Bilan démographique 2006

De
Publié par

La précocité face aux grands évènements de la vie marque encore la population régionale. En effet, la maternité, le mariage comme la mort surviennent plus tôt en Nord-Pas-de-Calais qu'en moyenne nationale. Dans la région, comme en France, 2006 s'affiche comme une année féconde puisque les naissances sont nombreuses malgré le recul de la population féminine en âge de procréer. Les mariages sont moins nombreux, les pacs progressent fortement. Enfin, les décès diminuent alors que la population âgée augmente ce qui allonge l'espérance de vie. Celle-ci demeure cependant plus courte dans la région, surtout pour les hommes. LES NAISSANCES REPARTENT À LA HAUSSE UN NIVEAU DE FÉCONDITÉ ÉLEVÉ DES MÈRES PLUS JEUNES EN RÉGION MOINS DE PREMIERS-NÉS QU’AILLEURS POUR LA PREMIÈRE ANNÉE, LA MAJORITÉ DES ENFANTS SONT NÉS HORS MARIAGE UN TIERS DES BÉBÉS NÉS DANS CINQ COMMUNES DE LA RÉGION DES MARIAGES EN BAISSE ON SE MARIE TOUJOURS PLUS TÔT DANS LA RÉGION DES RUPTURES D’UNIONS PLUS NOMBREUSES QUE PAR LE PASSÉ ESSOR DES PACS EN 2006 ENVIRON 35 300 NORDISTES SONT MORTS EN 2006 L’ESPÉRANCE DE VIE RÉGIONALE PEINE À COMBLER SON RETARD
Publié le : dimanche 30 décembre 2012
Lecture(s) : 7
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

00 100
5 95
5 75
5 25
5
0
a précocité face aux grands évènements de la vie
Lmarque encore la population régionale. En effet, la
maternité, le mariage comme la mort surviennent plus
tôt en Nord-Pas-de-Calais qu'en moyenne nationale.
Dans la région, comme en France, 2006 s'affiche
comme une année féconde puisque les naissances
sont nombreuses malgré le recul de la population
féminine en âge de procréer. Les mariages sont moins
nombreux, les pacs progressent fortement. Enfin, les
décès diminuent alors que la population âgée
augmente ce qui allonge l'espérance de vie. Celle-ci
demeure cependant plus courte dans la région,
surtout pour les hommes.
00 100Bilan démographique 2006
5 95
5 75
5 25
5
000 100
5 95
ÉVOLUTIONDESÉVÈNEMENTSDÉMOGRAPHIQUESDELARÉGION effet, en France, les femmes de trente
5 75Unité : nombre ans ou plus contribuent majoritaire-
ment (51%) au niveau de fécondité
national alors qu’elles ne participentNaissances Décès Mariages
5 25qu’à hauteur de 43% à la fécondité du
Nord-Pas-de-Calais.
51990 59 753 36 712 21 663
01995 55 605 36 471 19 221 DES MÈRES PLUS JEUNES EN
RÉGION
2000 57 538 35 684 22 604
Les femmes de la région ayant accouché2001 57 163 35 043 21 570
en 2006 sont en moyenne âgées de près
2002 56 304 36 519 20 319 de 29 ans, soit un an de moins qu’au
plan national. Celles pour lesquelles il2003 54 987 36 660 19 737
s’agissait du premier enfant avaient
2004 55 561 34 588 19 329 environ 27 ans, soit presque deux ans de
moins qu’en moyenne française.
2005 55 367 35 850 18 975
Cette relative précocité de la maternité
2006 (p) 56 638 35 300 18 700 se traduit aussi par une proportion plus
importante des accouchements avant(p) Données provisoires.
Source : Insee - État civil 20 ans : près de 2 000 dans la région, soit
3,4% des naissances de 2006 contre
L’année 2006 a vu naître 56 638 bébés naissances avec près de 160 naissances 1,8% en France. A contrario, bien que les
au sein des familles nordistes. Cette par jour, en 2006 le mois de septembre naissances issues de quadragénaires,
augmentation des naissances confirme enregistre un record avec 168 naissan- voire de quinquagénaires, soient plus
la remontée amorcée en 2004. En effet ces quotidiennes . nombreuses que par le passé, elles ne
l’année écoulée compte plus de 1 300 représentent en région que 1,9% des
naissances supplémentaires par rapport à UN NIVEAU DE FÉCONDITÉ ÉLEVÉ naissances de l’année contre 2,5% en
la moyenne des trois années précédentes. France.
L’augmentation des naissances depuis Pourtant, en région comme ailleurs,
LES NAISSANCES REPARTENT À LA 2003 est d’autant plus remarquable que l’âge moyen des mères à la naissance de
HAUSSE le nombre de femmes en âge de pro- leur enfant augmente. En région il s’est
créer diminue (-1% en deux ans), ce qui accru d’environ un an depuis une
Ce regain de naissances s’inscrit dans un se traduit par un indicateur conjoncturel dizaine d’années.
contexte national de niveau exception- de fécondité (ICF) à la hausse. Illustrant
nel. En effet, l’augmentation du nombre le nombre d’enfants qu’aurait une MOINS DE PREMIERS-NÉS
de naissances entre 2005 et 2006 a femme durant sa vie selon les condi- QU’AILLEURS
atteint 2,9% en France métropolitaine et tions de fécondité de l’année en cours,
2,3% dans la région. Au niveau national, cet indicateur atteint 2,02 enfants par Les premiers-nés gagnent du terrain au
grâce à une hausse continue du nombre femme pour 2006, comme en 2000 fil des ans parmi les naissances de
de naissances depuis 2002, les naissan- . Ce niveau élevé résulte en l’année. Encore minoritaires en 2000
ces ont dépassé dès 2005 le pic de 2000 partie de la hausse continue de la fécon- (48%), ils sont maintenant juste majori-
et atteint un niveau inégalé depuis dité des femmes de plus de trente ans taires en Nord-Pas-de-Calais (51%). La
vingt-cinq ans. Le mouvement est de dont la contribution à la fécondité région s’écarte toutefois de la moyenne
moindre ampleur dans la région. Les régionale a augmenté de 6 points en nationale puisque les naissances de pre-
naissances de 2006 restent moins nom- une décennie. miers-nés y prédominent plus nette-
breuses que celles de 2000. Il ne faut ment (58%). Par ailleurs, dans la mesure
00 100
La fécondité élevée en région s’écarteremonter que jusqu’en 2002 pour où les familles nombreuses sont assez
aujourd’hui peu du niveau national5 retrouver le même niveau . 95fréquentes dans la région, les bébés
puisque l’ICF s’établit à 1,98 enfant par venant au moins en troisième position
5 75
Cette remontée des naissances s’est femme pour la France métropolitaine. d’une fratrie représentent près de 20%
opérée durant le second semestre, l’en- Le différentiel avec la région se limite des naissances de la région, soit 5 points
semble des mois d’automne se situant maintenant à -0,04 alors qu’il était de plus qu’en France.
5 25au-dessus des moyennes passées. Alors de -0,17 en 1995. Ce rapprochement des
que depuis une dizaine d’années le mois niveaux ne doit pas masquer la relative 5
de juillet marquait un pic estival des jeunesse des mères de la région. En
000 100
5 95
Graphique 1 : ÉVOLUTION DES NAISSANCES
5 75
5 25
5
0
Source : Insee - État civil
Graphique 2 : NOMBRE DE NAISSANCES PAR JOUR EN MOYENNE MENSUELLE
Source : Insee - État civil
Graphique 3 : FÉCONDITÉ PAR ÂGE DES FEMMES
00 100
5 95
5 75
5 25
Guide de lecture : Le niveau global de fécondité des femmes de la région est sensiblement le même sur ces deux périodes (deux
enfants par femme) mais l'écrasement et le déplacement de la courbe sont nets. Cela traduit l'arrivée plus tardive des enfants et un
5
pic moindre à l'âge le plus fécond.
Source : Insee - Estimations de population - État civil
000 100
5 95
Graphique 4 : ÉVOLUTION DES MARIAGES
5 75
5 25
5
0
(p) Données provisoires.
Source : Insee - État civil
Graphique 5 : ÉVOLUTION DES PACS CONCLUS DANS LE NORD-PAS-DE-CALAIS
Source : Ministère de la Justice
Graphique 6 : ÉVOLUTION DU NOMBRE DE DÉCÈS
00 100
5 95
5 75
5 25
(p) Données provisoires.
Source : Insee - État civil
5
000 100
5 95POUR LA PREMIÈRE ANNÉE, LA de 2005, soit 4 points de moins en cinq La part des divorces prononcés dans la
MAJORITÉ DES ENFANTS SONT ans. Ainsi, environ une personne sur région oscille selon les années autour de
5 75
NÉS HORS MARIAGE cinq à s’être mariée dans l’année l’avait 7% des divorces de France, soit une part
déjà été auparavant, ce qui contribue à équivalente à celle des mariages.
La part des enfants dont les parents sont limiter la diminution d’unions officiali-
5 25
mariés ne fait que baisser au fil du sées en mairie. ESSOR DES PACS EN 2006
5temps, ils sont devenus symbolique-
ment minoritaires en 2006 avec 47% des Les pactes civils de solidarité offrentON SE MARIE TOUJOURS PLUS
0
naissances. La situation diffère cepen- TÔT DANS LA RÉGION éventuellement une alternative au
dant selon qu’il s’agisse un premier-né mariage. Depuis leur création en 1999,
ou non : un tiers de premiers-nés contre Les remariages élargissent la fourchette plus de 15 000 pacs ont été conclus dans
près de 58% des cadets. desâgeslorsdupassagedevantlemaire. la région, dont près de 5 000 pour la
En effet, leshommesayant prononcé le seule année 2006. En début de période,
UN TIERS DES BÉBÉS NÉS DANS « oui » en 2005 avaient entre 18 et 97 ans les pacsés de la région étaient rares :
CINQ COMMUNES DE LA RÉGION et les femmes entre 15 et 90 ans. Les deux 1,5% des pacs de 2000, alors qu’ils
plus âgés n’ont d’ailleurs pas convolé représentent 6,5% des pacsés de 2006.
L’implantation des maternités déter- ensemble. Les extrêmes restent cepen- Le nombre de pacs a connu un essor
mine pour bonne part le lieu de nais- dant rares et la jeunesse lors du mariage exceptionnel de 66% en région entre
sance. Ainsi, cinq communes de la prévaut toujours dans la région. Les 2006 et 2005, supérieur à la forte aug-
région ont vu naître plus du tiers des mariages dont l’un des époux est âgé de mentation enregistrée dans l’hexagone
bébés nordistes de l’année 2006. Il s’agit moins de 20 ans représentent 1,6% des (+51%) .
de Lille, Roubaix, Valenciennes, Lens et unions célébrées en Nord-Pas-de-Calais
Tourcoing. Avec près de 8 800 naissan- Les pacs font moins souvent l’objetcontre 1,3% en France. À l’inverse les nou-
ces, c’est un bébé de la région sur sept veaux couples comptant au moins un d’une rupture de contrat en
qui a vu le jour dans l’une des maternités Nord-Pas-de-Calais. En effet, sur l’en-sexagénaire, voire plus, comptent pour
lilloises. semble des pacs conclu depuis 1999,1,9% dans la région contre 3,3% au niveau
Les naissances de bébés nordistes en plus de 1 600 ont été dissous, soit 11%,national.
dehors de la région sont rares : 472, soit c’est deux points de moins qu’au niveau
moins de 1%. En revanche, les materni- Desmariagesplusprécocesdes Nordis- national.
tés de la région ont accueilli près de tesdécoulent desâgesmoyensinfé-
1 400 parturientes qui n’y résident pas. rieurs dans la région. Les couples formés ENVIRON 35 300 NORDISTES
Un tiers de ces naissances ont eu lieu à de deux ex-célibataires sont naturelle- SONT MORTS EN 2006
Fourmies. Ce sont ainsi plus de 600 ment lesplusjeunes:environ29ans et
bébés de voisins picards ou belges, mais demi pour les hommes et 27 ans et demi La mise à disposition des données de
aussi 213 d’Île-de-France, qui ont vu le pour les femmes. L’ensemble des mariés l’état civil, plus tardive pour les décès
jour dans la région. de 2005 étaient âgés de 33 ans et demi que pour les naissances, ne permet pas
pourleshommeset31anspourlesfem- de connaître avec précision les décès
DES MARIAGES EN BAISSE mes, soit dans les deux cas environ un an survenus durant l’année écoulée. Toute-
et demi de moins qu’en France. fois, une estimation provisoire porte
Le nombre de mariages célébrés par les leur nombre à environ 35 300, soit près
maires du Nord-Pas-de-Calais s’établit DES RUPTURES D’UNIONS PLUS de 500 de moins par rapport à l’année
provisoirement à 18 700 en 2006 et NOMBREUSES QUE PAR LE PASSÉ précédente . Comme pour
recule d’environ 3% par an depuis cinq l’ensemble de l’hexagone, la tendance à
ans . Cette diminution est Alors que le nombre de mariages recule, la baisse des décès s’observe donc
deux fois plus forte qu’au plan national, celui des divorces augmente. Les statis- depuis 1999, ceci alors que le nombre
qui a toutefois connu une baisse tiques fournies par le ministère de la Jus- de personnes âgées augmente.
marquée cette dernière année. Cepen- tice enregistrent une forte hausse du
00 100dant, les unions nordistes représentent nombre de divorces prononcés en 2005
aujourd’hui environ 7% des unions de ce qui résulte pour partie du raccourcis-
5 95
métropole, c’est-à-dire plus que le poids sement des délais concernant le divorce
5 75démographique de la région, attestant par consentement mutuel, passés en
par-là d’un niveau de nuptialité toujours moyenne de neuf mois à trois mois et
supérieur à la moyenne nationale. demi. En 2005 ce sont ainsi plus de
5 2510 300 couples qui ont divorcé dans la
La proportion d’unions de deux céliba- région. Le niveau de 2006 devrait plutôt
5
taires bien que prédominante s’érode avoisiner celui de 2004, soit environ
au fil du temps avec 72% des mariages 09 600.00 100
5 95
5 75
L’ESPÉRANCE DE VIE RÉGIONALE
5 25
PEINE À COMBLER SON RETARD
5
L’allongement de l’espérance de vie à la Pour ces derniers, l’écart avec le niveau
0
naissance se poursuit donc. En effet, en national ne tend d’ailleurs pas à se
une décennie le gain se situe à deux ans réduire au cours des dernières années.
de vie en plus pour les hommes un peu Niveau d’études, catégories sociales,
plus d’un an et demi pour les femmes. niveau de pollution, densité industrielle
Malgré ces gains, l’espérance de vie mais aussi habitudes de vie contribuent
dans la région demeure inférieure aux à la faible espérance de vie régionale.
moyennes nationales. Provisoirement Les données de l’Inserm sur les causes
estimée à 81,9 ans pour les femmes et à médicales de décès mettent en avant
73,6 ans pour les hommes, l’espérance une sur représentation des décès suite à
de vie à la naissance demeure plus une maladie respiratoire pour les hom-
courte en Nord-Pas-de-Calais de deux mesmaisaussidesmaladiesdel’appareil
ans pour les femmes et de trois ans et digestif et de l’alcoolisme concernant les
demi pour les hommes . deux sexes.
Graphique 7 : ESPÉRANCE DE VIE À LA NAISSANCE
(p) Données provisoires.
Source : Insee - État civil - Estimations de population
Pour en savoir plus
• Enquêtes annuelles de recensement : une image renouvelée du peuplement régional - Insee Nord-Pas-de-Calais - Pages de
Profils n° 16, janvier 2007.
Bilan démographique 2006 : un excédent naturel record - Insee - Insee Première n° 1118, janvier 2007.
00 100
5 95
Directeur de la publication : Jean-Jacques MALPOT
Service Administration des Ressources : Brigitte RABIN
5 75
Service Études Diffusion : Aurélien DAUBAIRE
Service Statistique : Jean-Christophe FANOUILLET
Rédacteur en chef : Jean-Luc VAN GHELUWE
Responsable Fabrication : Christian DE RUYCK
5 25Graphistes : Fabrice CARLIER, Annick CEUGNIEZ, Claude VISAYZE
Vente : Bureau de vente - 130, avenue J.F. Kennedy - BP 769 - 59034 LILLE CEDEX - Tél : 03 20 62 86 66
5CPPAD en cours - ISSN : 1774-7562 - Dépôt légal Juin 2007 - © Insee 2007 - Code Sage PRO072420
Imprimerie LA MONSOISE - 5, avenue Léon Blum - 59370 MONS-EN-BAROEUL - Tél. : 03 20 61 98 44 - Courriel : contact@imprimerie-monsoise.com
0

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.