’écart, le nombre
30 30 de femmes dépendantes demeurera
largement supérieur à celui des hommes.
20 20 En 2030, on compterait environ 38 000
femmes âgées dépendantes contre
10 10
23 000 hommes. L’accroissement du
nombre d’hommes dépendants ne sera
0 0
60-69 ans 70-79 ans 80-89 ans 90 ans et + 60-69 ans 70-79 ans 80-89 ans 90 ans et + pas sans conséquence sur le travail des
personnes intervenant auprès d’eux :
2010 2020 2030
d’une part les hommes sont en général
Source : Insee (enquêtes Handicap-Santé, Omphale scénario central, Recensement de la population 2007)
Insee Poitou-Charentes
décimal n° 315 - 20123
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
2022
2023
2024
2025
2026
2027
2028
2029
2030POPULA TION Accompagner la dépendance en Poitou-Charentes
plus corpulents et donc plus diffciles à Le nombre d’hommes dépendants devrait progresser plus vite que
manipuler, et d’autre part les pathologies celui des femmes
et les soins sont différents.
Évolution de la population dépendante en Poitou-Charentes selon le sexe
Des populations qui aspirent à (illustration 4)
base 100 en 2010rester chez elles 150
Hommes
Les personnes âgées sont Femmes
140majoritairement désireuses de rester
à leur domicile. Selon une étude de la
DREES de 2006 (cf. bibliographie), 80 % 130
des personnes âgées souhaitent rester
à domicile le plus longtemps possible.
120Les familles y sont généralement
favorables, non seulement pour des
raisons affectives, mais également 110
pour des raisons économiques. Les
différentes études semblent montrer
100
que le reste à charge supporté par les
familles est très inférieur à domicile,
Source : Insee (enquêtes Handicap-Santé, Omphale scénario central, Recensement de la population 2007)
essentiellement parce que les aidants
familiaux assurent une part importante
De grands logements qui de la prise en charge. En 2007 en taille n’est généralement pas adapté
Poitou-Charentes, 95 % des personnes pourraient être un frein au à la vie d’une personne dépendante :
de 60 ans et plus résident à domicile, présence d’escaliers, entretien de la maintien à domicile
dont 70 % vivent en ménage avec une maison et jardin, charges fnancières
autre personne et 25 % vivent seules. induites... Les logements occupés par les
Seuls 5 % des personnes de 60 ans personnes âgées sont rarement
et plus résident en institution. Mais il D’autre part, les personnes âgées adaptés à leurs besoins. Ainsi la
existe des différences très importantes vivent plus souvent en milieu rural. majorité des personnes âgées vit
selon l’âge. Parmi les personnes 44 % des personnes de 60 ans et dans de grands logements : 45 % des
âgées de plus 80 ans, 47 % vivent plus vivent en milieu rural en Poitou-personnes de 60 ans et plus à domicile
en ménage avec une autre personne, Charentes, contre 38 % seulement vivent dans un logement de 5 pièces
38 % vivent seule à domicile et 15 % pour l’ensemble des habitants. Au ou plus (illustration 5). Deux-Sèvres et
vivent en institution. Les personnes niveau métropolitain, seuls 23 % des Charente (49 et 47 %) affchent un
âgées résidant à domicile sont très personnes de 60 ans et plus résident taux supérieur à la Charente-Maritime
majoritairement propriétaires de leur en milieu rural. Cette proportion de et la Vienne (43 %). Les personnes
logement. ruraux âgés est particulièrement de 75 ans et plus sont encore 39 %
importante dans les départements à occuper un logement de 5 pièces
Mais quelles sont les conditions de Charente, 49 %, et Deux-Sèvres, ou plus. Les personnes âgées sont
nécessaires à un maintien à domicile ? 50 %. Cela peut poser des problèmes peu nombreuses à vivre dans des
d’accessibilité aux services, aux soins logements d’une ou deux pièces.
ou aux commerces.S’il constitue un patrimoine pour la
personne, un logement de grande
Les personnes âgées vivent majoritairement dans de grands logements
(répartition en %) (illustration 5)
Charente Charente- Deux-Sèvres Vienne Poitou-
Maritime Charentes
Personnes de 60 ans et plus
vivant dans un logement de 5 pièces et plus 47 43 49 43 45
vivant dans un logement de 1 ou 2 pièces 6 7 6 7 6
propriétaires de leur logement 84 84 84 84 84
Personnes de 75 ans et plus 42 38 41 35 39 8 9 8 11 9
propriétaires de leur logement 73 76 70 73 73
Source : Recensement de la population 2007
Insee Poitou-Charentes
décimal n° 315 - 2012 4
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
2022
2023
2024
2025
2026
2027
2028
2029
2030POPULA TION Accompagner la dépendance en Poitou-Charentes
Un maintien à domicile nécessite
préventions et aménagements du L’augmentation du nombre de personnes dépendantes serait plus
logement… importante le long du littoral
La prévention peut limiter ou retarder la Le territoire régional a été découpé en vingt zones. Ces zones sont constituées
perte d’autonomie. Il peut s’agir d’une de pays et communautés d’agglomération regroupés de façon à répondre aux
prévention contre différents accidents critères requis par les méthodes de projections : territoires suffsamment peuplés,
(chutes…), ou contre certaines homogénéité des comportements démographiques, continuité géographique.
pathologies, pouvant amener une
perte d’autonomie. L’Organisation Parmi les regroupements de pays de Poitou-Charentes, quatre d’entre
Mondiale de la Santé distingue trois eux enregistreraient une augmentation du nombre de personnes âgées
niveaux de prévention de la perte dépendantes supérieure à 60 %. Trois se situent en Charente-Maritime, l’Aunis,
d’autonomie des personnes âgées. Royan Atlantique et La Rochelle-Île de Ré. Ces territoires seront concernés à
Le premier niveau touche l’ensemble la fois par le vieillissement des personnes y ayant vécu mais également celui
de la population et est intégré aux des personnes venues s’y installer la retraite venue. Le pays des Six Vallées
plans de santé publique (nutrition, devrait lui aussi connaître une augmentation importante de sa population de
promotion de l’activité physique…). personnes âgées dépendantes, mais cela est du au faible nombre de personnes
Le second niveau concerne le concernées, 600 personnes dépendantes supplémentaires d’ici 2030.
dépistage de certains risques ou
pathologies (Accident Vasculaire Les évolutions les plus faibles, inférieures à 30 %, concerneraient des territoires
Cérébral, maladies chroniques…) déjà âgés, comptant déjà une proportion importante de personnes âgées
et doit bénéfcier aux personnes les dépendantes. Ainsi, le potentiel de croissance de la dépendance est faible
plus concernées. Le troisième niveau dans le Ruffecois-Charente Limousine et dans le Montmorillonais-Chauvinois-
s’adresse aux personnes déjà en Civraisien.
perte d’autonomie ou en incapacité
temporaire (hospitalisation par
exemple). Il s’agit alors de prévenir les
Évolution du nombre de personnes âgées dépendantes entre 2010 et dégradations de l’autonomie.
2030
L’aménagement des logements,
Regroupement de pays et communautés d’agglomérations de élément de prévention plutôt de
Poitou-Charentessecond niveau, peut s’avérer décisif
pour le maintien des personnes à
domicile. Il peut s’agir de simples
aménagements comme la pose
d’une barre de maintien ou d’un tapis
antidérapant, ou d’aménagements
un peu plus importants, comme un
accès de plain-pied, des meubles ou
baignoires ergonomiques… D’autres
aménagements, d’envergure, peuvent
également être entrepris, comme
l’installation d’un monte-escalier…
Les opérations d’aménagement
nécessitent un repérage des besoins,
des cofnanceurs, des compétences de
maîtrise d’œuvre, etc., mais également
un processus d’accompagnement
des personnes âgées afn de
surmonter leurs réticences face aux
changements.
Les gérontechnologies, technologies
destinées aux personnes âgées pour
les soins, le soutien à l’autonomie ou le
développement du lien social, peuvent
constituer un élément de prévention.
Elles peuvent être intégrées au
logement, afn de le sécuriser (détecteur
de chute, télé-alarme) ou le gérer
(commande à distance d’appareils).
Elles peuvent également pallier en
Insee Poitou-Charentes
décimal n° 315 - 20125POPULA TION Accompagner la dépendance en Poitou-Charentes
partie la perte d’autonomie : aides à la France Alzheimer met en place des l’oblige à intégrer un établissement
communication (audio-prothèses), à la formations au proft des aidants. Les d’hébergement. L’augmentation du
mobilité (déambulateurs intelligents), aidants sont par ailleurs demandeurs nombre de personnes dépendantes
à la sécurisation (bracelets de géolo- de dispositifs et lieux de répit adaptés très âgées amènera une modifcation
calisation). Aujourd’hui, les personnes (accueil de jour et hébergement de la nature et du nombre
âgées expriment davantage des temporaire), offrant les moyens de d’emplois dans ces établissements
besoins tournés vers la sécurité et le garantir une qualité de vie permettant d’hébergement.
renforcement des liens sociaux plutôt de prolonger le maintien à domicile.
qu’une substitution de la technologie Ces structures de répit permettent Huit places d’hébergement sur dix
à la présence humaine. L’essor une meilleure articulation entre vie se trouvent dans un établissement
de ces technologies est encore professionnelle et familiale de l’aidant d’hébergement pour personnes
modéré, mais l’arrivée de nouveaux d’un coté et aide aux personnes âgées âgées dépendantes (EHPAD), qui
seniors, plus familiers des nouvelles dépendantes de l’autre. permettent l’accueil de
techniques, peut à terme favoriser leur âgées nécessitant une assistance
développement. journalière et permanente. L’EHPAD Le maintien à domicile
assure un ensemble de prestations nécessitera un recours accru
comprenant le logement, les repas, … et soutien aux aidants afin de aux services à la personne les soins d’hygiène et médicaux, des leur éviter l’assignement
animations... Il devient donc le nouveau
Les prévisions du nombre d’aidants domicile de la personne âgée.
Selon une enquête de la DREES, familiaux sont fragiles : la modifcation
83 % des aidants auprès des des confgurations familiales (familles Selon les études de l’Agence
personnes âgées de 60 ans et plus recomposées, diminution du nombre Régionale de Santé (cf. bibliographie),
sont des membres de la famille, les d’enfants), le développement du 12 % des personnes âgées de 75 ans
autres étant des amis, des voisins… travail féminin, la plus grande mobilité et plus en Poitou-Charentes en 2007
Ils interviennent régulièrement dans géographique des jeunes, laissent résident dans un établissement. Les
les tâches de la vie quotidienne ou envisager des infexions dans la nature résidents ont en moyenne 85 ans
par un soutien moral ou fnancier. Les de l’aide des enfants à leurs parents et 3 résidents sur 10 ont atteint ou
aides prennent différentes formes, âgés. L’augmentation du nombre de dépassé 90 ans. Les hommes, moins
selon la pathologie de la personne personnes âgées dépendantes et nombreux que les femmes, sont un
aidée, l’aidant lui-même (aidant la moindre disponibilité des aidants peu plus jeunes : 81 ans contre 86
solitaire ou plusieurs aidants, habitant familiaux entrainera un recours accru ans. D’une part ils entrent plus tôt en
sous le même toit que la personne à des services d’aides à domicile. établissement (la moitié des hommes
dépendante ou non…) ou sa situation
présents sont entrés avant 80 ans
(si la moitié des aidants sont retraités, En maintenant constant les taux de contre 83 ans pour les femmes), et
quatre aidants sur dix sont en emploi). recours actuels aux professionnels d’autre part l’espérance de vie des
Les soutiens aux aidants peuvent et le temps moyen passé par ceux- femmes est supérieure à celle des
donc varier en fonction des situations ci au domicile des personnes âgées hommes. Les études montrent que
particulières qu’ils connaissent. dépendantes, le nombre d’ETP les personnes âgées intègrent un
(équivalent-temps-plein) devrait établissement d’hébergement plus
Si l’action des aidants constitue augmenter de plus de 39 % entre tard qu’auparavant (l’âge moyen
un socle souvent indispensable au 2010 et 2020 en Poitou-Charentes, d’entrée était de 83 ans et 5 mois en
maintien à domicile des personnes et représenter environ 16 400 ETP 2007, soit 3 mois de plus qu’en 2003)
âgées, ils ne peuvent pas être réduits en 2020. Les recours aux services et sont plus souvent dépendantes :
ou assignés à ce rôle. L’enjeu est d’aides ménagères, gardes à domicile 76 % des résidents sont dépendants,
le développement de soutiens leur ou portage de repas augmenteraient contre 68 % seulement en 2003.
permettant de concilier vie personnelle de 41 %. Les ETP en personnels
et accompagnement d’un proche en soignants à domicile (infrmiers, aides- Concernant les évolutions du
perte d’autonomie, mais également la soignants…) devraient augmenter personnel de ces établissements
prévention de la détérioration de leur quant à eux de 38 % entre 2010 et d’hébergement, selon les prévisions
propre état de santé. Il n’existe pas 2020. d’évolutions du nombre de places et
de dispositif spécifque de conciliation
les évolutions des taux d’encadrement
de la vie professionnelle avec la
dans les établissements d’accueil Adapter les établissements fonction d’aidant de personne âgée
élaborées par l’Agence Régionale de
dépendante, contrairement à ce qui est d’hébergement au défi de la Santé (cf. méthodologie), leur nombre
reconnu pour les aidants de personne dépendance augmenterait de 22 % (en ETP) dans
handicapée.
les établissements de la région entre
Malgré le désir de la personne âgée de 2010 et 2020, soit environ 17 500 ETP
Ce soutien passe par l’information, demeurer à domicile, des événements en 2020.
sur les aides et soutiens existants, peuvent survenir, tel le décès du
mais aussi sur les pathologies et les conjoint ou la nécessité de bénéfcier
handicaps. Par exemple, l’association d’un environnement médicalisé, qui
Insee Poitou-Charentes
décimal n° 315 - 2012 6POPULA TION Accompagner la dépendance en Poitou-Charentes
L’âge moyen des résidents Favoriser la qualité des Un financement partagé entre
augmentant, l’encadrement médical services par la formation et les collectivité et personne âgée
des EHPAD devra sans doute
regroupements professionnelsêtre renforcé. Le nombre d’ETP
La majorité du fnancement de la
en infrmiers diplômés d’état et en
dépendance sera un fnancement Le secteur doit faire face aujourd’hui aides-soignants devraient augmenter
collectif. Actuellement l’APA (Allocation à des diffcultés de recrutement, qu’il de 23 % d’ici 2020. En revanche,
Personnalisée d’Autonomie) constitue s’agisse d’aide à domicile ou en les personnels d’encadrement, de
la principale aide publique en faveur établissement. Ces diffcultés sont direction ou de services généraux
de la dépendance. L’APA a fortement dues en grande partie à la faible devraient augmenter plus faiblement,
crû depuis sa création en 2002. En attractivité des métiers de l’aide à la d’environ 20 %, si on conserve
Poitou-Charentes, 21 800 personnes perte d’autonomie. Ainsi, une partie les mêmes structures d’emplois
âgées dépendantes percevaient importante des salariés travaillant qu’aujourd’hui.
l’APA à domicile et 16 200 dans le secteur de l’aide à domicile
en établissement. L’attribution de sont à temps partiel subi (seuls Les évolutions seront différentes
l’APA concerne les personnes de 30 % des salariés travaillent à temps selon les départements. En effet, les
60 ans ou plus appartenant aux GIR complet en 2010 selon une étude de prévisions de créations de places
1 à 4 (cf. méthodologie). À la charge la DREES) et le salaire, qui atteint en d’EHPAD visent à réduire les inégalités
des Conseils Généraux, elle n’est moyenne 832 euros par mois est jugé territoriales. Ainsi, le département
pas soumise à des conditions de insuffsant.des Deux-Sèvres verrait le nombre
ressources mais son calcul tient
d’ETP augmenter de 8 % entre 2010
compte des revenus du bénéfciaire. La formation est un des moyens de et 2020. En effet, il présente un taux
valoriser les métiers et d’améliorer la d’équipement largement supérieur à la
Une partie toutefois des dépenses qualité des prestations. Elle se doit moyenne nationale (153 lits pour 1 000
reste à charge des personnes, de continuer tout au long de la vie habitants en 2008 contre 121 lits au
qu’elles résident à domicile ou en professionnelle, permettant d’accroître niveau métropolitain). Il ne devrait donc
établissement. Les personnes âgées la professionnalisation des salariés.se créer que peu de places d’ici 2020.
présentent des revenus moindres
La Vienne a connu un phénomène de
en Poitou-Charentes qu’au niveau Le regroupement de professionnels, rattrapage en nombre de lits proposés
national. Ainsi la moitié des ménages médecins et paramédicaux de ces dernières années et dépasse
de 60 ans et plus dont le référent fscal différentes disciplines, peut amener également le niveau national (133 lits
est un homme ont déclaré 17 910 euros une réponse à l’évolution de la pour 1 000 habitants). L’évolution du
par unité de consommation en 2008, démographie médicale et aux nombre d’ETP devrait être de 18 %.
soit 1 400 euros de moins qu’au niveau aspirations des plus jeunes d’un côté, En revanche, les départements de
national. Pour les femmes, la différence et à l’augmentation de la demande de Charente et surtout Charente-Maritime
est d’un peu plus de 1 000 euros l’autre. Exercer de manière regroupée, (110 lits pour 1 000 habitants) sont
entre les niveaux de revenus déclarés dans un pôle ou une maison de actuellement moins équipés et
régionaux et nationaux. En revanche, santé, permet de disposer d’une devraient bénéfcier d’un effort lors
ces revenus sont moins inégalitaires. meilleure coordination et d’optimiser des prochaines années. Ce surcroît du
Ainsi, l’écart entre les revenus les les déplacements d’usagers devant nombre de lits s’accompagnera d’une
plus élevés et les moins élevés est faire face à des soins de plus en augmentation du nombre d’emplois
plus faible en Poitou-Charentes qu’en plus distants. Pour une partie de la dans les établissements. Ainsi,
moyenne nationale (illustration 6).population, l’absence d’un service de l’augmentation du nombre d’ETP
transport adapté pèse fortement sur devrait atteindre 23 % en Charente et
l’accès au soin.36 % en Charente-Maritime.
Des revenus moindres qu’au niveau national mais moins inégalitaires
Or, ces recrutements supplémentaires,
Dispersion des revenus* par unité de consommation (euros annuels) (illustration 6)avec un besoin de professionnalisation
er e1 quartile Médiane 3 quartileaccru, s’ajouteront aux importants
besoins de remplacement des Hommes Femmes Hommes Femmes Hommes Femmes
personnels partant en retraite. Un Charente 12 847 10 614 17 692 14 843 24 472 20 636
des enjeux essentiels de demain
Charente-Maritime 13 615 11 072 18 970 15 470 26 860 21 798
portera donc sur la formation de ces
Deux-Sèvres 12 315 10 576 16 284 14 286 22 664 19 510professionnels.
Vienne 12 988 10 708 18 038 14 856 25 462 20 660
Poitou-Charentes 12 998 10 798 17 910 14 989 25 277 20 901
France 13 604 11 469 19 310 16 033 27 796 22 765
Source : Revenus Fiscaux Localisés 2008
(*) Revenu déclaré par unité de consommation pour les ménages vivant en logement ordinaire
dont le référent fscal a 60 ans ou plus.
Note de lecture : la moitié des ménages du Poitou-Charentes dont le référent est un homme
ont déclaré 17 910 € par unité de consommation en 2008, contre 19 310 euros en France.
Insee Poitou-Charentes
décimal n° 315 - 20127POPULA TION Accompagner la dépendance en Poitou-Charentes
De grandes disparités de revenus Repenser le vieillissement
existent selon les générations. Chez Bibliographie
les 60-69 ans, qui comptent peu de L’augmentation de la population âgée et
personnes dépendantes, les revenus du nombre de personnes dépendantes Les rapports des quatre groupes de
d’activité ne sont pas rares, du moins a des conséquences sur l’organisation travail nationaux (cf. méthodologie) :
pour les plus jeunes d’entre eux. sociale, l’aménagement de l’espace et
Après 70 ans, ces revenus d’activité des territoires, le fonctionnement des «Société et vieillissement», piloté par
disparaissent. Ainsi, la moitié des services publics. Annick Morel
personnes entre 60 et 69 ans ont
déclaré 19 500 euros de revenu annuel Les politiques locales présentent des «Perspectives démographiques et
par unité de consommation en 2008, actions envers les personnes âgées fnancières de la dépendance», piloté
tandis que les personnes entre 70 et les plus fragiles, comme la mise en par Jean-Michel Charpin
79 ans n’en déclaraient que 16 400 et place de services (portage de repas ou
qu’au-delà de 80 ans les revenus ne de livres à domicile, télé-alarme, petits «Accueil et accompagnement
dépassaient pas 14 500 euros, soit dépannages), des offres de sorties ou des personnes âgées en perte
5 000 euros annuels de moins que les de clubs du troisième âge, des visites à d’autonomie», piloté par Evelyne
60-69 ans. domicile ou même des aides fnancières. Ratte

Dans la région, les revenus déclarés Mais la prise en charge de la dépendance «Stratégie pour la couverture de la
par unité de consommation sont les des personnes âgées sera d’autant plus dépendance des personnes âgées»,
plus élevés dans le département de facilitée qu’elle aura pu être préparée piloté par Bertrand Fragonard
Charente-Maritime. La médiane atteint par une politique du vieillissement
19 000 euros pour les ménages dont développant le mélange des générations «Mission au proft du Président de la
le référent est un homme et 15 500 et leur entraide. Ainsi, il conviendrait République relative à la prévention
euros pour les femmes, soit un peu de valoriser le rôle et les compétences de la dépendance des personnes
moins que la moyenne nationale. Cela des seniors. Cette valorisation peut âgées», rapport présenté par André
ne signife pas que les revenus des prendre différentes formes, comme Trillard
hommes âgés soient supérieurs de la mobilisation des seniors dans les
3 500 euros à celui des femmes, car réseaux associatifs ou les actions «Bien-être et santé mentale : des
dans un ménage de deux personnes, de bénévolat, le développement atouts indispensables pour bien
le référent fscal est généralement des actions intergénérationnelles, vieillir», rapport remis au Ministre
l’homme et le revenu du ménage l’adaptation des équipements publics chargé de la Santé, Olivier de
comprend celui de l’homme et de la (horaires et tarifs) aux besoins et usages Ladoucette
femme. Un ménage dont le référent des personnes âgées. Ces actions
fscal est une femme est la plupart du permettent à la personne de conserver «Dépendance des personnes
temps constitué d’une seule personne, une bonne estime de soi, en restant âgées et handicap : les opinions
donc d’un seul revenu… Dans le engagée dans la société, de lutter contre des Français entre 2000 et 2005»
département de la Vienne, les revenus l’isolement et la solitude et fnalement, le Amandine Weber, DREES, Études et
déclarés par unité de consommation plus important, de conserver le contrôle résultats N°491 mai 2006
sont légèrement inférieurs au niveau sur sa vie.
français. En revanche, les revenus n «Les établissements d’hébergement
sont nettement inférieurs en Charente Hubert PODEVIN pour personnes âgées en Poitou-
et dans les Deux-Sèvres. Ces Charentes» Abdou Boina, Sylvie
différences s’expliquent en partie par la Merlière, ARS, Com’Stat n°5
plus grande part de la population qui vit novembre 2009
dans des pôles urbains en Charente-
Maritime et en Vienne. En effet, les
revenus déclarés sont plus importants
dans les communes urbaines que les rurales. Ainsi, en
Charente-Maritime, la médiane atteint
21 300 euros dans les communes des
pôles urbains, contre 16 700 euros
dans les communes rurales. Dans les
Deux-Sèvres, à l’autre bout de l’échelle
des revenus, ce gradient s’étend de
18 200 euros dans les communes des
pôles urbains à 14 400 euros dans les
communes rurales.
Insee Poitou-Charentes
décimal n° 315 - 2012 8POPULA TION Accompagner la dépendance en Poitou-Charentes
Le Projet Régional de Santé de Poitou-Charentes est adopté
Le 15 décembre 2011, le Projet Régional de Santé (PRS) de Poitou-Charentes a été adopté. À cette date, son avis de
publication et ses arrêtés ont été signés par le Directeur général de l’Agence Régionale de Santé, François-Emmanuel Blanc.
erEntre le 1 septembre et le 31 octobre 2011, le PRS a été soumis à consultation auprès de la CRSA (Conférence Régionale
de la Santé et de l’Autonomie), du préfet de région et des collectivités territoriales, qui ont eu deux mois pour transmettre leur
avis à l’ARS. Tous les avis ont été étudiés et pris en considération, avant de fnaliser et adopter le PRS dans son intégralité :
le Plan Stratégique Régional de Santé (PSRS), les 5 Schémas régionaux et les 4 Programmes.
Le PRS de Poitou-Charentes est adopté pour cinq ans, mais reste révisable chaque année pour tout ou partie, ceci afn
d’adapter au mieux ses objectifs et priorités aux évolutions des caractéristiques de santé de la région.
Consultable sur le site internet de l’ARS www.ars.poitou-charentes.sante.fr sous forme de livre numérique, le Projet Régional
de Santé est l’aboutissement d’une démarche stratégique opérationnelle et concertée, articulée entre les niveaux national
et territorial.
Le PRS s’articule également avec les programmes régionaux de santé au travail, de santé en milieu scolaire, de santé des
personnes en situation de précarité et d’exclusion et de santé et environnement.
Le Projet Régional de Santé de Poitou-Charentes est composé :
• du Plan Stratégique Régional de Santé (PSRS), qui tient compte de l’état de santé de la population et des caractéristiques
territoriales ;
• de 5 Schémas régionaux qui déclinent les orientations stratégiques en objectifs de santé :
les Schémas d’organisation des soins hospitaliers et ambulatoires (SROS), d’organisation médico-sociale pour les personnes
âgées et personnes handicapées (SROMS), régional de prévention (SRP), des systèmes d’information en santé (SDRSIS),
et des ressources humaines des professionnels de santé (SRRH) ;
• de 4 Programmes d’action pour mettre en œuvre les Schémas :
les Programmes interdépartemental d’accompagnement des handicaps et de la perte d’autonomie (PRIAC), régional d’accès
à la prévention et aux soins (PRAPS), pluriannuel régional de gestion du risque (PRGDR), et régional de développement
de la télémédecine (PRT).
Insee Poitou-Charentes
décimal n° 315 - 20129POPULA TION Accompagner la dépendance en Poitou-Charentes
Trois clés pour la préservation de
l’autonomie des seniors
Le problème de la prise en charge de de 3 fois par semaine (19,7 pour pratiquent aucune activité physique
la dépendance des personnes âgées 1 000 personnes-années) (Larson et (Lytle et al., 2004). Enfn, l’étude
est aujourd’hui un sujet qui préoccupe al., 2006). L’étude CSHA (Canadian PAQUID, une étude longitudinale
de nombreux acteurs de la société. Study of Health and Aging), réalisée menée en France, a montré, sur un
La proportion de seniors qui auront au Canada sur un échantillon de 4 615 échantillon de 350 sujets en phase
à résider dans un établissement personnes âgées de plus de 65 ans, préclinique de maladie d’Alzheimer
d’hébergement pour personne âgée a montré que le niveau d’instruction suivis pendant 9 ans, que les sujets à
dépendante (EHPAD), une maison et la pratique régulière d’une activité haut niveau d’étude présentaient une
de retraite, un logement-foyer ou une physique pouvaient être considérés accélération du déclin cognitif plus
unité de soin de longue durée, va aller comme deux facteurs protecteurs tardif que les sujets ayant un plus
en augmentant dans les prochaines de la maladie d’Alzheimer, les deux bas niveau d’éducation ; résultat en
décennies. En aidant les seniors à facteurs ayant respectivement des faveur de l’hypothèse selon laquelle
améliorer leur qualité de vie alors rapports de cote (odds ratio) de 0,92 un haut niveau d’étude favorise
qu’ils sont encore indépendants, il est et 0,69 (Lindsay et al., 2002). Cela la mise en place de processus de
possible de prolonger leur autonomie signife que pratiquer régulièrement compensation (Amieva et al., 2005).
et ainsi de réduire progressivement une activité physique réduit de
le nombre de personnes âgées 31 % le risque de développer cette Par ailleurs, et plus récemment,
dépendantes. L’étude PAQUID maladie alors que posséder un différentes études ont également mis
ayant mis en évidence une forte niveau d’instruction élevé réduit le en évidence que le régime alimentaire
corrélation entre dépendance et risque de 8 %. L’étude FINE (Finland, peut infuencer spécifquement
démence (Ramaroson et al., 2003), Italy, and the Netherlands Elderly), certains mécanismes moléculaires
nous nous concentrerons ici sur les réalisée sur une durée de 10 ans, impliqués dans le fonctionnement
principaux facteurs déterminants de a montré que le déclin cognitif de cognitif (voir Gomez-Pinilla, 2008,
l’autonomie qui permettent de réduire 295 personnes âgées de plus de 70 pour une revue de littérature).
les risques d’occurrence d’une ans, évalué à l’aide du Mini Mental Par exemple, un régime riche en
maladie neurodégénérative liée au State Examination (MMSE), est acide gras omega-3, tel que l’acide
vieillissement cérébral (e.g., maladie plus important chez les personnes docosahexaénoïque (DHA) que
d’Alzheimer), de retarder l’apparition qui ont diminué l’intensité et le l’on peut trouver dans les poissons
des premiers signes cliniques de volume journalier d’activité physique gras et le krill (une sorte de crevette
cette maladie ou de ralentir sa (van Gelder et al., 2004). L’étude vivant dans l’océan atlantique)
progression. longitudinale ZES (Zutphen Elderly semble avoir des effets positifs sur
Study), réalisée dans une ville de l’est les processus cognitifs chez l’homme
Plusieurs études longitudinales de la Hollande chez 347 personnes (voir Cunnane et al., 2009, pour
et épidémiologiques menées en âgées de 65 à 84 ans, a montré des une revue de littérature) et interagir
Amérique du nord (e.g., ACT, résultats très comparables. Le rapport positivement avec l’effet de l’exercice
MoVIES et CSHA) et en Europe de cote du déclin cognitif mesuré à sur la plasticité synaptique (Wu et
(e.g., FINE, ZES et PAQUID) ont l’aide du MMSE est plus élevé pour al., 2008). Un apport alimentaire
montré que l’éducation et l’activité les individus qui pratiquent moins important de fruits, de légumes et de
physique permettent de diminuer d’une heure d’activité physique par favonoïdes, sources d’antioxydants,
le risque d’apparition des maladies jour par comparaison à ceux qui ont a également été associé à de
neurodégénératives et de ralentir un volume d’activité physique plus meilleures performances cognitives
les effets du vieillissement cérébral élevé (Schuit et al., 2001). et un moindre risque de maladie
sur les fonctions cognitives. L’étude d’Alzheimer (Barberger-Gateau et al.,
ACT (Adult Changes in Thought), Dans l’étude MoVIES (Monongahela 2007). L’activité physique augmentant
réalisée aux États-Unis dans la Valley Independent Elders Survey), le stress oxydant, un apport adéquat
région de Seattle sur une population réalisée sur 929 personnes âgées en nutriments antioxydants devrait
de 1 740 personnes âgées de plus de plus de 65 ans, le rapport de cote potentialiser ses effets. Par ailleurs,
de 65 ans, a montré que l’incidence du déclin cognitif, toujours mesuré certaines études ont montré qu’un
de la démence est moins élevée à l’aide du MMSE, est plus de deux apport énergétique excessif était
pour les personnes qui pratiquent fois moins élevé chez les individus associé à un risque accru de maladie
une activité physique à raison de qui pratiquent une activité physique d’Alzheimer, surtout chez les porteurs
3 séances hebdomadaires ou plus aérobie de durée supérieure à 30 de l’ApoE4 (Luchsinger et al., 2002),
(13,0 pour 1 000 personnes-années) minutes au moins 3 fois par semaine, un polymorphisme génétique.
que pour celles qui pratiquent moins par comparaison à ceux qui ne
Insee Poitou-Charentes
décimal n° 315 - 2012 10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.