Atlas des populations immigrées en Limousin

De
Publié par

Alors que la population globale du Limousin diminue, la population immigrée a crû de 9,3 % en dix ans. Aujourd'hui, les populations sont de plus en plus nombreuses à devoir s'exiler par nécessité économique ou à cause de difficultés sociales, culturelles et politiques. Les directions régionales de l'INSEE et du FASILD en Limousin se sont engagées pour répondre au besoin d'information sur la population immigrée. Fruit de leur partenariat, cet atlas a pour ambition d'éclairer le débat social et d'enrichir la connaissance des décideurs sociaux et économiques de la région.
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 16
Nombre de pages : 33
Voir plus Voir moins

Sommaire
Préface .....................................................................................................................2
Avant-propos ......................................................................................................... 3
1 - La population immigrée :
1 . 1 - Les immigrés, les étrangers en Limousin .................................... 5
1 . 2 - Pays d’origine et nationalités .........................................................8
1 . 3 - Âge, sexe, niveau d’études ........................................................... 10
1 . 4 - L’immigration récente ........................................................................13
2 - Répartition géographique.........................................................................15
3 - Ménages, familles, enfants...................................................................... 19
4 - Conditions de logement .......................................................................... 23
5 - Activité et conditions d’emploi ............................................................. 25
Bibliographie ....................................................................................................... 30
INSEE Limousin / FASILD - Atlas des populations immigrées - décembre 2004 1Préface
A l’instar des régions de l’Ouest de notre pays, le Limousin n’est pas une terre d’immigration
importante. Néanmoins, au cours des décennies passées, aux courants migratoires les plus
anciens en provenance du Portugal puis des pays du Maghreb, d’Asie du Sud-Est et d’Afrique
noire, ont succédé ceux de Turquie et des pays de l’Est de l’Union Européenne à vingt-cinq. Ces
populations, parfois déjà présentes en France avant de venir dans notre région, se sont installées
principalement dans les zones urbaines.
Depuis 1990, le Limousin est devenu plus attractif pour les Européens du Nord, notamment britanni-
ques. Les nouveaux immigrants sont plus jeunes et plus diplômés que l’ensemble des immigrés de la
région.
Afin de mesurer la réalité actuelle de l’immigration, d’éclairer les débats à son sujet et de mieux en
connaître les apports dans le patrimoine socio-culturel et économique de la région, cette publication,
réalisée à l’initiative du Fonds d’action et de soutien pour l’intégration et la lutte contre les discrimina-
tions avec le concours de l’Institut national de la statistique et des études économiques, propose des
informations statistiques claires et accessibles sur la place de la population immigrée en Limousin.
Elle me paraît constituer un instrument d’information très utile pour les décideurs locaux et une étape
indispensable pour mettre en œuvre les mesures de promotion sociale préconisées par le Comité
interministériel à l’Intégration pour l’accueil de populations particulières. En effet, comprendre notre
territoire dans son peuplement est le préalable à toute réflexion sur une politique migratoire maîtri-
sée.
Dominique BUR
Préfet de la région Limousin
2 INSEE Limousin / FASILD - Atlas des populations immigrées - décembre 2004Avant - propos
Dans le cadre d'un partenariat national entre le Fonds d'action et de soutien pour l'intégration
et la lutte contre les discriminations (FASILD) et l'Institut national de la statistique et des
études économiques (INSEE), les directions régionales de l'INSEE et du FASILD en Limousin se
sont engagées dans la réalisation d'un atlas afin de répondre au besoin de connaissance des popula-
tions immigrées dans la région.
Cette publication constitue un outil de référence pour l'ensemble des acteurs de la région Limousin
mobilisés dans la politique locale d'accueil, d'intégration et de lutte contre les discriminations, repo-
sant sur nombre de données démographiques et socio-économiques. Elle apporte également des élé-
ments qui doivent permettre une meilleure compréhension de la diversité de la population régionale.
L'immigration a été relativement tardive en Limousin. C'est une des deux régions de l'Hexagone qui
comptent le moins d'immigrés : 26 000 au recensement de 1999. Mais malgré une diminution de
1,7 % de la population globale en Limousin depuis 1990, la population immigrée enregistre une hausse
de 9,3 %, ce qui place l'accueil au cœur des préoccupations confirmées dans le Programme régional
d'insertion des populations immigrées (PRIPI).
Dans les années 1960 et 1970, en raison d'une croissance démographique faible et pour assurer le
développement économique de la région, les bassins d'emploi les plus attractifs ont accueilli les popu-
lations des premières vagues d'immigration principalement originaires d'Europe du Sud, notamment
du Portugal.
Aujourd'hui, les populations sont de plus en plus nombreuses à devoir s'exiler par nécessité économi-
que, sociale ou politique. En témoigne la proportion d'immigrés récemment arrivés dans la région se
composant d’hommes et femmes originaires de Turquie, du Maghreb, d'Afrique Noire, d'Asie et d'Eu-
rope Centrale. S'y ajoute l'accueil récent, pour d'autres motifs, de migrants de pays du Nord de
l'Union Européenne comme la Grande-Bretagne. L'ensemble de ces migrations contribue à la richesse
et à la diversité culturelle de la population limousine.
La population immigrée de la région est présentée à travers plusieurs thèmes : les pays d'origine, les
flux migratoires, la structure familiale (notamment les couples mixtes), les conditions de logement,
l’emploi. L'ambition de ce dossier est d'éclairer le débat social et d'enrichir la connaissance des déci-
deurs sociaux et économiques de la région, aussi bien publics que privés, plus généralement de tous
ceux qui participent à son développement.
Paulette GOLDFARB Michel DEROIN-THÉVENIN
Directrice régionale du FASILD Directeur régional de l'INSEE
INSEE Limousin / FASILD - Atlas des populations immigrées - décembre 2004 31 . 1 Les immigrés,-
les étrangers en Limousin
Plus de 26 000 immigrés et 20 000 étrangers ont été recensés en Limousin en 1999,
soit respectivement 3,7 % et 2,8 % de la population régionale. Ces deux populations
sont distinctes. Les immigrés sont de plus en plus nombreux à acquérir la nationalité fran-
çaise.
Au recensement de 1999, on tion reste faible, s'élevant à l'Alsace, Rhône-Alpes et la Lorraine. Ces
dénombre 26 216 immigrés en 3,7 % en 1999. C'est deux fois sept régions concentrent les trois quarts
Limousin, soit 0,6 % de la po- moins que la proportion natio- de la population immigrée de France mé-
pulation immigrée de l'hexa- nale qui est de 7,4 %. Le Limou- tropolitaine.
gone. Nés à l'étranger, près des sin se situe ainsi au sixième rang
deux tiers (63 %) ont gardé leur des régions dont la part de po- Les étrangers
nationalité d'origine tandis que pulation immigrée est la moins
le tiers restant est devenu fran- élevée, la Bretagne se situant au Au recensement de 1999, près de 20 000
çais par acquisition. Depuis premier rang. À l'inverse, l'Île- personnes vivant en Limousin ont con-
1962, le nombre d’immigrés de-France, avec un taux de servé la nationalité étrangère. Ce qui re-
augmente tandis que la popula- 14,7 % est celle qui en accueille présente 0,6 % de la population étrangère
tion régionale diminue, ce qui le plus, suivi par la Corse, les totale résidant en France métropolitaine.
induit une part d'immigrés dans régions du pourtour méditer- Le Limousin et la Basse-Normandie sont
la population qui croit au fil des ranéen (Provence-Alpes-Côte les deux régions affichant les effectifs les
années. Cependant, cette propor- d’Azur, Languedoc-Roussillon), plus bas. À l'opposé, l'Île-de-France et
Étrangers, immigrés en Limousin : une part assez faible de la population
Île-de-FranceÎle-de-France
CorseCorse
Prov.-Alpes-Côte d'Azur Alsace
Rhône-AlpesLanguedoc-Roussillon
Alsace Prov.-Alpes-Côte d'Azur
Languedoc-RoussillonRhône-Alpes
Lorraine France métropolitaine
France métropolitaine Lorraine
Franche-ComtéMidi-Pyrénées
Franche-Comté Centre
Aquitaine Bourgogne
Bourgogne Midi-Pyrénées
Centre Champagne-Ardenne
Champagne-Ardenne Aquitaine
Picardie Picardie
Auvergne Nord-Pas-de-Calais
Nord-Pas-de-Calais Auvergne
Limousin Limousin
Haute-Normandie Haute-Normandie
Poitou-Charentes Poitou-Charentes
Basse-Normandie Basse-Normandie
Pays de la Loire Pays de la Loire
Bretagne Bretagne
0,0 2,5 5,0 7,5 10,0 12,50,0 2,5 5,0 7,5 10,0 12,5 15,0
Part des immigrés dans la population totale (en %) Part des étrangers dans la population totale (en %)
Source : Insee - recensement de la population de 1999 Source : Insee - recensement de la population de 1999
INSEE Limousin / FASILD - Atlas des populations immigrées - décembre 2004 5Rhône-Alpes regroupent la moitié des res- ment accru et à un rythme plus Définitions
sortissants étrangers de France. Après soutenu que la moyenne natio-
avoir augmenté de plus de 6 600 person- nale. En effet, durant la période La population étrangère est
nes en Limousin entre 1968 et 1975 1968-1990, cette population a composée des individus ayant
(+30 %), le nombre d'étrangers diminue quasiment doublé en Limousin déclaré une nationalité autre
depuis 1982, tout comme la population tandis qu'elle a augmenté de que la nationalité française. La
dans son ensemble. La part des étrangers 35 % en France. Cet accroisse- composition de la population
dans la population régionale s'établit ainsi ment perdure sur la période ré- étrangère présente la caracté-
à 2,8 % et reste stable depuis près de trente cente 1990-1999 avec 36 % ristique d'être mouvante dans
ans. Dans l'Hexagone, le nombre d'étran- pour le Limousin contre 32 % le temps. Sa définition renvoie
gers diminue également depuis 1982, ainsi pour la France. en effet à une situation qui peut
que leur poids dans la population française Plus des deux tiers des Français être modifiée. Selon les dispo-
qui est tout de même deux fois plus élevé par acquisition sont des person- sitions prévues par la législa-
que celui du Limousin. nes nées à l'étranger. Cette pro- tion, un étranger peut obtenir
portion diminue : en 1968, ils la nationalité française. Il de-
étaient 84 % dans ce cas. Tan- vient français par acquisition.
Les Français par acquisition dis qu'augmente celle des per- Parmi la population possédant
sonnes nées en France qui a la nationalité française, lesEn 1999, 14 200 personnes se sont décla-
donc doublé sur la même pé- Français par acquisition sontrées « français par acquisition », ce qui
riode. distingués statistiquement desreprésente 2 % de la population régionale
Français dits « de naissance »,soit 2 points de moins qu'au niveau natio-
disposant de la nationalité fran-nal. Depuis 1968, leur nombre s'est forte-
çaise dès leur naissance.
Étrangers - immigrés en Limousin en 1999
Immigrés
26 216
Étrangers
19 865
Français
par
Étrangers acquisitionnés
nés à l'étrangeren nés à
France l'étranger16 617
3 248
9 599
Source : Insee - recensement de la population de 1999
Depuis 1968, de plus en plus d'acquisitions de la nationalité française en Limousin
250 Français par acquisition 250
Limousin France métropolitaine
220 220
190 190
Français par acquisition
Immigrés
Étrangers160 160
Étrangers
Immigrés
130 130
Population totale
Population totale100 100
70 70
1968 1976 1984 1992 2000 1968 1976 1984 1992 2000
Évolution des populations (base 100 en 1968) Source : Insee - recensements de la population
6 INSEE Limousin / FASILD - Atlas des populations immigrées - décembre 2004La population immigrée est Les populations étrangère nationalité étrangère. Tout immigré n'est
composée des personnes nées et immigrée sont distinctes, pas nécessairement un étranger, et réci-
étrangères dans un pays étran- même si elles ont des individus proquement. Des immigrés sont deve-
ger. Cette définition convention- en commun : les personnes nus Français par acquisition, des étran-
nelle de la population immigrée nées à l'étranger possédant une gers sont nés en France.
se référant à deux caractéristi-
ques invariables liées à la nais-
sance des personnes, un indi- La proportion d'immigrés augmente régulièrement en Limousin
vidu né étranger à l'étranger et stagne au niveau national
continue d'appartenir à la po-
1968 1975 1982 1990 1999
pulation immigrée même si sa Limousin
Population totale 734 524 741 285 736 576 723 398 711 221nationalité change. Après quel-
Immigrés 15588 21 725 22 976 23 996 26 216ques années de résidence, cer-
% 2,1 2,9 3,1 3,3 3,7
tains immigrés ont pu devenir
Étranger 12876 19 530 20 368 20 076 19 865
français par acquisition, les % 1,8 2,6 2,8 2,8 2,8
autres restant étrangers. En Français par acquisition 5432 6 200 7 824 10 426 14 200
% 0,7 0,8 1,1 1,4 2,0d'autres termes, la population
immigrée recouvre les individus France métropoplitaine
Population totale 49 755 560 52 599 430 54 295 612 56 651 955 58 513 700nés à l'étranger qui se sont dé-
Immigrés 3 281 060 3 887 460 4 037 036 4 165 952 4 306 094clarés français par acquisition
% 6,6 7,4 7,4 7,4 7,4ou étrangers et les acquisitions
Étranger 2 664 060 3 442 415 3 714 200 3 596 602 3 258 539
de nationalité n'affectent pas sa % 5,4 6,5 6,8 6,3 5,6
mesure. Français par acquisition 1 316 320 1 392 010 1 421 568 1 780 279 2 356 481
% 2,6 2,6 2,6 3,1 4,0
Source : Insee - recensements de la population
L'acquisition de la nationalité française
concerne de plus en plus les individus nés en France
1968 1975 1982 1990 1999
Français par acquisition 5 432 6 200 7 824 10 426 14 200
- nés en France (%) 16,2 16,6 14,9 21,4 32,4
- nés à l'étranger (%) 83,8 83,4 85,1 78,6 67,6
Source : Insee - recensements de la population
La nationalité française par naissance
Sont français dès leur naissance :
- les enfants nés en France dont au moins l'un des parents est également né en France,
- les enfants nés en France auxquels aucune nationalité n'a pu être attribuée.
Deviennent français à leur majorité, les personnes nées dès septembre 1980 en France, de parents étrangers, qui ont vécu
en France pendant cinq ans entre 11 et 18 ans et qui résident en France à leur majorité.
La nationalité française par filiation
Sont français dès leur naissance les enfants dont au moins l'un des parents est français.
Deviennent français les jeunes étrangers dont l'un des parents devient français avant leur majorité et qui résident habituel-
lement ou alternativement avec lui.
La nationalité française par naturalisation : peuvent demander à être naturalisés les étrangers résidant habituellement en
France depuis cinq ans au moins.
La nationalité française par mariage : peuvent devenir français par déclaration, les étrangers ou apatrides mariés à un
conjoint français.
La nationalité française par adoption ou recueil : peuvent devenir français par déclaration, jusqu'à leur majorité, les jeunes
adoptés ou recueillis par une personne française ou un organisme français.
INSEE Limousin / FASILD - Atlas des populations immigrées - décembre 2004 71 . 2 Pays d’origine-
et nationalités
Historiquement, le Limousin n’est pas une terre de forte immigration. Parmi les 26 000
personnes immigrées recensées en 1999, une sur deux provient d’Europe. Un immigré
sur quatre est natif du Portugal, un sur cinq du Maghreb. Aujourd’hui, 37 % des immigrés
possèdent la nationalité française.
94 % d'un pays de l'Union Euro- ressortissants : le Royaume-UniUne immigration plus récente
péenne des Vingt-Cinq. La part et l'Italie.qu’ailleurs
des originaires d'Afrique est de
La présence des immigrés est fortement 27 % dont les trois quarts vien- Davantage d'acquisi-
liée à l'histoire économique et à la posi- nent du Maghreb. La région ac-
tions de nationalitétion géographique. Le Limousin est une cueille proportionnellement plus
françaiserégion à dominante agricole, dépourvue d'immigrés venant d'Europe et
d'industries lourdes et de centres urbains moins venant d'Afrique que l'en- La structure par nationalité a
importants et située au centre-ouest de la semble de la France. Globale- beaucoup évolué depuis qua-
France. À ce titre, elle a attiré peu d’im- ment, 60 % des immigrés du Li- rante ans. La part des immigrés
migrés, à l'inverse des régions du nord, mousin sont originaires de cinq ayant acquis la nationalité fran-
de l'est et du pourtour méditerranéen. Au pays qui sont par ordre d'im- çaise a augmenté, soulignant
èmedébut du 20 siècle, leur présence est portance décroissante : le Por- leur souhait d'intégration et de
relativement faible, contrairement à l'en- tugal, le Maroc, l'Algérie, la Tur- stabilité. Elle est passée de 29 %
semble du pays. Dans les années 60, la quie et l'Espagne. Deux autres en 1962 à 37 % en 1999 en Li-
France, en plein essor économique, a be- communautés sont également re- mousin et de 33 % à 36 % en
soin de main d’œuvre. Entre 1968 et 1975, présentées et dépassent 1 000 France. Cependant, cette évolu-
le nombre d'immigrés s'accroît alors de
39 % en Limousin et de 18 % en France.
La croissance des immigrés devenus FrançaisAu milieu des années 70, le ralentisse-
s'est accentuée à partir de 1975ment économique conduit le gouverne-
14
ment à suspendre l'immigration sauf dans
le cas de regroupement familial. Dans la 12
région, la progression n'est plus que de
10 Étrangers d'Europe6 % entre 1975 et 1982. Depuis les an-
nées 90, la population immigrée est de 8
nouveau en hausse. En quarante ans, elle
6a suivi la tendance nationale mais avec Français par acquisition
une progression plus accentuée. Entre
4
1962 et 1999 les effectifs ont presque dou-
2blé alors qu'ils ont augmenté de moitié
Étrangers hors d'Europeen France.
0
En 1999, les immigrés natifs d'Europe sont 1962 1969 1976 1983 1990 1997
un peu plus de 14 300, soit 55 % des im- Nombre d'immigrés naturalisés ou étrangers (en milliers)
Source : Insee - recensements de la populationmigrés du Limousin. Ils proviennent à
8 INSEE Limousin / FASILD - Atlas des populations immigrées - décembre 2004Un quart des immigrés sont originaires du Portugal Portugal, Maroc : pays
les plus représentésHommes Femmes%Ensemble
% %
La communauté portugaise compte 6 700Portugal 6 744 25,7 51,1 48,9
Espagne 1 976 7,5 50,1 49,9 personnes, soit le quart des immigrés.
Italie 1 199 4,6 57,5 42,5 92 % des Portugais habitaient déjà en Li-
Royaume-Uni 1 026 3,9 51,0 49,0 mousin en 1990. Leur immigration date
Pologne 619 2,4 39,1 60,9
surtout des années 60 jusqu'au milieu desAllemagne 582 2,2 48,8 51,2
années 70. Leur nombre diminue depuisPays-Bas 527 2,0 49,9 50,1
Belgique 524 2,0 49,6 50,4 et la période 1990-1999 compte 830 per-
Autres pays d'Europe 1 122 4,3 183,4 208,7 sonnes de moins. Dans l'ensemble des
Total continent européen 14 319 54,6 65,2 69,2 français par acquisition de la région, la
Maroc 2 720 10,4 56,1 43,9
proportion des originaires du Portugal estAlgérie 2 096 8,0 56,3 43,8
de 26 % et reste la plus importante bienTunisie 463 1,8 60,5 39,5
Autres pays d'Afrique 1 755 6,7 48,9 51,1 qu'elle ait diminué de quatre points de-
Total Afrique 7034 26,8 28,6 25,0 puis 1990.
Turquie 2 035 7,8 54,0 46,0 Après le Portugal, le Maroc et l'Algérie
Vietnam 655 2,5 47,9 52,1
sont les deux pays d’origine les plus fré-Cambodge 466 1,8 40,8 59,2
quents. Leur population, qui compte 4 800Autres pays d'Asie 1 124 4,3 47,0 53,0
Total Asie 4 280 16,3 15,9 16,8 personnes représente 18 % des immigrés.
Amérique, Océanie 583 2,2 47,0 53,0 La majorité d'entre eux (77 %) étaient déjà
Total 26 216 100,0 51,3 48,7 présents en 1990. Ils sont venus sur le ter-
Source : Insee - recensements de la population ritoire limousin essentiellement à la fin
des années 60. L'acquisition de la natio-
tion n'a pas été constante sur la gent : Portugal et Maroc. Dix ans nalité française concerne 26 % des Algé-
période. plus tard, la part des acquérants riens comme des Marocains alors qu'en
L'acquisition de la nationalité italiens et espagnols diminue 1990, elle concernait seulement 9 % des
française dépend de l'impor- tandis que progresse celle des Marocains et 16 % des Algériens. Sur la
tance des vagues d'immigration Portugais et Marocains. Au dé- dernière période inter-censitaire, les ori-
passées. Jusque dans les années but des années 80, les Portugais ginaires de ces deux pays poursuivent leur
60, les communautés acquérant ont fourni le contingent le plus progression dans la population immigrée
la nationalité française étaient important de Français par acqui- (+0,5 point).
quasi exclusivement européen- sition. Ces dernières années, les Les Turcs, avec plus de 2 000 ressortis-
nes. La plupart provenaient des naturalisés originaires d'Afrique sants se situent en quatrième position (8 %
pays limitrophes (Espagne et Ita- et d'Asie continuent d'augmen- de la population immigrée). Leur présence
lie). Dès la fin des années 60, ter. s'est accentuée à partir des années 70 et
de nouvelles nationalités émer- continue d'augmenter. Seulement 6 %
acquièrent la nationalité française.
Les Espagnols appartiennent aux ancien-
nes vagues d'immigration. Jusqu'au début
Le nombre d'immigrés d'origine portugaise prédomine
des années 60 c'était le pays le plus re-
10
présenté. Cependant, les flux ont nette-Portugais
Espagnols ment diminué. En 1999, deux Espagnols
Italiens8 sur trois sont naturalisés. Leur poids dansAlgériens
Marocains la population naturalisée totale est de
Turcs
13 %, soit 5 points de moins que dix ans6
plus tôt. Le cas de figure est identique pour
l'Italie qui se situe au septième rang des
4
pays.
La Grande-Bretagne est le sixième pays
2 d'origine avec un peu plus de 1 000 res-
sortissants, soit 4 % des immigrés. La plu-
part d'entre eux conservent la nationalité0
1962 1969 1976 1983 1990 1997 britannique, 6 % sont naturalisés. Ils sont
Nombre d'immigrés naturalisés ou étrangers (en milliers) plus récemment arrivés en France, puis-
Source : Insee - recensements de la population que 28 % n'y habitaient pas en 1990.
INSEE Limousin / FASILD - Atlas des populations immigrées - décembre 2004 91 . 3 Âge, sexe, niveau d’études-
Autrefois constituée surtout d’actifs masculins, la population immigrée se féminise et
vieillit. La proportion d’immigrés sans bagage scolaire reste élevée, cependant la
région accueille de plus en plus de personnes très diplômées.
femmes que les hommes en Li- diatement française de pleinLa répartition hommes-
mousin. Cela s'explique en par- droit alors que l'homme étran-femmes tend à s’équilibrer
tie par l'impact de la législation ger qui épousait une française
La population immigrée résidant en Limou- sur la nationalité lors de maria- restait étranger et ne pouvait ac-
sin reste encore marquée par un déséqui- ges mixtes. En effet, avant 1973, quérir la nationalité française
libre entre les sexes : 95 femmes pour 100 une étrangère qui épousait un que par naturalisation. La loi de
hommes. Il est plus accentué que dans homme français devenait immé- 1973 place désormais l'homme
l'ensemble de la population immigrée
française, pour laquelle on compte 99 fem-
mes pour 100 hommes. Cependant, l'écart Importance des femmes
se réduit puisque quelques quarante ans
peu élevée chez les originaires du Maghreb
auparavant, la proportion était de 70 fem-
mes pour 100 hommes. Cette féminisa- EUROPE
dont Portugaltion résulte de l'évolution du mode d'im-
Espagnemigration. À une immigration quasi ex-
Italieclusive de travailleurs masculins, carac-
AFRIQUE
téristique de l'immédiate après-guerre,
dont Maroc
s'est substituée une immigration familiale Algérie
(actifs rejoints ou accompagnés par leur Tunisie
ASIEfamille). Cette répartition hommes-fem-
dont Turquiemes varie selon le continent et le pays
Vietnamd'origine. Il est à l'avantage des femmes
Cambodgeimmigrées du Sud-Est asiatique. Les im-
AMÉRIQUE, OCÉANIE
migrés en provenance d'Europe et d'Afri-
30 34 38 42 46 50 54 58
que sont à dominante masculine. La po- Part des femmes immigrées selon leur origine (en %)
pulation immigrée est en majorité mas- Source : Insee - recensement de la population de 1999
culine dans les trois départe-
ments : Creuse, Corrèze, Haute-
La population immigrée féminine progresse
Vienne. La proportion de femmes
est un peu moins élevée en Cor- 1962 1968 1975 1982 1990 1999
rèze.
Nombre de femmes 5 580 6 608 9 235 10 572 11 525 12 780
Comme dans les autres régions, Nombre d'hommes 7 960 8 988 12 490 12 404 12 471 13 436
l'acquisition de la nationalité Nombre de femmes pour 100 hommes 70 74 74 85 92 95
française concerne davantage les Source : Insee - recensements de la population
10 INSEE Limousin / FASILD - Atlas des populations immigrées - décembre 2004

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.